Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Google pousse à voter Clinton

Neutralité du Net et démocratie

Les suggestions de recherche de Google dans le cadre de saisie automatique sont partiales en faveur d’Hillary Clinton, affirme à Sputnik le célèbre psychologue Robert Epstein en ajoutant que ces suggestions de recherche pourraient influer jusqu’à trois millions de votes lors des prochaines élections présidentielles aux États-Unis.

 

En 2015, le chercheur en psychologie à l’Institut américain pour la recherche sur le comportement et la technologie à Vista, en Californie, a réalisé une étude scientifique qui a montré que le référencement des recherches favorisant un candidat pouvait convaincre les électeurs indécis de voter pour ce candidat, jusqu’à 80 % des électeurs dans certains groupes démographiques.

Dans un entretien exclusif accorde à Sputnik, M.Epstein souligne que sa nouvelle étude prouve que Google, le moteur de recherche le plus puissant du monde, peut également enlever des votes et changer les opinions avec un autre outil puissant : la saisie de recherche automatique (Google Autocomplete).

« En juin, Sourcefed a publié une vidéo accusant Google de supprimer des suggestions de recherche négatives liées à Hillary Clinton. La vidéo est devenue virale et Google a nié les allégations de Sourcefed. Je me suis demandé si Sourcefed avait raison. Pourquoi Google supprime-t-il des suggestions négatives en faveur d’un candidat ? À quoi ça sert ? », a raconté le psychologue.

Selon le porte-parole de la société, « Google Autocomplete ne favorise aucun candidat. Notre algorithme de saisie automatique ne répondra pas à une recherche qui est offensante ou dénigrante lorsqu’elle est présentée en conjonction avec le nom d’une personne ».

 

Partialité en faveur de Clinton

Selon M.Epstein, son étude a confirmé que Google montrait souvent des suggestions de recherche très positives pour Mme Clinton alors que Bing et Yahoo, autres moteurs de recherche, montrent un mélange de suggestions positives et négatives. Une image vaut mille mots. Regardons quelques exemples : l’image ci-dessous montre une recherche pour « Hillary Clinton est » menée le 3 août 2016 sur Bing, Yahoo et Google. Comme vous pouvez le voir, Bing et Yahoo affichent plusieurs suggestions négatives comme « Hillary Clinton est une menteuse » et « Hillary Clinton est une criminelle », tandis que Google ne montre que deux suggestions qui sont absurdement positives : « Hillary Clinton gagne » et « Hillary Clinton est géniale ».

 

 

Selon le psychologue américain, on peut également constater que Google montre des suggestions positives pour Mme Clinton, même lorsque leurs propres données de recherche (Google Trends) démontrent que les gens recherchent en fait des informations négatives.

 

 

Le chercheur rappelle que Google admet qu’il censure les résultats de recherche négatifs. Voilà pourquoi nous ne voyons que des résultats positifs pour Mme Clinton. Mais est-ce que Google supprime vraiment les résultats négatifs ?

Dans l’image ci-dessous, on peut voir Google montre des suggestions négatives pour Donald Trump tout en cachant des suggestions négatives pour Mme Clinton.

 

 

De plus, selon M.Epstein, Google supprime même des suggestions de recherche liées à des histoires au sujet de la santé d’Hillary Clinton qui se retrouvent régulièrement au cœur de débats.

Comme vous pouvez le voir dans les captures d’écran du 29 août dernier ci-dessous, les suggestions sur Bing et Yahoo reflètent les nouvelles tendances, tandis que les suggestions sur Google ne le font pas.

 

 

Comment les suggestions de recherche de Google nous influencent-elles ?

Dans la dernière étude de M.Epstein, un groupe de 300 personnes de 44 États américains devaient répondre à la question de savoir sur laquelle des quatre suggestions de recherche ils cliqueraient si elles essayaient d’en apprendre davantage sur Mike Pence, candidat républicain à la vice-présidence ou Tim Kaine, candidat démocrate à la vice-présidence. Quelles sont les conclusions ? « Premièrement, les gens ont cliqué sur les suggestions de recherche négatives deux fois plus souvent que ce que l’on pouvait attendre. Deuxièmement, les électeurs indécis, les personnes qui décident des résultats des élections serrées, ont été particulièrement attirés par les suggestions négatives. Ils ont cliqué sur ces dernières environ 15 fois plus souvent qu’ils ont cliqué sur des suggestions neutres », a déclaré le psychologue américain.

 

Les analystes de Google le savent également

Comme Google s’occupe de 90 % des recherches dans la plupart des pays, le chercheur estime que le géant américain a déterminé les résultats de 25 % des élections nationales dans le monde entier depuis plusieurs années.

Ainsi, pour faire basculer des voix en faveur d’un candidat, tout ce qu’on doit faire est de supprimer les suggestions de recherche négatives pour ce candidat et les proposer pour son adversaire. Alors, combien de votes Google peut-il faire influer en faveur d’Hillary Clinton à la prochaine élection ? « La nouvelle étude suggère que la saisie automatique seule pourrait être en mesure d’influer entre 800 000 et 3,2 millions de votes », a expliqué à Sputnik M.Epstein. Robert Epstein a de surcroît confié qu’il n’était pas républicain, qu’il n’était pas partisan de Donald Trump et qu’il pensait même qu’Hillary Clinton serait une bonne présidente.

« Les découvertes que nous faisons, nous avons fait des expériences avec plus de 10 000 personnes de 39 pays impliquant quatre élections, montrent sans aucun doute que ce que Google fait est une menace pour la démocratie », a conclu le chercheur.

L’Empire et ses réseaux, lire chez Kontre Kulture :

Google, la multinationale néoconservatrice, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1557934
    le 15/09/2016 par Steban69
    Google pousse à voter Clinton

    J’ai fait l’essai avec "Hillary Clinton is " sur les 3 moteurs de recherche mentionnés par l’article et n’ai pas obtenu (du tout !) les mêmes résultats. Plus ça va, moins j’ai confiance dans la fiabilité des informations de Sputnik qui en l’occurrence semble nous prendre pour des gogos.

     

    • #1558098
      le 15/09/2016 par Mandark
      Google pousse à voter Clinton

      Pareil, moi j’ai tapé "Hillary Clinton is" et j’ai obtenu "Hillary Clinton Israël"... jusqu’à ce que je tape la barre espace et là je n’ai plus eu de résultat suggéré. Pareil pour Trump. Voilà comment faire de la fausse réinformation pour affaiblir la vraie !


    • #1558832
      le 16/09/2016 par Le Penseur
      Google pousse à voter Clinton

      les images montre les recherches au USA, pas en France.


  • #1557937
    le 15/09/2016 par gastro
    Google pousse à voter Clinton

    après avoir remué ciel et terre à ce niveau de propagande , si la vieille ne passe pas :
    c’est qu’il y a un sacré problème qui est en train d’envahir la planète -

    pendant ce temps les Parasites continuent à titiller les gens qui les dérangent ...


  • #1557945
    le 15/09/2016 par Grz
    Google pousse à voter Clinton

    Attention, la "Neutralité du Net" est un terme technique désignant le traitement égal de chaque morceau de données par l’infrastructure d’Internet.

    En bref, cela désigne le principe selon lequel aucun morceau de données n’est traité prioritairement par rapport à un autre, et peu importe que ce morceau de données contiennent des fragments d’image de chat, de mail top secret, d’un sms d’Hollande pour sa maîtresse... ou d’une réponse censurée à une requête Google. Pas de gyrophare et de feux rouges grillés légalement sur les autoroutes d’Internet !

    L’inverse ouvrirait la porte à un Internet à deux vitesses, l’un rapide pour les riches, l’autre lent pour les pauvres.

    La neutralité politique de Google, par contre, n’est que l’extension de la censure qui s’applique déjà dans la presse papier.


  • #1557960
    le 15/09/2016 par Memo
    Google pousse à voter Clinton

    Tapez “Hillary Clinton is...“ vous allez rire casher : )

     

  • #1557971
    le 15/09/2016 par noname
    Google pousse à voter Clinton

    Perso ça marche pas dans ce sens chez moi, si je met "hilari clinton is" il me propose "Hilary clinton israel", "Hilary clinton israel palestine", "Hilary clinton israel syrie et les résultats commencent par le malaise qu’elle a eu.

    Ça concerne que les américains j’imagine...

     

    • #1558145
      le 15/09/2016 par Manapany
      Google pousse à voter Clinton

      Il faut mettre un espace après "hilari clinton is", soit "hilari clinton is ". cependant on obtient pas ce qui est décrit dans l’article. Plusieurs raisons peuvent être évoquées. D’abord, il faudrait être sur le sol américain (ou utiliser un proxy ou VPN américain). De deux, on peut faire confiance à Google pour être réactif à ce genre de nouvelle qui les remet en cause...


  • #1557973
    le 15/09/2016 par dixi
    Google pousse à voter Clinton

    Donc si j’ai bien compris ,pour des consultations ,il faut se réfèrer à Google. Parce que les américains sont trop cons pour réfléchir tout seul . Et pour la constipation ,il faut qu’ils demandent à Google ?? pour les aider à pousser ??


  • #1557998
    le 15/09/2016 par jedgreen
    Google pousse à voter Clinton

    Quand je tape "Hillary Clinton is", google me marque "Hillary Clinton Israël"
    Est-ce grave docteur ?

     

    • #1558835
      le 16/09/2016 par Le Penseur
      Google pousse à voter Clinton

      "is" sans espace ensuite fait que "is" est le début d’un mot, un espace après, fait que "is" devient un mot qui veut dire "est".

      de rien.


  • #1558036
    le 15/09/2016 par francky
    Google pousse à voter Clinton

    A priori Google a modifié son algorithme, vs pouvez ecrire hillary clinton is a liard et avoir toute une page google le montrant...


  • #1558064
    le 15/09/2016 par Prudy
    Google pousse à voter Clinton

    Un peu dans la même veine :
    - Je suis actuellement à Montréal. Depuis l’annonce du match Trump vs Clinton, il ne se passe pas un jour sans que le journal Métro ne ponde un article à charge contre Trump.
    Par contre, jamais aucun article sur la Clinton...

    Ce matraquage médiatique révèle bien bien des vérités sur l’establishment mondialiste : Trump ne doit pas être président des États-Unis.


  • #1558068
    le 15/09/2016 par jeajean
    Google pousse à voter Clinton

    Tapez les même mots clés dans Google pour Trump et vous serez surpris... Les résultats sont les mêmes... Ce qui montre bien que les résultats sont biaisés d’une certaine manière !


  • #1558071
    le 15/09/2016 par Mathieu
    Google pousse à voter Clinton

    Très intéressant, mais finalement aucunement surprenant, quand on sait que les PDG de Google, Apple, Amazon et consorts s’étaient réunis pour "contrer Trump" il y a moins de 2 mois.


  • #1558081
    le 15/09/2016 par Ciceron
    Google pousse à voter Clinton

    testé à l’instant sur Google : "Hillary Clinton est"

    résultat :
    "Hillary Clinton est" elle folle
    "Hillary Clinton est" elle gauchère


  • #1558490
    le 16/09/2016 par hunter
    Google pousse à voter Clinton

    Salut à tous,

    Creuser pour votre info, le concept CAPTOLOGY, où les 4 premières lettres signifient " Computer As a Persuasive Technology", évoqué par Maurice Gendre il me semble, dans une conférence ou une émission sur MZ, je ne me souviens plus bien.
    L’université de Stanford est en pointe la-dessus.

    Perso, je n’ai jamais utilisé google, et ne l’utilise pas ! J’ai utilisé Altavista jusqu’à sa disparition il y a quelques années (bouffé par Yahoo), et depuis startpage uniquement !

    Quand je tape "Hillary Clinton is " (avec un espace derrière "is"), je n’ai tout simplement aucune suggestion de recherche !

    Donc, lâchez google camarades.....www.startpage.com

    Adishatz

    H/


Commentaires suivants