Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Grève générale à Mayotte

Chômage de masse, pression migratoire et insécurité

Pauvreté, désespérance des jeunes, sentiment d’injustice par rapport à la métropole et problèmes d’insécurité gangrènent ce territoire…

Grève massive et violences urbaines. Depuis plusieurs semaines, Mayotte, le 101e département français, est en crise. Le gouvernement a annoncé mercredi l’envoi de forces de l’ordre supplémentaires sur place. 20 minutes revient sur les quatre ferments de la colère.

 

Une pauvreté endémique

Le chômage touche 19 % de la population active (au sens du BIT) et les jeunes Mahorais sont de plus en plus en difficulté : leur taux de chômage est en forte hausse et s’élève à 46,5 %. Hormis, les secteurs agroalimentaire et commercial, l’activité économique y est globalement faible et 71 % de la population n’a aucun diplôme qualifiant, selon l’Insee. Des difficultés aggravées par le fait que cet ensemble d’îles est confronté à une forte croissance démographique et fait l’objet d’une forte pression migratoire depuis des années, composée de plusieurs dizaines de milliers de clandestins venus des Comores. Au final, 61 % des 15-24 ans, et plus de 27,6 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. [...]

 

Le désespoir des jeunes

Les jeunes représentent la moitié des 220.000 habitants selon l’Insee et certains d’eux sont « à la dérive », a souligné mercredi, la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin. Car ils « n’ont pas de perspectives ».

Des groupes de jeunes cagoulés ont commencé le week-end dernier à caillasser chaque nuit voitures et habitations, la préfecture évoquant des affrontements entre « bandes rivales ».

Selon Rivomalala Rakotondravelo, syndicaliste SNUIPP, les violences sont liées au manque d’encadrement. « Un élève en école élémentaire en métropole représente 7.400 euros (d’investissement par l’Etat, ndlr). A Mayotte, on est à 4.300 euros. Voilà l’injustice ». George Pau-Langevin a rappelé que 217 classes ont été construites en 2015 à Mayotte, « mais les besoins sont incommensurables. Beaucoup d’enfants n’ont pas une situation satisfaisante », a-t-elle reconnu.

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Voir aussi, sur E&R :

La question migratoire liée à la question sociale, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1444061
    le 15/04/2016 par Le Réchin
    Grève générale à Mayotte

    Qu’est-ce qu’ils veulent ? Ne rien foutre et être assistés toute leur vie, au nom évidemment de "l’égalité" .


  • #1444068
    le 15/04/2016 par djiguit
    Grève générale à Mayotte

    juste une petite remarque qui situe bien la corruption des elites mahoraises,lors de la departementalisation de mayotte,le premier president du departement avait placé son neveu analphabete responsable de la culture(sic)avec un salaire mensuel de 6000 €,un an plus tard un deficit de pres de 60 millions d’euros a grevé le budjet de l’ile , le departement a été mis sous tutelle de l’état en catastrophe afin d’arreter l’hemorragie,les sources seront a tous ceux qui voudront se renseigner.


  • #1444069
    le 15/04/2016 par Univers
    Grève générale à Mayotte

    A force de ne pas considerer les outres-mers on va finir par les perdres. Les merdias n’ont donnaient aucun resultats lors des dernieres elections. Honteux !


  • #1444128
    le 15/04/2016 par simon
    Grève générale à Mayotte

    Mais qu’est ce que Mayotte fou en tant que département Français ?


  • #1444134
    le 15/04/2016 par abcd
    Grève générale à Mayotte

    A la Réunion, les gens commencent à en avoir plus que marre de l’immigration mahoraise et comorienne...

     

    • #1444423
      le 15/04/2016 par efgh
      Grève générale à Mayotte

      je vous signale que avant le XVIe siècle il n’y avait pas un habitant à La Réunion. Alors vous l’arriviste d’hier vous traitez l’arriviste d’aujourd’hui d’immigrer bravo ! Sachez que la première femme a avoir accoucher à La Réunion est une malgache. Ceci dit, les premiers à l’avoir découvert ce sont les arabes (http://reunionweb.org/decouverte/hi...) qui parcoururent le canal de Mozambique et ont habité Mayotte et Grande Comores. Avant de vouloir balayer chez l’autre, assurez vous que chez vous c’est bien propre...


    • #1444949
      le 16/04/2016 par abcd
      Grève générale à Mayotte

      Cher ami, je connais la Réunion mieux que vous.
      Les blancs, les noirs, les indiens et les chinois y vivent en totale harmonie.
      Les Chinois et Vietnamiens ont leurs petits commerces, tranquille, les indiens aussi, même les indiens musulmans, les blancs originaire de Bretagne et de Normandie et qui sont là depuis 2 à 3 siècle je te le rappelle (ils ne sont donc pas les méchants blancs colons qui viennent après coup foutre la merde et que tu traitera de racistes) vivent bien avec tout le monde.

      Seuls les Mahorais et Comoriens posent problème.

      De plus on rejoint les théories de ce site concernant certains méfaits de l’immigration : à la Réunion, il y a un statu quo et des statistiques qui ne bougent plus trop entre les ethnies. On arrive à un certain équilibre.
      Il y a un peu de métissage, mais il y a une certaine "homogénéité communautaire".
      Les blancs se marient encore beaucoup entre blancs, les noirs entre noirs...
      Et c’est mieux ainsi. On a plus de diversité.

      Car le logiciel gauchiste du métissage intégral, c’est rigolo, mais au bout du compte si tous se métissent, on aboutit à des individus identiques à la fin.
      On me rétorquera que c’est la France, la Réunion, donc il ne doit pas y avoir différentes ethnies, mais c’est l’histoire qui a fait cela, et c’est plus beau ainsi.

      Les comoriens (qui sont un peu vus comme "les Roms" à la Réunion) cassent quelque peu cet équilibre.
      Alors ce n’est pas parce qu’un endroit à été une terre d’immigration à un moment, qu’il doit l’être ad vitam eternam.
      A partir de là, votre discours est bancal.
      Les comoriens restent entre eux, ne se mélangent pas à la population et en sont fiers.
      Et ce n’est pas du racisme de dire cela. Les indiens musulmans de la Réunion sont localement appelés les "arabes" et les catholiques blancs jouent aux dominos avec eux en toute tranquillité. Mais avec les comoriens, ce n’est pas possible.

      Déjà, écrivons français, on écrit "immigré", et ensuite quel sottise que de dire "vous les traitez d’immigrés ! ". Ben, oui, vous voulez qu’on l’appelle comment ? Quelqu’un qui vient d’ailleurs, s’installer dans une zone dont il n’est pas originaire est ce que l’on appelle un "immigré". Vous voulez qu’on l’appelle comment ?
      "frère" ? "citoyen du monde" ? "Soros friend and co" ? Sortez de votre logiciel gauchiste.

      A un moment donné, on peut aussi dire que les Roms sont européens, ils ont donc bien le droit de venir en France et y faire ce qu’ils veulent ?

      Amicalement.


    • #1444974
      le 16/04/2016 par abcd
      Grève générale à Mayotte

      Je rajoutais que ce que vous dites pourrait être vrai à ceci près que :
      Quand les premiers colons sont arrivés, il n’y avait personne. Contrairement à aujourd’hui.
      Et ce que ces gens viennent faire à la Réunion est de la prédation.


  • #1444137
    le 15/04/2016 par gelindo
    Grève générale à Mayotte

    @Réchin

    Ta remarque est hors contexte. Que faire quand il n’y a pas de taf ? Toute le monde peut tomber dans ce genre de situation y compris toi.

     

    • #1444291
      le 15/04/2016 par Dom
      Grève générale à Mayotte

      Tout à fait et ce n’est pas une histoire de couleur, cela devrait être une histoire d’égalité ... Merci pour votre réponse.


  • #1444153
    le 15/04/2016 par Musulman
    Grève générale à Mayotte

    Un avant-gout de ce qui nous attend en metropole dans quelques temps ? en tout cas, tous les ingredients sont deja la, chomage de masse, pression migratoire et insecurite..


  • #1444161
    le 15/04/2016 par Requiem for a Dream
    Grève générale à Mayotte

    Le plus judicieux serait de se débarrasser de ce dispendieux vestige qui ne rapporte à la France que d’occasionelles médailles olympiques.

     

    • #1444213
      le 15/04/2016 par seb
      Grève générale à Mayotte

      l’intérêt de Mayotte est géostratégique et l’on soupçonne la présence d’importants stocks d’hydrocarbures au sud de l’île ... mais le pétrole est au plus bas donc il faut attendre

      après on tente d’en faire un hub maritime ... mais bon, le transport maritime comme l’économie mondiale est à l’arrêt donc là aussi, il faut attendre

      pour finir le tourisme (le lagon est certainement un des plus grands et beau au monde) ... ce n’est pas gagné vu les violences écœurantes et l’immigration incontrôlée des comoriens


    • #1444263
      le 15/04/2016 par jojo l’affreux
      Grève générale à Mayotte

      La France dispose de la moitié de la zone économique exclusive dans le canal du Mozambique grâce à la possession des îles éparses. Ils ont envoyé les bateaux de la CGG sonder le sous-sol alors ils savent très bien ce qu’il y a dedans, enfin du moins ils ont une bonne estimation.
      Ils ont besoin de points d’appuis habitables pour défendre la souveraineté sur ces iles.
      On a pas mal parlé de la question quand Madagascar s’est découvert 2 champs pétroliers très conséquents dans un ensemble de gisement qui va jusqu’à la cote du Mozambique de l’autre coté du canal.

      200 000 Mahorais à gérer c’est un petit prix à payer en comparaison des avantages que la France en retire. Ça correspond même pas à un an d’immigration de masse.
      Par contre c’est vrai qu’il est scandaleux que leur mise à niveau traine, parce qu’il y en a pas pour si cher que ça et qu’il y a un vrai manque de routes goudronnés, d’éclairage publique et de capacité électrique en prime des autres problèmes. A Mayotte ils ne sont pas au niveau de sous-développement du reste des Comores mais ce n’est pas la Réunion ou la Guadeloupe n’ont plus, c’est le territoire le plus sous-développé de la République. Avec les 9 milliards qu’on file aux Polonais, aux Romains et aux Baltes annuellement, ça fait longtemps qu’elle serait terminé cette mise à niveau.
      Filer du fric à l’Europe de l’Est ça nous rapporte rien (et même pire ça nous pourri), filer du fric aux Domiens, ça n’est pas la même chose.


    • #1444294
      le 15/04/2016 par Phil29
      Grève générale à Mayotte

      Aucun sportif mahorais n’a jamais rapporté une médaille olympique à la France ; il n’y a d’ailleurs pas un seul athlète mahorais actuellement dans une quelconque sélection française.

      Il n’y a pas plus de pétrole dans les eaux territoriales autour de Mayotte qu’au fond de mon jardin.

      Cette île a peut être servi de zone de transit pour des ventes d’armes à l’Afrique du Sud durant les années de boycott international.

      Mayotte est une patate chaude que les gouvernements successifs se refilent.

      Mayotte n’aurait jamais dû devenir un département français ; c’est un territoire illégalement occupé par la France depuis 1976 (dixit l’O.U.A. et l’O.N.U.) ou pas la moitié des habitants parle français.

      En 1976, l’archipel des Comores (les îles d’Anjouan, Mohéli, Mayotte, et La Grande Comore) a voté majoritairement pour dire OUI à son indépendance. Depuis, un comorien de cet archipel est considéré comme clandestin dans son pays par la France quand il met les pieds à Mayotte. De ce fait, plus d’un tiers des personnes résidant à Mayotte serait en situation illégale dixit l’occupant français. C’est d’ailleurs sur ce territoire que se fait la quasi-totalité des reconduites à la frontière pour le compte de la France... L’île d’Anjouan est à 70 km de Mayotte et les personnes qui y sont reconduites reviennent le plus souvent quelques jours après.

      Ces clandestins dans leur propre pays participent grandement à l’économie de Mayotte car ils composent la majorité des agriculteurs, pêcheurs, maçons ; les comoriens ayant une carte d’identité française ayant pour principal objectif d’obtenir des aides sociales (ce qui peut se comprendre quand on a quitté l’école en CM2 et que l’on parle à peine français) à défaut d’un emploi communal ou au conseil général s’ils n’ont pas un élu local parmi les membres de leur famille. Il y en a même parmi ceux là qui vont jusqu’à sous-traiter leur emploi avec un clandestin (j’ai croisé des femmes de ménage qui n’avaient pas 15 ans !) moyennant 100 € par mois afin de pouvoir continuer à faire la sieste sur la terrasse après s’être rassasiés de mabawa.


    • #1444594
      le 16/04/2016 par Requiem for a Dream
      Grève générale à Mayotte

      Salut à tous et merci de commenter car on apprend plein de trucs. Ici un article intéressant sur les dernières nouvelles de Mayotte et le cauchemard que vivent nos ressortissants de la métropole (que font -ils dans ce merdier ?) :

      http://www.letelegramme.fr/france/m...


  • #1444223
    le 15/04/2016 par Dex
    Grève générale à Mayotte

    La question qui nous intéresse tout particulièrement est la position des Mayottais en matière d’immigration.
    Une overdose reste une overdose, quelque soit la couleur, la réponse est la même.

     

    • #1444750
      le 16/04/2016 par poissondavril
      Grève générale à Mayotte

      Une immigration avec des personnes voulant travailler et mener une vie paisible et contribuer au rayonnement du territoire oui. Cependant, une immigration pour créer des tensions entre autochtone et immigré non.

      A tous les époques l’immigration a existé, les européens (pas tous bien sûr, il faut aussi savoir relativiser !) ont immigré au USA et ont massacré le peuple Indien, de même en Australie. de même pour les arabes en leur temps.

      Ce dont il faut faire attention, c’est que cette immigration ne se transforme pas en invasion car ça débouche en affrontement.

      Si nous étions dans une société juste, chacun aurait sa part en fonction du fruit de son travail. Hélas aujourd’hui, il y en a qui gagne des milliards à rien faire ou presque et il y en a qui gagne une misère en se tuant au boulot ! Cherchez l’erreur !!!!!

      Si de nos jours, la majeure partie des biens présentes découlent des progrès du passé, alors à combien se chiffre notre dette face aux générations passées ???

      P.S : On dit MAHORAIS et NoN MAYOTTAIS !!!


  • #1444241
    le 15/04/2016 par ici la monnaie
    Grève générale à Mayotte

    Le droit du sol étant l’obsession des migrants là-bas ...


  • #1444252
    le 15/04/2016 par incolore
    Grève générale à Mayotte

    C’est encore le traître Sarkozy qui fait un référendum dans les îles pour coller la misère à la France ,alors que logiquement c’est le peuple français qui doit décider au côté de qui il veut vivre !


  • #1444270
    le 15/04/2016 par listener
    Grève générale à Mayotte

    Voilà ce que peut donner un territoire et une population sympathiques, gentils et aimant la France livrés au bon plaisir d’une loge maçonnique ! Je n’en dirais pas plus... Ruffians !


  • #1444310
    le 15/04/2016 par Anakeem
    Grève générale à Mayotte

    Un tel en a marre de voir l’autre débarquer chez lui et patati et patata... Le sujet est ultra complexe dans beaucoup de point de vue.
    1. Au lieu de coloniser une Nième île du continent Africain, pourquoi ne pas effectuer un partenariat entre Etats (Comorien, Français) au lieu d’essayer de profiter de la faiblesse d’un pays pour le piller plus facilement ? (cf COLAS Vs Handuli, Merci Martin Bouygues !!!)
    - La France ne s’est même pas donné la peine d’effectuer une transition douce car culturellement Mayotte n’a rien à voir avec l’occident, mais c’est vrai qu’on s’en tape du moment ou on peut gratter du pétrole.
    - On n’annonce pas à une population qu’elle vivra mieux en lui présentant le RSA comme solution pour tout le monde même pour ceux qui se grattent le c*l.
    - Aux personnes qui parlent du cas des relations entre Comores et la Réunion, ils feraient mieux de lire les analyses de Frantz Fanon sur la psychologie des peuples post-esclavage des territoires colonisés, sa donnera une petite idée sociologique.

    Faite une analyse complète. Moi tout ce que je vois c’est que ce n’est pas le peuple Français qui a demandé d’exploiter une population afin d’étendre un marché tout en procédant à un vol manifeste mais belle et bien une élite illégitime française.
    Mais n’ayez crainte l’Angleterre joue aussi à ce jeu (cf. procès contre l’état Comorien concernant les soit disant contrats pour l’extraction d’hydrocarbure).

    Bref, je sais que c’est un peu brouillon mais je n’ai pas l’aisance rédactionnelle désolé.

    Paix et Force à E&R.


  • #1444387
    le 15/04/2016 par Le roi de Mayotte
    Grève générale à Mayotte

    Soutiens de Mayotte à Alain SORAL, E&R et Dieudo, monsieur SORAL ici aussi nous sommes nombreux à dire que vous avez raison.


  • #1444409
    le 15/04/2016 par Rislo
    Grève générale à Mayotte

    Il faut donner Mayotte aux Comores !
    Depuis que Sarkozy la départementalisé c’est un grand problème. Cette île est un boulet pour la France, elle nous coûte des milliards pour la mettre au niveau de la métropole. D’autant plus que du coup, elle est sur-développé par rapport aux Comores voisines qui la revendique depuis leurs indépendance. Conséquence : chaque année des dizaines de milliers de comoriens franchissent la mer pour tenter d’arriver à Mayotte. Ajoutons à cela le droit du sol qui permet alors au jeune clandestins comorien d’attendre sagement les 18 ans... Bref, elle est une usine à bébés pour comoriens. La population s’est multiplier par 10 depuis 1958, 40/100 de la population est étrangère et le taux de natalité est de 4,1 !
    Mayotte musulmane n’a rien de français contrairement aux autres département d’outre mer catholique où la natalité est raisonnable.
    Autant je suis farouchement attaché à la souveraineté française en Corse ou en Nouvelle-Calédonie, autant au vue de la situation démographique, éthique, culturelle ou économique de Mayotte, je suis pour s’en séparé. Je sais cependant que pour les mahorais, ce serait un désastre économique...
    Mayotte c’est le problème algérien des années 60, en moins pire certes vue qu’il y avait en Algérie 9 millions de musulmans contre 250 000 aujourd’hui à Mayotte.
    Il faut faire ce que De Gaulle a fait : liquider l’Empire Français pour économiser de l’argent et pour par prendre le risque que Colombey-les-Deux-Églises ne devienne Colombey-les-Deux-Mosquées.
    Le contrôle du canal du Mozambique pour les richesses sous marines me semble beaucoup moins important que la santé de notre cohésion nationale... Additionnons la population mahoraises, la population d’outre-mer et la population issue de l’immigration qu’il faut assimilée, qui ne cesse d’augmenter chaque années et dans quelques décennies les français de souche seront minoritaires. Et les dangers de guerre civile souche contre allogène... C’est sans compter la traîtrise de nos dirigeants...

     

    • #1444430
      le 15/04/2016 par efgh
      Grève générale à Mayotte

      @Rislo C’est quoi un français de souche ? Dîtes le moi je suis très curieux de vous lire.
      amicalement :-)


    • #1444660
      le 16/04/2016 par Alleluyah
      Grève générale à Mayotte

      @efgh
      Va voir un mahorais et demande lui ce qu’est un comorien de souche et il saura quoi te répondre, lui...


    • #1444701
      le 16/04/2016 par Zom
      Grève générale à Mayotte

      Au hasard, une personne dont la généalogie est établie depuis plusieurs siecles dans le pays français ?
      Juste au hasard.


  • #1444739
    le 16/04/2016 par hillary merkel
    Grève générale à Mayotte

    Les mahorais ont goûté au fruit défendu de la société de consommation. La jeunesse l’a même dévoré à pleine dents.
    Pour une société traditionnelle animiste et musulmane, qui a jusqu’à peu vécu en harmonie avec son environnement naturel le progrès est à double tranchant.
    De belles infra structures c’est bien, leur maitrise technique et financière c’est mieux.
    Il semble qu’ils soient loin du compte.


Commentaires suivants