Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Harcèlement judiciaire et bidonnage

Affaire Binti : Alain Soral risque six mois de prison ferme

Le parquet de Paris a requis contre l’essayiste six mois de prison ferme pour harcèlement, menaces répétées et injures raciales sur une femme noire qu’il avait séduite puis insultée. Jugement ce mardi.

La page « procès en cours » du site internet d’Alain Soral liste fièrement les « échéances » judiciaires passées ou à venir du leader du mouvement antisémite Egalité & Réconciliation (E&R). Tout compris, la somme totale que le « vlogueur » (blogueur-vidéo) d’extrême droite va devoir payer à ceux qui l’« attaquent » s’élève à 215 581 euros, est-il écrit. Le nombre est inscrit en rouge, en haut et en bas, histoire de bien faire comprendre aux nombreux fans du « dissident » qu’il serait peut-être opportun de lui faire un don. La page a été mise à jour il y a une semaine. Mais il manque quelque chose.

Alain Soral est attendu ce mardi au tribunal de grande instance de Paris, pour connaître la décision des juges concernant une affaire de harcèlement pour laquelle le parquet a requis contre lui, fin octobre, six mois de prison ferme. L’homme risque ici sa plus lourde peine. Pourtant, sur Égalité & Réconciliation, aucune mention n’en fait état. Comme si ce procès n’était pas digne d’être connu des habitués du site.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

 

Revoir la vidéo explicative d’Alain Soral, enregistrée en novembre 2014 :

 

Pour mieux connaître la vie intime d’Alain Soral, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1612521
    Le 29 novembre à 19:11 par tritritri
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Si on prend ça comme une affaire privée, ça n’a pas sa place dans la rubrique "procès" (qui sont liés à l’activité d E&R, aux vidéos du mois,commentaires,analyses,etc,non aux frasques personelles de M.Soral, sinon il pourrait y inclure les PV de stationnements et aux autres amendes, non ?)

    D’ailleurs c’est l’utilisation de cet "incident" par d’autres qui a contraint l’accusé à se défendre publiquement... (pour quelques textos privés...pas très reluisants, mais de tout de même) ; que la loi s’applique, mais les faits restent les faits.
    Et l’instrumentalisation des faits aussi, après tout, ne se suffisent ils pas à eux mêmes, les faits ?

     

    Répondre à ce message

  • #1612530
    Le 29 novembre à 19:20 par Eric
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Message à Libération : À quand un article approfondi et au long cours sur l’arnaque à la taxe carbone, l’évasion fiscale, la pédophilie, et j’en passe ? Pour ce qui concerne l’affaire (une non affaire) en question, Soral s’en étant déjà expliqué en vidéo, il suffirait à Libération, dans le souci d’honnêteté et d’objectivité qui est sa seule et unique motivation, de relayer la version de l’intéressé. Comme c’est ballot ! On peut donc renvoyer les gens à la définition brutalement immortalisée par Soral de ce qu’est un journaliste travaillant dans ce genre de torchon, torchon qui redonne chaque jour à cette définition sa raison d’être et sa validité. Merci à eux donc :-) Un deuxième message à ces bouffons : les gens qui suivent sérieusement le travail d’E&R savent de quoi il retourne, donc que ces gens qui ne sont pas au chômage s’abstiennent de s’adresser à eux vu qu’ils ne sont pas en mesure de leur apprendre quoi que ce soit sur ce chapitre, comme sur tant d’autres d’ailleurs. Qu’ils continuent plutôt de s’adresser au lectorat de trépanés qui est le leur et qui doit s’amenuiser comme peau de chagrin pour qu’ils en soient réduits à relancer la triste machine à diffamer et à insulter.

     

    Répondre à ce message

  • #1612563
    Le 29 novembre à 20:13 par ben’s
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Je suis sur la ligne d’ER à fond depuis tant d’années et admire les qualités exceptionnelles d’A.S.
    Vous ne pourrez m’empêcher de ressentir de la peine pour cette fille et son parcours de vie malgré la disproportion de la menace de la peine évidemment.

     

    Répondre à ce message

    • #1612639
      Le 29 novembre à 21:53 par quidam
      Harcèlement judiciaire et bidonnage

      Pathétique , en effet ! en dépit de l’exploitation éhontée d’un fait hypothétique, voire affabulé..

       
    • #1612859
      Le 30 novembre à 09:10 par L’étrangère
      Harcèlement judiciaire et bidonnage

      Pourquoi éprouver de la pitié pour cette fille ? N’est-elle pas coupable d’avoir contacté la presse pour montrer au grand jour des messages d’ordre privé d’un des chefs de file de la résistance ? C’est un procédé indigne et malhonnête. Que son âme doit être laide et stupide pour avoir ainsi touché le fond !

      Loin d’être innocente, elle a sciemment cherché à briser la dissidence d’internet qui fait un travail monumental pour réinformer les peuples. Combien de fric elle a eu pour faire ça ?! Qu’elle ne puisse plus jamais regarder son visage dans un miroir puisqu’elle n’a pas de figure. Les putes qui font le trottoir (et que je salue) ont plus d’honneur que cette fille.

       
    • #1612892
      Le 30 novembre à 10:33 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Harcèlement judiciaire et bidonnage

      "Vous ne pourrez m’empêcher de ressentir de la peine pour cette fille et son parcours de vie"

      lol, ne viens jamais dans le 93, la peine que tu vas ressentir ici te serait insurmontable...

      Comme on fait son lit, on se couche.
      Mieux vaut être seul que mal accompagné.
      Déjà, ça va mieux...

       
    • #1615603
      Le 4 décembre à 06:27 par Elisa
      Harcèlement judiciaire et bidonnage

      J’ai exactement le même sentiment que vous... empathie féminine, peut-être.
      Tout ceux qui répondent ne viennent surement pas de la DASS, ont surement eu des parents pour les protéger et les aimer, ou même leur transmettre des valeurs.... elle ne sait surement pas ce qu’elle fait, et cherche desesperement un moyen de s’en sortir. Une jeune fille un peu jolie, seule, vulnérable... Dieu sait que les vautours se succèdent.

       
  • #1612582
    Le 29 novembre à 20:43 par Mojo Risin
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Dans la vraie vie, pour 6000 euros (montant de la condamnation) une p... vous met son footballeur dans le coma sans que la justice ne s’affole.
    Ici, il s’agit de Soral, majeur et vacciné, d’une photo et de trois textos. Donc là, sortez Libé, envoyez les violons de la fausse morale. Et sutout tapez au larfeuil.

     

    Répondre à ce message

  • #1612636
    Le 29 novembre à 21:47 par Fulcanelli
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    On s’en tape de cette histoire !

     

    Répondre à ce message

  • #1612644
    Le 29 novembre à 22:02 par otan, syndicat du crime
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Je ne crois pas avoir entendu marc George se répandre de manière trop agressive sur sa rupture avec Alain (bon, à part l’interview sur méta-TV, peut-être....)

     

    Répondre à ce message

    • #1612833
      Le 30 novembre à 07:33 par Anonyme
      Harcèlement judiciaire et bidonnage

      Non même son itw sur méta n’était anti-Soral.
      On sentait de l’admiration chez lui mais un "qu’y puis-je ?".
      Il n’a pas l’air d’un mauvais type.

       
  • #1612683
    Le 29 novembre à 22:42 par L’étrangère
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Bonsoir,

    Ces messages écrits par Soral ne relèvent-ils pas de la vie privée ? Une engueulade, tout ce qu’il y a de plus normal ? Que celui qui n’a jamais dit ou écrit de cruautés vraies sous le coup de la colère me jette la pierre. De toutes façons avec Soral elle s’attendait à quoi ? À faire des bisous et à dessiner des arcs-en-ciel ?

    En tout cas c’est dégueulasse d’étaler tout ça dans la presse. C’est bien une opération qui vise à salir l’homme.

     

    Répondre à ce message

  • #1612758
    Le 30 novembre à 00:43 par goy pride
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    6 mois de prison ferme pour des propos privés tenu lors d’une dispute amoureuse ? Si ce n’était pas la liberté d’un homme qui était en jeu cela porterait à rire ! Du délire intégral digne d’une oeuvre de fiction d’Orwell ou d’Huxley ! Le totalitarisme c’est maintenant !

     

    Répondre à ce message

  • #1612765
    Le 30 novembre à 01:06 par La porte en bois
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    Manipulation business ?

     

    Répondre à ce message

  • #1612895
    Le 30 novembre à 10:39 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Harcèlement judiciaire et bidonnage

    " va devoir payer à ceux qui l’« attaquent » "

    Pourquoi les guillemets ?
    Ils attaquent bien Alain Soral, non ?
    Parce que "bronzer sur la plage", c’est pas au tribunal, hein...

    Jusqu’où va se loger la partialité du manque d’arguments...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents