Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hervé Ryssen condamné à un an de prison ferme pour... des messages sur les réseaux sociaux

La liberté d’expression bat son plein en France : Hervé Ryssen a été condamné le 7 septembre 2016 à un an de prison ferme pour des messages publiés sur Twitter et Facebook.

Les juges du tribunal correctionnel de Paris ont condamné l’écrivain pour « provocation à la haine » et « injure raciale ».

Ils ont estimé que les messages poursuivis, publiés en 2014 et 2015, étaient « à l’évidence de nature à susciter la haine contre les juifs » car ils « exhortent les lecteurs à les stigmatiser » et « exploitent l’un des thèmes antisémites les plus éculés, à savoir leur omniprésence dans l’économie et les médias ». Ils leur imputeraient même « la responsabilité de la traite des Noirs ».

Le tribunal a ordonné le retrait des messages et a condamné Hervé Ryssen à verser 1 500 euros de dommages et intérêts à chacune des trois associations parties civiles. Il devra aussi s’acquitter de 1 000 euros de frais de justice.

 

Retrouvez Hervé Ryssen chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J"ai lu son livre : la mafia juive, Mr Ryssen ne cite que des faits historiques et vérifiables....C’est donc interdit de dire et d’écrire la véité..... Excellent livre ! Publicité à faire !

     

    Répondre à ce message

  • #1551794

    Il y a longtemps que je suis convaincu , je n’ai plus besoin de preuve !Je suis étonné , de la patience , ou de la bêtise des goys , à leur accordé la moindre confiance ! Les gentils naïfs , payeront de leurs biens et de leur sang ! Alors , que ,pour eux , celui qui éveille les consciences , en dénonçant , ce qu’ils sont et ce qu’ils font , doivent d’une manière ou d’une autre , être réduits au silence , comme HERVÉ RYSSEN et toutes les bonnes âmes qui les contredisent , démocratiquement , mais peut être plus pour longtemps !

     

    Répondre à ce message

  • Le délit d’opinion n’a pas de sens puisque le juge est obligé de commettre le délit lui-même pour le caractériser. Le juge qui, par définition, doit donner l’exemple, ne peut pas commettre le délit lui-même avec le sous-entendu que ce n’est pas un délit si c’est lui qui le commet. Le délit d’opinion est le seul délit à devoir supporter cette contradiction logique interne, dans un monde juste, ce délit ne peut pas exister, je me demande pourquoi personne ne parle de cette aberration qui, à elle seule, devrait faire abolir cette pratique inquisitoriale, c’est pourtant évident, voir une vidéo de ma chaîne YouTube pour plus d’explications. Bien à vous

     

    Répondre à ce message

    • @ Clav Ytreza

      A mon avis, le juge ne commet pas lui même le délit d’opinion en sanctionnant un supposé délit d’opinion. En effet, il ne fait qu’appliquer la loi existante en la matière.

      La personne condamnée pourrait en revanche s’étonner qu’une loi sur le délit d’opinion puisse exister. En effet, l’existence de cette loi est un délit puisqu’elle vise à interdire à tout un chacun d’avoir une opinion et contrevient donc au principe de liberté d’opinion.

      Finalement, ce sont les auteurs de la loi qu’il conviendrait de sanctionner pour avoir eu cette idée de génie de créer un délit d’opinion, contrevenant au principe de la liberté d’opinion. Et les plus punissables encore sont ceux qui ont élu les parlementaires pour créer cette loi.

       
  • Donc à partir de ce jour, devant tout juge ayant la moindre once de justesse, toute personne qui associe le catholicisme à n’importe quel crime ayant pu avoir lieu au cours des 20 derniers siècles est passible d’un an de prison ferme. Ou alors, il faudrait m’expliquer un peu mieux le principe de jurisprudence (il y a peut-être une notion de congruence que je n’aurais pas très bien ou trop bien compris ?...)

     

    Répondre à ce message

  • Ce serait cool de mettre le contenu d/u/es message(s) dont il est question, c’est la base en journalisme.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’une communauté soit surreprésentée dans un domaine ou non est l’affaire des mathématiques, pas de la justice.

    Les mathématiques peuvent-elles être racistes ?

    Dire que il y a une majorité de femmes travaillant dans certains domaines est-il une insulte ?

    D’autre part la justice semble estimer que travailler dans la banque ou les medias est une insulte.

    La seule chose choquante ici est l’invalidité logique du raisonnement.

     

    Répondre à ce message

  • Donc la prochaine condamnation logique concernera à coup sûr Eric Zemmour pour sa vidéo " L’Islam est incompatible avec la république"

     

    Répondre à ce message

  • #1551983

    « exploitent l’un des thèmes antisémites les plus éculés, à savoir leur omniprésence dans l’économie et les médias ».

    Mais enfin, ça fait longtemps que tout le monde sait ça !!!

    Les censeurs sont très très très en retard. Qu’ils fassent des sondages pour demander aux français s’ils y a beaucoup de juifs dans les médias, dans les milieux économiques, artistiques, etc... Ils vont voir qu’ils sont très en retard.

    La censure a ses limites, et tout finis toujours par se savoir, tôt ou tard.

     

    Répondre à ce message

  • Il ne faut pas se demander comment, techniquement, une telle corruption de la justice a été possible. Elle a été possible techniquement puisqu’elle a eu lieu.
    Hervé je te soutiens.
    ossama x

     

    Répondre à ce message

  • C’est scandaleux. Une masse de violeurs, délinquants, criminels, et même terroristes (maîtrisant des armes chimiques par exemple) sont en liberté, mais lui il se fait arrêter pour juste avoir cité et rapporté des propos de juifs connus ou rassemblé quelques informations ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents