Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hillary Clinton ne sera pas poursuivie pour ses e-mails

Quand on contrôle l’establishment, tout est beaucoup plus simple

La ministre américain de la Justice, la procureur général des États-Unis Loretta Lynch, a déclaré que les accusations criminelles pour utilisation de serveurs privés pour la correspondance ne seraient pas portées contre la candidate à la présidence Hillary Clinton.

« J’ai reçu et j’ai accepté la réponse unanime du FBI selon laquelle l’enquête minutieuse, qui s’était déroulée depuis un an, doit être fermée et aucune accusation ne doit être portée à l’encontre des concernés », a affirmé Mme Lynch.

Auparavant, le directeur du FBI James Comey avait affirmé n’avoir trouvé aucun motif pour engager une enquête pénale contre l’ex-secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton en raison de la fuite de sa correspondance.

« Nous exprimons notre avis au ministère de la Justice : aucune accusation ne peut être portée », a affirmé M. Comey.

Curieusement, la décision du ministère de la Justice survient juste après que le président américain Barack Obama a annoncé son soutien à la candidate, ajoutant que les États-Unis n’avaient jamais eu une candidate si bien préparée pour la présidence que Mme Clinton.

« Je suis ici parce que je crois en Hillary Clinton et je souhaite qu’elle devienne la prochaine présidente des États-Unis », a avoué M. Obama lors d’un meeting à Charlotte mardi. « Je suis prêt à passer le flambeau. Je sais qu’Hillary Clinton le prendra et je sais qu’elle peut mener efficacement cette course. »

Le scandale autour de la correspondance électronique d’Hillary Clinton a débuté en mars 2015 sur fond de cyberattaques continues contre les institutions américaines.

Hillary Clinton, qui a dirigé le département d’État américain de 2009 à 2013, avait auparavant regretté d’avoir utilisé sa boîte de messagerie privée, hébergée sur un serveur non protégé, à des fins professionnelles. Elle a par ailleurs nié avoir envoyé des informations secrètes. Au moins deux messages reçus par Hillary Clinton dans sa messagerie privée étaient classés « top secret » alors que plus de 1.300 d’entre eux portaient la griffe « secret ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1504686

    Il est toujours piquant de remarquer et faire remarquer que l’inconscient de la caste dirigeante rejaillit malgré tout.
    Dans le "je souhaite que" de Barack, point de peuple. Son avis "on" s’en tape, mais c’est le sien qui compte. Aucune retenue. Maintenant au moins c’est clair, c’est le sortant qui choisit son successeur. Monarchie ? Pas bien ! Oligarchie ? Bieennnn !


  • #1504720

    Ah ça... tout est beaucoup plus simple "quand on a la carte du club"


  • James Comey & Loretta Lynch n’ont visiblement pas envie de mourir de causes naturelles dans l’année ! ;-)


  • #1504782

    Bill Clinton a eu « a private meeting » avec Loretta Lynch alors que leurs deux avions se trouvaient « by chance » (par hasard) côte-à-côte sur le tarmac de l’aéroport de Phoenix (Arizona) le 27 juin.
    Voici l’explication qu’a donnée Hillary Clinton interrogée par des journalistes au sujet de cette rencontre :
    HILLARY CLINTON : Well, I learned about it in the news and it was a short, chance meeting at an airport tarmac and on both of their planes, as I understand it, were landing on the same tarmac at about the same time and the Attorney General’s husband was there. They said hello. They talked about grandkids, which is very much on our minds these days, golf, their mutual friend and former attorney general Janet Reno. It was purely social.
    Voir ici : http://www.realclearpolitics.com/vi...
    En bref, ils n’ont parlé que des petits-enfants, de golf et d’amis communs, mais absolument pas de l’enquête en cours sur les e-mails d’Hillary.
    D’ailleurs cette rencontre est arrivée tellement « par hasard » qu’il semblerait que Bill Clinton ait tout fait pour retarder le départ de son avion, qui aurait dû normalement décoller avant que l’avion de Loretta Lynch se pose. Ce qui a provoqué de grosses perturbations sur et autour de l’aéroport pour gérer la circulation simultanée des convois de ces deux « hautes personnalités » avec leurs escortes.
    Voir ici :
    http://observer.com/2016/07/exclusi...
    Lol....


  • #1505008

    Pourquoi se gêner la Clinton est du bon côté du manche elle en profite, la finance mondiale est à ses pieds !


  • #1505051

    Pas de risque , elle est trop protégée par la mafia financière et
    les lobbys , j’espère que les Américains , n’auront pas la malchance
    de l’avoir comme présidente .

    Celle-là sera sous protection de Satan (voyez ce que je veux dire....)
    et ira dans son sens , ce sera une bonne disciple .


  • #1505087

    Bravo Mr Gollinisch , super.... toujours aussi juste et éloquent !

    Et dire que les opposants politiques , vous ont tant sali !

    La pensée unique des sectaires totalitaires , n’acceptent aucune
    contradiction , tout ça pour nous imposer leur monde virtuel , irréel ,
    nous voyons où ça nous mène.....la décadence , ils ont réussi
    à diviser tous les Français , créer des tentions de toute part ,
    c’est la pagaille totale dans notre pays , ils arriveront bien s’ils
    continuent comme cela , à nous déclencher une guerre civile ,
    c’est peut-être ce qu’ils veulent , allez savoir.... ?


  • Je vous rappelle que dans ces courriels, elle affirme qu’Israël est derrière le tapage pour faire éliminer Assad et que la peur d’Israël face à un Iran nucléaire cache en réalité la peur d’Israël de perdre son monopole nucléaire au Moyen-Orient. Ne devrait-on pas remercier la vieille Clinton, car c’est bien elle qui est responsable de ce scandale qui a étalé au grand jour ces informations de source haut placée qui corroborent ce qu’on savait déjà. La vieille Clinton travaille en tandem avec son époux Bill pour la CIA depuis longtemps, il faut donc assumer qu’elle sait très bien gérer le secret des communications diplomatiques. De la part d’un ex-atout de la CIA, une telle négligence fait penser à un coup risqué mais réfléchi, comme aux échecs.


  • #1505166

    "Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres." disait George Orwell.
    Là, vous avez la preuve par 9 du bien-fondé de cette remarque.