Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hillary Clinton s’excuse après avoir qualifié les électeurs de Trump de "gens déplorables"

La candidate démocrate à la Maison-Blanche a jugé vendredi que « la moitié » des électeurs de son adversaire républicain pouvaient être regroupés dans « un panier de gens déplorables ».

 

Est-ce la « pire erreur » de la campagne présidentielle, comme le suggère Donald Trump ? Sous le feu des critiques, Hillary Clinton a présenté samedi ses excuses après avoir qualifié les électeurs de son rival pour la Maison-Blanche de « déplorables ».

La candidate démocrate à la Maison-Blanche n’a sans doute pas mesuré la polémique que susciteraient ses propos, vendredi soir lors d’un événement de levée de fonds à New York, lorsqu’ils ont été accueillis par une pluie d’applaudissements. À l’occasion du « gala LGBT pour Hillary » et devant de nombreux militants homosexuels, l’ancienne première dame a dressé le portrait des partisans de l’homme d’affaires.

« Pour généraliser, en gros, vous pouvez placer la moitié des partisans de Trump dans ce que j’appelle le panier des déplorables », a alors lancé l’ancienne chef de la diplomatie américaine. Avant de détailler : « Les racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. À vous de choisir ».

 

 

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Hillary Clinton, reflet d’une oligarchie méprisante,
lire chez Kontre Kulture :

Hillary Clinton, la candidate de l’establishment, sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents