Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Honneur et souveraineté

La démission de Bruno Le Roux vient conclure un quinquennat qu’avait inauguré la démission de Jérôme Cahuzac. Un scandale de plus, après l’affaire Thévenoud et quelques autres ; un scandale de trop. On dira qu’il était normal que le roux vire au marron. Mais n’oublions pas que l’homme était ministre de l’intérieur, un poste décisif dans les circonstances actuelles.

 

Alors qu’il ne reste plus que quelques semaines à vivre à ce gouvernement, le voici à nouveau éclaboussé par ce qui aura été décidément la marque de fabrique du quinquennat de François Hollande : le mensonge, la rapine, le goût de l’argent et le mépris du peuple.

 

L’exemple vient de haut

Car, l’exemple vient de haut. Le président de la République ne s’est jamais complètement relevé de l’incident des « sans dents », lui qui n’hésitait pas à jeter des beefsteaks à la poubelle quand ils ne lui convenaient pas. Ces incidents furent révélés par son ancienne compagne, certes toute à la colère d’une femme outragée, mais elle n’eut pas à noircir le tableau.

Oui, l’exemple vient de haut, et l’on s’en est rendu compte avec la publication, en 2016 du livre Un Président ne devrait pas dire ça, qui révélait un homme vantard et faible à la fois, tenant des propos plein de mépris en privé pour les couvrir de la plus hypocrite bien-pensance dès qu’il était en public. Ce livre surtout révélait en François Hollande un homme plus soucieux de paraître que d’être, un homme plus intéressé par les discussions avec les journalistes que par les taches de l’État.

 

Le scandale originel

Ce nouveau scandale conclut donc le quinquennat. Mais, il n’est que le prolongement logique, quoique anecdotique, d’un autre scandale. Élu pour combattre la « finance », François Hollande s’est fait son plus fidèle serviteur. Élu sur le projet d’une renégociation du traité dit « Merkozy » (Merkel-Sarkozy), il n’a eu de cesse, à peine élu, de le faire ratifier sous la forme du TSCG. Dans Le Roi s’amuse, Victor Hugo fait dire à Triboulet, le bouffon du Roi « Sire, je ne viens pas redemander ma fille/Quand on n’a plus d’honneur/On n’a plus de famille...  ». Il y a là une terrible vérité. Quand les hommes politiques n’ont plus d’honneur, et l’honneur ici est de servir le bien commun et la communauté nationale, ils n’ont plus de probité.

On perçoit mieux, alors, le rôle fondamental de la souveraineté. Elle lie les dirigeants à leur peuple, elle leur confère le pouvoir mais elle les oblige aussi à la responsabilité devant ce même peuple. C’est cela le sens très profond de la souveraineté, sens qui s’exprime de manière particulièrement évidente dans la forme moderne prise par ce principe de souveraineté populaire. Mais François Hollande n’est même pas Triboulet, et ses saillies ne font rire que ses obligés.

François Hollande, comme Nicolas Sarkozy avant lui, a mis la souveraineté du peuple à l’encan. Et c’est là la racine profonde, la racine cachée, mais la racine évidente des multiples scandales qui ont entaché les quinquennats de l’un comme de l’autre.

 

Clarification

François Hollande, devant son bilan désastreux, a décidé de ne pas se représenter. Mais, aujourd’hui, il fait tout pour favoriser celui qui est son héritier réel, même s’il n’est pas son héritier politiquement légitime : Emmanuel Macron. Ce dernier fait partie du sérail hollandiste depuis des années, comme conseiller d’abord, ministre ensuite. Il porte une large part de responsabilité dans la politique économique catastrophique de François Hollande, une politique qui a mis le chômage au plus haut. Son élection signifierait la répétition des mêmes maux, mais aussi des mêmes scandales. Il n’y a qu’à voir la nature de ses soutiens politiques. Est-ce cela que les français veulent ?

Commencé par un scandale, ce quinquennat fut fondé sur un scandale et il s’achève par un scandale. Au moins, les choses sont claires…

Jacques Sapir

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Jacques Sapir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1689139
    le 23/03/2017 par marmotte
    Honneur et souveraineté

    Certains élus magouillent pour remplir leurs poches et d’autres par l’intermédiaire du PLU (plan local urbain) ruinent arbitrairement des familles en déclassant leur propriété en zone verte donc non constructible.
    Regardez c’est important :
    http://www.bvoltaire.fr/terrains-co...

    Cette spoliation financière a lieu partout en France et vous en êtes peut-être les victimes sans même le savoir.

     

    • #1689366
      le 23/03/2017 par Thrive
      Honneur et souveraineté

      Bien entendu, ils ont prévu de faire vendre à bas coût ces terres, elles seront sûrement rachetées par des banques.
      Pour pallier à cela, regardez la législation. En plantant certains arbres, vous pouvez ne pas payer d’impôt pendant plusieurs années. Ensuite, vous pouvez y faire des plantations alimentaires, (légumes, fruits, potagers, blés...) dont vous pourrez faire partager vos amis, votre famille, et pourquoi pas, échanger contre d’autres services.
      Avec une maison en hauteur, en bois,ou une yourte, vous ne paierez pas la taxe d’habitation. Il y a plein de combines, qu’ils ne veulent pas que l’on applique. Je sais, c’est difficile, mais il ne faut pas faire ce qu’ils attendent de vous : vendre.
      Voyez avec vos amis, s’ils veulent vous louer une petite parcelle pour faire un potager, (15 euros par mois), bref, pensez différemment, sortez du moule.
      Mettez des clôtures et mettez y un ou deux ânes, (vous pourrez les baptiser Hollande et Macron) et proposez aux agriculteurs du coins de faire les sillons dans leur champs pour leurs semis, vendez le crottin, il y a plein de solutions pour résister. Le bon sens d’antan.
      Et viendra le temps ou vous pourrez à nouveau construire.
      Vos terres n’ont pas la valeur que les politiques leur donnent. Elle n’a pas de prix. En tous les cas, mon conseil, gardez là bien précieusement, et chérissez là.
      Sauf si évidemment, vous souhaitiez spéculer. Alors dites vous que vos terres reprendront vite de leur valeur, et oubliez le reste.


  • #1689141
    le 23/03/2017 par bertin
    Honneur et souveraineté

    Honneur et Souveraineté ,

    Hollande et Macron sont des serviteurs
    honnêtes et dévoués à leurs Maîtres Souverains !
    L’oligarchie les trouvent Honorables et Fidèles .
    Honneur et Souveraineté ? Pour qui ,Pourquoi ?

     

    • #1689165
      le 23/03/2017 par Drago
      Honneur et souveraineté

      On ne s’étonne plus de rien.
      Un fraudeur Ministre des Finances c’est comme un banquier Président de la République.
      Demain, peut-être, Marc Dutroux Ministre de l’Education Nationale.
      Remarquez, avec Belkacem on y est presque. Les deux sont les adeptes de Kinsey.
      L’un est en prison... et l’autre Ministre de l’Education Nationale.
      Cherchez l’erreur.


  • #1689164
    le 23/03/2017 par Macr...creuse
    Honneur et souveraineté

    « On perçoit mieux, alors, le rôle fondamental de la souveraineté. Elle lie les dirigeants à leur peuple »



    C’est exactement le fond du problème.
    Bravo M.Sapir


  • #1689179
    le 23/03/2017 par Themistocles
    Honneur et souveraineté

    "François Hollande, devant son bilan désastreux, ... fait tout pour favoriser celui qui est son héritier réel."



    Il ne faut pas chercher plus loin celui qui a dénoncé Bruno le Roux aux médias.
    La preuve en est le carnaval des "journalistes" et "plateau-istes" qui ont immédiatement contesté le 2P2M et contesté l’existence de complots anti-Fillon.
    C’est une campagne orchestrée via Hollande.

     

  • #1689313
    le 23/03/2017 par Domino
    Honneur et souveraineté

    M. Hollande, socialiste, a prétendu que son ennemi, c’est la finance...
    Il faut creuser le lien entre le socialisme et la finance : certains programmes s’appuient sur une (fausse) opposition entre le système de l’oligarchie financière banques et le socialisme (en tant que supposé être au service du bien-être du peuple).
    Or, ces deux-là, et c’est fondamental de le comprendre, poursuivent le même but : l’asservissement des citoyens, l’un par le pouvoir de l’argent qui achète tous les leviers du pouvoir et écrase les petites entreprises, l’autre par l’Etat providence sans fin visant à rendre le maximum de gens dépendants de l’Etat pour vivre. C’est d’ailleurs pour cette raison que, passés les années 81-83, les grands patrons ont beaucoup apprécié Mitterrand. Les socialistes, qui par ailleurs ont toujours été internationalistes, sont les meilleurs alliés du pouvoir oligarchique financier. N’est-il pas évident que l’endettement des Etats sert les banquiers ?
    La plupart des gens qui contestent très justement ce qu’ils appellent l’ultralibéralisme n’ont pas compris cela. Ils proposent donc des solutions mauvaises qui consistent à augmenter le pouvoir de l’Etat en ne voyant pas que ce dernier est corrompu depuis des années par des moyens de pression dont ils n’ont pas idée, alors que la seule solution est de redonner de la liberté aux citoyens. Liberté de gérer leur vie, libération fiscale, liberté d’entreprendre, liberté que donne la sécurité (et le maintien dans la peur est un excellent moyen d’augmenter le pouvoir de l’Etat) etc...


  • #1689493
    le 24/03/2017 par Marchal hervé
    Honneur et souveraineté

    Mon ennemi c’est l’inspection des finances. Ces escrocs n’ont pas d’honneur mais le sens de la famille mafieuse. Hollande a mis notre drapeau et notre pays à l’envers. C’est heureux s’il ne finit pas en prison.