Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

IVG : Raphaël Enthoven tente de ridiculiser l’Église

"Combattre l’IVG, ce n’est pas très chrétien"

Le « philosophe » Raphaël Enthoven s’adresse aux « chrétiens hostiles à l’IVG », lors de sa chronique La Morale de l’Info, sur Europe 1, le 13 avril 2016.

 

Raphaël Enthoven dans le sens du Marché, voir sur E&R :

Des livres à conseiller à Raphaël Enthoven,
pour parfaire sa formation philosophique,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

125 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bref, encore un philosophe à la BHL qui n’a pas peur du ridicule, (qui malheureusement, parfois, ne tue pas), et qui se prend pour Dieu.
    Et se permettre, en plus, de parler de quelque chose qu’on ne connaît pas et qu’on ne connaîtra jamais en tant qu’homme, c’est gonflé...

     

    • Très juste :ce type n ’a que du mépris comme l ’exprime d ’ailleurs sa physionomie arrogante , un BHL , comme tu dis justement :mépris de la conception naturelle " c est sale . . .un écoulement précedé d ’un spasme " ! ( c ’est plus propre en labo ! puis surtout ce sera payant et tout ne doit il pas être marchandisé ? ) mépris du catholicisme , mépris du peuple du haut de son prétentieux bagout surmédiatisé .


  • #1443161

    L’ex-époux de la fille de Botul Henri Lévy lit un texte, ce qui démontre que la question n’est pas spontanée, mais prévue et préparée et qui a eu le temps de mûrir et de bourgeonner poétiquement parlant.

    Des propos creux et vides qui sonnent faux et qui font flop face à l’intelligence plastique de mon cerveau supraluminique.

     

    • surtout avec la répartie ’par votre intercession divin Thomas..’ pas préparé du tout ? Quant à la vanne ’c’est comme la différence entre un costume et un porte manteau’ , humour juif je suppose ; bref on a bien compris d"ou viens cette pensée subversive et où elle cherche à s’infiltrer.


  • #1443171

    Toujours de l’ignominie contre l’Eglise dans la bouche, non pas de la part d’un musulman, mais de la part d’un de ceux dont le temple est tombé en 70.

    Il souffle sur des braises. Attention au retour de flammes ...


  • Ce qui est honteux, ce ne sont pas ses positions pro-IVG qu’il a bien le droit d’avoir mais le fait qu’il fasse la leçon aux catholiques en n’étant sûrement pas croyant lui-même !

     

    • Exactement ! A la fin, pour qui se prennent-ils, ces gens-là ? Ils ne croient en rien, se moquent allègrement des croyances des autres (en se revendiquant "tolérants", s’il vous plaît !) et se permettent par dessus le marché de décerner des brevets de "catholicité" !

      En tout cas, j’y vois une confirmation supplémentaire de ce que disait Marion Sigaut : de tous temps, ce n’est pas l’Eglise qui s’est insérée dans les affaires de l’Etat, mais bien plutôt le temporel qui a constamment fait irruption dans le spirituel, en voici une irréfutable démonstration supplémentaire !

      Et cela prouve aussi que l’Eglise a encore du crédit dans l’esprit des gens, sans quoi, ils ne se sentiraient pas le besoin de l’attaquer comme ils le font ! Car on ne s’attaque qu’à ce qui est vivant !

      Comme quoi, nul besoin d’une agrégation pour prendre la chose avec philosophie !


  • Génial ces polonais plein de bon sens , en france l ’avortement est devenue un moyen de contraception ordinaire , chercher l’erreur.


  • maintenant que Fourest et BHL ont un peu disparu , il faut qu’on se tape Raphaël Enthoven , le nouveau penseur ....

     

  • La vie spirituelle se greffe sur la vie naturelle.

     

    • Son argument n’existe pas, c’est de la pure sophistique.
      Il n’y a aucune logique dans ce qu’il dit. Si on adopte les dogmes catholiques sur la vie, la mort et les âmes, alors nécessairement tuer un embryon revient à le tuer deux ans plus tard, pour l’âme de l’être à naître ou déjà né il n’y a aucune différence elle est censé aller directe au paradis. Dans tous les cas, la logique veut que pour un catholique cela revienne à un homicide légalement parlant, enfin, un infanticide.
      Je ne suis pas catholique, je suis pro-avortement(enfin pro-choix, plutôt, y compris de le garder), mais je reconnais que la position des "conservateurs" est tout à fait cohérente. Si c’était possible de trouver une famille d’accueil aimante pour chaque enfant né d’une "erreur", alors il faudrait arrêter à peu près tous les avortements de "confort social". Mais ce n’est pas le cas, et naître ici bas a statistiquement plus de chance d’être pénible qu’agréable, surtout les premières années de la vie, voir toutes celles qui suivent. Cette société est contradictoire en bien des points, la nécessité sociale de l’avortement n’en est qu’une conséquence, ni plus ni moins.


  • Quand j’ai commencé à m’intéresser à la philosophie, j’ai téléchargé tous les podcasts philosophiques de ce gars sur France Inter, je me suis dit CHOUETTE je vais être incollable en philosophie... j’ai arrêté tellement ce gars est une brêle, ces podcasts étaient "tièdes" et toujours france-inter friendly dans l’esprit, ça sentait l’arnaque, j’ai vite arrêté et j’ai lu les philosophes directement.

     

    • Ayant fait la même constatation, je ne peux que vous inviter à lire Nietzsche.
      C’est sans doutes le plus vrai des philosophes. Que dis-je ? Le plus sincère, le plus poète, le plus puissant !


    • #1443875

      Tu peux essayer ceci. C’est plus sérieux que les conversations de salon de l’ex de Carla, et c’est orienté dans l’autre sens.

      Mais quitte a vouloir s’intéresser aux pures idées, autant s’occuper de cela. Finalement la mathématique est la seule métaphysique valable.


  • On commence à les connaître leurs philosophes ! Celui-ci a autant de sagesse dans son coeur qu’un scribe pharisien !


  • Quoique élucubre le verbeux dandy qu ’à quelques semaines ou mois il y aurait " l ’étincelle et pas le feu " "la vie mais pas la chair ,il reste que par l ’IVG se trouvent anéantis une vie et une chair plus que potentielles et que c ’est un corps , une aventure dont le début est inscrit à jamais qu ’on choisit d ’interrompre , une vie qui ne demandait qu ’ à vivre et à laquelle on dénie ce droit par un autre droit dont on s ’arroge et quelque fois très abusivement.


  • Imiter la pulsion de mort d’Althusser n’est pas très philosophique.


  • Les Commandements du Christ sont incompatibles avec l’assassinat du plus faible d’entre nous.


  • Les musulmans situent l’arrivée de l’âme dans le fetus à 10 jours si je ne dis pas de bêtises.

     

    • Il existe une différence entre l’insufflation de l’âme réelle (« roûh rabbâniy » ou « roûh haquiqui », comme le désigne certains oulémas), qui se fait donc au quatrième mois de grossesse, et l’apparition des signes de la vie (que ces mêmes savants appellent « roûh haywâni ») au sein du fœtus. En effet, les signes de la vie font leur apparition chez l’embryon bien avant que l’âme réelle ne soit insufflée (le coeur bat déjà à partir de la quatrième semaine de développement, et au cours du troisième mois, le foetus commence à bouger)… Il convient de souligner également qu’il existe un Hadith authentique (rapporté par l’Imâm Mouslim) qui mentionne que l’embryon reçoit la visite d’un ange lorsque 42 nuits de grossesse sont passées (6 semaines) : Celui-ci est notamment chargé de « modeler » (« taswîr ») l’embryon par la formation de certains organes sensoriels… –


    • Bonjour, j’ai entendu que les Chinois considéraient qu’un enfant à la naissance avait 9 mois... Je me trompe peut-être mais l’ idée me plaît bien.


    • C’est en tout cas à partir de 6 semaines que l’on peut détecter les premières pulsions du fœtus.


    • quatre mois soit 120 jours !


    • Non,
      3 mois....


  • Pourquoi les livres de Biologie de l’Education nationale, les médias impériaux et les sites web pro-avortement ne montrent-ils jamais une photo ou vidéo d’avortement ?

    Pourquoi remplacent-ils le terme "avortement" par l’acronyme "I.V.G." ?

     

    • Parce que l’homme est un animal social qui a la tradition de se raconter des belles histoires sur ce qu’est la vie....

      Comment pouvoir soutenir le regard devant un petit être apeuré, reculant devant l’outil métallique, la tenaille venant essayer d’écraser son volumineux petit crâne pour l’extraire aisément du ventre de sa mère ? Il suffit de voir la vidéo... pour être contre l’avortement... ou au moins s’apercevoir sans aucune équivoque du mensonge qui est fait en tentant de rendre cet acte, un geste anodin..


    • Pour la meme raison que : " si les abattoirs étaient vitrés, tout le monde serait végétarien. "


    • L’abattoir et la mort qui plane tout autour c’est sure...
      Cependant... il n’y a rien de plus naturel que de pêcher du poisson ou de sacrifier un animal pour se nourrir..

      C’est l’abattage industriel qui est en cause.. pas le prélèvement juste et raisonné (!) pour se nourrir et partager un repas nourrissant et fortifiant de viande au sein de sa famille, de proches.. ou à l’occasion le partage avec les nécessiteux, le voyageur et celui qui est affaibli..


  • L’idolâtrie des mondanités n’est pas très philosophique.


  • #1443248

    « Aussi vous dis-je, fit le Roi, que nul, s’il n’est très bon clerc, ne doit discuter avec eux. Mais l’homme moins savant, quand il entend médire de la foi chrétienne ne doit la défendre que par l’épée, dont il doit donner en plein ventre tant qu’elle y peut entrer. »

    Saint Louis, à propos des ancêtres d’Enthoven (déjà !), et rapporté par Jehan, sire de Joinville.

     

    • C’est ça, t’as raison, continue.
      T’es un bon, toi.
      Sans rire, c’est pas parce qu’on est derrière un clavier qu’il faut balancer la première connerie qui vient.
      Et j’espère que Saint Louis n’a jamais vraiment pensé ça, et que ce que rapporte Joinville ne doit pas être pris comptant. C’est quand même censé être le plus grand des rois de France, à la base.


    • #1443709

      Saint Louis est, assurément, le plus grand Roi de France.

      Tout, dans son règne, l’atteste : sa foi solide et constante jusque dans la maladie, la défaite, la captivité et le deuil ; sa simplicité proverbiale, sa grande bonté envers les faibles (pauvres, lépreux, prostituées)...

      Ses œuvres parlent pour lui : traités de paix, prospérité, justice réelle, lutte contre la corruption et l’usure, encouragement des bonnes mœurs, construction d’hôpitaux nombreux, du port d’Aigues-Mortes, fondation d’abbayes, de la sainte Chapelle, création de l’université de la Sorbonne, etc.

      Même si tu es jeune, émotif et inculte, tu as le droit d’essayer de comprendre pourquoi il a pu dire une chose pareille.

      Quel était le rôle des "Enthoven" de l’époque ? Quel était leur rapport à l’usure, à la corruption, au dénigrement de la foi chrétienne ?

      Pour finir, il ne t’aura pas échappé que je donne mon identité complète et réelle en tête de mes messages. Tu es donc mal placé pour me chanter le couplet du "planqué derrière son clavier", mon cher "Julien P.".

      À bon entendeur, salut...


  • #1443251

    Rien d’étonnant à ce que le beau-fils de Bernard-Henri Lévy, mû par un double atavisme communautaire et familial, fasse rimer philosophie avec propagande sioniste.
    Ceci dit, quels arguments stupides et injurieux !
    Ne pas comprendre que la différence entre le corps et l’esprit n’implique en rien que l’on peut disposer de vie ou de mort sur autrui relève d’un illogisme atterrant, ou bien, en l’occurrence, d’une mauvaise foi typiquement talmudique.
    En suivant le raisonnement de ce bouffon, puisque la religion chrétienne enseigne que la vie ne s’en tient pas au corps et ne se réduit pas à lui, on n’a donc plus besoin du commandement : tu ne tueras point.
    Merci pour cet info, ô brillantissime élu de Dieu !
    D’après ce clown, les chrétiens réduisent la vie à sa définition la plus triviale qu’est la fécondation, et s’étonne qu’ils visent si haut et regardent si bas. Je pense qu’en balançant des énormités aussi grotesques qu’insultantes, ce pédant freluquet de l’avant-garde ne va pas se faire que des amis chez les goyim.
    Dans sa chronique du 13 avril, il n’y a aucun bon sens, mais peut-être que...
    la prochainement, y’en aura.


  • Bon sang mais qu’il est bête, ce type.
    C’est pas la première fois que je l’entends enchaîner les sophismes sur Europe 1, mais alors là pour venir nous expliquer que du point de vue catholique "on ne devrait pas condamner la mort car l’esprit existe au-delà du corps" c’est se demander à haute-voix pourquoi l’homme ne remplace pas Dieu, ce à quoi sert la foi, et pourquoi ne pas légaliser le meurtre en partant de ce même principe que quelque part on rendrait vachement service à la victime.

    Déjà il y a quelque temps, j’avais entendu Enthoven sur cette même station nous expliquer que l’homme ne pouvait pas être végétarien car il était omnivore, et donc esclave de sa condition biologique, comme si tout le travail de l’humanité n’était pas de s’émanciper de ses instincts.
    Bref, encore un habitué des monologues au café flore.

     

  • #1443258
    le 14/04/2016 par la pince mon seigneur
    IVG : Raphaël Enthoven tente de ridiculiser l’Église

    Une philosophie orientée communauté n’a que peu de crédibilité en matière de raisonnement.


  • M. Enthoven n’a pas dû être très attentif lors des cours de biologie pour ne pas savoir qu’une cellule-œuf est un être vivant, et que lui-même a commencé son existence à l’état de cellule-œuf.

     

  • Monsieur,il faut respecter les convictions d’un catholique ,est ce que je demande si ta grand mère fait du vélo .On peut en débattre mais la croyance c’est tout autre .Alors vos leçons de moral je m’assois dessus.


  • À l´époque, pas si lointaine finalement, j´écoutais l´intelligente propagande philosophique d´État, où le fonctionnaire de la philosophie, Enthoven, officie, brillamment, car dans son genre, Enthoven fils est brillant, sur France Culture.

    Enthoven fait de jolies fiches de lecture, bien agréable à écouter dans un amphitéâtre, utile pour posséder la cuture d´un honnête homme. Il est donc difficile de déceler la manipulation. Je commencai à sentir le lièvre, jusqu´à une émission sur Coriolan de Shakespeare, qu´il proposa, il y a 3 ou 4 ans. Bel exposé jusqu´à la minute 35, où sans y toucher, il compare Coriolan, à la necessité d´aller bombarder la Lybie, et cite, sans nommer BHL, l´utilité de faire la guerre sans l´aimer, titre d´un des nombreux ouvrages de BHL. Évidemment, les commentaires de son émission sont libres, sauf quand on évoque le lobby breton.
    Il officiait èpoque, avec une fille nommée Paola Rayman, et les deux, sous couvert, de symphatiques cultureux, ne se prenaient pas pour n´importe qui.

    À noter également son obsession de la cause homosexuelle, ou gay plus exactement, et les délires selon lui du Rousseau du Contrat social , et de sa grande théorie de la propriété.

    Le hasard fait que, le même jour, est disponible une merveilleuse conférence de Marion Sigaut sur Marie, Reine de France. En écoutant les 2, on a une bonne synthèse des deux directions possibles pour la France. Car, comme le souligne Hillard, du spirituel, découle l´économique, plus que l´inverse. Et l´histoire de France est un combat entre deux positions. Christannisme, ou bretonnisme.


  • Voilà un bien mauvais numéro de clown où l’on débite sophisme après sophisme sur un ton mielleux et faux.

    Mon grand Raphaël, Il faudra mieux faire la prochaine fois pour me convaincre que l’avortement n’est pas un meurtre légal.


  • Pourquoi faire de l’avortement une question religieuse ?

    On a plus le droit d’avoir des valeurs et une morale en dehors des religions organisées ?
    L’athée se doit-il d’être immoral ?

    Aller extirper un fœtus du ventre c’est prendre le problème à l’envers , pas besoin de "croire" pour arriver à ce constat !

     

    • #1443522

      En effet, la morale, le bon sens, et l’observance des lois naturelles et divines n’ont rien à voir avec les religions. Que ce soit le judaïsme, le christianisme, l’islam, ou toute autre foutaise, les religions n’enseignent qu’un dogmatisme créé par les hommes, et non la vraie spiritualité qui conduit au pur amour de Dieu.


    • Il n’est pas possible de distinguer le bien du mal sans la Révélation. Même les athées agissent comme s’ils étaient observés d’En-haut et qu’ils avaient à rendre des comptes, car il n’est pas possible de vivre selon la morale athée, c’est-à-dire l’absence de morale, remplacée par le calcul égoïste et le mode d’action de type "pas vu, pas pris".


    • La formule « Si Dieu n’existe pas, tout est permis » de Dosteivsky je me l’a suis faite adolescent.. J’avais compris l’enjeu fondemental de l’existence ou pas de Dieu.. que la conclusion qui viendrais tirailler mes camarades athées c’est que tout serais permis comme dévaliser des banques par exemple. Ils me parlaient de la possibilité d’avoir une morale en dehors d’une croyance en Dieu mais je leur assurait que ça signifiait qu’il n’y a aucune limite à aucun comportement et que si dans l’instant ils ne voyaient pas les choses ainsi.. un jour ce qui est regardé comme interdit (et ça a un sens pour le croyant) ils pourraient s’autoriser à tout faire.. Si tout est permis (!) c’est la porte ouverte au mal.


    • @titus

      L’athéisme n’est pas amoral. Oui, je ne crois pas aux "arrières mondes" pour reprendre l’auteur de "par delà le bien et le mal". Certe, c’est un travail, une reflexion, ma morale, ma spritualité, je la tire des philosophes grecs communément appelés les pré socratiques (bien qu’il y eut des contemporains voir des philosophes qui ont vecu après lui).
      Les materialistes, Anthistene, Democrite, des épicuriens (terme galvodé qui de nos jour ne signifie que jouissance immédiate alors qu’il s’agit simplement de tendre vers l’ataraxie) les cyniques (autre terme galvodé) les stoïciens etc. Être athée n’est pas chose facile. Si je faute, je n’ai pas de confesse pour absoudre mes péchés. C’est un point intéressant. En effet, combiens de croyants se permettent de commettre les pires péchés sachant qu’ils seront pardonnés... Tu as la sentence facile mon ami. La réconciliation, c’est de mettre nos désaccords de côté pour combattre ensemble. Bien à toi.


  • Petit sophiste.


  • Du sophisme.


  • Pour Dieu, la vie est sacrée. De plus, il considère que même un embryon est un être vivant à part entière. Le roi David a dit à Dieu : « Tes yeux ont vu mon embryon » (Psaume 139:16)....


  • #1443334

    Je suis Chrétienne, M. Enthoven, et plus que fière de l’être.

    Verticalement, vous n’avez aucune question à me poser car je n’ai aucun compte à vous rendre. Je dépends de Jésus-Christ et c’est Lui Mon Seul Maître à penser.

    Horizontalement et côté exemplarité, je n’ai aucune leçon à recevoir de vous concernant Dieu, l’amour, la vie, la famille, la foi, comme pour tout le reste d’ailleurs. Faire l’amour n’est pas un acte trivial et sale comme vous le déclarez, mais plutôt un acte sacré et bon béni par Dieu pour la Vie.

    Spéculez intellectuellement avec et tuez vos foetus, les vôtres pas les miens, et fichez-moi la paix ! Je porte fièrement ces vies en gestation selon l’Ordre Naturel de la Vie.

    Pour l’amour du prochain, prenez plutôt soin de votre complexe d’Oedipe dégoulinant au lieu de vous préoccuper hypocritement du cul et du ventre des femmes qui sont très loin de devenir vos maîtresses. A défaut de cette repentance, ignorez-moi comme je vous ignore et fermez-la à tout jamais à propos des Catholiques et de leurs choix responsables pour la Vie.

     

    • #1443559

      Chère Emmanuelle, je pense qu’il parle pour lui et qu’il dit ça pour se donner bonne conscience et à celle de son ex-femme Justine Levy (fille de bhl) qui a écrit dans son livre en 2005 :
      « ... les amphé­ta­mines, les cures de désin­toxi­ca­tion, l’avor­te­ment à “cinq mois” de l’en­fant qu’elle n’a pas vu venir... »
      http://www.gala.fr/l_actu/news_de_s...

      Sa philosophie est de nous faire croire qu’avorter à 5 mois de grossesse n’est pas un meurtre.

      Faites ce qu’on fait et ne faites pas ce qu’on ne fait pas !!!


  • Inculte et inintelligent.

    Le corps et l’âme ne sont pas séparés dans la théologie chrétienne, ils sont consubstantiels à la nature humaine, création de Dieu.

    Pour ma part, un bon Chrétien doit avoir des dispositions particulières pour la prière et la privation autant que pour la jouissance des plaisirs de la chair. Opposer l’un à l’autre revient à retomber dans les vieilles hérésies manichéennes (hostiles à la chair) ou dans l’athéisme radical (négation de l’âme) non moins multiséculaire.

    C’est comme opposer science et foi. La science n’étant que la recherche et l’expression des lois de la nature créée par Dieu, la nier revient à nier la création et son Créateur. Il est tout autant ridicule de postuler, constater des lois régulières, reproductibles que l’on dit scientifiques et de nier qu’il y ait un législateur. Si tout a une cause, Dieu est la cause première et ce qui peut être pensé de plus haut.

    Karl Popper expliquait lui-même que la raison était aussi un acte de foi. J’imagine que Raphaël Enthoven a foi en ses leçons de philo radiophoniques, ce qui n’est pas un mince exploit à en juger par le bancal de ses raisonnements.
    Enthoven est un bon croyant en somme, façon charbonnier qui plus est.


  • L’islam et le Christianisme contre l’IVG gratuite . Tenons bon !

     

    • Serge de Beketch faisait remarquer en son temps que les pratiques d’avortement, de contraception, de consommation de drogues et autres activités erratiques défendues au nom de l’émancipation et de la jouissance ne concernaient que très marginalement ce qu’il nommait "nos milieux". Et d’enchérir ironiquement sur le bénéfice de la promotion de ces saloperies, et de laisser le temps juger qui restera en vie dans un esprit sain au bout de quelques décennies.

      Sans doute était-ce une version mise à jour de la leçon de Lao-Tseu " ne cherche pas à te venger de ton ennemi. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre "


  • #1443410

    Comme cela a déjà été évoqué, au delà du débat esprit-corps et donc de l’enfumage de Raphaël (le "diable de l’amour", Carla Bruni dixit), le point fondamental pour un catholique c’est que l’on ne peut pas s’ériger en Dieu, en maître de la création, et donc arracher la vie de l’être le plus innocent qu’il soit. Point.

    C’est sûr que ses élèves à Sciences-Po sont subjugués face à une telle "intelligence". Pour moi, ce n’est qu’un charlatan et à défaut d’épée comme au temps de St. Louis et des Tercios espagnols de Flandre, je le cracherais volontiers à la gueule, si j’ai le malheur de le croiser, pour qu’il sente mon corps et mon esprit.


  • #1443419

    Ce gars raconte n’importe quoi.
    Les 3 religions monothéistes, judaïsme, christianisme et islam, condamnent l’avortement.
    L’islam affirme depuis 1500 ans que l’âme arrive dans le corps du fœtus au 4ème mois. On sait aujourd’hui que c’est exactement à ce moment-là (au jour près) que le cœur du fœtus commence à battre.

     

  • #1443435
    le 14/04/2016 par Philippe de Macédoine
    IVG : Raphaël Enthoven tente de ridiculiser l’Église

    Et le baptême ? Et le baptême M. Enthoven ?


  • De beaux raisonnements vraiment, dictés par de beaux principes (vraiment !), qu’il faudrait confronter au principe de réalité... Là, nous pourrions en reparler


  • Donc le "Tu ne tueras point", il se torche avec ou ça se passe comment ?

     

  • Journal VSD du 20 octobre 2008 : Raphaël Enthoven définit la RELIGION. « Dans la famille, le judaïsme était présent, mais au sens de la conscience, pas au sens reli­gieux. Mon père m’ex­pliquait que le seul précepte qui compte est l’amour des livres. Être juif, c’est comprendre le monde par la lecture. » ??? Et le Talmud tu en penses quoi alors ?


  • #1443509

    C’est en tant que juif qu’il s’exprime ?

     

  • Ce monsieur est un grand pratiquant du pilpoul
    C’est à dire en fait qu’il est capable de démontrer n’importe quoi, quelque chose et son contraire par exemple.
    Comment faire confiance à cette pensée tordue.

     

  • Si sa mère s’était posée la question...


  • Je suis athée et pour l’avortement. J’en ai marre des moralisateurs (trices). Ce n’est pas mon combat. D’ailleurs, si je puis me permettre, je lis de plus en plus de commentaires invoquant dieu à tort et à travers, catholiques, musulman , vous me gonflez. Garder vos croyances ou affichez la avec retenue. Vive la laïcité chez E&R !

     

    • Tu n’as pas l’air de réaliser que l’athéisme est aussi une croyance. En effet, puisqu’on ne peut pas démontrer la non-existence de Dieu - et pour cause - alors l’inexistence de Dieu relève du domaine de la croyance et non de celui de la connaissance.

      Toute croyance est porteuse de son système de valeurs, l’athéisme y compris, donc n’impose pas tes croyances et ton système de valeurs aux autres.


    • #1443576

      ... ce commentaire nous rappelle que l’avortement doit être toujours interdit, ne serait-ce que pour son inutilité, car, visiblement, ce ne sont jamais les bons qui sont avortés.


    • #1443591

      Je n’ai pas envie de te contredire, c’est inutile à ce niveau-là.
      Je vais simplement prier pour toi.


    • Heureusement que ta maman n’était pas "pour l’avortement" ... tu ne pourrais pas écrire cette absurdité .


    • On a aussi le droit d’avoir des convictions et de les évoquer avec force. Dieu n’est pas un tabou et la vie est sacrée pour tous, athée ou non. Il serait bon que les avorteurs s’expriment avec retenue par respect pour ceux qui ont eu la chance de ne pas avoir été avorté par leur mère.


    • #1443621

      être athé est effectivement un système au même titre que les autres, cela étant je te rejoins E&R rallie beaucoup de gens d’inspiration st nicolas du chardonnet (je me comprends) la bande des cathos pur souche.
      moi aussi ça me gonfle, et c’est d’ailleurs le gros dilemme qui se pose à E&R, rassembler des gens dont la vision du monde et les projets de société diffèrent voire sont antagonistes une fois écarté ce qui nous rassemble ici. Parce qu’entre les purs athées (dont je ne suis pas nécéssairement mais je suis pas là pour parler "que" de moi) et les intégristes, il ya un fossé il me semble. la question de l’avortement en est l’expression, et l’un des moindres (de fossé).
      c’est dire....
      Pour terminer, je suis d’accord avec l’ami qui nos dit que de toutes les façons ce ne sont jamais les bons qui sont avortés, effectivement, les salpards semblent toujours échapper à l’aspiration et meurent trop souvent dans leur lit, c’est desespérant . Mais sourions quand même :-)
      Salutations


    • ce commentaire nous rappelle que l’avortement doit être toujours interdit, ne serait-ce que pour son inutilité, car, visiblement, ce ne sont jamais les bons qui sont avortés.

      Sans parler de la quasi-impossibilité d’ adopter en France.


    • Pareil : je constate aussi que la ligne éditoriale d’E&R va de plus en plus dans le catholicisme.
      Je suis catholique de baptême et de première communion. Mais je ne crois en aucun dogme.
      J’adore Soral, mais s’il veut la Réconciliation Nationale, il ne doit pas ( via E&R ) n’aller que dans un sens. A quand des articles sensibilisant la cause Musulmane ( qui prend cher, et est vouée à être martyr, via le Choc des Civilisations ), à quand des articles ( nécessitant certes un gros travail de journalisme ) montrant que les Juifs Français sont très nombreux ( comme je le crois et l’espère ) à être extrêmement virulents envers la politique d’Israël et le sionisme chez nos politiques & médias ?
      On est pas sur un site catho, à ce que je sache. C’est Egalité et Réconciliation.

      Quand à l’IVG.... Je rejoins principalement l’Eglise à ce sujet. Je crois qu’il est totalement amoral d’avorter quand on n’a pas été violée ( le seul cas qui justifie cet acte à mon avis ).
      Même si c’est injuste que pour l’instant, ce soit toujours les femmes qui payent, en premier lieu, les conséquences d’une grossesse non-désirée ( et en attendant que les moyens contraceptifs "masculins" soient légion ) les femmes ( et les hommes qui les fécondent ) doivent assumer.
      Avorter, ça parait tellement anodin, dans une société aussi dépravée & tordue qu’est la notre, que ça devrait poser problème à tous ceux qui ont encore un peu de morale ( croyants ou pas - mais comme l’a dit une personne dans un commentaire précédent : athées / croyants = croyants ).


    • Je ne dirais qu’une chose :

      Athées ou croyants c’est la division, il me semble donc important de prendre en considération le fait que nos adversaires, eux, font l’appologie et oeuvrent pour satan (souvent dans le but de favoriser la venue du "messi"). Autrement, pourquoi taper sans arrêt sur le Christ ex (block busters holliwoodien) ?

      Celà mène donc à une réflection vous ne trouvez pas ?

      Pour ma part, je dirais donc que la vraie question est :
      Agissent t’ils dans ce sens en leurs âmes et conciences ou penssent ils pouvoir en définitive déjouer le malin en se croyant plus intéligents ou protégés par Dieu (d’où la notion de peuple élus) ?


    • je suis athée et sceptique vis à vis de l’avortement


  • Mais de quoi je me mêle ?

    Hum ! Qui a favorisé le divorce, l’ivg et la pilule à dépeupler ?

    Des catholiques ?


  • #1443575

    De la part de Môssieur l’agrégé de philosophie, on s’attendait à un plan en deux parties. I) : Masturbation intellectuelle dans un sens. II) : Masturbation intellectuelle dans l’autre sens. Avec, en guise de conclusion, quelques lignes retraçant son humble expérience personnelle avec Carla, comment ils ont décidé de garder ce qu’il appelle dans cette brève rubrique le fruit de "la fécondation d’un ovule par un spermatozoÏde au terme d’un écoulement précédé d’un spasme." Une jolie séance de pilpoul par un vrai filou-sophe dont la tâche première est de détruire la chrétienté. Un Vincent PEILLON en plus jeune.


  • Bonsoir titus, je suis d’accord avec toi. Je crois que je ne crois pas. J’en suis intimement convaincu.
    Bonsoir yannick f. Pourquoi tant de haine ? Pourquoi souhaites tu que ma maman m’ai avorté. Te rends tu comptes de tes propos ? Est ce bien charitable ? Crois tu que c’est le message de Jésus que de souhaiter cela à son prochain ? Bonsoir alias, ma maman n’a pas avortée de moi... On veut la réconciliation et certains souhaitent la mort à son prochain... Y a encore du boulot ou alors est ce une utopie...

     

    • #1443663

      Ce qui est triste mis à part un manque de respect inconscient, c’est que dans l’ensemble des réactions que tu provoques, tu n’en retiens qu’une partie que tu assimiles partiellement. Il ne reste pu grand chose de ton débat initial. Quel est ton but ? Semer la discorde ?
      Pour être clair avec toi, tu crois qu’il n’y as pas de Dieu. Point. Pas besoin de jouer sur les mots. Appelons un chat, un chat.
      Après, il y a de nombreuses nuances qui ont l’air de t’échapper, mais surtout ne t’inquiètes pas, personne ne va t’avorter ma petite chatte !
      Un avis c’est comme un trou du cul tout le monde en a un.


    • #1443719
      le 15/04/2016 par Je suis extrémiste
      IVG : Raphaël Enthoven tente de ridiculiser l’Église

      Puisque certains détiennent la Connaissance et traitent la religion comme un système de pensée qui les rend supérieurs aux autres (je suis plus proche des enseignements de Jésus qu’eux, c’est pour dire...) en récitant leur crédo sans même y réfléchir. Comme un abruti apprend une fable de La Fontaine sans comprendre ce qu’il dit (au-delà des mots). Permet-moi de te soutenir Anthony. Que leur Dieu les pardonne, ils ne savent pas ce qu’ils font...


    • #1444168

      "Puisque certains détiennent la Connaissance et traitent la religion comme un système de pensée qui les rend supérieurs aux autres"

      Je ne sais pas ou tu as lu cela ? En revanche, il y en a qui s’adresse aux croyants de manière peu respectueuse. N’est il pas normal de le faire remarquer ? Faut il se soumettre à cela et donner l’image du gentil croyant docile ?
      Mais toi évidemment tu sais ce qu’est la vision des gens ici par rapport au catholicisme pour en conclure que tu es plus proche de Jésus... "C’est dire..." Non, pardon mais va falloir développer. Suffit pas d’affirmer tes spéculations pour que ce soit vrai.
      Personnellement, je ne suis ni catholique ni athée, je préfère ne croire en rien, et voir par moi même. Et simplement ce que je lis ici n’est pas réjouissant d’intelligence.


  • Ce que je me demande quand j’entends ce genre de réquisitoire, c’est quelle est la part de connerie et de mauvaise foi de l’orateur.
    Le plus drôle, c’est que même l’animateur de radio dénoue partiellement le faux paradoxe de ce "philosophe", que celui-ci balaie d’un revers de la main, comme si de rien n’était.
    Ridiculisé par ses pairs.
    Finalement ça doit vraiment être de la connerie.


  • J’ai dû repasser 3 fois certains passages pour comprendre ce qu’il essayait de dire.
    J’ai compris : le gars est un gros flemmard qui a beaucoup préparé la forme de son laïus mais n’a rien foutu sur le fond.
    Il ne connait pas la position anti-IVG de l’Eglise Catholique (ni de l’Islam) ce qui est impardonnable pour un prof. de philosophie qui disserte et raisonne sur la position anti-IVG de l’Eglise.
    Je crois aussi que c’est plus grave que ça. Ce n’est pas que de la paresse : c’est une réelle et profonde incapacité intellectuelle à manier les concepts philosophiques.
    Il est obligé de s’en tenir à des pirouettes de saltimbanque bas-du-front, qui effleurent les données réelles des problèmes à analyser, mais n’y pénètrent jamais.
    Avec quelques approximations verbales mises en série, qui sont des contre-sens ou des faux-sens sur les concepts sous-tendus, il démontre aisément l’inverse de ce qu’il aurait dû trouver.
    Ceci tombe bien, car aboutir à un énoncé inverse de conclusions déjà ultra-analysées et parcourues par d’autres penseurs, lui donne une aura d’intellectuel brillant redécouvrant la brouette, l’eau chaude, la pierre philosophale, transformant le plomb obscurantiste des catholiques en or talmudique scintillant.
    Tout ceci tient l’espace d’une relecture attentive de ses élucubrations (environ 3 mn). Comme très peu d’auditeurs d’Europe1 ont le loisir de le faire, le statut d’intellectuel "reste". Les chiens (comme moi) aboient, la caravane (lui) passe. C’est le principal.
    La responsabilité d’Europe 1 est donc entière : il est déontologiquement inadmissible de permettre à ce genre de bourricot de venir polluer les ondes et d’y étaler sans la moindre honte sa nullité effarante en la camouflant sous des bricolages-maison de professeur Diafoirus. Il n’y a même pas l’excuse du comique.

     

    • Belle analyse


    • Je pense qu’il s’agit d’un problème beaucoup plus vaste :
      Croire qu’il y a une vérité et que la raison nous permet de la toucher du doigt, ou s’enfermer dans une attitude sophistique où la pensée ne sert qu’à aligner des arguments pour gagner un débat.
      Ce travers était déjà dénoncé par Socrate, il est toujours d’actualité.

      Les philosophes contemporains (qui ne sont souvent que des historiens de la philosophie, et de bien médiocres) semblent prendre fait et cause pour l’idée qu’il n’y a pas de vérité ou qu’elle est inconnaissable. Leur intelligence brasse donc des idées dans le seul but de faire triompher leur opinions préétablies : c’est l’intelligence prostituée.


  • Le mec se croit au théatre...
    vive Marie et vive la France !

     

    • #1443760

      Le mec se croit au théatre...

      Les médias mettent en avant d’habiles manipulateurs de syllogismes, de concepts clé en main, de slogans et d’oxymores. Tous contribuent au même formatage des cerveaux.
      Via la télé la radio, les séries, les super productions cinématographiques ou musicales, l’ingénierie sociale est à l’oeuvre. Le fameux soma du meilleur des monde nous est livré à domicile.
      Que demande le peuple !


    • #1444116

      Le fameux soma du meilleur des monde nous est livré à domicile.

      On est ici plus proche de l’hypnopédie que de la prise de comprimé.


  • #1443676

    Embourbé dans une pataugeoire de mots...
    Car ce n’est plu de la pensée à ce niveau là. C’est du verbe sans substance.

    Il m’ a même donné plus d’arguments contre l’ IVG.

    Puis il n’ est pas très Catholique non plu...
    Mais on va pas le juger pour ça !

    (Donc les trois critères , viol , mal formation etc suffisent très bien donc. Merci Mr Enthoven ...)


  • Ce type a un raisonnement tellement faux que je me demande avec sa tête de triple buse si il a conscience de pour qui il roule ?
    Il veut promouvoir quoi après ça ? Nous sommes chrétiens donc peu d’importance au corps et donc nous pourrions mettre à mort en bonne conscience ?

    Il lui faut plus de foetus pour sa bourgeoise, la morue qui se flétrie ? Peut-être utilise-t-elle cette fameuse crème à 180 $ composée de peau de foetus ?

    http://www.marieclaire.fr/,neocutis...

    Ils peuvent parler de Hitler... Je les vois bien coter le foetus dans les matières premières en bourse !

    Parfois je me dis que si il devait y avoir une fin du monde, elle devrait être maintenant ou dans les 27 ans qui viennent, je le souhaite sincèrement. Parce que l’homme ne mérite pas de vivre. Et peut-être que notre pire sort est de continuer à devoir supporter toute cette crasse morale.

     

  • #1443690

    J’ai jamais de ma vie entendu un tel ramassis de conneries, jamais.


  • #1443738

    L’esprit émerge du monde physique qui lui même émerge du monde platonique des idées dugenou , donc pas d’esprit sans corps


  • Normal...vu qu’il a fait avorter sa copine (tardivement ) pour ne pas compromettre son agreg...lire Juliette Lévy "rien de grave"


  • Soit il est malhonnête, soit il a vraiment rien compris !
    Il tourne les choses dans tous les sens pour en arriver à une conclusion alambiquée alors que la chose c’est juste que les croyants refusent de blasphémer le miracle qu’est la vie, c’est pas plus complexe que ça.
    En plus, ils prennent le problème à l’envers, que l’on soit pour ou contre l’IVG d’un point de vue éthique, étant donné l’étendue des moyens de contraception, en quoi est-il nécessaire ?


  • a travers la longue fourchu de ce sayan mandaté par la maison mére pour salir la religion en general (sauf devinez laquelle ??) et le christianisme en particulier leur bête noire depuis plus de 2000ans c’est bien satan le bonimenteur qui s’exprime.on affirme avec aplomb des contrevérité, on fais l’apologie avec aplomb de monstruosité car enfin quand bien même, multitude d’avortement peuvent s’expliquer par mille bonne raison au bout du compte on assassine un petit être innocent qui ne peux rien faire pour empecher son assassinnat !!!!
    si vous observez bien les multiples declarations de tout ces "lucifer l’être de lumiere" a travers les medias de masse pour corrompre par leur arguments corrompus le petit peuple une certaine communauté est surrepresenté apres on en deduis ce que l’on veux on est en democratie !!!


  • #1443867

    Ceux qui pensent que Dieu est tout puissant et que rien n’advient sans Sa Volonté, devraient savoir que tout ce qui advient étant voulu par Dieu, il ne sert à rien de s’y opposer non ?

    Perso je ne crois pas à la toute puissance de Dieu : Dieu est Amour mais il n’est pas tout-puissant, il a renoncé à Sa toute-puissance, sacrifice sublime, afin que nous soyions libres, le Mal et le désordre n’émanent que de nos tâtonnements, de notre ignorance, de notre utilisation inintelligente de ce libre-arbitre. On se heurte aux murs des Lois divines immuables et on finit par apprendre - ou pas - à force de souffrance, à se diriger toujours plus vers la perfection divine.

    Disposant de ce libre arbitre les débats éthiques ont un sens puisque cette Terre est en partie à la charge de l’homme. L’homme évolue, affine sa perception des choses, affine sa conscience et son coeur, prend conscience de son immense responsabilité et sa participation dans ce qui se trame, que l’évolution exige sa participation de plus en plus consciente, que la dégénérescence se produit à cause de lui, à cause des opacités résidant dans sa conscience et son coeur...

    Je ne sais pas précisément ce qu’en pensent les chrétiens mais je sais que pour les musulmans Dieu est effectivement tout-puissant d’où ma question.

     

    • Pour les chrétiens, le mal s’explique par le péché originel introduit dans le monde par Adam et Eve. Dieu ne crée pas le mal mais le permet, ce qui est différent. Il demeure ainsi tout puissant.
      Chez les musulmans, Allah est le créateur du mal en tant que seul Créateur. Ainsi Allah a créé certaines âmes pour l’enfer, elles y sont prédestinées. Alors que le Dieu des chrétiens désire le salut de tous !
      Je t’invite à revoir le catéchisme pour comprendre la réponse à la question : Si Dieu est tout puissant, pourquoi le mal ?


    • #1444115

      Merci pour ta réponse Dominique.

      J’ai du mal avec l’idée d’un Dieu tout-puissant qui laisserait faire, qui laisserait ainsi le Mal envahir le monde, qui regarderait ses créatures se faire torturer à loisir des éons durant... un tel Dieu devrait à juste titre être conspué et honni ! Il me semble plus logique de penser que Dieu n’intervient en rien car Il ne le peut tout simplement pas, parce qu’Il a sacrifié cet aspect de Lui-même (toute-puissance) pour que l’homme puisse se développer librement, et pour qu’il puisse Le trouver, consciemment, en développant et en comprenant toujours plus profondément, intimement en lui-même, cet Amour, cette naissance de Dieu en son âme... là alors, parler de Dieu pourra avoir un sens, là seulement on verra les effets dans le monde, de cette Présence divine.

      Sinon pour les musulmans je ne comprends pas cette croyance du Dieu qui prédestine les âmes au bien ou au mal, au paradis ou à l’enfer, cette idée de prédestination ôte tout sens à la vie, l’homme n’étant qu’un simple playmobil entre Ses mains, mains malveillantes par ailleurs puisqu’il crée l’enfer pour y faire griller Ses créatures qu’il a prédestinés pour cela, c’est sans doute pour cela que les musulmans parlent si peu de l’Amour de Dieu, ils parlent beaucoup plus souvent de la peur de Dieu...


    • #1444205

      Allah n’a pas créé le mal, le mal c’est l’absence du bien, tout comme l’obscurité est l’absence de lumière.

      Et pour ce qui est de la volonté de Dieu ou d’Allah, ne dites vous pas que les voix du seigneur sont impénétrable ?

      Tout votre raisonnement sur la volonté de Dieu tant à déresponsabiliser l’humain. La corruption terrestre n’est le fait que des créatures, pas du créateur. Sinon vous vous considéré comme un éternel enfant ? Dieu est parfait, et s’il estime qu’on doit éprouver le mal pour murir, alors ainsi soit il. Seul Dieu sait.

      Quand à la toute puissance de Dieu, il n’a pas à prouver à qui que ce soit sa toute puissance, surtout pas à des créatures rebelles qui n’en font qu’à leur tête, constamment dans la défiance, et l’ingratitude.


    • Foliedumonde,

      Ce qu’enseigne l’Église à ce sujet, c’est que Dieu permet le mal parce qu’il sait pouvoir en tirer un plus grand bien.
      C’est difficile à appréhender à notre échelle, mais le résultat sera révélé à la fin des temps et sera plus glorieux qui si la création n’avait pas chuté, car nos fautes sont l’occasion pour Dieu de manifester sa miséricorde.


  • Voilà une bien drôle de philosophie dite il est vrai par un "philosophe" auto proclamé, et qui peut nous démontrer absolument n’importe quoi, tout et l’inverse de tout, et ainsi inverser toute valeur, c’est sans doute le but, mais la vraie philosophie, elle, est beaucoup plus exigeante et profonde, en fait il s’agit surtout d’une petite minute de propagande, avec un semblant de philo comme alibi, mais là c’est fort, je n’ai jamais entendu d’argument aussi fallacieux et malhonnête, en fait, aussi pauvre ! Il suffisait à ce monsieur d’afficher sa position pro avortement et d’expliquer éventuellement pourquoi, mais l’occasion était surtout de pilonner l’Eglise catholique qui est largement attaquée de nos jours ! assez pitoyable, et ce quelle que soit son opinion.


  • #1443923

    Raisonnement débile.


  • #1443995

    Il est impossible de dissocier la vie d’un être humain de sa "matière" sans commettre un crime.

    Où serait ce philosophe-normalien, aujourd’hui, si un suppôt de Satan avait dissocié sa vie de sa matière ?

    Au Royaume de Dieu ou en Enfer ?

     

  • Raisonnement "pilpoulesque".
    - > On constate immédiatement que ce type n’est pas chrétien, l’ensemble de ses arguments sont (en plus d’être de grossiers sophismes) imprégnée d’une mentalité hautement matérialiste. L’Eglise et la religion chrétienne - Catholique et Orthodoxe - ne sont pas des écrits législatifs. Ils dispensent une conduite de vie, une morale, une philosophie et un savoir aussi bien exotérique qu’ésotérique. C’est une direction, un chemin à prendre, en aucun cas un règlement de fonctionnement.
    - > Essayer de chipoter sur des tournures de phrases ou faire de l’esprit sur ce qui serait prétendument incohérent (du point de vue logique et rationnel) vient occulter l’essentiel : Tuer une vie n’est pas un combat. Tuer une vie c’est mal et laid. Un être humain (même non-né) n’est pas perçu par les chrétiens comme un objet, un matériel gênant, une sorte de tumeur à extraire du corps de la "femme libérée" (de quoi ?)
    - > En résumé, on a encore la démonstration que certains monothéismes abrahamique pré-chrétiens drainent encore leur idéologie matérialiste depuis la sortie du désert et se refusent à la moindre "prise de hauteur".


  • Monsieur Enthoven n’a pas tout à fait tort...
    Le catholicisme prône la supériorité de l’esprit sur la matière, non ? Alors que dans le même temps, il s’acharne et persiste à vouloir exercer un contrôle sur cette même matière, ici bas, ce qui est tout de même contradictoire...tout se passe comme si les religions se sentaient obligées, désormais et plus que jamais, se s’attacher aux affaires terrestres et de moins en moins à celles de l’esprit.

     

    • Supérieur oui, indépendant ou autonome non : con-sub-stan-tiel !


    • Le fait qu’il y ait un rapport hiérarchique entre esprit et matière, n’entraine pas que la matière est méprisable.
      C’est un raisonnement manichéen que le vôtre.


    • Non. le christianisme ne propose pas la supériorité de l’esprit sur la matière. (D’ailleurs,cela n’a pas de sens. Supériorité ? le corps est un support pour l’esprit au même titre que l’esprit peut l’être pour les besoins du corps...En revanche, à l’instar de St Augustin on peut penser une supériorité de l’âme sur l’esprit et le corps).
      Dieu s’est incarné dans un Corps par Jésus, il apparait dans l’Eucharistie, le Corps du Christ (qui est vénérée par les chrétiens lors d’adorations). Chaque croyant doit prendre soin du cadeau qu’est son corps et le salut verra la Résurrection des corps.
      Comment peut-on, de bonne foi, (car je soupçonne M. Enthoven de le savoir) oser prétendre que l’Église s’oppose au corps ??? : la manipulation est grossière. elle est d’ailleurs récurrente...


  • Tout d’abord si nous commencions à recadrer ces imposteurs et leur donner le titre de commentateurs pilpoulesques de philosophie, car force est de constater qu’il se contentent de commenter, quand ce n’est pas mentir éhontément comme le brucknrer que j’entendais encore déblatérer des bienfaits de l’intervention française et botulique en libye !
    Il faut vivre intérieurement ses pensées sans quoi l’on n’arrivera à rien de constructif et en l’occurence avec leurs esprits tordus et pervers communautaires on ne peut que constater les dégats matériels sur les esprits !
    Pour un ancien athée je dois dire que leurs propos me sont de plus en plus insupportables, la physique quantique m’a fait prendre conscience que les particules élémentaires créatrices de réalité sont à l’origine de toute chose et que nous sommes responsables
    de l’ordre du monde par voie de conséquence et en cela je rejoins ô combien le message du christ !
    Comment peuvent-ils proférer et professer pareilles abjections, si ce n’est qu’ils ont tous subi un lavage de cerveau depuis leur plus tendre enfance !
    Par delà bien et mal, par delà toutes croyance ou irréligion, aidons-nous, collectivement, et nos particules élémentaires s’occuperont du reste !


  • #1444155

    Théologie de boulevard et malice de trébuchet ; Bouvard et Pécuchet font des émules chez Europe-1


  • ô mon dieu ! Pardonne leur car ils ne savent toujours pas ce qu’ils font * 2000 ans plus tard quand même !!


  • "Combattre l’IVG, ce n’est pas très chrétien"
    Je me faisais cette réflexion il y a quelques années :
    _Pourquoi l’église ne condamne-elle pas explicitement la peine de mort puisque la vie ne peut être donnée et retirée que par dieu ? Or, depuis, l’église a dénoncée la peine de mort, et dés lors elle pouvait condamner l’IVG sans contradiction.
    Mais cela Mr Enthoven est plus facile à comprendre pour un catholique que pour vous.
    J’ajoute que ne permettrais jamais de vous donner des conseils de judaïsme.

     

    • L’enseignement infaillible de l’Église n’interdit pas la peine de mort.

      Ce qui est interdit par le cinquième commandement, c’est le meurtre, c’est à dire la mise à mort de l’innocent.
      Mais rien n’empêche une autorité temporelle de condamner à mort un criminel, c’est parfaitement conforme à la vertu de Justice.

      Gare aux repentances des modernistes à ce sujet, comme pour l’Inquisition, les Croisades, la condamnation de Galilée, Luther, etc.


  • #1444450

    Quel charabia !


  • Il réduit la pensée chrétienne, avec un sophisme dégueulasse : "les chrétiens ont réduits la vie au corps puisque pour eux l’esprit nait en même temps que le corps" C’est débile, débilisant, réducteur au possible, il ne donne aucun argument pour prouver sa déduction ridicule. Et il parle vite en se donnant l’air intelligent pour donner l’apparence d’un disours construit.
    C"est indigne d’un philosophe, même le pire des enculé que je connais n’oserai jamais dire çà.
    Je vous conseille la saison 13 de Michel Onfray, il décrit la méthode d’escroc, directement chiée de mai 68, qu’utilisent ces soit disant ’nouveaux philosophe" ( t411 MICHEL ONFRAY - Contre histoire de la philosophie Saison 13 ). C’est un régal à écouter car il démonte toute leur techniques. BHL en prends plein la gueule, c’est savoureux. Et pas compliqué du tout, très pragmatique. (moi je l’ai trouvé sur t411)

    Et bien sur, Europe 1 ne met aucun contradicteur en face de ce monstre...
    Ma conclusion : SORAL A RAISON ! Merci à lui.

    Sophisme (Larousse) : Un sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse. C’est un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux mais qui n’est en réalité pas valide.


  • L’esprit et la matière sont tout deux des concepts matériels. L’esprit est notre système neuronale lié au cerveau constitué aussi de matière. Il peut être sur- ou sous-évalué. La science (psychologie) le nomme "égo", la religion "saint esprit" ou "esprit du mal". Dans tout les cas il est soumis par la matière aux lois physiques de l’attraction, de la polarité et d’autres.

    Qu’en est il alors du concept de l’âme ? c’est surtout lui dont la science n’a aucune réponse contrairement aux religions.

    Personnellement je n’ai jamais vu ou ressenti de force divine supérieure mais d’expérience de vie, je peux dire que ressentir son âme c’est pouvoir distinguer ceux qui l’ont perdue de ceux qui la cherche.
    D’autre part la science réduit la vie à l’état de matières organiques dynamiques sans différences fondamentales avec des machines.
    La science aurait t-elle alors perdue son âme ?


  • À l’image de"voltaire" ; de "alembert" ; de "diderot" ; de damilaville et des lumières en général. ...
    L’Abbé Barruel les qualifié de :
    "sophistes de l’impiété !".


Commentaires suivants