Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Il y a 12 ans commençait la destruction de l’Irak par les États-Unis

Le 20 mars 2003, à 21h37, soit quelques heures après la fin de l’ultimatum de 48h du président George W. Bush – demandant au président irakien Saddam Hussein, ainsi qu’à ses fils Oudaï et Qusay, de quitter l’Irak – les bombardiers de l’armée US ont lancé leurs premiers missiles sur Bagdad.

C’était là le commencement d’une guerre effroyable. Le monde a pu voir en temps réel, le déluge de missiles « le plus massif de l’histoire ».

En France, Pascal Bruckner, Bernard Kouchner, Alexandre Adler, Alain Finkielkraut notamment, ont voulu cette guerre. Une guerre qui devait faire tomber le « régime » de Saddam Hussein, démembrer l’Irak, accroître la domination d’Israël dans la région.

Après 21 jours de bombardements, les forces armées US ont pris le contrôle de la plus grande partie de Bagdad en ruine.

L’Irak que nous avons connu, développé et prospère, a disparu à jamais.

Cette guerre fut une aubaine pour Israël qui, une fois l’un de ses adversaires les plus farouches liquidé, a pu intensifier sa cruelle avancée, s’annexer de nouvelles terres, continuer de massacrer et expulser les natifs palestiniens, pour y installer des colons fanatisés venus de France et d’ailleurs, et n’avoir jamais de comptes à rendre....

Cette guerre aura causé la mort de près d’un million et demi d’Irakiens, détruit un des pays les plus riches et prospères de la région.

L’Irak ne sera plus jamais l’Irak...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je pensais également que le but des États-Unis consisté à détruire le monde Arabo-musulman mais après l’ interview saisissante que j’ai pu lire d’ Obama je me suis rendu compte que j’avais pas mal faux comme beaucoup de monde .
    En effet on y apprend que ce n’ est pas l’ objectif des États-Unis car ces dernier ne recherche qu’ au final remodeler ou créer un monde Arabo-musulman qui ne rejette pas les États-Unis mais qui au contraire l’ accepte .
    C’est d’ailleurs pour cette raison que le terrorisme finira un jour par disparaitre, Ils veulent que tous les pays Arabo-musulman ressemble à l’ Arabie saoudite.
    En gros tu nous laisse placer notre base militaire sur ton sol, tu nous donnes un peu de pétrole , t’ accepte les grandes marques et industries Américaines et tu auras la paix .
    Je pense ainsi car il utilise l’expression : " Casser le bras . "
    Partant de ce principe je ne serais pas surpris que l’ Irak ressemble à l’ Arabie saoudite dans dix ou vingt ans par exemple .
    Les États-Unis ne désire donc pas détruire l’Irak mais le remodeler à leur façon, de manière à faire en sorte que celui-ci soit obéissant.
    Ce n’ est pas dans leurs intérêts que de détruire l’Irak et plus globalement le monde Arabo-musulman. Il faut aussi se reconstituer au contexte de l’ époque, en effet il y’a douze ans la présence ou l’ odeur Américaine n’ existait pas en Irak .
    L’ objectif est le même qu’ avec la France lorsqu’ il a fallu Américaniser la France.
    Ce n’ est probablement qu’ une question de temps mais tous les pays y passeront .

    http://www.les-crises.fr/obama-lame...

     

  • #1145531

    1 500 000 civils tués dont 600 000 avait moins de 16 ans.


  • Les pires terrorisme, génocide, apartheide, xénophobe, islamophobe... Vient d’un seul pays : les USA, les autres bien sur ils suivent et exécutent les désirs du maître, et ils veulent donner une leçon à la Russie, en matière de droit et autres conneries du genres... Démocraties, liberté et j’en passe...Merde !!!

     

    • Xénophobe et islamophobe je n’en suis pas sûr. Les États-Unis n’ en ont rien à foutre de l’ islam , au contraire si y’a moyens de s’en foutre plein les poches réciproquement avec l’islam ils le feront comme avec l’Arabie saoudite par exemple, ce qui les intéresse c’est leurs intérêts si ça doit passer par la force et bien cela passera par la force qu’ importe l’ endroit , l’ ethnie, et la religion.
      Les États-Unis sont peut-être plus tolérants que nous . Chez nous la laïcité a fait des ravages . Eux ils sont très proches du modèle Britannique, c’est à dire préservation du respect des communautées.


    • Les USA veulent le contrôle total de la planète mais tous ses pays alliés sont trop sous l’effet de l’anesthésie américaine pour réaliser le vrai stratège de ces comploteurs de profession qui se fout le nez partout où ils y trouvent un intérêt particulier afin d’arriver à leur fin et cela, avec l’assistance britannique et israélienne qui ne valent pas mieux que les américains. Juste à voir l’invasion en Palestine par l’Israël qui tue et massacre des civiles, tous les pays du Commonwealth qui sont à la botte de la royauté britannique dont le Canada fait parti,pays qui ont été envahi par les anglais au prix de nombreuse vies humaines, civiles comme militaires. Comme plusieurs disent, les américains, les britanniques et les israéliens n’ont pas de leçons morales à donner à personne.
      PS : Le mot DÉMOCRATIE ne fait pas parti du dictionnaire des comploteurs ni des terroristes.


  • La destruction de l’Irak a commencé en réalité en 1990 et non en 2003.

     

  • A lire (entres autres) dans le fluide glacial de ce mois, une explication conspirationniste de l’intervention en Irak... :)


  • " Il y a 12 ans commençait la destruction de l’Irak par les États-Unis...." Euhh c’est pas plutôt "il y a 25 ans" avec la première guerre du golfe ?


  • La première guerre du Golfe est surtout le début de la destruction de l’Europe : le proche-orient était alors le verrou sécuritaire de notre continent et une réserve énergétique à portée de main, ainsi qu’un partenaire stratégique de premier plan. Las, aujourd’hui, 20 ans après, l’Europe a perdu un allié de poids, se retrouve très dépendante du bon vouloir américain en matière énergétique et la rive sud de la méditerranée, à feu et à sang en bien des endroits, n’est plus une réserve de croissance pour nous...

     

    • Très juste. Avant l’américanisation de la France, ce pays était généralement bien vu dans le monde arabe. Aujourd’hui la France est vu de la même manière que l’axe anglo-saxon, si ce n’est pire pour sa lâcheté et sa soumission envers Israël. C’est vraiment triste ce qu’est devenu la France.Il n’y a qu’à voir tout récemment, durant les négociations sur le nucléaire iranien, le camps américain demandait un assouplissement des sanctions contre l’Iran, et c’est la France qui demandait le contraire.


  • Quelqu’un pourrait m’expliquer ce qui poussa "l’axe, immuable, de la résistance", "immuable", à "résister" avec les Rikkkains (comme la Syrie le fit, vaillamment, lors de la première), lors de cette "libération" de l’Iraq, mais aussi de l’Afganistan auparavant... ?

    "La résistance s’organise" ...  : )