Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ils ont tué Paris !

Paris : la ville où plus rien n’est possible

Il fut un temps où les Parisiens aimaient Paris non parce qu’elle était la capitale de l’entre-soi bien-pensant, mais parce qu’elle était une ville fourmillante où tout était possible.

 

Elle était en quelque sorte la terre promise des Rastignac, où l’on pouvait arriver avec de vieilles bottes sans chaussettes et espérer réussir par sa grâce et son talent. Elle était aussi bonne mère : une ville qui autorisait tout (et pas forcément le pire), où tous les modes de vie avaient droit de cité, sans que les bonnes âmes ne flicassent les libres penseurs et les libertins. On s’y mélangeait gaiment et respectueusement, riches et pauvres, milliardaires et culs-terreux, chrétiens, juifs et musulmans, athées et bouddhistes, libres penseurs et cagots, laborieux, artistes et rentiers. Tout ce petit monde se partageait Paris avec le sentiment d’une immense chance : celle de participer à une grande aventure humaine, pleine de souffle, mais aussi de promesses et de souvenirs, où chacun était une brique dans un mur magique de plusieurs milliers d’années.

Peu à peu, Paris perd sa magie et se range dans le conformisme gris d’une petite bourgeoisie qui se croit originale mais qui confond le caprice immédiat et l’ambition, l’opinion des salons et la vision historique, le préjugé et l’intelligence, l’avenir collectif et la somme des projets individuels. Et sans qu’on y prenne garde, sans qu’on ne le voie, cette somme des projets individuels qui dirige la Ville devient le tout d’une impossibilité grandissante.

 

Traverser Paris quand on est banlieusard : bientôt impossible !

Par exemple, Anne Hidalgo a le projet de rendre aux piétons les berges de la Seine, projet anticipé par la crue impromptue de la Seine. À la fin du Paris Plages de cet été, les quais resteront fermés aux automobilistes, y compris le tunnel des Tuileries, rénové en 2010 pour 10 millions d’euros. Comme c’est beau ! Paris libérée de ces banlieusards qui travaillent à la Défense ou dans le Triangle d’Or, et qui habitent un minable pavillon dans la banlieue Est. Quelle horreur ! des traîne-misères, des gagne-petits qui viennent polluer la capitale !

Marie-Antoinette aurait dit : s’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ! Anne Hidalgo répond : s’ils ne sont pas contents, qu’ils habitent à Paris !

 

Traverser Paris avec une vieille guimbarde : bientôt impossible !

Par exemple, Anne Hidalgo interdira bientôt les véhicules antérieurs à 1997 dans les rues de Paris. Comme c’est beau ! On en finit enfin avec la pollution mortifère due aux voitures de plus de 10 ans. Ceux qui souillaient nos rues bien propres avec leurs vieilles guimbardes en seront pour leur grade. Et s’ils n’ont pas les moyens de suivre, tant pis pour eux. Qu’ils déménagent en banlieue, où la pollution au moteur brinquebalant est un sport national !

Lire la suite de l’article sur eric-verhaeghe.fr

 

Il y a dix ans, l’analyse d’Alain Soral sur Paris :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1483148
    le 08/06/2016 par badaud
    Ils ont tué Paris !

    Paris, ville d’élite, dominatrice et sûre d’elle-même où le Front National ne dépasse pas les 10% .


  • #1483161
    le 08/06/2016 par Riket Kosmos
    Ils ont tué Paris !

    Il faudrait quand expliquer aux gens que la citation d’Antoinette à propos des "brioches", il ne faut pas se tromper ! ce que l’on appelait "Brioche" en 1789, n’avait strictement rien à voir avec "nos" brioches à nous ! La brioche du temps de la prise de la Bastille était un pain de très mauvaise qualité très dur et pour les "sans dent" de l’époque manger relevait plus du calvaire que d’autre chose de plaisant ! Si bien que même trempé dans un brouet il ne ramollissait même pas !

     

    • #1483249
      le 08/06/2016 par réGénération
      Ils ont tué Paris !

      C’est surtout qu’elle n’a jamais dit çà, et qu’on essaie de nous présenter, comme en cours d’histoire, que c’est la monarchie qui est la cause de la révolution, hors c’est faux : ni le Roi ni la Reine n’en avaient contre le peuple !
      Renseignez-vous pour savoir comment elle a finit la Reine, çà vous dira qu’elle n’était pas du bon côté, et que ce n’est pas le peuple qui a demandé sa mort, évidemment.


    • #1483319
      le 08/06/2016 par el vago
      Ils ont tué Paris !

      Cette histoire de brioche n’a rien à voir avec Marie-Antoinette, c’est un passage des confessions de Rousseau vraisemblablement inventé et qui est devenu depuis faussement historique, qui a été de plus à tort attribué à Marie-Antoinette, alors que Rousseau évoquait seulement les dires d’une princesse.


  • #1483163
    le 08/06/2016 par La pythie
    Ils ont tué Paris !

    Déambuler à Paris à encore ses avantages ( les beaux bâtiments hausmanniens, les églises, les grandes avenues du 17éme etc...) , nous avons encore quelques années devant nous, profitons -en...

     

    • #1483253
      le 08/06/2016 par réGénération
      Ils ont tué Paris !

      On appelait les parisiens les parisii au départ... quand on sait que la topograhie de Paris, surtout en son centre, reprend la symbolique maçonnique, basé sur la kabale ésotérique et du mythe d’Isis, on pourrait presque dire Paris = Par-Isis ? Peut-être que la nouvelle capitale pharaonique sera Paris... ISIS... tiens, c’est aussi l’autre nom de Daech.


    • #1483983
      le 09/06/2016 par Gargan
      Ils ont tué Paris !

      @regen

      Le culte isiaque a été quelque peu pratiqué sur notre territoire, ce qui collait généralement avec des divinités chtoniennes, de la fécondité et des eaux extrêmement présentes (Arthémis pour l’influence grecque, Belisama pour le local, on en trouve d’ailleurs des ex-voto à Lourdes) qui ont par la suite été transformées par le culte marial. Les lieux se trouvaient généralement dans le sud de la France sur des sites de commerce ou de culte (liés aux eaux curatives). Certes, il a été retrouvé une statuette d’Isis à l’église de Saint-Germain-des-Prés mais je ne crois pas qu’on ait encore la preuve d’un sanctuaire dédié à la divinité égyptienne au sein de la capitale et cette explication m’apparait aussi séduisante qu’erronée. La toponymie s’expliquerait plus à mon avis en rapport avec le peuple gaulois des parisii (avec une racine gauloise pario/chaudron, le graal des sagas) ou le dieu balaise Esus dont on a trouvé quelques reliques balaises dans les fondations de Notre-Dame (tiens, je parlais de culte marial !) de Paris.


  • #1483176
    le 08/06/2016 par SR.F
    Ils ont tué Paris !

    Pourquoi 12 000 suicides par an est moins important que 4000 décès du aux accidents

    Pour la simple raison que la route (en particulier l’autoroute ) est le seul endroit ou le peuple peut tuer les Nantis
    Les assurances sont un moyens de faire payer le peuple au profit des Nantis
    En effet la plupart des assurés du peuple sont au tiers payant ,si il cause les dégâts en tort leur assurance augmente de 17% par accident ,si il ne sont pas en tort ,c’est l’assurance averse qui paye les dégâts
    Ce qui veut dire que c’est l’assurance au tiers qui paye les dégâts des assurés touts risques
    Et les assurés tout risque sont surtout les Nantis


  • #1483205
    le 08/06/2016 par regence
    Ils ont tué Paris !

    Les conséquences de tout ce cirque c’est que les gens par ras le bol vont tous voter FN et ça se comprend.

     

    • #1483321
      le 08/06/2016 par Francois Desvignes
      Ils ont tué Paris !

      Oui
      Et ça nous permettra, le FN élu et poussant dans le ravin de gauche tous les partis à sa gauche, de voir émerger et ressusciter , à la droite du FN, la vraie droite.

      La droite française contre révolutionnaire.

      la France qui ose dire :

      Le Christ n’est pas un con ou en option.
      C’est notre Dieu en plus d’être notre Roi
      Et votre seul Sauveur.


  • #1483235
    le 08/06/2016 par Mehd’in France
    Ils ont tué Paris !

    Ce qui a tué Paris,je dirai que Paris s’est suicidé.
    Paris a toujours été "bobo" et c’est le siège des élites de la franc-maçonnerie et surtout de tout ce qui est matérialisme,bourgeoisie et meme débauche.

     

    • #1483358
      le 08/06/2016 par paramesh
      Ils ont tué Paris !

      vous rigolez ? Paris a toujours eu une forte population ouvrière à l’avant garde de la revendication sociale et des révoltes populaires. ce sont les politiques d’urbanisation qui ont repoussé vers la banlieue la populasse dangereuse car trop près des institutions étatiques (48, la commune, 68) il y a 40 ans des quartiers entiers de Paris étaient populaires et industrieux ( par exemple des usines citroën et Renault étaient dans Paris) la populasse n’avait qu’à descendre le faubourg st Honoré pour se retrouver à l’élysée ou le Bv St germain pour se retrouver à l’assemblée nationale.
      Il devenait impératif pour le pouvoir d’éloigner cette racaille. La politique de rénovation urbaine de Paris a toujours eu le même but contenir la plèbe. les boulevards haussmaniens sont la réponse à la commune pour permettre à l’armée de quadriller la cité (et assez larges pour empêcher les barricades)


    • #1483632
      le 08/06/2016 par hahaha
      Ils ont tué Paris !

      Hahaha, @paramesh a raison. Concernant la capitale, elle a été pendant des siècles un mélange de petits métiers, d’artisans, d’industries et de toute la bourgeoisie et la haute société française. Intéressez-vous à la Belle Époque où l’après-guerre, assez récent et de nombreuses de nombreuses archives sont dispo ! Il n’y a que deux dates à retenir. La blessure : les restructurations du baron Haussman. Et la lente agonie, suivie de l’acte de décès : la destruction des Halles. Le Paris populaire EST MORT ! Et la France rurale que j’ai aimé le sera TOUT AUTANT. C’est malheureux, mais il ne restera bientôt plus que des romans, journaux, documentaires ou musées. Mais c’est le but recherché in fine...


  • #1483248
    le 08/06/2016 par dixi
    Ils ont tué Paris !

    Les années 1970 ,sont les années ou Paris avait encore sa grandeur ,ou on déambulait dans cette capitale ,qui chantait ,qui sortait ,qui se respectait ou il faisait bon vivre , on faisait de bonne affaires et on rencontrait des gens sympas,oui tout était possible !
    Lorsque ,je vois , j’entends, ce qu’est devenu Paris et comment elle est gérée ,faut avoir des C.......pour y rester ou des obligations .


  • #1483260
    le 08/06/2016 par Jo
    Ils ont tué Paris !

    L’oracle a parlé !


  • #1483278
    le 08/06/2016 par lardon
    Ils ont tué Paris !

    Là, on parle du Paris des bobos et grands riches : 1er, 4, 5, 6, 7. Mais ces arrondissements sont encerclés par des arrondissements beaucoup moins sympathiques. Le jour des "rues barbares" pour paraphraser notre bon Piero,, ces salonnards ont intérêt à avoir prévu les hélicos.


  • #1483295
    le 08/06/2016 par marie
    Ils ont tué Paris !

    Ce Soral me bluffe completement par son intelligence tres superieure.
    C’est assez dangereux.


  • #1483305
    le 08/06/2016 par edouard-marie
    Ils ont tué Paris !

    Paris brûlera, c’est dans les prophéties de Marie-Julie Jahenny.

    Lire " Mon Vieux Paris " d’Edouard Drumont, pour savoir ce qu’était le vrai Paris, avant la Commune et les destructions Hausmaniennes qui s’en sont suivies.


  • #1483307
    le 08/06/2016 par Brahim
    Ils ont tué Paris !

    "On s’y mélangeait gaiment et respectueusement, riches et pauvres, milliardaires et culs-terreux"

    Faudrait peut-être pas exagérer : Depuis Napoléon III et Haussman avec les grands travaux, le plan ça a toujours été de faire du centre une ville de toujours plus riche, et de repousser les moins fortunés toujours plus loin.
    Hidalgo ne fait que se situer dans la droite ligne de la bourgeoisie triomphante depuis le 19e siècle, même si ça voyait moins il y a demi-siècle.
    Attention à pas trop idéaliser, non plus.

     

    • #1483382
      le 08/06/2016 par Alex
      Ils ont tué Paris !

      Oui exactement !

      Par exemple, ma grand-mère (né en 1923) était originaire du faubourg Saint-Antoine, c’était un quartier pauvre. Les arrondissements extérieurs étaient généralement pauvres ou modestes.


    • #1483428
      le 08/06/2016 par matador
      Ils ont tué Paris !

      Ma grand mère est née rue Jacob 6eme. Sa mère était germanopratine. Famille popu. Arrêtez de trop théoriser svp :)


    • #1483535
      le 08/06/2016 par VORONINE
      Ils ont tué Paris !

      Dans les immeubles haussmaniens, il y avait , à l’origine une répartition verticale des classes sociales : les concierges au RDC, 2étages de bourgeois , puis un étage de fonctionnaires , chefs de bureau, chefs de service, puis les employés et fonctionnaires , et enfin dans les chambres de bonnes , auquelles on accédait souvent par des escaliers privés directement de l’appartement du patron, les ouvriers, les étudiants etc...Cette répartition n’empèchait pas une répartition horizontale par quartiers, mais elle répondait au besoin de loger sur place les employés de tous niveaux . Ceci dit, pour le "brassage social"....Les gens ne prenaient meme pas les memes portes et escaliers !


  • #1483337
    le 08/06/2016 par Xilot
    Ils ont tué Paris !

    Aujourd’hui Paris, demain ce sera la France entière !

     

    • #1483442
      le 08/06/2016 par Leïla
      Ils ont tué Paris !

      C’est déjà le cas ! J’ai élevé mes enfants à la campagne, je peux vous dire que c’est la zone dans certains villages, pas tous bien sur, mais sincèrement au bout de 4 cambriolages et d’autres trucs vraiment pas cool, l’aventure à la campagne pour moi c’est terminé !.
      Alain est vraiment un visionnaire, je le suis depuis le début, tout ce qu’il dit c’est avéré juste.


    • #1483688
      le 08/06/2016 par la gouvernance mondial avance
      Ils ont tué Paris !

      Leïla DOMMAGE :/
      Si tout le monde suis ces mercenaires le Français de souche avec toute son histoire culturel etc de génie ! il en resteras que des traites ! une France sans la France.


  • #1483341
    le 08/06/2016 par Francois Desvignes
    Ils ont tué Paris !

    Paris n’existe plus.
    Elle n’est plus la capitale
    Et de toues façons pas de la France elle-même disparue

    Elle n’est plus la capitale de la France, mais une ville internationale, la nouvelle Babylone.

    Elle se trouve géographiquement dans un pays qui n’est plus la France, elle même disparue.

    Être français, de France, c’était être catholique de culture sinon de religion.ET revendiquer la responsabilité d’être la Nouvelle Jérusalem, le peuple Elu de la Nouvelle Alliance, pour en tirer non un droit mais une mission : porter le message de Libération du Genre humain jusqu’aux extrémités du monde.

    Ce message tient en une phrase : "Tout homme est Fils de Dieu, tous égaux en dignité dans la Dignité la plus haute"

    Certains ont ri ?

    Vous voyez :

    la France et les Français n’existent plus.
    Leur capitale, non plus.
    Ou ils dorment ?

     

    • #1484682
      le 10/06/2016 par Lazare
      Ils ont tué Paris !

      Tout à fait, la France a commis le péché d’abandonner Dieu, à cause de cela elle ne sait plus tenir debout ; et toujours chancelante, roulant de chute en chute, d’abîme en abîme, de catastrophe en catastrophe, elle cherche en vain à retrouver ses conditions d’équilibre et de stabilité. Tous ceux qui la glorifiaient en sont venues à la prendre en commisération, si ce n’est en mépris, en voyant ces humiliations.


  • #1483355
    le 08/06/2016 par anonyme
    Ils ont tué Paris !

    oui autrefois il y avait un Paris populaire ! et des usines en plein Paris et des grèves, je me souviens encore de cette photo de grévistes derrière lesquels se profile la Tour Eiffel


  • #1483395
    le 08/06/2016 par anonyme
    Ils ont tué Paris !

    L’éponge ’républicaine’ aura suinté la contrainte et sera passé progressivement et par étape organisée de la contraine simple, à la contrainte inutile, puis à la contrainte absurde, enfin, à la contrainte contre-productive. En fait de la vie à la mort de TOUT et pas seulement de ’paris’...C’est vérifiable au quotidien pour tout, tout le temps et tout le monde, en gros et dans détail. Pas un ’geste’ sans demande de permission préalable et qui ne soit duement règlementé, taréfié, imposé. Un pays asphyxié sous la contrainte, l’impôt, la dette, une agonie chronique. Cet endroit sera passé, sans que rien de fondamental n’ait changé, des 10 aux 10000 commandements.


  • #1483396
    le 08/06/2016 par Dani
    Ils ont tué Paris !

    De Yves Montant à Black M, Paris s’est vraiment pourri de l’intérieur, merci l’idéologie marchande et les aliénés zombies domestiqués par l’industriocratie. :’(
    https://www.youtube.com/watch?v=BZk...

     

    • #1483597
      le 08/06/2016 par Booster
      Ils ont tué Paris !

      C’est vraiment le cas, derrière les belles façades haussmaniennes, cela pue l’égoût. Les propriétaires n’ont plus les moyens d’entreprendre les travaux nécessaires, et tout est pourri. Mais tant qu’on conserve encore la façade ! Là je vous parle du XVI et XVII de très belles adresses :-)


  • #1483405
    le 08/06/2016 par anonyme
    Ils ont tué Paris !

    c’est général, toutes les villes vont devenir des des décors pour l’industrie touristique, des ghettos d’où la vraie vie et les vrais gens seront expulsés


  • #1483472
    le 08/06/2016 par tonio ferdine
    Ils ont tué Paris !

    Le Paris de Jean Gabin Me rend nostalgique (même si j’étais pas né et que tout n’était pas rose !), le Paris d’Hidalgo me donne Envie de Gerber : Je crois que je suis en bonne santé docteur non ?


  • #1483538
    le 08/06/2016 par solaine
    Ils ont tué Paris !

    Alain Soral est une chance pour la France !


  • #1483544
    le 08/06/2016 par Loulou
    Ils ont tué Paris !

    Si je comprends bien, bientôt nous n’aurons plus le plaisir de voir une (rare) 2CV traverser Paris ? (plus de vielle voiture dans Paris)
    Pas grave, on viendra avec des tomates, pour voir passer l’Hidalgo.


  • #1483672
    le 08/06/2016 par anonyme
    Ils ont tué Paris !

    Avec les pousse pousse à pédales qui commencent à pulluler dans la capitale, Paris ressembler à la Chine du début du siècle !


  • #1484043
    le 09/06/2016 par bloblo
    Ils ont tué Paris !

    En dessous de 5000 euros par mois, il est absurde de vouloir vivre à Paris, ou alors on se condamne à n’en avoir que les inconvénients. Sur ce plan, Paris suit l’évolution de toutes les métropoles mondiales qui éjectent les pauvres et la classe moyenne en se gardant un sous-prolétariat corvéable à merci qui accepte de travailler pour une misère (et n’a pas le choix).
    Pour ma part, j’ai vécu un temps la vie de grand banlieusard avec ses 3h ou 4h de transport quotidien ; sans le sport, je me serais complètement amenuisé et épuisé dans ce mode de vie, il suffit de voir la mine délavée et l’aspect général fatigué des gens dans les transports en commun pour s’en rendre compte.

    A l’heure actuelle de nombreuses petites villes ou régions tentent d’attirer une main d’œuvre qualifiée à qui elle peut proposer un cadre de vie beaucoup plus sain. Ceci étant dit, la vie à la campagne est largement idéalisée et il faut aussi pouvoir en supporter les "inconvénients", les possibilités de sortie limitées, le voisinage de plus en plus asocial et insupportable (genre banlieusard à la campagne, les néo-prolos qui se lâchent complètement dès qu’ils ont un bout de jardin), les longs mois d’hiver où la déprime peut s’installer, les routes mal entretenues, les déserts médicaux qui s’installent (chez moi un an pour obvenir un rdv de 10mn chez l’ophtalmo). Sans même parler de la transformation de la faune et de la flore et de la pollution omniprésente aux abords des champs.
    Par ailleurs, on retrouve souvent à la cambrousse les défauts bien connus de notre classe politique, mais de manière exacerbée : maire autocrate se prenant pour pharaon, dépenses somptuaires ou inutiles, fonction publique inefficace, délires culturels subventionnés des petits bobos des champs qui veulent tout comme à la ville...

    Tout ce qui faisait le charme de la vie à la campagne a progressivement disparu. Alors que ma grand-mère pouvait vivre seule en étant quasiment autonome grâce aux livraisons (boucher, boulanger, supérette, surgelés, le postier jovial qui entrait et qui restait quelques minutes pour discuter, etc...) et à l’entraide, il est devenu complètement irréaliste pour une personne âgée seule d’espérer vivre de manière plus ou moins autonome. Récemment on a retrouvé un vieil homme étendu chez lui depuis des heures : sa fille ne passait plus qu’en coup de vent en lui déposant la nourriture à l’entrée comme à un chien.

    C’est tout ça la vie à la campagne... gare à l’idéalisation "bio".

     

    • #1485218
      le 11/06/2016 par Leïla
      Ils ont tué Paris !

      @bloblo, tout à fait d’accord, ce que vous dites est strictement réel, la campagne aussi devient invivable, les fraternelles maçonniques sont bien représentées !.


  • #1488594
    le 15/06/2016 par jeanjean
    Ils ont tué Paris !

    Je me rappelle avoir entendu Bruno Gassio dire qu’avant l’euro un F2 a Paris coûtai 150 000 Francs, et dix ans plus tard 150 000 Euros.

    Mais si seulement ça ne se limitait qu’a Paris.


  • #1499118
    le 30/06/2016 par JohnTheFisherman
    Ils ont tué Paris !

    Je n’ai jamais compris l’attachement pour cette ville immonde. Haussmann l’a aseptisée et partout où il a laissé sa trace, tout se ressemble. C’est la ville des Lumières et du "Progrès façon 19ème siècle" par excellence.
    Partout ailleurs où faire une activité n’est pas trop cher et te prend juste le temps de l’activité, à Paris ça devient une expédition d’une demi journée qui te coûte une blinde. Il n’y a absolument rien à faire pour un humain non aliéné dans cette ville. Même pour les gens dont la passion est de faire la fête, l’accès aux soirées est plus compliqué et le coup de ces soirées beaucoup plus élevés. Cette ville est juste vivable pour ceux qui peuvent se permettre financièrement et au niveau du temps libre de la quitter régulièrement pour aller dans sa résidence secondaire ou partir en séjour via les transports faciles depuis la ville.
    La meilleur chose qui pourrait arriver à cette ville c’est d’être rasée une bonne fois pour toute....comme toutes les grosses villes d’ailleurs.
    Sincèrement, cette ville n’a rien. Quand vous regardez ce qui est mis en avant et qui sert pour faire rêver dans les magasins de souvenir, vous avez les cabarets, la tour Eiffel et toutes les merde de l’exposition universelle (voir ce que Céline en pensait...et de Paris aussi d’ailleurs, bien que c’était parfois ambigu dans son cœur concernant cette ville...), le Louvre....voilà comment on vend Paris....enfin, non, dans l’esprit des touristes Japonais (avant d’arriver et de perdre l’esprit tellement le choc et la désillusion est forte), il y a la douceur de vivre des français avec leur béret et leur baguette sous le bras....bref, quelque chose qui n’existe plus, et en plus qui est plus quelque chose de la province tranquille, cette grosse ville comme toutes les autres a toujours concentré et entretenu les miséreux dans leur misère et les riches dans leur aisance.
    Bref, Paris n’est pas la France et n’est pas l’esprit de la France....c’est la ville des Lumières.
    C’est un peu provocateur, mais je pense que ça correspond bien à la réalité. En étant un peu plus taquin, je rajouterai qu’avec un peu de chance, si les inondations continuent peut-être qu’elle sera complètement engloutie avec ses pires habitants une bonne fois pour toute comme la cité d’Atlantide :-D.


Commentaires suivants