Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Immigration : les dangers d’une loi irresponsable votée en catimini

Valls et Cazeneuve ont rendu plus difficile la lutte contre l’immigration clandestine

L’Assemblée nationale a adopté jeudi 18 janvier le projet de loi sur l’immigration de MM. Valls et Cazeneuve. Pour Alexis Théas, elle complique davantage la lutte contre l’immigration illégale.

 

Jeudi 18 février, subrepticement, en catimini, dans l’indifférence générale, la cachoterie, le désintérêt absolu des médias, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi sur l’immigration de M. Valls et M. Cazeneuve. Cette réforme transforme profondément le système français de l’immigration. Pourquoi ne pas le dire, pourquoi le dissimuler ? Il va de toute évidence dans le sens de l’ouverture, de l’accueil, du renforcement des droits des étrangers et de l’affaiblissement des outils de l’État dans la lutte contre l’immigration illégale.

Ainsi, cette loi crée une « carte pluriannuelle de quatre ans » (article 313-17 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, ou CESEDA). Elle met fin au système classique en France de la carte de séjour temporaire d’un an renouvelable pendant cinq ans, avant de passer au titre de résident de dix ans. Ce système imposait une période probatoire à un ressortissant étranger qui devait faire la preuve de sa volonté d’intégration avant d’obtenir un titre de séjour durable. Désormais, il obtient, dès la fin d’une première année en France, une carte de séjour « solide » de quatre années, ne nécessitant pas de renouveler sa démarche en préfecture.

La nouvelle loi adoptée hier prévoit un dispositif particulier en faveur des étrangers en situation irrégulière, malades en France, après trois mois de résidence. Ces derniers, atteints d’une maladie d’une exceptionnelle gravité – terme qui recouvre quasiment toutes les maladies graves, y compris psychiatriques –, s’ils n’ont pas les moyens personnels d’être soignés dans leur pays (revenu suffisant, couverture sociale, proximité d’un hôpital de son domicile), obtiennent le droit d’être régularisés en France et de bénéficier du système de soin français (article L313-11-11 du CESEDA). Il incombe à l’administration, si elle envisage de refuser de le régulariser, d’apporter la preuve qu’il dispose personnellement des moyens d’être soigné dans son pays. Ce dispositif ouvre un engrenage, un risque d’un appel d’air, dont on ne voit pas où il peut s’arrêter.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour moi ce système corrompu fait exactement ce qui lui a été dit de faire et, ce dans le seul but de détruire l’Europe par l’intérieur (guerre civile), comme la France et l’Allemagne sont les états visés par ceux qui ont une vengeance à prendre.


  • c’est triste à dire mais l’immigration, légale comme illégale ne va pas s’arrêter, loin de là...tout ce qui de loin ou de près rappelle la nation doit disparaître, y compris la police ( remplacée par des milices privées ), le migrant devant devenir la marchandise la plus rentable du Capital, l’huile de coude de la machine et le soldat du mondialisme en marche...


  • Ça va marcher les téléphones dans certaines familles. : "allô cousin, tu connais pas la nouvelle, et bien les socialos nous font cadeau du pays, la France c’est pour nous. Hein ! Les français ils en pensent quoi ? Ben ils ont vote pour ça !

     


    • ..."Ben ils ont vote pour ça .."



      Non, ils disent "on s’en tape de Français de souche"...

      Il faut immédiatement lancer une petition contre cette "loi".

      J’aurais aimé lancer cette petition, mais je suis Yougoslave de naissance et de sang, je ne serai alors pas trop crédible. Donc cette honneur appartient aux vrais Français.

      Y-a-t-il quelques individus patriotes sincères parmi vous ? C’est le destin de vos generations futures en question. Ne laissez pas votre pays devenir l’enfer sur Terre, comme le mien. Alors, les Gaulois ??....???


  • Prévoyez vos réserves les gars, ça s’approche dangereusement...

     

  • la nouvelle loi prévoit les soins gratuits pour les illégaux alors que les finances de la plus part des régions sont déjà dans le rouge et celle-ci ne pourront plus assumer d’ici peu le paiement du RSA.
    je voudrai savoir par quel tour de passe passe le gouvernement Valls a trouvé les moyens financiers pour aider les clandestins ?

     

    • L’argent vient de la FED et BCE (planche a billet)


    • Vous comprendrez quand quelques années (quand ils seront des millions chez nous) et que vous irez postuler pour un emploi qu’on vous paiera beaucoup moins cher qu’aujourd’hui...
      C’est couteux aujourd’hui mais rentable à long terme. C’est une sorte d’investissement que le patronat et l’état (cul et chemise) ont parfaitement cerné. Ainsi que leurs amis européens.
      Si les allemands les font venir par millions c’est pas pour rien .....
      Profitons de ce qu’on a aujourd’hui parce que demain on sera tous pauvres à ce rythme la.


  • L’immigration est un phénomène qui est devenu incontrôlable depuis les années 1970 : premier choc pétrolier, début du chômage de masse. Giscard et ses crânes d’œufs à la barre, interdiction purement démagogique de toute immigration de travail (stupide) et explosion de l’immigration clandestine aidée par un patronat esclavagiste, puis "régularisations" successives de masse, appel d’air, puis regroupement familial. Il fallait calmer les féministes francs-maçonnes genre Françoise Gaspard qui voyaient bien que l’immigration créaient des bordels (des vrais. C’étaient des hommes après tout, mais les "femmes" se retrouvaien à faire de l’abattage dans des des clacs sordides. Voilà un aspect essentiel du problème que les grands bourgeois ont dû gérer e qui a resurgi à Cologne.

    Donc toutes les lois sur l’immigration qui se succèdent ne sont qu’un aménagement de l’interdiction de toute immigration qui reste en vigueur ! Comique. Ce sont des lois irréelles et hypocrites qui exaspèrent la population et qui ont décroché de la réalité depuis cinquante années.

    Il eut bien mieux fallu une législation très stricte de l’immigration de travail et la reconnaître et la réguler. Tout le monde y était gagnant. Pour une fois, copier la législation américaine sur la protection du marché du travail ! C’est pas difficile !. Et la faire appliquer pour une fois, car en France, les lois ne sont en général pas appliquées sauf quand il faut faire chier les révisionnistes. Alors là ! On y va.

    Inutile évidemment de nier que les employeurs ont besoin de main-d’oeuvre. Les français les hébergeaient un temps seulement et les immigrés retournaient chez eux les poches pleines et contents et aidaient au développement local.

    Au lieu de cela, on a fait des immigrés (des braves types pour la plupart, de braves villageois comme nous) des délinquant honteux de l’être. Lamentable. Les allemands ont bien détecté le filon mais un peu tard et s’y mettent en important les peuples anciennement coloniaux chez eux en Allemagne au lieu d’aller les emmerder dans des cagnard invivables à 60 ° à l’ombre ! Comique aussi.

    Mais quand on foutera en l’air cette cinquième république de crânes d’œufs et de fonctionnaires débiles totalement incapables de comprendre le moindre problème humain ? Plus c’est simple et moins ils comprennent.

     

    • Ou alors on met en place les même loi d’immigration ayant court au Japon ou dans les pays de l’Est ( un clandestin va en taule ou se fait expulser illico presto, pas d’aide sociale pour les étrangers), pas besoin de légaliser une immigration que personne ne veut.

      Seule l’immigration européenne ne devrait être légale.


    • Vous plaisantez ? Où avez vous vu une interdiction démagogique de l’immigration de travail ? C’est une légende urbaine.
      A partir de 2011, Sarkozy, pour flatter l’électorat du FN et préparer sa réélection est allé voir les fonctionnaire du ministères de l’intérieur pour exiger l’arrêt de la distribution massive de permis de séjour... vous savez ce qu’on lui a répondu ? On va faire ce que l’on peut auprès des consulats pour contenir les flux, on tourne à 200 000 par an, au maximum on peut réduire de 15 000 à 185 000, la législation européenne nous empêche de faire plus. Et ensuite ils ont taillé dans le vif sur les demandes de permis de séjour pour les conjoints de "Français", c’est à dire les immigrés du regroupement familiale. Interdiction de toucher aux immigrants économique.
      C’est la meilleure celle là : la France aurait un problème d’immigration massive à cause de la sévérité de la législation migratoire... vous pensez vraiment qu’en dérégulant tout ça, le phénomène s’estompera ? Vraiment ? Merci de nous démontrer que le néolibéralisme s’appuie sur les flux migratoire pour casser les protections sociales des peuples indigènes.
      La réalité c’est que la législation sur l’immigration depuis les années 70 n’a jamais été correctement appliqué par volonté politique et qu’elle est toujours aller vers plus de permissivité et de bienveillance à l’égard de l’Autre. Chaque fois qu’une loi nouvelle a été passé, ça a été pour compliquer les expulsions, et par ailleurs les lois retirées ont permis de les interdire. Par exemple la double peine supprimé pour interdire aux peuples indigènes de virer chez eux les migrants violeurs, ou la complexification du droit d’asile pour rendre inexpulsable les trois quart des ressortissants africains.
      L’immigration de masse va purement et simplement de pair avec le taux de chômage idéal définit et exigé par le patronat (3 millions pour la France) et la volonté de la caste dominante de créer artificiellement des luttes horizontales pour saper les luttes verticales.


  • #1403677

    Apocalypse Now. Comme l’expliquait Pierre Hillard dans une conférence remarquable à l’Action Française : le but de certains est de hâter le chaos pour précipiter la venue du messie. Il y a cette idée que le mal ajouté au mal dans une surenchère du mal qui dit bien son nom, produira ultimement le Bien.

    Ce gang de tordus !


  • Il est ou le FN et qu en.disent les ’deputes’ de ’ l opposition" ?....

     


  • atteints d’une maladie d’une exceptionnelle gravité...



    Cela renforce le dispositif d’accueil des bras cassés du monde... que les petits français devront assumer. Voyons comment font les services d’immigration en Australie, Etats-Unis d’Amérique, Nouvelle-Zélande, Afrique du sud, Russie, Canada... Vous devez montrer patte blanche, entrer dans une tranche d’age spécifique, présenter des compétences, passer des tests, présenter un bilan de santé impec, remplir des fiches de renseignement sur votre famille, bref, on fouille jusque dans votre slip et après on vous dit oui ou non. La France est l’usine de retraitement de déchets mondiaux, ceux que personne ne veut. Ce n’est pas un hôtel, comme dirait le premier ministre Attali, car un hôtel, c’est propre et il y a une fiche de police...


  • Moi je veux bien, mais qu est-ce qui est prevu pour tous ces nouveaux arrivants ? Rien !
    Pas de logement, pas de travail , pas d’education..

    A quoi on joue ?

     

    • "A quoi on joue ?"
      Le patronat allemand y voit une aubaine vous imaginez des gens payés une broutille 12 heures par jours 6j/7 !!
      Voila comment faire baisser les salaires ni vu ni connu.
      En France on fera pareil (étant donné qu’on est juste bon à regarder ce qui se fait en Allemagne ...), quant à leur éducation qu’est-ce que nos politiques en on à faire ? Rien.
      Pour le logement, regardez déjà ce qui se pratique en ce moment même, on leur trouve des bâtiments, avec des associations qui font le boulot pour la plupart bénévolement.
      Je vous dit, c’est tout bénéf pour l’état.
      Il me semble que la France a débloqué 1 bon milliard pour l’accueil de ces gens en fin d’année dernière et comparez à la somme débloquée pour sauver nos agriculteurs, moitié moins !

      C’est ça la réalité !
      C’est pas les politiques qui prennent les transports en commun, qui se promènent dans les endroits ou il y a de l’insécurité etc ... Ils s’en foutent donc royalement, et ça fait de la main d’œuvre docile et pas chère, pour le grand bonheur du patronat.

      L’année 2016 s’annonce bien merdique à tous ces égards.


    • Ces gens-là ne travaillerons jamais, ils ne viennent pas pour cela... alors le prétexte du patronat, pas si sûr... ou alors ils sont dupes (les industriels) pour ne pas dire autre chose.


  • Il y a deux jours à la télé on parle du Niger : les femmes y ont en moyenne 7,6 enfants ! Record mondial . Alors que l’européenne de souche en a en moyenne... 1,5 ! Vases communicants : l’Afrique va déverser son trop plein sur l’Europe malthusienne .


  • La loi était pas plus respectée avant, maintenant c’est juste devenu légal. Circulez y’a rien à voir.


  • Pour ceux qui sont pas encore convaincus que "l’Europe" est le pays des zombies, qu’ils aillent voir l’intervention de Martin SCHULTZ de ce jour 24/02/16. On l’écoute un peu et il propose comme toujours les solutions les plus néfastes possible pour la France et camoufle maladroitement la catastrophe que nous vivons. Il tente de défendre la "Belgique" contre la France. La routine.

    Mais surtout , son intervention est à crouler de rire à cause de son arrière plan : on voit passer ces fameux zombis qui évoluent dans un monde aéroportuaire, hors sol, abstrait, ineffable, comme dans des dessins de Follon. Hallucinant. Les batraciens sont bien là qui s’ébattent dans leur bocal et ils existent :

    http://www.europe1.fr/politique/ la-fermeture - des - frontieres - belges - absolument - normale - pour - schultz - 2675776


Commentaires suivants