Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Immigration, terrorisme, destruction de la Syrie : le chaos organisé par et pour le capital

Francis Cousin analyse l’ensemble des événements violents de ces dernières années, en Europe et au Proche-Orient, à l’aune de la critique de l’économie politique produite par Marx.
Avec la participation de Pierre Henry (association « France Terre d’Asile ») et Bassam Tahhan (islamologue franco-syrien).

 

Voir aussi, sur E&R :

Retrouvez Francis Cousin dans le dernier ouvrage de Maria Poumier,
disponible chez Kontre Kulture :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ah, voilà une vraie démonstration avec la ripaille et le pinard sur la table !!!

    Pas de chichi, pas de tralala et une vraie analyse de fond.

    J’veux ça à la télé de tous les jours !!!

     

  • Francis Cousin est l’un des mes ERistes préférés . Je le recommande dans mon entourage autant aux croyants qu’aux matérialistes athées .

     

    • Je ne crois pas qu’il soit "ERiste". Il n’adhère pas à une cause nationaliste, il est Marxiste dans le plus pur style : à bas l’Etat, à bas les luttes nationales, à bas la politique, à bas l’argent, et vive le retour à la communauté de village, si j’ai bien compris. Pour autant, il fait partie des rares personnes n’étant pas sur une ligne ER à accepter de débattre avec des ERistes. Rien que pour ça, chapeau l’artiste.


    • C’est vrai qu’il n’est pas sur la même ligne qu’E&R sur certains points (Notamment son regard sur Proudhon, Sorel...) Mais ça grille de lecture "radicale" pré-socratique, hégélienne et marxienne est redoutable. Il a le mérite de la cohérence et ce n’est pas rien. Après l’avoir écouté beaucoup et lu, je garde quand même en tête la critique d’Alain Soral concernant des concepts marxistes (sorte de fatalisme face à la logique du Capital) tout en mettant en avant la performance de l’outil (Matérialisme dialectique/historique). Au moins, nous on connaît ce qui a opposé Marx, Proudhon, Sorel, Bakounine etc, contrairement à la plupart des gauchistes. Après tout, chacun est dans son rôle. À nous de faire bon usage de toutes ces intelligences.


    • @Snoey76
      De mon point de vue, le point de vue radical est le seul tenable , car toutes les autres options ont radicalement échoué. En outre, le capital arrive dans sa crise terminale donc la naissance d’un nouveau monde de production est désormais concevables dans les décennies à venir ou un peu plus.


  • Au dessus de cet homme il n’y a vraiment personne. L’exemple parfait du génie français.

     

    • Le génie et le génial sont des catégories du capital qui récompensent les plus doués, ceux qui permettent et ont permis son developpemen efficacement, rien de plus. Qui est considéré comme génie ? en général ça tourne autour de 4-5 catégories :

      - les scientifiques, les philosophes (justification rationaliste du capital)
      - les artistes (justification esthético-morale)
      - les inventeurs (justification technique),
      - les militaires (justification guerrière)
      - les politiques (justification juridique)


    • @ kwakwak

      Tu oublies la plus importante : le riche, souvent pudiquement appelé entrepreneur, gros travailleur, innovateur, créateur...


  • Cousin toujours aussi impressionnant et percutant !!! Merci Monsieur Cousin !
    (et l’autre de dire qu’il est de l’extrême droite pendant que les paysans se suicident !)

     

    • "L’autre" n’est ni plus ni moins que le Directeur Général de France Terre d’Asile. Ca situe le niveau : vous êtres contre une immigration sauvage et incontrôlée, vous êtes taxé d’extrême-droite. (avec en prime un joli reductio ad Orbanum)

      Sur ce point, je vois très bien une horde d’antifas tenter d’empêcher, d’ici-peu, une conférence de l’ami Francis.


  • Chapeau bas au philosophe. Là ce n’est pas du BHL ni du Finky, c’est la classe. Francis Cousin ne mérite-t-il pas d’entrer dans l’académie française ? Tout ce qu’il dit est juste. A Francfort "on" a fait une grosse plaque de cet enfant mort à la plage comme plaque de pub. Je viens de lire dans le médias alternatifs allemands que Merkel envoie discrètement des bus aller récupérer les migrants en Grèce pour les amener en Allemagne par les petits chemins. Il s’avère aussi qu’elle se prépare à envoyer discrètement des avions prendre des migrants à partir de la Turquie pour les amener en Europe (illégalement). En Allemagne les migrants devraient apprendre à voter (se préparer pour les prochains votes). Beaucoup des allemands sont entrain de bouder.

    Cordialement.


  • Cela fait mal tellement cela fait sens.
    Sinon, l’invité en costume est ridicule au point que cela en devient gênant pour lui.


  • J’ai fais un rêve (non pas comme le zozo et le credit lyonnais) de voir un jour un championnat pro hors catégorie :

    A ma droite : A Soral
    A ma gauche : F Cousin

    Preparer beaucoup de bouteille d’eau, des serviettes éponges, 2 ou 3 arbitres (minimum) et laisser le debat se mettre en place.
    Proposez cette rencontre en 12 round de 5 mn chacun et comptez les points...

    Rien que de bonheur !!!

    N’oubliez pas d’inviter un combattant amateur sans panache comme spectateur et commentateur, Pierre Henry par ex et laissez la caméra tourner...

    Allez, pensez également au petit verre de rouge, pour savourer le tout...

     

  • C’est notre laboratoire d’idées (think tank) à nous :)


  • L ’ intervenant qui parle d ’ extrême droite reste enfermé dans un schéma binaire simpliste obsessionnel.Il n ’est pas au niveau d ’ analyse brillante de Francis Cousin .De l ’ invective sans développement argumentaire


  • Le contradicteur de Monsieur Cousin est particulièrement médiocre, de la trempe d’un politicard RPS abonné aux phrases toutes faites ( "Votre discours se rapproche de l’extrême droite", "Je suis pour l’humain" ), qui reproche même à Francis Cousin sa culture.

    Sidérant.

     

  • Son dernier ouvrage, L’être contre l’avoir, est du niveau de cette vidéo.
    Chaque paragraphe est un choc dense sur lequel on revient encore et encore, sans lassitude.


  • Merci, Mr. Cousin, pour cette analyse.


  • Oh la la ! Francis Cousin trompe la défense, il accélère ballon au pied et BUT !
    ...
    C’est à Francis Cousin de servir sur le central de Roland Garros, il arme son bras et c’est un ACE ! Victoire 6-0 6-0 .
    ...
    Le demi de mêlée récupère et passe à Francis Cousin qui perce la ligne adverse et c’est l’ESSAI !
    ....
    Premier round, Francis Cousin rentre dans la garde de son adversaire, gauche au foie, droite à la tempe, direct du gauche et uppercut du droit, victoire pas K.O. !
    ...
    Récupération sous son panier, Francis Cousin remonte tout le terrain en dribblant et tire dans la rackette, PANIER !
    ...
    Départ du trou numéro 1, Francis Cousin exécute un swing parfait avec son drive et effectue un CONDOR !
    ...
    Parti en échappé depuis le kilomètre zéro, Francis Cousin remporte avec 3 heures d’avance ce Paris-Roubaix.
    ...
    etc,etc, etc...

    Quelle gouaille ce Francis, il est tellement irréfutable, c’est du grand art !

    Le con qui lui fait le coup du "votre discours est d’extrême droit !", pauvre garçon !
    (Quand on a plus rien à dire on peut toujours essayer la diffamation mais en temps normal, quand on est bien élevé, on ferme sa gueule !).

     

  • dans une époque aussi indigente que la notre, Francis Cousin est d’une intelligence et d’une pertinence peu communes !...ce type est une arme de destruction massive de crétins à longue portée, tant son analyse est d’une grande cohérence jusque dans les finesses qu’il décèle chez l’ennemi...vous avez dit dialectique ?!...bien, très bien ces petites causeries passionnées accompagnées d’un petit apéro .


  • L’analyse critique profonde de Francis Cousin ne saurait se résumer à une seule vidéo.
    Ce mec a l’humilité de reconnaître qu’il n’a rien inventé ; il remet juste les gens sur le chemin de la vrai radicalité critique. Les immondices des temps modernes ne sont pas des erreurs de gestion, mais des conséquences logiques d’une force qui s’auto-invalide et arrive au bout de son processus de destruction, dont la dernière étape est sa propre annulation.

    Je n’oublierai jamais le jour où j’ai vu M. Cousin à Lyon en conférence avec E&R. C’est le philosophe le plus important des temps modernes.

    Merci E&R, merci M. Cousin.


  • Francis Cousin est énorme. Et en plus d’être profond et subtil il est profondément humain et sympathique. Du caviar pour le cerveau. Merci Monsieur, vous êtes un grand.


  • Dire que la grande majorité des gens pensent encore que les Américains sont nos alliés...


  • Passer de Finki à Francis Cousin, sans prévenir ça fait un choc, un peu comme de Hollande à Poutine, faites gaffe E&R faut avertir l’internaute de cette violence !


  • Toujours aussi brillant et intéressant Monsieur Francis Cousin. Nous ne nous lassons pas de l’écouter, et on aimerait que cela dure des heures tellement ses propos coulent du bon sens.
    Quant à son détracteur, il est pitoyable de conformisme stupido-bobo.


  • F Cousin m’a réconcilié avec Marx si mal expliqué en cours de philo, par les "crétins universitaires". De plus, F Cousin est extraordinairement humble et modeste malgré son érudition, ça change des cuistres médiatiques...Je vous conseille son livre " l’être contre l’avoir", on comprend mieux la tyrannie de la marchandise...


  • C’est limpide. Ne pas le comprendre, c’est avoir raté sa maternelle.


  • Même un juge il est mal à l’aise face Francis Cousin.
    Pour résumer Francis Cousin c’est un Sukhoi 35

     

  • 23 mn avec Francis Cousin sa passe vite.

    si t’es en voyage en train et que le train tombe en panne 5 h mieux vaut être avec lui ! sa passera plus vite.

    Y’a-t-il une explication ?.

     

  • Je ne remercierai jamais trop E&R et Alain Soral de m’avoir fait découvrir Francis Cousin ! E&R, vous êtes vraiment d’une ouverture d’esprit extraordinaire... car Cousin n’est pas vraiment sur votre ligne, et pourtant, vous publiez sur votre site chacune de ses interventions... pourquoi ? Parce que ça respire l’intelligence et la bonté !! Et vous avez su le voir...

     

  • La vidéo complète, avec les interventions de Pierre Henry et Bassam Tahhan vaut la peine d’être regardée. Pierre Henry y démontre son degré zéro de l’argumentation : il n’est qu’un perroquet de l’oligarchie ....

     

    • Salut Martin
      Pareil, je viens de regarder la vidéo complète et le Pierrot Henri (sosie de Gayssot ?) fait preuve d’un sacré esprit de mauvais sens...
      Moi j’aimerai savoir combien il palpe pour s’occuper des migrants depuis 1997, sachant que cette réunion est antérieure aux attentats de novembre ?
      Un cavalier d’échiquier toujours aux ordres du PS ou un bénévole qui croit fermement dans la cause qu’il prétend défendre ? Nul n’est un chevalier Bayard ni un Hercule, tant qu’on laisse pourrir l’incurie des somnambules.
      Cousin lui assène (Lupin ?) des coups à assommer des boeufs mais il est bien trop ignorant pour en mesurer la portée intellectuelle et rationnelle ! Il ne lui reste plus qu’à postuler chez les "enfoirés"...en se grattant les burnes il pourra toujours se faire passer pour une cigale affable...


  • Félicitations à E&R de diffuser cette pensée maximaliste qui honore l’intelligence.


  • A chaque fois, le gars de France terre d’Asile (quel genre d’asile ?) ramène Cousin à la similarité de son discours avec celui de l’extrême droite. C’est à dire qu’il n’argumente pas plus que de la reductio ad hitlerum. Faut quand même être allumé pour présider une association de colonisation de peuplement... Ce gars ne conçoit pas qu’un peuple, indigène, refuse son idéologie d’asile, pour des raisons de survie, il ne peut que voir ça comme de la haine ou je sais pas quoi...
    Mais, quand on lui présente cette question sous un autre paradigme, celui du communisme primordial, son rejet est le même. A croire qu’il ne vit que pour ça, accueillir, coloniser..


  • Quel plaisir de voir un idiot utile comme Pierre Henry ravagé par le discours authentiquement plus humaniste de celui de Francis Cousin.
    Il se tord et bougonne face la réalité radicale humaniste, d’origine chrétienne réexpliqué par Marx, qui veut qu’on rende plus service à un homme affamé en lui apprenant à pêcher qu’en donnant par "bonté" de la nourriture.


  • Françis a une bonne analyse mais la solution est discutable , la radicalité de masse présuppose un consentement mutuel un on y a tous a gagner fi des ambitions personnelles ? des mauvais penchants ?


  • M. Cousin parle parle mais il est lui-même le chantre de la Révolution sous toutes ses formes, Révolution qui est à l’origine de la souffrance humaine partout. Tant que l’on aura pas remis l’esprit des hommes vers la recherche du vrai (Je suis la vérité et la Vie) qui est sa finalité, l’humanité n’aura aucun avenir. Il faut remettre Dieu à sa place dans notre société. M. Cousin arrêtez de citer Marx comme si il avait tout prédit, vous le mettez à une place qui n’est que dérisoire vis à vis de son chantre démoniaque, la lutte des classes n’a été qu’un instrument du démon. Tous ces révolutionnaires n’ont fait que donner de la puissance à la roue qui nous écrase et dont eux-mêmes parfois et même souvent en ont été les victimes.

     

  • Pierre Henry face à Francis Cousin m’a rappelé Jacques Séguéla face à Michel Clouscard chez Pivot. Le type ne fait tellement pas le poids, qu’il ne peut s’en tirer que par des sophismes de bas-étage. De grâce, au nom du génie humain, quand on est face à quelqu’un de supérieur intellectuellement, de l’humilité que diable !...de l’humilité !


  • vous avez entendu sa dernière phrase, en substance, l’état c’est la mafia qui organise les législations nécessaires pour permettre la duplication capitaliste ( entre autres les fameuses dérégulations ) !...c’est fondamental, là on est au coeur de cette confiscation du Pouvoir que nous subissons tous, ce vieux trucage qui s’auto-entretient et se coopte depuis des années


  • J’aime toutes les videos de Francis Cousin, néanmoins son discours repose sur un élément arbitraire. L’idée du communisme primordial, d’un homme non séparé, d’un être complet, qui n’aurait commencé à déconner qu’à partir du néolithique me semble très discutable. De même, le passage de notre société actuelle à cette humanité de l’être total et sacral, demandera une petite transition qu’on peut imaginer rien moins qu’apocalyptique, et que je ne souhaite à personne, et que M.Cousin ne semble pas désirer lui non plus.

     

    • le "communisme primordial" n’a rien d’arbitraire, l’anthropologie nous l’explique et l’ethnologie nous en donne des exemples. oui on a vécu dans un monde ou le profane n’existait pas encore ( or le sacré n’est que sens) et où la propriété privée n’existait pas, les anthropologues nous parlent fort bien de la naissance simultanée de la propriété privée ( de la terre) et de l’esclavage.
      (comme c’est curieux).
      les sociétés traditionnelles (essentiellement paysannes) ont gardé beaucoup de ce communisme primordial. il n’y a pas d’individus, mais un père de.... une fille de..... un grand père de.....l’entité première est la famille élargie ou le clan et tout fonctionne à l’entraide et à l’honneur ou à la politesse.
      quant au futur, ce monde de la marchandise se cassera la gueule tôt ou tard , dévoré par ses contradictions internes, et on aura été ébouillantés sans s’en rendre compte.
      pour ce qui est du réveil spirituel , par essence il ne peut être qu’individuel. penser une révolution spirituelle collective est chimérique.
      la solution ? : vivre ici et maintenant et le faire pleinement


  • Francis Cousin dit : le patronat désire cette vague d’immigration. Les Français ont ils une part de responsabilités ? J’entends souvent autour de moi "Les Français ne veulent plus bosser", que cela soit des chefs d’entreprise, des employés d’agence intérim, des discussions de bistrot, de familles, d’amis... c’est toujours ce qui revient, les Français ne veulent pas bosser. Soit c’est vrai et on pourrait penser que le patronat a raison, soit les gens en ont marre de travailler dans la merde en perdant du pouvoir d’achat, ce qui est légitime, soit, étant donné les temps obscurs, on devrait peut être tous accepter de perdre un peu de confort, de luxe, de travailler dur, de consommer moins, se solidariser, endurer pour renaître plus fort, plus stable et plus riche.

     

  • Bonsoir,

    Je voudrais poser une question. J’approuve totalement la critique que fait Cousin du multiethnicisme qui aboutit forcément à un système multiconflictuel. Et lorsqu’il désarticule l’immigration faite au nom du capital je ne peux qu’applaudir. Je voudrais savoir ce que pense Cousin, en tant que Marxiste , de l’idée de Nation.

    La nation n’est-elle pas le dernier rempart face au magistère mondialiste qui contrôle absolument tout en ce bas monde ? Et si Cousin défend l’idée de Nation, n’y a-t-il pas une contradiction avec le Marxisme ?

    Merci ci et je voulais juste dire que je suis bluffée par la facilité déconcertante avec laquelle Cousin structure son discours. C’est net, précis, tenace et très très prenant !

     

    • Selon Francis, le capital détruira tout ce sur quoi il s’est appuyé à savoir famille, nation et religion.
      Les gens confondent souvent nation et état. Ce dernier doit disparaître...


    • Une dernière chose : cessez de croire que l’état qui règne sur une prétendue nation protège quoi que ce soit, il est l’instigateur du chaos.

      Le but du communisme est de détruire l’argent, l’état et donc le salariat.

      Il n’a jamais été question de détruire les particularismes des différentes populations mondiales, au contraire.

      Le seul hic de mon point de vue est l’autocentrisme pur sur l’homme ce qui a eu pour effet d’agglomérer des tendances libertaires. Mais cela partait d’un bon sentiment : retrouver l’être générique.


    • Lisez ses ouvrages, et écoutez toutes ses conférences et vous aurez une idée un peu plus précise de la pensée de Cousin... Eh non, il ne défend pas l’idée de Nation... pour lui elle est à abattre... il défend (d’après ce que je crois comprendre...) l’idée de communautés culturelles, l’idée de peuple en fait... mais qui ne s’agrège ni ne s’organise pas forcément autour d’un d’état. L’état existe pour régler avant tout les problèmes de possession... donc des choses liées à l’avoir de chaque individu.
      Dans la communauté, l’avoir est commun à tous, il peut y avoir différents modèles à inventer pour gérer la production de la subsistance de tous... et qui ne sont pas forcément un cadre étatique formé par des lois et une police pour les faire appliquer... il y a la palabre, le compromis, le sens de la communauté... qui priment et qui peuvent amener à régler tous les différents ; car le but d’une communauté est de vivre dans un tout sacral, où la place de l’être est primordiale... il n’y a qu’à observer les communautés primordiales qui ont été découvertes par les anthropologues ces 5 derniers siècles.
      Sinon, il y a aussi Hervé Juvin qui est un entre deux (entre Soral et Cousin), et qui est intéressant je trouve ! Mais tout cela n’est que ma perception et elle n’engage que moi.
      Amicalement


    • Bonjour et merci !

      Tout cela est très complexe et j’ai encore des questions suite à vos réponses. Que la Nation soit à abattre m’a fait sursauter ! Je comprends bien la distinction entre Nation et Etat puisque ce dernier ne trouve son chemin que dans la force répressive contre le peuple. Aujourd’hui l’Etat Français cherche clairement à démolir le socle anthropologique, culturel et religieux de la France en organisant une immigration exponentielle au nom du Capital.

      En plus d’être poussés vers cet abîme multiculturel, et multiconflictuel de surcroît (Najat ? Tu le sens mon accent circonflexe ? ), les citoyens français sont livrés au pillage méthodique de l’Etat au nom de la Dette Souveraine , quelle sublime formule !

      Ne pensez-vous pas que l’on manque d’un homme providentiel pour accomplir le salut de la Nation en purgeant et purifiant l’appareil d’Etat ?

      Un homme comme Poutine, ou Le Pen ? Oui, je sais qu’il y’a quelque chose qui relève du paternalisme dans la recherche de l’homme providentiel mais le Capital a tué le Père , et n’est-ce pas justement pour tuer la Nation que le Capital a tué le Père ?

      D’accord quand vous dites que c’est l’Etat qui nous détruit et que c’est le Capital qui donne le ton mais qu’en est-il de l’Etat-Nation défendu par la plupart des frontistes et des nationalistes ? L’Etat préexiste forcément à la nation. Il ne peut y avoir que des fédéralistes Européens qui soient contre la Nation et l’Etat-Nation. Etre contre la Nation ne reviendrait-il pas à dire cette phrase si chère aux mondialistes et aux Vivrensemblistes dégoulinant de naïveté : Je suis citoyen du monde ?

      Encore merci.


    • et pourquoi faudrait-il tuer la nation ? C’est la seule chose qui sauve les peuples. et pour cela, il faut un un état, mais un vrai ! La différence entre un homme d’état et un homme politique ? le premier défend sa nation et son peuple, le second ses intérêts et sa carrière. Toute la nuance est là.


    • @ Demitrius

      Beaucoup vous diront que notre Nation est déjà morte et qu’il est donc inutile de condamner un cadavre, mais ils ont tort ! La Nation ne mourra jamais puisqu’elle n’est qu’une idée, qu’un concept, elle n’est pas juridiquement définie. C’est un truc inexplicable qui vibre dans le coeur d’un peuple donné. C’est une alchimie entre l’humain et le territoire, entre la culture et la génétique. On ne peut nier que s’instaure une relation très charnelle entre l’homme et la nation puisque tous nos ancêtres furent prêts à verser leur sang pour elle . C’est dire à quel point ce concept de nation est puissant. On ne se sacrifie pas pour rien ! Et ce sentiment est en train de revenir en force aujourd’hui. C’est bien pour ça que nos gouvernements s’évertuent à détruire cette cohésion interne qui structure l’idée de Nation, pour qu’on ne soit plus prêt à mourir pour elle , mais leur plan échouera. Ils ne peuvent atteindre nos sentiments qui deviendront de plus en plus tenaces dans cette époque tourmentée . Notre pays subit de multiples invasions (américanisation, Sionisme et islamisation), et beaucoup pensent que l’idéal Nationaliste disparaitra logiquement , mais regardez donc le cas de la Pologne qui n’a pas existé pendant des siècles suite aux multiples occupations (Russes, Prussiennes, Françaises) . L’Histoire n’a pas réussi à broyer pour autant cette idée de Nation Polonaise qui me surprend encore de par sa force et de par sa determination .

      Les mondialistes ne gagneront pas forcement à la fin. Beaucoup semblent oublier la possibilité d’un échec total de ce système. N’oublions pas le facteur clef de la determination des hommes et la violence de l’instinct de survie de notre espèce face à la nécessité d’un espace vital. L’histoire l’a prouvé de nombreuses fois.


  • Aussi, j’ai entendu les propos de Francis Cousin sur les identitaires dans la video et il se trouve que j’en suis une ( ben oui....) et que je veux justement lutter contre la fracture identitaire qui régne en mon pays, et en Europe d’une façon plus générale. J’ai envie de vous dire : Identitaires de tous pays, unissez vous !

    L’intelligence hors du commun de Monsieur Cousin est très excitante et encore une fois je suis bluffée mais les identitaires ne sont pas nécessairement mauvais...Il n’y pas de mal à vouloir retrouver le substrat (le Graal !) de son origine et de son héritage culturel.

    Cordialement


  • Cousin s’est arrêtée à l’analyse marxiste de la société bourgeoise capitaliste, alors que les thèses de Marx concernant l’évolution de l’Histoire ont largement fait la preuve de leur fausseté. Non l’état béatifique dont parle Cousin à propos du Néolithique n’a jamais existé, même si son esprit rationaliste a du mal à appréhender la notion du faute originelle qui a fait sortir l’homme du paradis perdu. La grille d’interprétation des conflits sociaux qui est celle de Marx est directement issue du matérialisme historique du XIXème siècle qui est née des philosophies de la mort de Dieu dans la civilisation occidentale. Il est symptomatique que Cousin ne se réfère jamais à la civilisation chrétienne, gommant ainsi des siècles de spiritualité que son analyse matérialiste de l’Histoire a du mal à appréhender et encore plus à intégrer. La notion de lutte des classes est certes récurrente dans les civilisations anciennes et modernes, mais ne fournit en aucun cas la clé de compréhension de l’évolution historique. C’est bien une idée moderne que de croire que l’homme ne naît que pour satisfaire des biens matériels, dont la recherche est le moteur principal de son comportement. Cette vision matérialiste est née avec les Lumières pour lesquels l’homme est un animal social mû par son intérêt personnel qu’il convient d’orienter par la vertu guidée par la norme sociale. On a vu à quelles impasses existentielles ont conduit cette analyse étriquée du fonctionnement des sociétés humaines qui ne pourraient atteindre le stade de la félicité sociale qu’au prix de la transformation de l’homme en robot régi par les directives de la technocratie traduites en ligne de code pour être directement transmises au cerveau humain. Le retour à l’état de Nature cher à Rousseau a produit l’Etat totalitaire moderne, étant bien entendu que l’homme laissé à lui-même est incapable d’exercer la vertu, si ce n’est au détriment de son voisin. Il ne reste plus qu’à espérer que l’humanité repoussera sur les ruines fumantes de l’Armageddon nucléaire préparée activement par des Etats en folie face à une crise, dont la solution conduit inéluctablement à la destruction de son sujet qu’est l’homme, en raison précisément de son incapacité à dépasser son enfermement rationaliste matérialiste qui le condamne à l’asphyxie spirituelle et partant ferme les portes du renouvellement de notre civilisation moribonde.

     

    • Bonjour, votre message est quasi identique au message que vous avez posté en septembre en dessous d’un autre article sur Francis Cousin.

      Je me demande donc si depuis septembre vous avez pris la peine de lire ou écouter quelques-unes de ses interventions... d’autant plus qu’il répond à un grand nombre de vos interrogations et prolonge/complète souvent votre raisonnement.

      Si vous préférez de pas perdre de temps à tout lire ou écouter mais que cela vous intéresse tout de même, ne pourrions-nous pas correspondre entre nous et ainsi échanger nos points de vue et s’enrichir mutuellement (et spirituellement, cela va de soi) ?
      Si cette proposition vous enthousiasme, faites le moi savoir ici et je vous transmettrai mon adresse e-mail.

      Bien à vous.


  • À ma connaissance, Marx n’a jamais considéré le capitalisme
    comme le "mal absolu", mais plutôt comme une étape nécessaire
    dans le développement des forces productives.


  • Celui qui pose les questions avec sa casquette est vraiment pas bon. Et que font les deux autres là ? Le discours de Cousin est brillant mais alors les autres, qué neuneu !


Commentaires suivants