Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Israël est la première destination officielle de Christian Estrosi en tant que président de la région PACA

Le premier voyage officiel de Christian Estrosi en tant que nouveau président de la région PACA est quasiment passé inaperçu, hormis dans les médias communautaires juifs. Il s’agissait sans surprise d’un voyage en Israël. Selon Actualité Juive, il s’agissait d’une promesse faite à Myriam Fierberg-Ikar, maire de Netanya, ville jumelée avec Nice dont Christian Estrosi est le maire.

Le voyage s’est déroulé du 14 au 17 février 2016. Christian Estrosi était accompagné d’une délégation composée notamment de son directeur de cabinet Antony Borré venu avec son épouse Véronique, conseillère à la sécurité, de ses adjoints, le député Rudy Salles et la conseillère départementale Martine Ouakhnine, de Nathalie Siran, responsable de la direction des relations internationales de la ville de Nice, de Lucien Samak, président du Consistoire régional, de Maurice Niddam, président de l’Association Culturelle Israélite de Nice, du député de Marseille Bernard Deflesselles, de Serge Amar, adjoint au maire d’Antibes, de Michèle Teboul, présidente du CRIF local, et de Zvi Amar, président du Consistoire de Marseille.

La délégation a rencontré Beate Klarsfeld qui a reçu la nationalité israélienne à titre honorifique. Des rencontres avec des entreprises israéliennes étaient également au programme.

Après une visite du Centre de l’Armée de l’air israélienne, Christian Estrosi s’est entretenu avec le ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, et avec le ministre de l’Intérieure, Gilad Erdan. Christian Estrosi y a réaffirmé son soutien à Israël.

[...]

Au fait, qui pourrait nous dire combien ce voyage a coûté aux contribuables de PACA ?

Lire l’intégralité de l’article sur gaelle.hautetfort.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants