Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Janson-de-Sailly : le professeur "antisémite, négationniste et complotiste" suspendu

Le 27 juillet dernier, Frédéric Haziza et le Canard enchaîné dénonçaient en place publique les propos tenus par un professeur du lycée Janson-de-Sailly, Anne Guerrier, sur les réseaux sociaux. Aussitôt, une enquête interne avait été ouverte par l’établissement.

Pour rappel, quelques propos attribués à Anne Guerrier :

« La Shoah a été prévue et organisée par des Juifs. »

« Les juifs ne sont pas le problème, ils sont un symptôme. Le travail doit aller bien au-delà de la neutralisation de leur influence indue. »

« Marre et archi marre des célébrations à n’en plus finir de la libération des camps de concentration. »

Jeudi 25 août, le proviseur du lycée a annoncé par un communiqué la suspension de l’enseignante.

 

Le communiqué du lycée Janson-de-Sailly :

Paris, le 25 août 2016

Communiqué relatif à des propos tenus par un professeur du lycée Janson de Sailly

 

Un professeur de notre établissement a publié depuis plusieurs mois sur son mur privé Facebook des messages à caractère antisémite, négationniste et à connotation complotiste.

Ces messages qui ont fait l’objet d’échos médiatiques au cours de l’été, sont intolérables et doivent être dénoncés avec la plus grande intransigeance.

Ils ont profondément choqué l’ensemble de la communauté Jansonienne et ont porté atteinte à l’honneur et à la dignité de tous les personnels de notre cité scolaire. Ils ont porté préjudice à l’image d’un établissement qui, depuis plus de 130 ans, s’est construit sur des valeurs d’ouverture aux autres, de respect et de tolérance. Son histoire en témoigne.

Les messages diffusés par ce professeur pendant l’année scolaire n’ont jamais été connus de l’équipe de direction.

Monsieur le Recteur de l’Académie de Paris vient de prononcer une mesure de suspension à titre conservatoire à l’encontre de ce professeur.

Il ne fera pas la rentrée scolaire.

Une enquête administrative est par ailleurs ouverte.

Le lycée Janson de Sailly, plus que jamais, réaffirme son indéfectible attachement aux lois et aux valeurs de la République.

Patrick SORIN
Proviseur de la cité scolaire
Janson de Sailly

Étudier le judaïsme avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

75 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Ils ont profondément choqué l’ensemble de la communauté Jansonienne




    Ah oui ? mais de quelle communauté s’agit-il ? (un savant mélange de socialos, d’Inuits et de FM ?)

     

  • C’est insupportable ! Soutien total à cette enseignante que je considère être victime de nos oppresseurs !

    Nous voyons clairement et sans doute possible, qui est aux commandes dans notre pays !


  • Toujours marrant de voir un Haziza brandissant (de loin) son C.E.P faire suspendre une prof agrégée ...


  • En quoi cela concerne le lycée ? Si le professeur doit être sanctionné, c’est par le système judiciaire.

     

  • Il aura bien mérité des valeurs de sa republique, lui, et sa communau educative. Un petit flic, quoi....


  • Je me pose la question, est-ce que : république=synagogue.

     

  • Ils sont moins rapides à la détente lorsqu’il s’agit de pédophile.

     

  • Dénoncée par un ancien élève "ami" sur Facebook ! Sanctionnée par un proviseur "de la cité scolaire" gardien de la bien-pensance. Cette appellation évoque une relation étroite avec la franc-maçonnerie, ce que confirme le couplet convenu sur l’attachement (il n’a pas dit éternel toutefois) aux lois et valeurs de la République. Au-dessus c’est la cité de dieu si je comprends bien !


  • evidemment...
    pour ceux qui disaient qu elle etait tranquille, que sa position n etait pas courageuse, que n ayant pas commis de faute grave elle etait intouchable, vous avez le retour du reel...il ny a plus de lois, ils font ce qu’ils veulent...avoir interdit les spectacles de dieudo, ou viré des gens pour une "quenelle" alors que meme le salut hitlerien n est pas sanctionné par aucune loi, il vous faut quoi ?

    la france ne s appartient plus et l emprise de la pieuvre supremaciste sioniste est eclatante, et elle n existe que parceque nous sommes faibles.
    la les profs et les eleves doivent faire pression et greve jusqu a sa reintegration, et demission du proviseur ... c’est la seule voie pacifique...il n y aura bientot plus aucune liberté d expression...

    aussi pour ceux qui se disent que le gouvernement est composé d incapables laxistes...tout ca n est qu un jeu, ils sont parfaitement capables d eliminer leurs ennemis rapidement et impitoyablement...et en douce pendant l été...

    on aimerait un gouvernement aussi efficace contre les pedophiles de l education nationale, ou qui elimine les profs incompetents, et s attaque a la racaille, et aussi, pourquoi pas, a la finance internationale...

    la petite conclusion sur les valeurs de la republique de la lettre du proviseur collabo est croustillante...


  • Bravo Frédo-le-veule... Puisque j’imagine qu’il doit bicher en ce moment. Comme on dit, je n’aurais pas aimé le connaître sous l’occupation !

    Quelques questions à M. le Proviseur :
    - En quoi ce professeur a-t-il professionnellement fauté ?
    - La liberté d’expression lui est-elle interdite dans la sphère privée ?
    - Comment conciliez-vous attachement à la République et validation du délit d’opinion ?

    Que le courage ne vous fasse pas défaut, Madame, et gageons que vous portez fièrement votre nom.

    Vous n’êtes pas seule.


  • En plus elle est mignonne et prof en préparation Normal Sup. (Khâgne)... il fait un peu pâlot-falot le Haziz à côté... ne lui demandez pas s’il connait khâgne, il vous répondrait : nauséabonde bourgade des Alpes-Maritimes jumelée à Nassau (Allemagne nazi) !


  • Il faut voir la lica, le crijf et haziza se féliciter de cette décision. Certes, la prof en question n est pas maline d’évoquer ses convictions sur FB mais les voir faire un feu de joie autour du futur cadavre socialement parlant de cette nana me met toujours mal a l aise. Bref, pour l instant ils jubilent... Pour l instant.


  • « La Shoah a été prévue et organisée par des Juifs. »
    il n’y a personne qui peut combattre ses dires et prouver le contraire au lieu de cataloguer les gens sans arrêt en contribuant à l’agrandissement de ce cercle qui attend des réponses sérieuses ....


  • Janson était le Vénérable de la loge des Philadelphes... Ses descendants continuent la chasse, drapés dans les valeurs de bla bla bla...


  • Voyez avec quelle zèle , méthode, rapidité , quelques idées hors de la " pensée unique " sont repérées , et le professeur banni à jamais de l’institution ! On est loin du laxisme avec lequel sont traités les dizaines de professeurs reconnus pédophiles qui exercent encore pendant des années au sein de cette même sphère ! ... Et oui deux poids deux mesures ! Les vrais criminels sont intouchables , ceux qui émettent des idées ( qu’en paroles ) hors " normes" iront au gnouf , et marginalisés jusqu’à la fin de leur existence : le vrai visage de la plus aboutie des dictatures contemporaines ! ( qui prit naissance véritablement avec leur révolution et le fatras de foutaises inventées et rabâchées au peuple , par les elites FM , pour mieux l’assujettir , 250 ans après , le modele s’est exporté avec succès et devenu la réfèrence mondiale , ( depuis la création des USA , tous les présidents furent FM ! Ça devrait répondre à pas mal d’interrogations , concernant le " mondialisme " et surtout qui a financé , développé , glorifié , cette engeance maçonnique dominante de par le monde , un seul constat : les elites du peuple qui " aurait" été persecuté 5 ans au cours du siècle dernier !!! ... Cherchez l’erreur ? Non le "rouleau compresseur " continue inlassablement son œuvre !


  • La première citation est extrême de sa part : je peux comprendre la gêne.

    Par contre la 3eme est tout à fait banale.

    La 2eme se comprend tout à fait. Ce n’est que hors contexte qu’elle peut faire débat.

    Dommage pour cette femme !



  • préjudice à l’image d’un établissement qui, depuis plus de 130 ans, s’est construit sur des valeurs d’ouverture aux autres, de respect et de tolérance.



    Il est tout de même étonnant de constater qu’une direction d’un établissement scolaire prétende que celui-ci se soit construit sur certaines valeurs auxquelles elle déroge et se dérobe le plus officiellement qui soit en raison de messages diffusés par une membre de son personnel enseignant en dehors de l’enceinte scolaire. Si cette école, dirigée vraisemblablement par d’indignes minables peu scrupuleux, était effectivement ouverte aux autres, tolérante et respectueuse, comme elle se prétend être, elle devrait en faire la preuve la plus stricte dans le traitement de cette situation puisque elle a affaire à une personne qui a une vue et une pensée différentes sur un élément de propagande étatique et médiatique !


  • Bonjour,

    Que les élèves solidaires de cette enseignante du lycée Janson de Sailly fassent la grève jusqu’à ce que la suspension de celle-ci soit annulée.

    On peut rêver.

     

  • On espère qu’elle donnera des cours en ligne de réinformation aux étudiants d’E&R ! Je serais prêt à payer pour !
    Qu’importe, son exclusion confirme qu’il ne reste que les médiocres pour enseigner. Les professeurs d’aujourd’hui n’ont déjà plus l’érudition d’avant, leur rétribution sociale et matérielle s’est simultanément effondrée. Face à cela, les familles fuient et gèrent elles-mêmes l’éducation de leurs gamins. Le gouvernement ripoublicain s’en fiche, ça lui fait des économies.


  • j’ai lu :
    "indéfectible attachement aux lois et aux valeurs de la communauté bien aimée"


  • Et pourtant Dieu (pris dans le sens populaire) sait qu’elle a raison....


  • Cette pauvre enseignante, mets tout simplement en danger l’installation du programme du Nouvel Ordre Mondial en France, par son franc parler.

    Il est donc urgent de la faire taire, bien entendu au nom de la pseudo République, sous contrôle de puissances étrangères, et de ses soit disant "valeurs" dont on se demande de lesquelles il s’agit, exceptées celles de défense d’intérêts bien particuliers, sur lesquels veille l’ami Haziza, dès son réveil.


  • Un Reynouard féminin ?


  • Il se trouve que je suis un ancien élève de cette enseignante. C’est quelqu’un de brillant, extrêmement proche des élèves et je n’ai pas souvenir du moindre dérapage politiquement incorrect pendant ses cours.
    Certes, c’était il y a plusieurs années et de l’eau a coulé entretemps sous les ponts mais j’aurais eu du mal à imaginer cette intellectuelle "lambda" arriver à un tel point de saturation qu’elle se suiciderait professionnellement en postant de tels commentaires sur facebook. Pour en arriver là, elle a du arriver à un niveau d’exaspération indescriptible, ce qui est malheureusement le cas de beaucoup de français.
    J’avoue avoir du mal à m’expliquer comment elle a pu avoir la naïveté de mettre de tels propos sous son vrai nom sur un compte facebook où elle avait invité d’anciens élèves. C’est sans doute une erreur pour un prof de faire trop confiance à des élèves.
    Cette affaire s’inscrit dans un contexte particulier avec les propos de NVB hier de la suspension de professeurs pour fiches "S", ce qui me semble délicat du point de vue de l’Etat de droit puisque les fiches "S" ne correspondent pas à des condamnations. Si on recoupe cette affaire avec la volonté d’imposer un devoir de réserve de plus en plus important aux professeurs, cela sent vraiment mauvais.

     

    • A Nightcrawler1

      A moins qu’elle se soit fait pirater son compte Facebook par Ulcan, qui n’aurait pas digéré qu’elle lui ait collé, il y a plusieurs années, un 8/20 à un devoir ? (il me semble que ledit Ulcan résidait dans le coin de Janson, avant d’aller vivre sous d’autres cieux).

      Je déconne, évidemment.

      C’est une connerie inexplicable, surtout quand, comme vous probablement, on connait la sociologie de Janson.

      Amicalement.


    • C´est bien vue le suicide professionnelle, je n´y avais pas pensé. Prof sur le terme, c´est épuisant, et cette personne au vue de ces états de service, des témoignages, et du niveau auquelle elle enseigne, ne semble pas une vieille fofolle alcoolo terminant sa carrière dans un collège de banlieue, il y en a pas mal.
      L´hypothèse d´une saturation, d´une volonté d´un changement de vie, en sortant avec panache de sa vie de fonctionnaire, réalisé de facon plus ou moins consciente, n´est pas à exclure. Où j´approfondirais ton propos, c´est sur la connivence entre son ras-le-bol de son existence, et le système où elle vit, il y a comme une congruence que ses propos de FB peuvent régler mieux et plus vite que l´arnaque du divan psychanalitique à 70 euros la séance.

      À ceux qui pensent que les profs vont bouger, il ne se passera rien. Si le système d´abrutissement généralisé est en place, c´est avec l´acceptation passive du million d´enseignant sur quelques décennies. Quand on sait la presque impossibilité de se faire virer en tant que prof, surtout dans le supérieur et les établissements d´élite, ca veut tout dire. Il faut savoir qu´un prof peut arriver régulièrement bourré en classe, il ne se passera rien, peut-être un recasement vers un poste administratif au bout de quelques années.
      On n´attendra pas la réaction de l´opposant officiel du sytème J.P. Brighelli, sujet trop brûlant pour Le Point.

      Il va être intéressant de suivre cette affaire, médiatisée, malheureusement pour le CRIF. Une suspension pour des messages privés sur FB, alors que ses états de service sont irréprochables depuis une vingtaine d´années je crois. Il faut savoir que ce genre dáffaire se règle en catimini normalement, des profs peuvent être placardés ou virés, mais là on est à Jeanson.

      Dans tous les cas, bravo à cette prof, soyez certains que des gens burnés comme ca sont l´exception du sytème.


  • Et bien sûr on va laisser faire, on a plus le droit d exprimer ses opinions, son point de vue, sauf pour critiquer, insulter et menacer la communauté non organisée, là oui on peut taper dessus. Je confirme on est dirigé par des tyrans dans une dictature.


  • Et alors, les collègues de cette prof d’anglais ? Personne ne bouge ? On a peur que cette dame aille chercher ses thèmes dans Comprendre l’Empire ? Ses versions dans les articles que Monsieur Faurisson publie en anglais ? Bande de trouillards ! On se croirait vraiment dans L’Homme des hautes plaines !

     

    • A Stavrolus

      Prendre des risques personnels pour voler au secours de la connerie ?

      Avoir des opinions éclairées et courageuses est une chose, les faire-valoir stupidement en étant certaine de se faire écrabouiller ensuite, une autre.

      Encore une qui aurait mieux fait de se la boucler sur Facebook plutôt que de partager sans nuance et avec le "monde entier de ses amis" ses convictions intimes et ses exaspérations profondes.

      Amicalement.


    • A Ciceron

      Je ne suis pas professeur à Janson-de-Sailly, mais si je l’étais, je tâcherais de mobiliser mes collègues pour une grève aussi massive que possible à la rentrée, jusqu’à réintégration de ma collègue. Il ne s’agit pas tant des opinions de cette dame et de la manière dont elle a choisi de les exprimer que de défendre la liberté de s’exprimer sur Internet ou ailleurs sans risquer de perdre un emploi dans le cadre duquel on n’a commis aucune faute démontrée. Je ne sais pas ce que vous faites dans la vie, mais j’espère que Monsieur Haziza ne va pas s’occuper de vous mettre en chômage sous prétexte que vous écrivez au courrier des lecteurs d’Egalité et réconciliation. Au point où on on en est, pourquoi pas...


    • Il n’y a rien, dans les écrits attribués à cette personne, qui tombe sous le coup de la Loi. Il n’est pas interdit de ne pas apprécier certaines communautés qui se font remarquer. A défaut, rappelons que la Loi n’a pas pour fonction de protéger la victime, mais de permettre au prédateur d’agir. Cela ne nous dispense pas de rappeler l’autorité au respect de règles qu’elle a, elle-même, établies.
      Devant les informations dont nous disposons, le litige serait traité sous la forme d’une procédure disciplinaire, c’est-à-dire d’une Commission administrative paritaire, nationale ou académique, siégeant en formation disciplinaire. Pareille procédure suppose, d’ordinaire, qu’on soit en présence de faits ayant été sanctionnés d’une condamnation pénale, puisque l’objet d’une procédure disciplinaire est de statuer sur la situation d’un fonctionnaire frappé d’une condamnation pénale. Nous n’avons,ici, ni enquête préliminaire, ni autre initiative du parquet, ni citation directe, ce qu’un avocat ne manquera pas de faire valoir devant l’instance disciplinaire.
      Par ailleurs, l’instance saisie semble, en l’occurrence, académique, donc rectorale. Ce niveau d’instance ne peut formuler d’avis que pour fonder la décision d’un Recteur, dont l’autorité est circonscrite aux sanctions dites des groupes III et IV. Notamment, elle ne saurait prononcer la révocation, ni le déplacement d’office au-delà de la circonscription académique.

      Enfin, dans le cas d’espèce d’un professeur de classe préparatoire, il est douteux qu’un déplacement puisse intervenir sans avis de l’Inspection générale, qui a coutume de fonder ses recommandations sur des critères scientifiques, plutôt que sur la conformité à de prétendues valeurs ou autres considérations.

      Il n’y a guère d’autre observation à formuler, dans les conditions aujourd’hui connues, sur ce qui se réduit, pour l’instant, aux habituelles remontrances des bien pensants.


    • A Stavrolus

      Vous rêvez, ou vous méconnaissez totalement la sociologie de Janson (16ème Nord, quartier du Trocadéro, je vous fais un dessin ?) pour imaginer une quelconque mobilisation.

      Les plus courageux défendront discrètement une sanction juste ou atténuée pour une collègue appréciée dont les états de service sont apparement excellents.

      Je me trompe peut être, à suivre ...

      Amicalement.


    • A Stavrolus

      quant à dénoncer Ciceron, il peut se lever de bonne heure le père Haziza, ou alors à titre posthume.

      Désolé, je ne peux pas souscrire à une telle connerie (sauf si cela relève d’un calcul ou d’un gros coup de pompe).

      Et vous non plus apparement : ce n’est probablement pas pour rien que vous poster sur E&R sans afficher votre identité.

      Amicalement.


    • Et bien je pense que vous ne feriez rien de plus que les autres. Un indice réside déjà dans le fait que vous postez anonymement sur ce site alors que ce n’est absolument pas répréhensible par la loi.


  • Qu est-ce qui nous reste à faire ? Comment agir face à cette acharnement d’une minorité qui détruit des hommes et des femmes socialement, professionnellement pour avoir émit un point de vu différent du leur, sans jamais apporter une contradiction aux idées des accusés qui pourtant ne demande que ça. Combien de temps encore allons nous subir l’humiliation de la tribu des lucioles sur les pauvres GOYS qui veulent penser librement et qui sont dans la recherche de vérité et prêt à écouter, échanger et comprendre mais il me semble que les lucioles et FM refuse cette confrontation, pour la simple raison qu il ne peux avoir pour eux de GOYS assez élevé intellectuellement pour croiser le fer des idées, parce que le bon GOYS est normalement devant sa télé à manger, comme un bon bourrin son avoine de la bien pensance pour ensuite être distrait avec une noria d émission plus débile les unes que les autres, puis pour fédérer tous ces connard il y a le sport où il pourront extérioriser leurs frustrations en gueulant et pour les plus cons en se tapant dessus. Je me rends compte que le combat n est pas gagné... Et prendre des coups pour un ramassis de cons sa donne à réfléchir les Ghandi, Martin Luther King, Mandela, Jésus sont de bon exemple....


  • des messges a connotation complotiste... Je me demande a quoi servent les professeurs aujourd hui quand une bonne TV calee sur BFM ferait tres bien l affaire tant l interdiction officielle de reflechir et de s intorroger est devenue autant decomplexee


  • Janson-de-Sailly : le professeur "antisémite, négationniste et complotiste" suspendu...
    Ouffffff
    Non vraiment les profs gauchistes je veux bien, les pédophiles passe encore mais là non vraiment c’est insupportable, inadmissible vraiment ,merci Najate !!!


  • L’EN ou le proviseur n’ont PAS LE DROIT de virer quelqu’un pour ses opinions exprimées. Le lycée n’appartient pas au directeur.
    En théorie évidemment.
    Quand un directeur n’est pas capable de résister à des pressions communautaires, surtout issues de personnes immatures, il montre son incompétence.
    En pratique, Anne Guerrier, selon toute apparence excellent professeur qui n’a RIEN à se reprocher professionnellement, pourra récupérer son poste quand cette immonde socialerie aura vidé les lieux. Il n’y a en effet aucune raison valable pour la licencier (faute grave, sérieuse, etc)..
    Et les socialoques ne seront pas reconduits.

     

    • A tictac

      que les socialistes ne soient pas reconduits ne suffirait pas.

      une Education Nationale entre les mains des Républicains agirait exactement de la même manière dans une telle affaire.

      (au passage, je réalise d’un coup comme cette appellation d’ "Education Nationale" sonne mal, sonne rance, sonne franchouillarde et nation, probablement rebaptisée prochainement Education Citoyenne ou Education Républicaine ou encore, oseraient-ils ? Education Européenne)

      Amicalement.


    • A Ciceron

      Absolument d’accord avec vous. Vous faites partie des quelques commentateurs avisés sur ce site. Quelque soit le pouvoir en place, les profs sont cernés et ont intérêt à se taire et à faire comme on leur dit de faire. La seule alternative pour un prof aujourd’hui, qui est en opposition avec le système auquel il contribue, c’est la démission pure et simple.
      Mais on ne peut pas demander à quelqu’un de se saborder professionnellement pour être un héros dont tout le monde se foutra. D’ailleurs, les employés de banque démissionnent-t-ils ? Les policiers démissionnent-ils ? Les salariés des commerçants malhonnêtes démissionnent-ils ? etc...
      Pourquoi exigerait-on d’une catégorie professionnelle qu’elle soit héroïque quand quasiment personne ne l’est dans notre société.


    • A Paul

      je vous remercie, et vous résumez parfaitement ma position sur ce fait divers, je ne l’aurais pas mieux écrit.

      Amicalement.


  • Un établissement qui, depuis plus de 130 ans, s’est construit sur des valeurs d’ouverture aux autres, de respect et de tolérance... sauf quand il s’agit d’esprits bornés et critiques, qu’il faut de toute urgence expulser du territoire national.

    Le lycée Janson de Sailly, plus que jamais, réaffirme son indéfectible attachement à Frédéric Haziza et à sa communauté de nobles chevaliers qui ont fait l’Histoire de France.


  • Alors ça.

    Elle est sacrément couillonne (parce que là, ce n’est plus une question de courage) de rédiger des messages pareils tout en enseignant à Janson, où la sur-réprésentation des 1% est considérable (remarque neutre, je n’ai d’avis ni positif, ni négatif sur la sur-représentation en question).

    Encore moins de chance de passer à travers la patrouille que dans n’importe quel autre collège/lycée de France (où c’est déjà quasi impossible de ne pas se faire pincer sur ces sujets).

    D’autant que certains messages en question (la shoah organisée par les juifs, rien que ça !) sont très, très approximatifs.

    Comme quoi, parfois, la persécution conne s’attaque à la connerie persécutée.

    Bref.

    Ignorant de ce fait divers, et habitant le quartier de ce collège/lycée, je me suis bien marré (désolé) en lisant cette info.

     

    • ciceron tu nous avais habitué a mieux...
      tu as le droit de pas etre d accord, elle dit ce qu elle veut dans la sphere privée...et des messages privés , meme sur facebook, sont privés...
      et meme fondamentalement elle devrait pouvoir dire publiquement ce qu elle veut.. en classe non mais en dehors oui...on est en france et en france les francais l ouvrent...

      de la a se rejouir quand une personne a sa vie professionelle brisée...tu dois etre tres malheureux c est pas possible...

      il y a quelque temps, un ancien prof de polytechnique avait dit de la france "ce pays merite notre haine"...il n a pas ete reprimandé, il n a pas predu sa retraite...il a été depuis promu a l academie francaise...jusqu a quand ce delire des francais ?

      evidemment que par principe de liberté d expresion ses collegues et ses eleves doivent agir.
      evidemment ils ne le feront pas, et pourtant seulement 10 profs se retirerant et manifestant devant l etablissement suffiraient, ou 50 eleves...
      il n y a pourtant pas le risque de se faire descendre par la gestapo...et ils peuvent le faire en disant tout leur desaccord sur le sujet, mais le fait qu elle est libre de penser ce qu elle veut dans la sphere privée..
      ils ne peuvent rien face au nombre. le systeme finira par s effondrer mais il faut encore une etincelle et que les gens se rendent compte de leur puissance de groupe...

      la liberté d expression n est pas une idiotie...et c est une chose qui disparait si on ne s en sert pas

      et le fait que le 1% soit sur-représenté a janson n est sans doute pas anodin dans la reaction de mme guerrier...elle a pu cotoyé la nouvelle aristocratie, ses valeurs, son patriotisme, son respect des franchouillards, son ethnocentrisme, les mecanismes par lesquels les reseaux et le pognon fausse l egalité des chances...au bout d un moment quand on a des burnes, ca explose...mais il faut avoir des burnes...


    • Chère Zuleya,

      vous aurez noté mon "(désolé)" qui suit immédiatement mon "je me suis bien marré" dans mon commentaire. vous aurez compris que c’était un rire jaune devant ce que je considère comme une sacrée connerie de la part de cette enseignante.

      bien entendu, je ne me réjouis nullement que sa carrière soit ainsi mise à mal (je ne sais pas jusqu’où les choses iront pour elle).

      ce que je disais, c’est que dans le contexte actuel, écrire des choses pareilles (arrêtons avec la couillonnade du contexte privé Facebook, tout le monde à bien compris comment sont utilisés les messages privés sur cette plateforme) relève bien plus de la bêtise que du courage, quant on est enseignante.

      un peu comme de bosser chez Monsanto et critiquer, en se nommant, les OGM.

      vous avez raison, la liberté d’expression est précieuse, mais encore faut-il savoir en user avec intelligence quand le rapport de force est si manifestement disproportionné.


    • c est pas des couillonades...utiliser le contenu d’ un mur privé de facebook, qui n est accessible qu aux connaissances et n est pas destiné a etre public, par definition, est l equivalent d enregistrer une conversation telephonique, de la rendre publique, et de decider que cela merite que l on perde son job...personne ne devrait trouver cela acceptable...
      mais le probleme n est meme pas uniquement sur la distinction privé public...


    • A zuleya

      vous avez raison sur le principe, mais la vie n’est pas (toujours) régie par des idées, des principes.

      "Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente, d’accord, mais de mort lente".

      Allez, pour prendre du recul, et le plaisir de le réécouter.

      https://www.youtube.com/watch?v=iZp...

      Nota : vous aviez raison aussi, mon commentaire initial était très maladroitement rédigé.

      Amicalement.


    • Couillonne ? Burnée, oui.
      Enfin, une femme accomplie.


    • A tictac

      et vous alors, couillon ou sans burne, qui postez anonymement ?

      je vous taquine.

      Il y a un petit côté "faites ce que je dis, faites pas ce que je fais" dans certaines réponses à mes commentaires sur cette info : on applaudit le panache d’un côté, tout en ayant conscience que l’exemple n’est pas forcément à imiter (ou en tous cas on ne se l’applique pas).

      Ou alors, il y a un défaut de logique, ou une logique à deux niveaux ?

      Amicalement.


  • #1543539
    le 27/08/2016 par TaTaYoYo-Qu’est-ce qui se cache sous ton grand chapeau ?
    Janson-de-Sailly : le professeur "antisémite, négationniste et complotiste" (...)

    Facebook est une arme de contrôle du citoyen.

     

    • aTaYoYo-Qu’est-ce qui se cache sous ton grand chapeau ?

      dit comme ça, vous avez raison.

      je le voyais moi comme une immense décharge, dans laquelle, comme dans toute décharge digne de ce nom, il est parfois possible de trouver, en cherchant bien, quelques pépites et autres bricoles utiles (si on a un système immunitaire assez costaud).

      sinon, qu’est-ce qu’il y a sous votre grand chapeau ?

      Amicalement.


  • antisémite, négationniste et complotiste tout cela à la fois ? Je suis admiratif !! comment a t-elle fait, il y une formation un stage ?


  • J’en ais plus que marre de ce rappel permanent à ce qui c’est ou serait passé dans les années 30 en Allemagne avec les juifs.

    Et donc, je comprend cette enseignant. Je pense aussi que beaucoup de français en ont marre.

    Ca va se retourner contre les juifs, et ça sera mérité.

    Surtout, qu’on ne parle que d’eux.

    L’assassinat des handicapés physiques et mentaux, qui a commencé avant celui des juifs mériterait qu’on en parle aussi.

    J’espère que cette enseignante va retrouver du travail vite.

     


    • Ca va se retourner contre les juifs, et ça sera mérité.



      Pas pour ceux des juifs qui, justement, prennent soin de rappeler quelques vérités : comme Edgar Morin, résistant (d’où son nom d’usage, le vrai étant Nahoum), qui lorsqu’on l’interroge sur le sujet rappelle que les camps de concentration (et non d’extermination...) n’étaient pas en première intention destinés aux juifs mais aux prisonniers politiques.


    • "aux prisonniers politiques."
      oui n ayons pas de cette pudeur : il s agissait surtout avant tout et principalement des "communistes" qui avant d être déportés et assassinés dans les camps comme le SG du KPD ( Ernst Thälmann) le furent dans la rue par les hordes fascistes de Hitler et des SA de Röhm


  • Qui pourrait lancer une pétition pour la réintégration de cette personne ?


  • #1543622

    Janson-de-Sailly n’a pas non plus vocation à se faire harceler 24/24 par les potes sociopathes/suprémacistes de Naziza...

     

  • La capacité de nuisance du délateur Frédéric Haziza est quand même hallucinante.

     

    • Ce n’est plus juste Haziza ! C’est Gilad Atzmon qui l’explique le plus clairement a mes yeux : "Le pouvoir juif est la capacité à réduire au silence toute discussion sur le pouvoir juif".
      Point final, Haziza c’est juste un énième agent aléatoire de cette matrice sioniste qui parasite la France, l’Occident voir même le monde entier !


  • suspendue, cela veut dire qu’elle touchera son salaire, sans travailler. Au pire, elle perd ses primes et ses éventuelles heures supplémentaires.
    Remercions Haziza et ses amis pour avoir demandé la placardisation d’une prof agrégée, à plus de 4000 eu/mois.

     

  • Il y a plusieurs choses là :

    1. Il y’a un rat qui balance.
    2. Qu’est-ce que vient foutre le Canard enchaîné dans cette histoire. C’est en dessous du niveau de la rubrique des chiens écrasés.
    3. Depuis quand les idées exprimées en vie privé peuvent servir de motif au licenciement.

    On a franchi un cap dans la toxicité de la communauté la plus ouverte et d’avant-garde en France.


  • bonjour

    On est entré dans l ère des "interdits professionnels" initiés par l ex Allemagne anti communiste post nazie des années soixante.
    A quand la résurrection du Mac Cartisme yankee en Europe ?
    L oligarchie veut faire taire les voix dissidentes car elle craint les idées ! Elle veut museler la parole ; à quand faire cesser les cerveaux de penser à l instar de l Italie mussolinienne dont Gramsci, un de ses grands penseurs humanistes, a été la première et plus célèbre victime ?


  • La nouvelle inquisition , au nom du crime de lumière.


Commentaires suivants