Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Japon : manifestation à Okinawa contre la présence américaine

"Le Japon est encore une colonie militaire des États-Unis"

Des milliers de personnes manifestaient dimanche sur l’île japonaise d’Okinawa contre la lourde présence militaire américaine que la population a de plus en plus de mal à supporter en raison d’une récurrence d’incidents.

 

Les manifestants – 50 000 sont attendus par les organisateurs – sont d’autant plus furieux que deux faits divers récents (meurtre et accident sous l’emprise de l’alcool) sont respectivement imputés à un employé et un marin de l’armée américaine.

Ces deux affaires ont intensifié l’opposition à la présence sur l’île méridionale de quelque 47 000 militaires américains, plus de la moitié du contingent stationné dans l’ensemble de l’archipel nippon.

 

 

La manifestation a débuté dimanche vers 14h00 (05h00 GMT) sous un soleil de plomb dans un stade de Naha, la capitale de la préfecture d’Okinawa, par une minute de silence pour la jeune Rina Shimabukuro, 20 ans, violée et assassinée fin avril.

« Pourquoi ma fille ? Pourquoi a-t-elle été tuée ? », interrogeait son père dans un message lu au début du rassemblement.

Dans la foule, certains brandissaient des pancartes disant « Notre colère a dépassé ses limites », ou encore « Retirez les Marines ».

« Je suis rempli de tristesse et je ne veux surtout pas d’autre victime », a déclaré Chihiro Uchimura, un manifestant de 71 ans. « Tant qu’il y aura des bases militaires américaines, ce genre d’incident se reproduira ».

 

 

« Le Japon est encore une colonie militaire des États-Unis, Futenma en est le symbole », déplore un enseignant de 59 ans, Noboru Kitano, interrogé par l’AFP.

Les États-Unis ont occupé Okinawa pendant environ 27 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, avant d’en rétrocéder le contrôle au gouvernement japonais en 1972, tout en y maintenant des bases, l’emplacement étant jugé stratégique en Asie.

Près de 100 000 personnes avaient participé à une manifestation de masse à Okinawa en 2010 contre la construction de la nouvelle base américaine sur la côte nord de l’île. Le gouvernement de centre-gauche, élu en 2009, n’avait pas réussi à tenir tête aux Américains et à faire en sorte que la base de Futenma disparaisse du paysage d’Okinawa.

Fin 2012, la droite est revenue aux commandes avec Shinzo Abe et s’évertue depuis lors à tenter de faire avancer le projet de déménagement initialement imaginé, jugeant qu’il s’agissait « de la meilleure et unique solution ».

Mais la bataille avec le gouverneur n’a fait que s’amplifier depuis, et dimanche pourrait marquer un nouveau point d’orgue dans le conflit qui oppose les manifestants à l’administration centrale tokyoïte et à Washington.

Le président américain Barack Obama avait dû le 25 mai, à la veille d’un sommet du G7 au Japon et à deux jours de sa visite historique à Hiroshima, exprimer ses « profonds regrets » après le décès de Rina Shimabukuro.

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour le Japon ce sera l’occupation éternelle.

    On se demande pourquoion ne voit plus aucune manifestation dans le monde demandant comme dans les années 60,70,80 : "US GO HOME" ?

    On se demande pourquoi on ne voit pas de manifestations demandant " US LIBEREZ LA CRIMEE" ?

    Est-ce la censure des médias où bien le désintérêt ? Sachant que la peur ne peut guère influencer une manif sauf en France peut-être bientôt.

     

  • Bonjour à tous ! Le Japon est certainement un des épicentres central d’une guerre mondiale qui à toujours lieu, entre le concept matérialiste américain ( occident ) et spirituelle ( orient ) . Bombes à l’appui en guise de signature. Il a lieu tenez-vous bien... Dans le pays du soleil levant. Une plus grande pression encore est exercée sur ce peuple ( dominion ) pour la domination du nouvel ordre mondial. Quand les Japonnais se réveilleront...Réveillent. Excellente nouvelle !


  • Un pays avec qui nous partageons un point commun, le Japon d’avant guerre comme la France d’avant n’a plus jamais était le même après 1945.
    Les USA se protègent en faisant sauter l’Europe et se protégeront de la Chine & consort en faisant sauter le japon en cas de besoin.


  • Quant un peuple de très haute civilisation et d’une grande finesse spirituelle se trouve confronté à des abrutis de GI abreuvés au Coca-Cola et dont le QI moyen est de 50...ça ne fonctionne pas. Je comprends bien ces Japonais qui se sentent humiliés, je le serais à leur place.


  • #1491692

    Le Japon : pays détruit et sous occupation depuis 1947... Il n’y a aucun espoir (il suffit de voir l’état de la jeunesse Japonaise), ce pays ne se relavera que par une dictature éclairée et avec les valeurs traditionnelles d’avant l’occupation...


  • Le mec qui commençait à vouloir faire partir la base militaire s’est fait congédié il y a quelques années (Hatoyama... Résignation), j’avais même vu obama lui serrer la main à son départ... Ca voulait tout dire. Le gouvernement Abe est pro israélien, quand j’ai vu la liste des noms de son gouvernement et leur tâche et connexion, j’ai halluciné.. C’est vérolé.
    Le Japon c’est comme pour la France, il faut du nationalisme et un chef d’état militaire.. basta. Pas des franc mac.

     

    • Bonjour, est-ce que vous pourriez m’expliquer quels noms révèlent que le gouvernement Abe est pro israélien ? Je me souviens qu’Abe avait visitée Tel Aviv l’année dernière... Je suis japonaise et je suis très intéressée de savoir le vrai visage d’Abe car nous allons bientôt voter notre parlement. Y-a-t’il quelqu’un qui a recherché pourquoi les centrales nucléaires japonaises, y compris celle de Fukushima, utilisent toujours un système de sécurité israélien ?


  • Cela fait 71 ans que les Japonais râlent contre l’occupant US, pour mes médias c’est un "marronnier" bien utile en cas de disette d’actualité .