Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Je paye, tu payes, ils touchent

Les indemnités scandaleuses de Bartolone, Larcher et tant d’autres

Pour se maintenir au pouvoir, défendre ses intérêts l’oligarchie socialo-libérale n’hésite pas à faire peur, à évoquer le chaos, les cataclysmes à venir si les peuples avaient l’audace de voter en dehors des clous. Malheur à ceux qui ne respectent par les volontés édictées par la Caste des grands prêtres de l’idéologie dominante, les détenteurs de la Vérité en marche vers le meilleur des mondes…

En douter c’est être suspecté d’abrutissement ou pire encore d’extrémisme, dans tous les cas de figure c’est déjà commencer à désobéir, à sortir du cercle de la raison et du bon goût. Hier, se faisant le porte-parole de ses amis de la City, le chancelier de l’Échiquier, George Osborne, n’a pas fait dans la finesse, a utilisé les ficelles de la propagandastaffel la plus épaisse. S’appuyant sur une analyse de 200 pages (que pas un Britannique sur 1000 ne lira) évaluant sur le long terme les coûts et les bénéfices de l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’UE, M. Osborne en tire la conclusion que la sortie de l’Europe (le Brexit) coûterait à chaque ménage britannique, « par an et de manière permanente », 4300 livres (5400 euros, c’est-à-dire plus de 35 400 de nos francs). « Il s’agit d’un fait important auquel tous devraient réfléchir quand ils soupèsent leur vote, et en tant que chancelier de l’Échiquier, il m’apparaît évident que nous sommes plus forts, plus en sécurité et globalement mieux au sein de l’UE » a-t-il ajouté.

Certes le Royaume-Uni qui a notamment gardé sa souveraineté monétaire, est déjà moins inféodé que nous le sommes à l‘Europe bruxelloise, mais les propos de George Osborne ont été vivement contestés. Paul Johnson, directeur du centre de recherche de l’Institut d’études fiscales, a affirmé que « si nous dirigeons bien le pays (la Grande-Bretagne, NDLR), il est possible que sur le long terme nous soyons en meilleure position qu’aujourd’hui« . Ministre à l’Énergie, Andrea Leadsom n’a pas été convaincue elle aussi par l’honnêteté de cette étude gouvernementale : « Le Trésor doit nous dire quels seront les impacts d’un maintien dans l’UE, notamment l’usage de nos services publics, les coûts d’une plus grande immigration. » Ancien responsable des Finances de Margaret Thatcher, Nigel Lawson a été encore plus direct. Il a quasiment repris les propos d’un Nigel Farrage (UKIP) ou d’un Nick Griffin (BNP) pour qualifier l’analyse de M. Osborne de « morceau de propagande alarmiste » basé sur « des conjectures ».

Propagandiste alarmé, lui, Jean-Christophe Cambadélis défend tout comme les banquiers de la City cette Europe hors-sol, désincarnée, liberticide, mais il a d’autres soucis plus immédiats. Il s’applique ainsi à sauver les meubles de l’église socialiste qui perd ses fidèles élection après élection, dont le clergé ne croit plus en Hollande, est empêtré dans ses haines internes, traversé, divisé par des courants plus ou moins schismatiques.

Interrogé hier sur LCI au sujet de la présidentielle de 2017, le premier secrétaire du PS a affirmé que « si la gauche ne se reprend pas en main, elle va être pulvérisée et marginalisée pour 20 ans », « si la gauche ne se réunit pas, ce n’est même pas la peine d’aller » vers la présidentielle. Il a estimé que seul François Hollande est capable de réaliser une telle union. Jean-Christophe Cambadélis veut croire qu’ « il n’y a pas de désir de droite non plus » de la part des électeurs. Il est vrai qu’il est difficile d’imaginer que l’on puisse voter avec enthousiasme pour des symboles de la trahison et de l’échec politiques que sont un Nicolas Sarkozy et un Alain Juppé, M. Cambadélis qualifiant lui aussi ce dernier de « candidat de l’oligarchie »…ce que l’euro-atlantiste Hollande ne serait donc pas (plus) ?

Pour autant, le rejet du hollandisme atteint une telle intensité, malgré le terrorisme, une situation internationale troublée, les attaques contre la France, toutes choses qui créent en général un réflexe légitimiste qui profite au pouvoir en place, que la messe semble dite.

Français qui s’exaspèrent aussi, a fortiori en période de crise, sur les rapports qui se succèdent sur les gabegies et les avantages délirants dont bénéficient nos élites républicaines. Le député PS René Dosière, spécialiste de ce type d’action (très rarement suivie d’effet), a déposé ces derniers jours auprès de son groupe une proposition de résolution pour « clarifier, préciser et limiter les avantages consentis par la Nation envers ses anciens présidents ».

Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy coûtent ainsi aux contribuables environ 9,6 millions d’euros par an. Soit, dans le détail, les dépenses occasionnées par la mise à disposition des deux policiers affectés à chacun pour leur protection rapprochée (ce qui est somme toute logique dans le climat de menace actuel) mais aussi pour leurs appartements de fonction meublé respectifs et leurs deux domestiques, leurs deux chauffeurs avec voiture de fonction et leurs sept collaborateurs permanents. Un coût de 3,9 millions par an pour VGE, de 3,3 millions pour M. Sarkozy, de 2,4 millions pour M. Chirac. Est-ce bien indispensable ?

Dans le même registre, Bruno Gollnisch dénonce depuis son mandat de député à l’Assemblée nationale en 1986-1988, les privilèges mirobolants, scandaleux, les gaspillages écœurants, les fromages républicains indécents dont profitent députés, sénateurs, élus du Système des différentes collectivités avec l’argent des Français. L’Association pour une démocratie directe (APDD), vient d’interpeller aujourd’hui les pouvoirs publics sur le « versement des suppléments illégaux aux hauts parlementaires » ; à savoir, entre autres, le président de l‘Assemblée nationale (le socialiste Claude Bartolone), du Sénat (le républicain Gérard Larcher), les vice-présidents des deux assemblées, certains questeurs et présidents de commissions…

Hervé Lebreton, président de l’APDD, invité de francetv.info, a été formel : « Rien ne permet de justifier à l’Assemblée nationale et au Sénat ces surplus d’indemnités. » « Il y a une loi encadrant les indemnités des élus, elle est justement faite pour que les parlementaires n’aient pas cette tentation de s’augmenter. Elle doit être respectée. »

Ce n’est pas le cas. À titre d’exemple, MM. Bartolone et Larcher, bénéficieraient de 7 057,55 euros par mois d’indemnités supplémentaires, des questeurs de l’Assemblée nationale comme le député sarkozyste Philippe Briand, ses collègues socialistes Marie-Françoise Clergeau et Bernard Roman d’un complément de 4 927,50 euros par mois. Au total, l’APDD affirme que l’Assemblée nationale verse 563 694,48 euros d’indemnités « en surplus ». Des avantages semblables qui se retrouvent, peu ou prou dans les mêmes volumes, au Sénat pour les trois questeurs, les huit vice-présidents, les six présidents de commission, les sept présidents de groupe politique…

Certes, certains répliqueront que les « faveurs » octroyées ici ou là ne sont que « goutte d’eau » par rapport aux « grandes rivières » des gaspillages publics, du clientélisme des potentats régionaux, de la fraude fiscale et sociale, de l’insécurité, des dizaines de milliards d’euros que coûtent à la France et aux Français chaque année, la poursuite de l’immigration dite légale. Mais la politique se nourrit aussi de symbole : comment un électeur peut-il accorder sa confiance à un Système dont les membres se gobergent, gaspillent, s’octroient des avantages, tout en demandant dans le même temps aux Français de se serrer la ceinture, de payer, encore payer, toujours payer au nom de la « solidarité » et du « vivre-ensemble » ? Comment s’étonner après cela de la montée continue de l’abstention ?

Le sens des réalités, du ressenti populaire, a déserté depuis longtemps les allées du pouvoir. Autre « goutte d’eau », autre scandale, il a été révélé que l’ex-patron de la CGT, Thierry Lepaon, toujours payé par la centrale « tant qu’il n’a pas trouvé d’emploi », poussé à la démission suite aux révélations sur ses goûts bourgeois, les sommes faramineuses dépensées pour des travaux dans son bureau et appartement de fonction, devrait être recasé. Il est pressenti pour prendre la tête d’une « agence gouvernementale pour la langue française » (sic). Aux frais de la princesse…et pour services rendus dans la lutte contre le Front national ?

L’actualité commentée par Bruno Gollnisch, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1447819
    le 19/04/2016 par Soralien
    Je paye, tu payes, ils touchent

    " Il est pressenti pour prendre la tête d’une « agence gouvernementale pour la langue française »

    Ca a l’air serieux comme poste .
    Je préfèrerais qu’ils lui donnent 10 millions d’euros sur un compte off shore et qu’ils nous disent en pleine face , on fait ce que l’on veut et on vous emmerde ,plutot que nous prendre pour des jambons en inventant des postes . Ca devient humiliant à forçe .


  • #1447820
    le 19/04/2016 par Auri
    Je paye, tu payes, ils touchent

    On en rirait si ces "grands prêtres" ne pratiquaient pas le sacrifice humain. Au sens figuré... Au moins.


  • #1447879
    le 19/04/2016 par Bachelle
    Je paye, tu payes, ils touchent

    A 85 000/an le surplus (7,5x12), on comprend que Bartelone ait récemment démissionné de la présidence de l’Assemble Nationale après les régionales,
    pour mieux se prétendre à nouveau au job sous les hourra de ses collègues PS : il n’a même pas eu besoin d’être là pour perdurer.
    — 
    Je redis qu’ER devrait envoyer des caméras cachées filmer les cafés de la place du palais Bourbon, derrière l’assemblée nationale, de 08 à 17H00, tous les jours.
    Vous exposeriez la face cachée des lobbyistes de tous poils, et les arrangements législatifs en arrière boutique de l’assemblée : ce serait sidérant.

     

  • #1447909
    le 20/04/2016 par Sedetiam
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Quand tu penses qu’ils ont coupé la tête à des types pour que les privilèges soient abolis : le Roi ne voulait des lys qu’en haut... Dit-on ! Car pour ce qui est du contrat social, vrillé par la cure en parallèle et au quotidien dans les esgourdes de n’importe quel dauphin de droit divin, il est à supposer que le lascar à tête couronnée et sacrée ne pouvait vouloir de mal à son peuple tant il aurait dû en baver, lui-même, à l’issue de sa mort et pour l’éternité. Non seulement ça devait faire flipper, mais en plus, c’est long l’éternité... Surtout sur la fin.

    Les types dont on cause, là, sont des mécréants : donc ce qu’ils évoquent du contrat social et de l’unité...tu m’as compris.
    Brexit, Frexit, Exit...d’où qu’ils sortent, il pensent s’en sortir toujours.
    Sauf qu’un os est né et Os_born le néglige : le peuple étudie désormais loin des dogmes. Certes pas encore assez, mais de plus en plus...


  • #1447911
    le 20/04/2016 par dixi
    Je paye, tu payes, ils touchent

    « agence gouvernementale pour la langue française »

    Il a de la chance ,parce que ce genre d’individu devrait pointer à l’ANPE et son compte en banque rectifié pour rembourser les frais occasionnés ,ce qui donnerait un petit aperçu au prochain élu .
    Ras le bol la complaisance envers les élus,(nos grands démocrates) et la sévérité envers le peuple, qui est foutu dehors à la moindre occasion et peut crever la gueule ouverte


  • #1447931
    le 20/04/2016 par Lord Volde
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Les franco de port méritent ce qui leur tombe sur leur paletot. Ils aiment tant se faire mettre qu’ils finissent par devenir des pédales automatiques. Que font-ils en dehors de pleurnicher sur leur sort si ce n’est qu’ils se comportent comme des minables pathétiques en se réfugiant derrière l’idéologie individualiste et en incriminant les pauvres bougres dont les pays ont été mis à feu et à sang par leurs élites politiques et économiques ?

     

    • #1448106
      le 20/04/2016 par Franck
      Je paye, tu payes, ils touchent

      Beau message de pleurniche anti-France, tu as dû confondre avec le site des "indigènes de la république"...même si, il faut l’avouer, par moment on s’y perdrait tant la différence entre refus du bouc émissaire et pro-Islam aveugle commence à ne plus être très nette.


  • #1447945
    le 20/04/2016 par batoo
    Je paye, tu payes, ils touchent

    bah oui..."se serrer la ceinture, payer, encore payer, toujours payer au nom de la « solidarité » et du « vivre-ensemble »"

    pourquoi voulez vous qu’ils se privent...eux... ? (tant qu’il y aura des C... pour aller voter...le dimanche en plus :o)))))

    sur...que l’esclavagisme a été aboli... ???

     

    • #1447969
      le 20/04/2016 par Zom
      Je paye, tu payes, ils touchent

      Vous me faites rire les gens qui croient que voter/ne pas voter va changer qqch.
      Croire que voter va changer qqch, à la limite si tu vote FN ou mieux UPR je peut comprendre.
      Mais ceux qui accusent les votants de faire durer les choses , mdr.
      Un peu comme si un mec pensait que c’est en étant absent qu’on ne viendra pas piquer dans sa caisse.


    • #1448008
      le 20/04/2016 par dixi
      Je paye, tu payes, ils touchent

      Le changement passera par les urnes ,que vous le vouliez ou non ,je ne connais aucune autre façon .Le vote FN point barre .Je ne dit pas que c’est la panacée mais déjà on aura sacrément épuré le système .Si le système craint le FN c’est qu’il y a une raison. On invite jamais le FN au diner du Crif ,pourquoi ?? et puis tant mieux ,mais pourquoi ?? toute la presse médiatique s’acharne sur le FN pourquoi ?? rien que çà devrait inciter les gens à voter FN.


    • #1448034
      le 20/04/2016 par Dom
      Je paye, tu payes, ils touchent

      @ dixi



      Le changement passera par les urnes ,que vous le vouliez ou non ,je ne connais aucune autre façon



      Si c’est ton seul espoir... tu en reparleras en 2017, 2022 ou jamais.

      Depuis quand dans l’histoire de l’humanité les élections sont progressivement testées puis généralisées aux peuples pour leur introduire bien profond leurs maîtres ? Ici, en haut, le CRIF est aux manettes pour placer sur orbite électoral leurs obligés.
      Jamais sans ces outils de "démocratie représentative (oxymore)" les puissances financières ne pourraient autant se concentrer et rafler à ce point les richesses produites.


    • #1448087
      le 20/04/2016 par kevorkian
      Je paye, tu payes, ils touchent

      La France aura coulé 15 fois avant que le FN n’approche le pouvoir. 2017 sera le réchauffé du 21 avril 2002. Il y a toute une frange de la population (les anciens surtout) qui ne s’informe pas sur internet, voire qui le refusent catégoriquement. Autour de moi j’observe qu’ils sont encore accrochés aux médias, même s’ils disent qu’ils ne les écoutent plus, le bourrage de crânes se fait quotidiennement.


  • #1447960
    le 20/04/2016 par Francois Desvignes
    Je paye, tu payes, ils touchent

    A M Gollnisch qui nous lira :

    On sait tout cela par coeur

    Mais quand on vote dans leur scrutin majoritaire à deux tours en fait de voter, on les cautionne

    Et quand on ne vote pas ou contre eux tous, ils font depuis 2005 ce qu’ils savent le mieux faire : ils s’assoient sur nos (non) votes. Ce fut le cas pour le referendum sur la constitution européenne mais aussi le cas sur la pétition adressée au CES.

    Il n’y a qu’une chose qui pourrait les déranger : que vous donniez l’ordre aux français de boycotter leurs vecteurs de communication, presse, télé, medias qui ont vitalement besoin de publicité donc de notre audimat

    Ainsi, une chute généralisée de notre fréquentation de 10 % ferait exploser en trois mois leurs outils de propagande qui n’étant plus nourris se retourneront alors contre leur maître

    Si le FN ne fait pas cela, la rue parlera mais sans le FN


  • #1447994
    le 20/04/2016 par DavidR
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Il faut lire le livre Pilleurs d’état de Philippe Pascot, (ancien adjoint au maire d’Ivry, le maire était Valls) au éditions Max Galo, je l’ai reçu en Polynésie acheté sur Amazon, et c’est un régal, tous les élus ne sont pas pourris, mais plus on monte dans la hiérarchie des clans, et plus ils se gavent, cumulent les mandats, et les parlementaires sont hors limites, gagnant entre 10 et 20 mille euros par mois plus primes, plus fiscalité avantageuse, plus retraites en or, et les billets de piscine gratuits.... Ceux et celles-là vivent dans un monde à part et n’ont plus rien en commun avec les gens d’en bas, les électeurs, toujours assez cons pour voter pour cette gangrène qu’on nous montre à ma télé. Et ils nous coûtent des millions...pour à peu près rien en retour, car moins ils en font, pour ne pas faire de vague, pour éviter les réformes impopulaires, etc...Et plus ils durent dans leur système. Trente ans, que je les observe se goinfrer et se foutre des Français. Ces gens ne représentent qu’eux mêmes et pillent notre état.

     

    • #1448365
      le 20/04/2016 par Eloise
      Je paye, tu payes, ils touchent

      Ancien adjoint au Maire d’Evry. La ville ou il n’y a pas assez de blancos, white, blancs.


  • #1448002
    le 20/04/2016 par Jean
    Je paye, tu payes, ils touchent

    C’est quand meme le but du jeu de la politique non ?
    Vous oubliez les retro commissions et les contrats des societes d’ economie mixte.


  • #1448013
    le 20/04/2016 par Julien
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Voilà le vrai problème de ce pays. Les gens qui le gouvernent sont corrompus jusqu’à l’os, et la plupart du temps à la solde de lobbies.
    On est pas tous d’accord sur des sujets sur l’économie, le social, tout ça. Mais comme le dit Chouard, tout ça c’est du législatif, ce n’est pas - encore - l’important. L’important c’est d’abord de se rassembler sur ce qui nous met en commun, et tous, du marxiste au libéral, nous avons en commun notre envie d’être gouverné par des gens honnêtes que l’on peut virer nous même au besoin.

    Voir les livres de Philippe Pascot sur tous les délits d’élus, c’est écoeurant.

    Dans le même genre, ils ont recasé récemment Thierry Lepaon, ex de la CGT.
    Avant lui, c’est François Chérèque (CFDT) qu’ils recasaient.
    Quand on vous dit que les syndicats sont indépendants du gouvernement...


  • #1448029
    le 20/04/2016 par Dd
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Golnish lui de son côté a vote pour le secret des affaires au parlement européen.
    Il nous faut urgement sortir de cette logique de parti qui nous divise au profit de l’oligarchie qui l’organise.
    Organisons nous pour assoir notre souveraineté.


  • #1448049
    le 20/04/2016 par impartial
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Agnès Saal, l’amatrice de taxi, a été condamnée à payer 3000 euros d’amende, une broutille . Quel encouragement à recommencer !


  • #1448134
    le 20/04/2016 par Pamfli
    Je paye, tu payes, ils touchent

    « Le premier secrétaire du PS juge qu’une “oligarchie” a choisi Alain Juppé comme prochain président de la République. »
    http://www.lefigaro.fr/politique/le...
    Cambadélis complotiste finalement, ben ça alors ?


  • #1448160
    le 20/04/2016 par marc schmit
    Je paye, tu payes, ils touchent

    M.Gollnisch, pourquoi avoir voter la loi sur le secret des affaires ?

    rien d’autre à ajouter, merci au revoir

     

  • #1448199
    le 20/04/2016 par compris
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Enfin on commence à exposer à la population le salaire de nos dirigeants.
    Peut-être que l’avidité va encourager plus de gens à entrer en politique et les faire travailler pour chaque poste. Ce serait bien que régulièrement, on expose les revenus de chaque position, et les parcours de manière à encourager le plus de gens à se présenter et surtout à demander des comptes à ceux dont nous assurons les salaires.


  • #1448404
    le 20/04/2016 par Fantomas
    Je paye, tu payes, ils touchent

    Il faut que les citoyens portent plainte en bonne et due forme contre ces gens là.
    Concernant Cambadélis, un excellent article de Réseau Voltaire http://www.voltairenet.org/article1.... On ne peut pas faire confiance à quelqu’un qui a été "débauché" par la CIA.


Commentaires suivants