Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Jean-Marc Ayrault "essaye de comprendre" la victoire de Trump

Et Ségolène Royal redoute un "déferlement de misogynie"

S’il a assuré que « la France continuera de travailler avec les États-Unis », le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a toutefois prévenu que l’Hexagone était « allié mais pas aligné ».

 

La lettre de félicitations à Hillary Clinton était sur le bureau de François Hollande, prête à être envoyée. Elle va finir à la poubelle. L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, qui a sonné l’ensemble de la classe politique française, à commencer par le gouvernement. « J’essaie de comprendre », a ainsi confié le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, sur France 2.

« Il faut garder son sang froid », a exhorté le chef de la diplomatie française, disant vouloir « attendre de savoir ce que va faire » le nouvel occupant de la Maison-Blanche.

[...]

Ségolène Royal [...] a fait montre d’un visage plus offensif et nettement moins institutionnel, dénonçant la « bassesse » d’une « campagne raciste », comme on ne l’aurait « jamais imaginé dans le monde contemporain ».

« Ce n’est pas un beau spectacle pour la démocratie », a-t-elle regretté, estimant qu’il « faudra faire attention à ce qu’il n’y ait pas de déferlement de misogynie ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Aider Jean-Marc Ayrault et Ségolène Royal à comprendre,
avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents