Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

Religion de l’empire : a-t-on encore le droit de ne pas pratiquer ?

Le chef du parti travailliste britannique a refusé pour la seconde fois de se rendre au mémorial de Yad Vashem, en Israël.

En avril 2016, Jeremy Corbyn avait déjà refusé l’invitation à visiter le mémorial de Yad Vashem que lui avait adressée Isaac Herzog, leader du parti travailliste d’Israël. Cette proposition lui avait été faite suite au scandale déclenché par les propos de Ken Livingstone, ancien maire de Londres, sur Hitler et le sionisme. Livingstone, membre du Labor, avait déclaré à la BBC :

« Rappelons-nous, lorsque Hitler a remporté l’élection en 1932, sa politique était de déplacer les juifs en Israël. Il soutenait le sionisme avant de perdre la tête et de finir par tuer six millions de juifs. »

Ken Livingstone faisait référence à l’« Accord de transfert » (Haavara, en hébreu), signé le 25 août 1933 entre des juifs sionistes et le Troisième Reich afin de faciliter l’émigration des juifs allemands vers la Palestine. Or, selon la vision du monde sioniste, rappeler la réalité historique de cet accord est une faute de mauvais goût : Hitler étant le Diable et le sionisme le Bien, comment l’un pouvait-il soutenir l’autre ?

Pour expier le crime de malpensance de Livingstone, le parti travailliste l’avait exclu de ses rangs en 2016, mais Corbyn avait refusé de s’aplatir intégralement devant les prêtres de la religion de la Shoah et avait envoyé le député Tom Watson visiter Yad Vashem à sa place.

Il y a quelques jours, Corbyn a réitéré l’affront en refusant de se rendre en personne dans ce haut-lieu de la « Mémoire », préférant déléguer cet honneur à Iain McNicol, secrétaire général du Labor.

Le parti travailliste britannique connaît quelques difficultés avec le lobby israélien, qui tente d’imposer la mémoire de la Shoah comme nouvelle religion mondiale et de châtier les hérétiques. Parmi de nombreux accrochages, en octobre 2016, le Labor avait notamment suspendu une proche de Jeremy Corbyn, Jackie Walker, qui avait eu l’outrecuidance de déclarer :

« Ne serait-il pas merveilleux si la journée du Souvenir de l’Holocauste était ouverte à toutes les personnes qui ont vécu un holocauste ? »

Dans le camp travailliste, qui se veut international, la position de Corbyn est loin de faire l’unanimité. Après son second refus, Amir Peretz, ancien ministre israélien de la Défense et lui aussi « travailliste », s’est adressé à Corbyn via une lettre, qui constitue un modèle d’inversion accusatoire :

« Il est fort probable que votre refus provient d’un problème identitaire personnel qui se heurte aux principes universels et à la social-démocratie. »

Pendant ce temps...

 

Pour comprendre, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1694887

    Un homme politique courageux. Comme quoi ça existe encore (un tout petit peu)...

     

    Répondre à ce message

    • #1694938
      Le 4 avril à 18:42 par Aiguiseur de guillotines
      Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

      Ouais, enfin.... exagérons rien non plus. Corbyn en Angleterre c’est un mélange de jl melanchon et de c fourest. Pro migrants, les minorités chialeuses, anti- Anglais ect...

       
    • #1694986
      Le 4 avril à 19:59 par Godwin
      Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

      +1 avec Aiguiseur de guillotines.
      Je trouve qu’il y a pas mal de commentateurs qui ont tendance à réagir à chaud en se fondant sur un seul point ou événement, généralement une position plus ou moins critique vis-à-vis d’Israël, pour juger l’entièreté de l’intégrité et de la fiabilité d’une personne, alors que l’on sait très bien que l’antisionisme de gauche est rarement conséquent et peut tout à fait s’accompagner des pires saloperies (l’anti-nationalisme, le nihilisme et/ou l’hédonisme, le pire sectarisme, etc.).

       
    • #1695151
      Le 5 avril à 08:30 par jacquouille
      Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

      - 1 avec vous Godwin et Aiguiseur de guillotines

      J’habite ici et je suis l’ami Jeremy et je peux dire qu’il est très constant dans ses soutiens et commentaires. Il a toujours été un militant pro palestinien, pro-IRA discret et c’est bien pour ca qu’il y une vraie rebellion dans les medias (soit disant de gauche) et son parti.
      Une sorte de Cristiano Ronaldo dans la constante politique. Il a apparemment l’intention de detruire le new labor de cette raclure de Tony et ca serait bien. Si j’etais anglais (Dieu m’en garde) je voterais pour lui.

      Autres politicien qu’on peu qualifier de constant et très bien : George Galloway. Et d’ailleurs, il est tres ami avec Corbyn.

       
  • #1694891

    Petit rappel historique d’un "travailliste" français :
    https://www.youtube.com/watch?v=5LR...

     

    Répondre à ce message

  • #1694910
    Le 4 avril à 17:52 par ProtégeonslaPalestine
    Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

    Admirable !
    Homme libre toujours tu chériras la mère patrie.

     

    Répondre à ce message

  • #1694922
    Le 4 avril à 18:15 par révi-sioniste
    Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

    « Il est fort probable que votre refus provient d’un problème identitaire personnel qui se heurte aux principes universels et à la social-démocratie. »

    C’est comme cela donc que l’on dit antisémite en langage diplomatique.

     

    Répondre à ce message

  • #1694966
    Le 4 avril à 19:14 par Jaoram
    Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

    en France ce serait impossible avec le CRIF tout puissant tout homme politique de droite comme de gauche qui renoncerait à ce pélérinage serait rejeté aux oubliettes.

     

    Répondre à ce message

  • #1694974
    Le 4 avril à 19:26 par Stavrolus
    Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

    « Rappelons-nous, lorsque Hitler a remporté l’élection en 1932, sa politique était de déplacer les juifs en Israël. Il soutenait le sionisme avant de perdre la tête et de finir par tuer six millions de juifs. »
    Il y a au moins trois contre-vérités là-dedans : 1°) Hitler voulait peut-être déplacer les juifs, mais pas en Israël. 2°) Hitler n’était pas fou.

     

    Répondre à ce message

  • #1695010
    Le 4 avril à 20:43 par Shakespeare William
    Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

    "Livingstone, membre du Labor, avait déclaré à la BBC"

    Désolé de pinailler mais "Labor" c’est de l’americain, en anglais on écrit "Labour"...

    C’est comme favour, saviour,colour etc

    Parlant de Livingston, Corbyn et la BBC il est plus logique d’écrire anglais... n’est-il pas ?

     

    Répondre à ce message

  • #1695024

    La troisième fois c’est la cour pénale internationale.

     

    Répondre à ce message

    • #1695069
      Le 4 avril à 23:02 par Chevalier Lefebvriste
      Jeremy Corbyn snobe Yad Vashem pour la deuxième fois

      T’inquiète pas pour lui ! il donne assez de gage au système (communauté des spot-light et des boules à facettes) pour se permettre de jouer au rebelle !
      (pro-minorité, pro-migrant, pro-LGBT, etc, etc...)