Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Jeux Olympiques : un sportif français sur deux sous le seuil de pauvreté

L’essentiel est de participer

Ils gagnent des médailles, mais peu d’argent. Alors que les fédérations ne rémunèrent pas leurs sportifs, certains ont du mal à joindre les deux bouts.

 

Oubliée, l’image du sportif millionnaire... Loin des podiums et des médailles, la réalité est bien moins belle. Un reportage de Complément d’enquête, diffusé jeudi soir, révèle que la moitié des 450 Français qui vont participer aux JO de Rio vivent avec moins de 500 euros par mois. Comme 8,6 millions de personnes, des centaines d’athlètes se retrouvent donc sous le seuil de pauvreté, fixé à 987 euros par mois et défini par l’Insee comme étant égal à 60 % du niveau de vie médian de la population française.

 

 

Membre de l’équipe de France de décathlon, Gaël Quérin (sur la photo) assure qu’il n’a même pas les moyens de se payer une nouvelle paire de baskets malgré ses chaussures trouées ! Et pour cause, avec des séances d’entraînement deux fois par jour, le champion de France 2015 n’a pas le temps de cumuler un petit boulot. Pourtant, sa discipline lui coûte de l’argent. Entre les stages, les déplacements et le matériel, sa préparation aux JO lui revient à 17 500 euros. Si la somme est en partie prise en charge par sa fédération et par son département, ce père de famille a été obligé de faire appel aux dons sur Internet pour trouver les 5 000 euros restants.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 


 

La double vie d’Astrid Guyart, escrimeuse-ingénieure

Elle fera peut-être partie de l’équipe de France aux JO de Rio. En attendant et tout en s’entraînant, l’escrimeuse améliore l’assemblage d’Ariane 5 chez Airbus. Jongler entre l’épée et la fusée, un sport épuisant... "Complément d’enquête" a suivi Astrid Guyart pendant une de ses journées de douze heures. Extrait.

 

« Ici, nous sommes dans le bâtiment d’assemblage du premier étage d’Ariane 5. » Chez Airbus, c’est une championne d’escrime qui fait la visite. Comme sa fédération n’a pas d’argent, pour gagner sa vie… elle construit des fusées. Complément d’enquête sur la gloire et la galère des sportifs français a suivi Astrid Guyart dans son marathon quotidien.

La fusée le matin, le fleuret l’après-midi. Les jours d’entraînement, Astrid Guyart pose sa casquette d’ingénieure aérospatiale à 14 heures pour foncer à l’Insep, le centre d’entraînement des équipes de France. Avec déjà beaucoup de fatigue dans les jambes et dans la tête. D’autant que la fusée la poursuit au téléphone, par exemple quand il lui faut organiser une visioconférence avec Airbus.

Un jour, à trois jours d’un séminaire avec 50 managers franco-allemands, elle craque. « Elle arrive, elle est hyper nerveuse, elle tremble... Elle sature, elle est au bout », dit son coach, qui la renvoie chez elle. Malgré la fatigue, Astrid s’escrime : « Un entraînement en moins, c’est une progression que tu ne fais pas. » Pour rester au meilleur niveau mondial, il faut vingt heures par semaine de combats, de musculation… et de kiné pour récupérer.

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 

Astrid n’est pas la moins bien lotie : elle est ingénieur chez Airbus sur l’assemblage d’Ariane 5.

Il y a d’autres façons de faire du sport, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tous ces athletes devraient se reunir et créer leurs propres JO, ils controlleraient beaucoup mieux les milliards de revenus publicitaires dont on se demande d’ailleurs bien ou ils vont... Plus facile à dire qu’à faire, bien entendu.


  • Il y en a qui sont vraiment perdus dans les méandres de la société moderne... Fais des mômes championne, reviens sur Terre.

     

  • Qu’ils arrêtent de gonfler leur ego à coup de médailles, ce qu’ils font ne sert strictement à rien d’autre que d’être les bêtes de somme du capital.

     

    • C est vrai, quand on réfléchit bien, ca n est qu une bataille d égo. Sinon , ils feraient du sport le dimanche ou en soir de semaine , juste pour le plaisir. Ce que j ai toujours fait.


    • C’est faux.. Lorsqu’on joue au début c’est souvent pour être le meilleur.. et disons que ce genre de choses arrive à certains.

      Ensuite, les retombés professionnels ne sont pas tout-à-fait négligeables.. ce qui incite à poursuivre encore et encore.. Il n’y a pas beaucoup mieux que la réussite pour faciliter une insertion, sociale, professionnelle, voir même amoureuse..

      La societe moderne est une société de la médiocrité (l’opposé du rêve) : just do it, yes you can, star academy.. tout le monde peut le faire..

      S’imaginer (voire se leurrer) que l’on peut exceller dans un domaine est très important.. tout discours décourageant ce qui reste de l’orde du possible, sera toujours un discours anti-social..

      Par contre il est totalement faux de faire croire que l’on peut tout faire dans la vie.. mais il est totalement vrai d’espérer posséder les talents nécessaires pour être le meilleur ou l’un des meilleur dans un domaine donné.. reste à découvrir lequel..

      Ça toujours été comme ça ; aujourd’hui la societe moderne à un culte pour le médiocre... et au prétexte d’élever tout le monde (tout le monde peut le faire) ils nivellent tout vers le bas.. et plus personne n’a le droit de se battre pour être exceptionnel !!!

      .. c’est tout bonnement machiavélique..

      Star Academy par exemple c’est des chanteurs de cabaret démontrant que ce que d’autres ont fait d’exceptionnel peut être reproduit à l’identique.. une tentative de nier la singularité du génie humain.. c’est de la régression.. À aucun moment il est question de découvrir des talents qui sont par nature singuliers.. inattendus.. à découvrir..


    • "Lorsqu’on joue au début c’est souvent pour être le meilleur" : tapin du capital, en effet le simple fait de jouer est déjà la soumission compète et totale.


    • LOL.. J’ai toujours joué à la course enfant.. j’ai toujours voulu gagner même si c’était dans un bon esprit, contrairement parfois à des camarades de jeu..

      L’être humain à accomplis des choses extraordinaires grace à cet esprit de vouloir se dépasser et etre le meilleur.. Vous prenez le prétexte des perversions du capital pour discréditer une qualité importante chez l’humain..
      Le capital comme je l’ai démontré à plutot la volonté de faire des gens des êtres insipides.. tous pareils.. ne reconnaissants pas les qualités et les talents de leur prochains, leur individualité.. C’est normal qu’il y ai un môme plus fort que les autres sur le terrain.. ça reste un travail d’équipe, tout le monde essayera de lui refiler la balle au bon moment afin qu’il accomplisse des miracles..

      Aujourd’hui c’est un refus de la hierachie sous prétexte qu’on seraient tous égaux (foutaises).. Le capital se réjouis qu’on se tire tous dans les pattes en feignant d’ignorer la supériorité (quoique très ponctuelle) d’une personne sur une autre à un moment donné..

      Qui es-ce qui roule pour le capital les petits rappeurs qui systèmatiquement sont dans une rivalité mimétique au lieu de s’aligner sur le talent qui domine l’instant.. Croire en un homme supérieur (selon sa destiné, ses choix, ses instincts, ses talents) resemble beaucoup trop à l’apologie de la supériorité raciale si cher à Hitler et comparse ? Mais ça n’a rien à voircar iln’y a pas de notion de race dégénérée.. juste la notion que la solution se trouve parmi nous.. quand on reconnaît et respect son prochain à sa juste valeur..

      Le loisir est justement une tentative d’enlever les mérites des uns et des autres.. tout le monde danse et tortille du cul mais ça n’a rien à voir avec les danseurs des ballets.. Tout le monde fait de la musique mais plus personne est musicien.. aucune possibilité d’émerveillement dans ce vacarme abrutisant.. Prenons l’exemple de l’école : la fabrique des crétins où il est interdit de se démarquer.. Interdit de sortir les plus doué du peuple et d’en faire une élite car dans une plutocracie les seuls gens à leur place c’est ceux qui te rappel de rester à ta place..

      Depuis toujours les sociétés traditionnelles ont adulées les héros et les martyr.. aujourd’hui même un pèquenot à le droit à sa place si comme un abrutis il joue régulièrement au loto.. l’ordre du possible : c’est l’impossible ou la petite chanceuse réussite.
      Mais le peuple n’est pas con, il reconnaît les siens..


    • Peter,
      Vous faîtes à mon avis une erreur, c’est de dissocier un fait/une action de sa temporalité.
      Se dépasser comme vous dîtes dans la communauté ou dans le monde actuelle n’a pas la même dimension et incidence.
      Aujourd’hui, tout ce que vous dîtes est irrémédiablement rabattu, dévoré puis retourné sans aucun bienfait à part celui de son acteur et de quelques parasites tournant autour.
      Faîtes du sport, du ballet, mais faîtes le dans l’ombre et sans en faire part à autrui : tiens, beaucoup moins d’impétrants "champions" !
      Ne soyez pas naïf, allez à un concert de musique classique, à un match du real madrid, à une messe du pape ou de mario draghi, c’est toujours le même défilé narcissique et la même litanie du justification des pouvoirs en place mais il y en a pour tous les goûts par odre d’apparition : marchandise libéralo-droitiste, employé/prolétaire de base, tradi catho et winner de la mondialisation.
      Ce qui a été fût, la question est quid de l’avenir ?


  • J’admire un sportif allant jusqu’au bout de son rêve et de sa passion ,pour la gagne ,ce sont des gens biens ,mais bien dés fois pas reconnu par le publique ,parce que il fait pas un sport populaire donc pas rémunéré ,autrement dit il ne rapporte pas d’argent .Aujourd’hui ,faut être une vedette ,passer à la télé ,dans des émissions à la c... et faire comme par exemple Armstrong ,tricher en étant chargé comme une mule et passer pour un héro ou faire du judo et devenir ministre .C’est du (sport ) bizness ou la performance se mesure au tiroir caisse .Tout ça n’a plus aucun sens,tellement les sommes sont énormes ,et pourtant l’effort d’un amateur est quelque fois supérieur,dans tous les domaines .


  • forcément le médecin ne diras pas les meilleurs chose ou remèdes ! soit c’est un naif ou un menteur.
    AVEC UNE bonne hygiène de vie et mode de vie alimentaire elle devrait avec un repos plus équilibré assuré çà compétition bien plus qu’à 40 ballai ou protése de hanche mentionné hein ^^


  • Symptômes d’une société qui ne s’aime pas.. Exemple : entre l’interdiction de parler des problèmes inhérent à une immigration de masse incontrôlée (souhait du patronat) et la libération d’une parole des plus indigne, des plus débilisante sur les immigrées ou leurs descendants..

    Résultat maintient d’un status quo et de façon intermittente un état qui surjoue son autorité..

    Une autorité trop sure d’elle même qui n’a rien à voir avec une sagesse reconnue, ni pratique (savoir faire, efficacité indiscutable)..

    À vouloir acquir une autorité factice l’état devrait se défaire de lui même et involontairement de provoquer un changement.. ça c’est si il n’y avait pas autant une lutte horizontale du diviser pour régner..

    La façon dont on méprise nos champions (siège de la possibilité d’une méritocratie ou d’une justice sociale aux yeux du populos) nous prouve que personne est à sa place..

    Pour se tenir à sa place il faut des repères autrement sans « place » il n’y a pas de respect.. car pas reconnus par ceux qui nous méprise.. Et dans le diviser pour régner il est toujours question de gens demandant du respect (sa juste place) que se soit les français se sentant débordés ou les descendants d’immigrés dont la légitimité est ouvertement contesté (on est chez nous/contrairement à vous)..

    Une societe où il n’y a pas de grandeurs sociales légitimes (pas une élite qui se reproduit entre elle, pas de fils de.. plutocracie) est en fragilité et vouée à être contestée.. Quand il n’y a plus de hiérarchie il y a oppression..

    Attention ne vous leurrez pas une révolution n’est pas nécessairement une évolution c’est même souvent une régression (une de plus)..

     

    • La méritocratie est exactement ce que vantait les économistes bourgeois des lumières qui a amené la révolution capitaliste de 1789 avec les conséquences que l’on sait...
      Malgré les rêves et espoirs de certains, la même ambition des BRICS risque fort de finir comme précédemment, et encore bien plus vite.


  • En même temps être ingénieur de haut niveau et athlete de haut niveau , il est évident que les plannings sont serrés une petite carrière politique aussi ...


  • Ce qui est scandaleux c’est de voir le nombre de subventions allouées à associations qui vendent du vent, ou disons-le carrément, de la merde, ou qui sont là pour attaquer tout ce qui dépasse.


  • En plus il font des milliards de dollars en audience et les sportifs touchent que dalle pour être acteurs de ce grand spectacle...
    C’est presque du bénévolat...

     

  • je comprends ces sportifs.
    j’ai eu un claquage apero-pastiricard pas plus tard qu’hier.

     

    • Fait tout de même gaffe en ce moment à l’effet cumulé des coups soleil dans la nuque.. T’as toutefois, bien qu’hors saison, les bobs sponsorisés comme mesures préventives..

      Rappelons à l’occasion que rentrer à vélo en tong de plage, peut être assimiler à une tentative de mort par suicide (sans intention de la donner) à partir d’un certains degré (d’alcool dans le bide) et d’un nombre excessifs de virages en ligne droite !.. Il faut toujours tout anticiper dans la vie : surtout le point de chute !


  • Passion déraisonnable infantile , principe de récompense par les endorphines, qui parviennent à masquer les douleurs qui s’installent. Cette fille n’a rien dans le cigare malgré son niveau d’ingé. un corps doit se ménager pour nous servir jusqu’au moins soixante ans . Ces dingues de sport misent que la médecine leur rendra un corps tout neuf puisqu’il ont bien servi la nation . Du narcissisme bêtement sublimé rien d’autre .
    Je me rappelle d’une gymnaste sélectionnée pour Séoul en 88 ,qui à dix huit ans étaient pourrie d’arthrose.
    Ménagez vous, marche jardinage, des activités simples et utiles.

     

    • Y a des athletes qui se portent tres bien apres leur carriere...
      Quand je vois cedric pioline, quasi 50 balais, courir plus vite que la plupart des jeunes de 20 ans sur les courts alors que les hommes de son age suent a grosses gouttes pour monter 2 etages , je ne suis pas inquiet pour sa sante...


  • La Vie d’Astrid l’Ingénieure dépasse l’entendement ... ça me fait mal de dire qu’elle fait de la peine, elle la championne !

    Ces sportifs vont un jour décider de ne plus s’entraîner ni faire du sport pour la France ... qui a l’air de les abandonner, sauf les footballeurs, qui se fatiguent et si peu par rapport à leurs revenus.

    La France devrait réagir, au risque de voir ses meilleurs champions la fuir !

     

  • Il y a dans ce triste endroit du monde une foultitude de gens (certains y parviennent très bien) qui veulent ’gagner’ leur vie en faisant quelque chose qui n’est pas un ’métier’ ou en tous cas rien de ’productif’. Pousser un ballon, jeter une baballe, sauter, lever, courir, rouler, philosopher, faire des ’recherches’ tous azimuts sur ce dont personne n’a que foutre, parler, ’débattre’. Ce serait interressant de savoir ce que coûte à la collectivité tous ces improductifs. Et quand ’d’en bas’, on observe tout ce ’beau monde’ et qu’on compare leurs existences à celles sur lesquelles il se goinfre ça renforce forcément un déjà profond sentiment de révolte, de démoralisation et de découragement.

     

    • Ce qu’ils coûtent à la société ? Vous êtes au courant un minimum de ce qu’est l’économie et comment elle marche ? Vous pouvez détester Karim Benzema ou n’importe quel autre footballeur millionnaire, ils ne coûtent rien à la collectivité au contraire il rapportent de l’argent via les impôts...
      En tout cas bien marrant ce discours d’aigri qui parle de sportifs qui n’ont pas de "vrai" métier mais n’évoque pas les rentiers, les boursicoteurs, ou ceux qui tout simplement peuvent payer un footballeur plusieurs millions, pas pour le récompenser, mais parce qu’il rapporte le double...
      Mais vous avez raison, mettez ça sur le dos de ces footballeurs qui se goinfrent sur votre dos soi disant, comme si ils étaient responsable du capitalisme.

      Ce qui est marrant c’est que si vous gagniez à l’euro million, je suis convaincu que vous n’accepteriez pas qu’on dise que vous vous êtes goinfré sur les gens "d’en bas".

      Une fois de passage dans dans un tabac j’ai entendu quelqu’un qui justement était en train d’insulter "ces enculés de footballeurs millionnaires" tout en validant sa grille de lotto...
      Au final la seule raison qu’il avait d’insulter un footballeur sur le fait qu’il soit millionnaire c’est que malgré le très peu de chances qu’il a de gagner au lotto, il sait qu’il en a plus que d’être payé des millions pour "taper dans un ballon" comme vous le dites si niaisement.


  • Je crois que c’est 500 000 préservatifs offerts aux athlètes pour les JO du Brésil ...


  • affligeant les commentaires qui jugent ces sportifs d"’improductifs" ou autres quolibets symphatiques....
    Quel est le problème dans le fait de vouloir exceller dans un domaine jusqu’au au point d’en faire son gagne pain ?
    Nous sommes censé être un site patriotique, nous devrions encenser ces gens qui vont peut être rapporter des médailles d’or à la France.
    Dommage que ce site soit pourri par des cas sociaux....

     

    • Je suis d’accord avec vous, certaines personnes sont vraiment toxiques..

      J’ajouterait que ça dépasse de loin la simple médaille malgré le prestige que ça apporte à la France a plein de niveaux...

      C’est en réalité aussi tout un esprit qui vient vivifier l’entourage.. cet esprit qui fait que dans une entreprise, un de ses voisins, un membre de sa famille souhaite à un moment vouloir faire des choses grandioses et exceptionnelle..

      Avoir de l’admiration pour la réussite, le goût de l’effort, c’est ce qui constitue la fabrique, le tissus social d’une société..

      La télé leur a appris à s’émerveiller devant la médiocrité des acteurs de la télé-réalité.. tout ce qui est médiocre est supposé être normal.. toute tentative de s’émanciper des modèles limitant nos capacités doit être critiqué..

      Comparons ça à l’antiquité et ses modèles, ses archétypes.. ou le christianisme (ou les monothéismes) et ses saints ou la tiédeur est vomis.. et pourtant la faiblesse respecté.

      Le problème n’est pas d’achever des choses grandioses : c’est au minimum d’en faire le rêve (fou)..


    • Merci pour les athlètes français !


    • Avoir de l’admiration pour la réussite, le goût de l’effort, c’est ce qui constitue la fabrique, le tissus social d’une société.. : bienvenue à Gattaca...


  • Un citoyen en bonne santé met au chômage les politiques, les flics et les magistrats.
    Donc aucun intérêt pour eux.
    Si tous les citoyens étaient en bonne santé, l’État disparaîtrait...

    La maladie c’est la raison d’être du pouvoir législatif, exécutif et judiciaire.


  • 987€ le seuil de pauvreté... bien bien alors voyons voir ... ah mince ! je dois me considérer pauvre alors (930.48). Heureusement que ma richesse est dans ma tête et mon amour dans mon cœur, comme ça aucun proche n’en manquera. Et personne pourra me le prendre...et il devrait même en rester un peu pour les autres (la richesse vient du partage et avec tout ce qui se partage sur internet les gens seront de plus en plus libre et heureux).

     

    • Le capitalisme est entré dans sa phase terminale qu’aucun revenu universel, extension de marchés solvables via la dette ne viendra in fine sauver.
      Ce que vous dîtes est une évidence pour ceux qui sont sortis de la secte des hommes réifiés et de la marchandise triomphante.
      Je vous félicite et vous admire pour avoir réussi une telle performance si j’ose dire !
      Bien à vous.


  • Un des problèmes, c’est l’énorme disparité des revenus suivant le sport pratiqué ; passer le premier tour à Roland Garros, c’est 60 000 € d’empochés ! Par contre, N° 10 mondial en escrime ou dans un paquet d’autres sports, ça ne rapporte pas grand chose...
    Je comprends que l’intérêt du public (et donc des sponsors) pour certaines disciplines est minime par rapport à d’autres, mais de là à ne pas pouvoir être professionnel alors que tu représentes la France au JO, y a un soucis. Bref, là aussi le gâteau est très mal partagé !!!


  • La France n’est pas le seul pays où les escrimeurs pros sont obligés de travailler à côté. Pour moi les responsables ne sont ni les fédérations, ni les JO mais bien évidemment les médias qui nous emmerdent avec leur sport de beaufs qu’est le foot.

    Je ne connais pas un seul bretteur analphabète et je ne connais pas un seul footeux lettré. CQFD


Commentaires suivants