Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

9 septembre 2016

Au sommaire :

- Le discours mitterrandien de François Hollande salle Wagram
- Laïcité et laïcisme : différences
- Les comités « Jeanne »
- La jungle de Calais : où iront les migrants ?
- La protestation des Chinois de France
- L’affaire de la plage de Sisco en Corse
- La victoire du parti nationaliste allemand dans le fief de Merkel

 

 

Sur le patriotisme français et sa défense chez Kontre Kulture

Voir aussi :

22 septembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°444
22 septembre 2016
16
17 septembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°443
17 septembre 2016
20
30 juin
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°441
30 juin 2016
8
24 juin
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°440
Jeudi 23 juin 2016
12
17 juin
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n° 439
17 juin 2016
11
7 juin
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°438
6 juin 2016
18
27 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°437
27 mai 2016
15
16 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°436
13 mai 2016
9
5 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°435
4 mai 2016
22
29 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°434
29 avril 2016
25
22 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°433
21 avril 2016
6
16 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°432
16 avril 2016
17
8 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°431
8 avril 2016
10
1er avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°430
31 mars 2016
22
18 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°429
18 mars 2016
16
12 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°428
11 mars 2016
6
4 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°427
4 mars 2016
27
22 février
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°426
20 février 2016
20
12 février
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°425
12 février 2016
10
5 février
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°424
5 février 2016
13
27 janvier
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°423
26 janvier 2016
3
17 janvier
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°422
16 janvier 2016
23
9 janvier
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°421
8 janvier 2016
32
Décembre 2015
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°420
18 décembre 2015
24
Décembre 2015
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°419
11 décembre 2015
14
 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1553455
    Le 10 septembre à 17:50 par Sympathisant Européen ER
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Moi qui croyais que Jean-Marie torturait les chats, celui de la vidéo n’a pas l’air traumatisé.

     

    Répondre à ce message

  • #1553473
    Le 10 septembre à 18:11 par aryakshatrya
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    La classe Mr Lepen , simple , juste et modéré .

     

    Répondre à ce message

  • #1553474
    Le 10 septembre à 18:13 par rimkus
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    enfin le retour de notre jean mimi préféré il me manquait !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1553512
    Le 10 septembre à 19:17 par réGénération
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Pas un mot sur le massacre de Nice ?! et ses liens avec une autre communauté, dommage !

     

    Répondre à ce message

  • #1553517
    Le 10 septembre à 19:21 par germanopratin
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Les chinois sont certes travailleurs et discrets mais ne s’intègrent globalement pas ; infractions aux diverses réglementations ( travail, impôts ), max de black, entre-soi, refus des codes d intégration. Beaucoup refusent de parler français. Enfin quant à choisir...

     

    Répondre à ce message

    • #1553740
      Le 10 septembre à 23:30 par Valak
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      C’est ce qu’il dit. Ils sont très communautaristes, mais s’intègrent paradoxalement très bien dans la nation en étant discret et en participant à l’économie nationale. Ils savent qu’ils ne sont pas chez eux et ne mettent donc pas les pieds sur la table comme beaucoup d’autres communautés.

       
    • #1553826
      Le 11 septembre à 03:30 par germanopratin
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      A valak.
      Complètement contradictoire votre message. Ils ne respectent pas les règles mais ils s intègrent. Bizarre votre raisonnement.

       
    • #1553831
      Le 11 septembre à 04:02 par Jean-Philippe
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      @germanoprain
      Ils sont peut être communautaristes, mais ils apportent une plus-value à la France, ne dérangent personne et n’imposent rien à personne. Quant à choisir, je parie qu’une grande majorité de Français les préfèrent à plusieurs autres communautés.

       
    • #1553887
      Le 11 septembre à 10:08 par germanopratin
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      Certains ont vraiment des conceptions de l’intégration très particulières, qui sont en fait une acceptation du communautarisme ’radical’, on est pas sortis avec des patriotes comme çà...

       
    • #1553920
      Le 11 septembre à 11:32 par Ant
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      Le travail au black et la fraude c’est surtout lié aux professions rackettées à outrance par l’Etat : RSI & Co. Pour survivre quand on bosse, il faut parfois faire des écarts dans ce pays.

       
    • #1554823
      Le 12 septembre à 12:27 par Ciceron
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      A Germanopratain (et ses contradicteurs)

      l’immigration chinoise n’’est pas meilleure pour l’identité française qu’une autre.

      captation économique, repli identitaire, communautarisme, dumping commercial, mafia ... un peu comme d’autres, mais sans les papillotes.

      une anecdote :

      je visitais une amie à Tours et, un dimanche soir, 21h. j’avais fumé toutes mes clopes. je demande à cette amie, sans beaucoup d’espoir, si je pourrais trouver un bureau de tabac ouvert. et elle de s’enthousiasmer sur le bureau de tabac de son quartier, racheté par des chinois "et que depuis c’est ouvert tous les jours, dimanche compris, de 7h à très tard" ...

      je précise qu’elle est de gauche : que les buralistes français soient, concurrence oblige, contraints de choisir entre se (re)mettre à travailler comme des chiens ou mettre la clef sous la porte n’avait pas l’air de la déranger du tout.

      j’étais pour ma part bien content de trouver des clopes, mais troublé par l’enthousiasme de l’amie en question.

      fin de l’anecdote.

      habitués que nous sommes à l’idée de progrès social - réduction du temps de travail, congés payés etc., consommateurs voraces, écervelés et paresseux, divorcés, séparés, isolés, peu exigeants ni travailleurs (merci l’Education Nationale), abrutis par l’égalitarisme mal compris etc. nous sommes en train de nous faire piquer beaucoup de bonnes ou moins bonnes places et opportunités par des petits malins ou des morts de faim prêts à tout pour bosser (et le cas échéant compléter les fins de mois par des allocs et vivre en logement social).

      de ce point de vue, la critique du matérialisme, les espérances délirantes et "friotiques" du revenu universel et autres "cousinades" sont des impasses qui feront des gogos qui y croiront des lumpenprolétaires dans leur propre pays, sans toit garanti, sans économie en cas de coup dur, sans moyen pour donner le meilleur à leurs enfants.

      une aberration anthropologique, l’occidental "idéal" étant (entre autre chose, et pas exclusivement de certaines autres ethnies humaines) l’homme de la projection, de la prévoyance, de l’anticipation, de la construction.

      amicalement.

       
  • #1553547
    Le 10 septembre à 20:00 par NouvelleFrance
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    J’aimerais bien que JMLP change son discours de surpopulation pour celui de guerre à l’Europe de souche.....

     

    Répondre à ce message

  • #1553635
    Le 10 septembre à 21:16 par Rey
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Merci Jean Marie pour cette intelligible entrevue....Un moment de sérénité dans ce monde de brute.

     

    Répondre à ce message

  • #1554141
    Le 11 septembre à 17:11 par bertin
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Le Pen hésite sur le plan tactique et stratégique .

    Jouer au chat et à la souris avec sa fille,
    est peut être habile,mais lassante pour
    des militants qui piaffent d’ impatience !

     

    Répondre à ce message

    • #1554844
      Le 12 septembre à 12:45 par Ciceron
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      A bertin

      je suis du même avis que vous.

      son air gourmand, ses minauderies quand il menace sans menacer (de permettre l’émergence de candidats concurrents du FN) me fait penser à une vielle chatte devant un pot de harengs.

      du respect pour son parcours, mais sa vieillesse médiatique est un naufrage.

      d’autant que son initiative va faire "pchiiiit",.

      et qu’il est à l’origine du problème, en ne réglant pas sérieusement , en son temps, la question de sa succession : "Dieu se rit des hommes ...".

      amicalement.

       
    • #1554923
      Le 12 septembre à 14:08 par bertin
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      A Ciceron,

      Votre commentaire est complet et parfait.
      "Dieu se rit.. ;" !

       
    • #1555258
      Le 12 septembre à 19:09 par Ciceron
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

      A bertin

      merci !

       
  • #1554688
    Le 12 septembre à 09:47 par Boussard
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°442

    Jean-Marie Le Pen est un géant de l’histoire politique de notre pays mais aujourd’hui nous ne pouvons pas tout attendre d’un homme de son âge. Devant l’urgence de la situation chaque personne doit se mobiliser, militer ardemment, se préparer individuellement et collectivement à défendre ses valeurs et son pays, sa terre et son peuple, sans attendre les consignes de tel ou tel leader. L’ennemi est aujourd’hui dans le jardin.

     

    Répondre à ce message