Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Julian Assange : “La France est si contrôlée par les États-Unis qu’elle en perd sa culture”

Slate.fr en partenariat avec Arte et Slugnews a mené une interview exclusive de Julian Assange, cofondateur de Wikileaks, premier site à avoir publié des centaines de documents secrets de l’US Army ou de la diplomatie américaine. Pour la première fois, il revient sur les Panama papers, sa situation, la politique française en matière de renseignement.

[...]

L’homme qui nous attend a lui aussi plusieurs fois fait trembler le monde à coup de révélations : Julian Assange est le cofondateur de Wikileaks. Son site en ligne est le premier à avoir publié des centaines de milliers de documents secrets de l’US Army et de la diplomatie américaine. Sous le coup d’un mandat d’arrêt de la justice suédoise pour une affaire de mœurs, Julian Assange craint d’être extradé vers les États-Unis où il risque la prison à vie pour espionnage. Depuis 1952 jours, il a trouvé refuge dans les locaux de l’ambassade d’Equateur à Londres. Pas une prison dorée, mais un appartement sombre au rez-de-chaussée d’un immeuble cossu proche du célèbre magasin Harrods. Si Julian Assange franchit la porte, s’il met un pied dans la rue, il sera aussitôt arrêté.

[...]

Slug News : Vous êtes reclus depuis 1 952 jours dans l’ambassade d’Équateur à Londres, comment allez-vous M. Assange ?

Julian Assange : On me demande tout le temps comment je vais. Je réponds simplement : « comme tous les jours ». Suis-je en colère ? Bien sûr. Mais je suis prêt à payer le prix de mes convictions.

 

L’ICIJ et plus de cent médias dans le monde viennent de sortir les Panama Papers, la plus grande fuite de l’histoire du journalisme, qu’en pensez-vous ?

Concernant les informations provenant du cabinet d’avocat au Panama et données à la Süddeutsche Zeitung, c’est du bon travail de la source et des deux journalistes qui l’ont encouragée. Pour les autres aspects, il y a du bon et du mauvais. À ce stade les Panama Papers sont l’un des plus petits « leak » de l’Histoire. Pourquoi dis-je cela ? Parce qu’ils n’ont publié que 160 documents. Sur 4,5 millions d’emails, ils n’ont choisi que 160 documents ! Il y a beaucoup de bons journalistes impliqués, il y aura donc de bonnes histoires. Mais d’un autre côté, tout ça est dirigé depuis Washington par une entité appelée ICIJ. Je ne remets pas en cause leur travail, mais il y a un problème. Les enquêtes de ces journalistes sont financées par des fondations basées à Washington et parmi elles, il y a Rockefeller, Soros etc.

[...]

En juin 2015, Wikileaks a sorti des documents qui révélaient l’espionnage des plus hauts dirigeants européens et notamment Français par les services de renseignements américains. Quelles ont été les conséquences ?

L’Élysée était effrayé à l’idée que ça s’accélère, ce qui l’obligerait à un geste fort ou au moins symbolique. Comme accorder enfin l’asile politique à Edouard Snowden ou me l’accorder à moi. Il aurait été logique d’expulser l’ambassadrice américaine, puisque ce sont des présidents français qui ont été espionnés. On sentait dans l’atmosphère que cela pouvait se produire ainsi.

Mais le gouvernement américain a averti la France : « Calmez-vous ! Pour compenser, on va vous donner plus de renseignements. Des renseignements sur les Allemands, des renseignements sur l’Afrique... On va vous donner beaucoup plus de renseignements. Oui nous espionnons vos présidents, nous espionnons les fleurons de l’industrie française, nous interceptons les contrats. Mais si vous vous plaignez, nous cesserons de vous donner des renseignements. Et il y aura plus d’attaques terroristes en France. »

La terreur, la peur d’attaques terroristes islamistes en France, peut ainsi être utilisée pour contrôler votre pays.

 

C’est une forme de marché ?

C’est une tactique mafieuse. Un chantage à la protection. « Regarde, tu ferais mieux de me payer, payes-moi si tu veux que je te protège. Si tu ne le fais pas ça va être dangereux, mais si tu le fais, ça va aller ». Concrètement, cela montre que la France est incapable de protéger sa souveraineté vis-à-vis des Américains.

 

Lire l’entretien complet sur slate.fr

 

La difficile souveraineté des vassaux de l’Empire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On a dit les kebabs les gars, pas les mc do !


  • C’est Israël qui contrôle la France, ni plus ni moins que les Etats-Unis . Critiquer l’Amérique, c’est critiquer un pays Potemkine, une façade derrière laquelle il n’y a que du vide .

     

    • Exact, Assange roule pour les sionistes, ils se servent des Etats Unis comme par feu, tout comme Snowden. Toujours la même manière d’opérer : déclencher des conflits tout en restant bien caché.


    • Israël c’est pareil, ça ne sert à rien de croire que le projet absolu de tous les puissants d’Occident (et du monde) réside dans l’édification d’Israël.
      1- Ça n’est pas un secret, le sionisme est largement critiqué et sa critique est autorisé sans soucis, l’extrême gauche très contrôlée le fait depuis des années. Le seul danger pour un citoyen de dénoncer le sort des Palestiniens, c’est de tomber sur un fanatique sioniste, comme on peut tomber sur un antifa (dangereux si il vous prend pour un réac.
      2- Si les puissants occidentaux avaient pour premier objectif de créer un grand Israël, la question palestinienne serait réglée depuis longtemps, Israël serait beaucoup plus grand (en 60 ans ils n’ont pas beaucoup progressé). Le gouvernement israélien serait vraiment puissant, Netanyaou ne serait pas qu’un clown qui ferait des déclarations délirantes pour amuser la galerie. Rien que penser que le gouvernement d’un pays est absurde : ce sont toujours les intérêts privés qui dominent et mènent la dance. Pour résumer : si Israël était le centre d’attention, le projet sioniste serait achevé depuis longtemps.
      3- Israël sert simplement de base arrière, il n’y aura jamais de révolution du peuple israélien car il doit tout aux élites occidentales, sans lesquelles ce pays n’existerait pas. Et l’ennemi musulman le soude. Il sert aussi, chez nous, à déterminer les bons candidats aux élections : ceux qui adulent Israël et fustigent l’antisémitisme/antisionisme sont choisi. Grâce à cela c’est toujours Israël qu’on dénonce, et jamais les vrais puissants.
      Ces derniers n’ont ni patrie, ni attachement, uniquement des intérêts. Je n’en dis pas plus pour rester dans le cadre de la loi.


  • Non la France ne perd pas sa culture . L’identité de la France c’est Houellebecque, Céline, Morand, Chateaubriand etc... : malgré l’immense battage publicitaire les auteurs yankees n’existent pas à côté d’eux, ils seront toujours à la traine des écrivains européens qu’ils plagient tant bien que mal .

     


    • les auteurs yankees n’existent pas à côté d’eux, ils seront toujours à la traine des écrivains européens qu’ils plagient tant bien que mal .



      Ouah ! Ca c’est envoyé ! Nous on a Christine Angot...

      Voyons voir, comme ça à l’arrache...

      Jack London, Jack Kerouac, Kurt Vonnegut Jr., Ezra Loomis Pound, J.D. Salinger (The Catcher in The Rye), L. Frank Baum (The Wizard Of Oz), Philip K. Dick, Franck Herbert, (en SF la liste est trop longue, ils ont pondu quoi les français en SF ?), Herman Melville (Moby-Dick), John Steinbeck (Les raisins de la colère), Ernest Hemingway (Pour qui sonne le glas), William Faulkner, Raymond Chandler, Margaret Mitchell (Gone with he Wind. T’as qu’à lire "La bicyclette bleue" et tu me diras qui plagie qui)), Edgar Allan Poe (traduit par Charles Baudelaire, la classe !) et ça c’est ce qui me vient de suite en tête à la lecture de ton commentaire.

      You may now go and take a dive in the deep pool my friend !

      https://en.wikipedia.org/wiki/Ameri...


    • Rémi,

      Tu te renseigneras sur la SF : C’est les français qui ont été les premiers à accueillir la SF américaine du génial Philippe K. Dick. En effet, A l’époque, c’était trop "philosophique" et réfléchi pour les ricains...


    • En nombre de prix Nobel de littérature la France, 5 fois moins peuplée que les USA, les devance et reste le N°1 .


    • @ Antoine

      Pas faux. C’est vrai que ce soit en matière de jazz, romans policiers ou science fiction beaucoup d’américains ont été bien contents de trouver le public français qui a bon goût. Si le français a plutôt bon goût çà ne fait pas de lui un créateur de choses goùteuses dans tous les domaines.

      P.S. Tu ne serais pas mon fils Antoine en train de troller son vieux père par hasard ?


    • le patron de la SF c’est quand même Jules Vernes. la culture américaine n’a donné que Thoreau (en encore il y a encore beaucoup de Rousseau la dedans
      Tout le reste c’est plagiat, ou importé. Kerouac c’est Rimbaud où mieux encore Villon, steinbeck c’est Zola etc etc fais moi une liste de vos écrivains novateurs Yankees et je vous en trouve aussitôt. les précursseurs Français
      maintenant trouvez moi un Céline, un victor hugo, un Raimond Russel, un Lautréamont américain et on en reparle. et là je ne parle que de littérature, le reste est encore pire


    • @ paramesh

      C’est vrai et c’est bien normal. Le nouveau monde doit beaucoup trop à l’ancien. Sans Aristote (qui s’est un peu gouré sur certain trucs en physique) pas de Galileo, sans Galileo pas d’Issac Newton, Sans Issac Newton pas d’Albert Einstein (with a little help from Henri Poincaré), sans Albert Einstein pas de Max Planck et sans Max Planck pas de Rémi Lobry (hi, hi, hi).

      C’est assez vrai que les amerlos sont un peu brut de décoffrage et ont dû farfouiller chez nous. J’en veux pour preuve cet incroyable homage que Kerouac (un nom breton ?) rend à Céline. Et en français if you please !

      https://youtu.be/xePzjd7_JGE

      Cela étant dit, j’ai l’intime conviction que Kurt Vonnegut Jr. est original et 100% américain. Pensez, il est d’origine allemande et s’est pris des bombes américaines sur la gueule à Dresde (Slaughterhouse-Five) en tant que prisonnier de guerre américain !


  • Slate fait dans les théories complotiste maintenant ? Par contre



    Mais si vous vous plaignez, nous cesserons de vous donner des renseignements. Et il y aura plus d’attaques terroristes en France [...]
    payes-moi si tu veux que je te protège




    Ça n’est surement pas une menace de non-protection d’un allié mais une menace tout court d’un commanditaire terroriste. Franck Underwood est un saint homme à côté de ces gens.

     

  • Nos pires ennemis sont les states et leur patron Israël.

    De Gaulle avait bien pigé ce postulat, on connaît le résultat.


  • On peut très bien aimer les USA mais on ne peut renier sa propre culture c’est ses propres racines .C’est pas parce que on aime la culture Française que l’on est ringard bien au contraire ,puisque’ elle s’exporte , manger par exemple kebabs ou Mc do ,qui n’est pas un appel au meurtre peut se concevoir ,mais pas en faire une alimentation de repaire ou employer des mots anglophones à tout bout de champs ,parce que çà fait branché.La France a une culture bien plus raffinée qu’il faut préserver et transmettre .Si il en est encore temps.


  • @ Goriot

    "ils seront toujours à la traine des écrivains européens"

    Tu ne dois pas avoir un choix littéraire très vaste. Comme bcp de gens, je n’aime pas trop les ricains mais malgré cela j’en bouffe tous les jours du ricain ; pour la simple raison que dans nombreux domaines le choix est tout simplement plus vaste que ce soit au niveau littéraire, musique et films. C’est indéniable. A propos, parmi tes auteurs tu aurais pu aussi citer Alexandre Dumas.


  • Indépendamment du fond intéressant, cet interview laisse perplexe en raison de la nature de Slate.
    Slate France, satellite de Slate US et dans le réseau d’influence d’Attali, collaborant avec Arte (encore sous influence de BHL je présume) un média expert à souffler le chaud et le froid.
    Slate lui même dans la sphère du Foreign Policy qui contribue à l’exposition de la diplomatie américaine la plus orthodoxe.
    Slate, important du journalisme à l’américaine en majorité dont un nombre d’articles produits par des storytellers hollywoodiens, des romanciers déclarés. Il suffit de fouiller...
    Bref Slate.


  • Ca ne m’étonnerai pas si une base militaire de l’OTAN s’implante dans les années avenirs en France comme en Allemagne. Entre les pays de l’alliance (GB, FR, USA, RUSSIE) la France est la seule a accepter d’être colonisée, car je suis certain que la GB quittera l’UE, elle n’acceptera JAMAIS d’être colonisée.

    Cordialement.

     

    • En réalité, la France est le seul pays occidental à ne PAS avoir de base de l’OTAN sur son sol.

      Et puis, qu’entendez-vous par se laisser coloniser ? Car culturellement parlant, la GB reste bien plus proche des Etats-Unis que ne l’est la France, même en 2016 !


    • @Droite des valeurs"

      "En réalité, la France est le seul pays occidental à ne PAS avoir de base de l’OTAN sur son sol"

      Effectivement il n’ya pas une base militaire de l’OTAN sur le sol français, car la France fait parties des gagnants de la 2 GM. La France, la GB et les USA font partie des pays coloniaux, l’empire a empêché à l’Allemagne d’avoir des colonies en le manipulant et en l’entrainant dans des guerres pour voler ses anciennes colonies en Afrique (Namibie, Togo et une partie du cameroun), ainsi l’Allemagne est condamnée comme pays agresseur qui doit être coloniser et servir les intérêts des banksters de Wallstreet et du city of London, c’est ainsi qu’il y’a une grande base militaire de l’empire à Ramstein (Allemagne) ou jusqu’a présent les guerres de drones contre l’Afrique et le P.O sont menées.

      "Et puis, qu’entendez-vous par se laisser coloniser ? Car culturellement parlant, la GB reste bien plus proche des Etats-Unis que ne l’est la France, même en 2016 !"

      L’UE est un projet des nazis récupérés par l’empire pour la conquête du monde. Hitler de son vivant disait : Aujourd’hui l’Allemagne nous appartient, demain c’est le monde entier qui nous appartiendra. Donc il faut voir la monnaie EURO comme une croix gammée des nazis, c’est pourquoi la GB a refusé d’introduire l’Euro chez elle et je suis très sur qu’elle sortira de l’EU. Tous les 28 pays de lUE avec l’euro comme monnaie sont dans l’OTAN et sont des colonies de l’empire. J’ai des multiples sources en allemand, si vous parlez l’allemand je peux vous les filer.

      Cordialement.


  • “La France est tellement contrôlée par les États-Unis qu’elle en perd sa culture”...

    Et qui est-ce qui contrôle les zétazuni... ?


  • Poutine dit la même chose .....


  • Assange enfonce des portes ouvertes. Même Zemmour va plus loin que lui.


  • Et bah je vais vous dire : jamais je n’aurais cru lire ça sur Slate !

     

  • @Rémi lobry

    "You may now go and take a dive in the deep pool my friend !"

    Ton choix tu n’es pas mieux non plus. Tu ne cites que des auteurs connus que tu dois aimer citer lors de séances de name-dropping, comme ils disent
    Que dire au sujet de : Toni Morrison, Jim Thompson (Coup de torchon, avec Philippe Noiret), Chester Himes, James Baldwin, James Purdy, David Goodis, Elmore Leonard,...

    On dirait que la littérature française est un peu resté caler dans le temps.

     

    • Du name dropping de noms connus ? Quand je suis rentré en France (après une dizaine d’années d’absence) ces cons de français avaient coincé Vonnegut dans la case Science Fiction. C’est une spécialité française de mettre un auteur dans une boite à vie : Cousteau doit rester dans l’eau, Reeves dans les étoiles,Modiano dans les années quarante... Aussi Seymour Lawrence, l’éditeur de Vonnegut à Boston, m’a officielement chargé de représenter ses intérêts en France. J’ai donc été l’agent littéraire de Kurt Vonngut. Accessoirement, mon métier pendant des années consistait à traduire de l’anglais vers le français des auteurs américains. Ca devrait me situer un peu au dessus du name dropping comme tu dis. J’ai arrêté tout ça en 1979 pour faire de l’informatique parce que c’était un milieu bien plus rigolo que celui germanopratin et hyper prétentieux de l’édition française.

      Si j’ai cité des noms connus c’est justement pour ne pas faire du name dropping (je ne supporte plus cette expression et encore moins les français qui l’utilisent). En revanche toi, j’ai vu le moment où t’allais me sortir Trout Fishing in America que Richard Brautigan a écrit dans une maison bleue accrochée à la coline.

      Stop being so French, will you ?


  • Tout ça me fait penser au dernier James Bond...
    Parfois j’ai vraiment l’impression que les grosses productions hollywoodiennes servent à lancer des messages subliminaux comme si c’était pour narguer les populations

     

  • je pense sincèrement que même des putes de chantier ont droit à toute notre estime en comparaison de nos "élites politiques". car je suis pas sûr qu’elles soient consentantes, elles.


  • Et il y aura plus d’attaques terroristes en France. »

    Cette phrase me suffit ! Maintenant ceux qui croient encore aux versions officielles des attentats en France... regardez vous dans miroir et posez vous de sérieuse questions !



  • Quelle aurait du être la réaction des divers services de renseignement français ? Ils auraient du nous consulter immédiatement : "en savez-vous plus ? pouvez-vous nous expliquer pourquoi nous n’avons pas réussi à protéger le Président de l’espionnage américain ?"
    Mais ce n’est pas arrivé.




    Bien évidemment puisque les services dits anti-terroristes sont (sur ordre) les terroristes. Comment les définir autrement quand ils entretiennent un vivier de mercenaires disponibles pour frapper pour frapper au moment opportun ? Abrini, El Bakraoui et tant d’autres ont été attrapés pour crimes d’agression et attentats puis relâchés avant les attaques de Paris ou Bruxelles. S’ils ne sont pas neutralisés c’est bien dans un but de s’en servir ultérieurement.
    L’ancien de la DGSE Pierre Martinet ne dira pas le contraire.
    Dans le rapport hiérarchique DGSE>Gladio/Saceur>CIA nous ne sommes que de la chair à canon.


  • "Ils auraient dû nous contacter, mais ils ne l’ont pas fait" ; oui Julien, c’est un fait... Qu’ils s’intéressent uniquement, de manière préméditée, à leurs intérêts systéniques mensongers ; pas à celui qu’ils infériorisent : l’intêret supérieur de l’Etat, lui-même déjà corrompu jusqu’à la moelle.

    Loin de votre Australie natale, prenez soin de vous, portez vous bien M. Assange en Équateur.

     

Commentaires suivants