Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Julien Dray : "On doit continuer à défendre le métissage de la société"

Et "François Hollande est très en avance"

Extraits d’un entretien pour Libération paru le lundi 5 septembre 2016 :

 

Sur quoi la gauche complexe-t-elle ?

Sur le temps de travail, on ne mène même plus la bataille alors qu’on en parle dans le monde entier et que la droite raconte n’importe quoi. Pareil sur le salaire universel. Autre exemple, l’islam : soit on est dans un truc de Bisounours, soit on dit qu’il y a un combat à mener face à l’islamisme radical qui essaie de prendre en otage tout une partie de la communauté française pour la séparer. Il faut être intransigeant. Sur le burkini, j’étais par exemple contre les arrêtés municipaux, mais on ne peut pas dire que c’est un habit comme un autre. Et en même temps, oui, on doit continuer à défendre le métissage de la société car c’est ça, la réalité massive de la France. Sur l’intégration, il n’y a pas de discours positif alors que la France a intégré, en deux ou trois décennies, comme peu de pays ont été capables de le faire. Dans la vie réelle, la majorité des jeunes qu’on continue de dire « issus de l’immigration » sont surtout connectés au monde et au pays. Ils bossent, on les voit tous les jours dans les entreprises, les services publics. Et nous, les politiques, on est en décalage total avec cette réalité. Ce métissage ne détruit pas la France, il la rend plus forte et c’est en le disant, comme Ségolène Royal en 2007, qu’il faut affronter la droite qui porte, elle, une France archaïque et dépassée. Hollande a été le candidat de la jeunesse en 2012, aujourd’hui il doit être le défenseur de la France non pas communautariste mais métissée : celle des JO.

 

On n’entend pas ces mots dans sa bouche, qu’en pense-t-il ?

Sur ces sujets, il est très en avance. Il est d’une lucidité totale, c’est pour cela qu’il faut qu’il se lâche et qu’il assume en ouvrant encore plus la porte à la nouvelle génération. On avait un vieux pays, cette élection doit être celle d’un pays neuf. Cette génération ne quémande pas, elle veut qu’on lui donne toutes ses chances pour être entrepreneur de sa vie.

 

Les circonstances d’une victoire face au FN imposeront-elles l’union nationale au gagnant de 2017 ?

Je préfère parler de rassemblement parce que je crois à l’idée qu’il y a une confrontation au-delà des partis entre ceux qui défendent la France nouvelle qui existe et ceux qui se raccrochent à une France qui aurait disparu. Dans cette revendication, le candidat de gauche victorieux peut tout à fait tendre la main à des personnalités et à des forces partageant cette ambition de défendre la France métissée et « intégratrice ». Mais la coalition « arc-en-ciel », ce n’est pas non plus le renversement des alliances ou la simple addition des bonnes volontés, c’est un projet politique. C’est une discussion que j’ai d’ailleurs eu des nuits entières avec Macron. Il avait du mal à comprendre combien il est important de ne pas se couper de la gauche de la gauche, qui a en elle une sève de contestation qui doit être utile. L’idée qu’un autre monde est possible, qu’il n’y a pas de fatalité, cela doit continuer à nous nourrir. Encore une fois, si Mitterrand a d’abord pris Mai 68 dans la tête sans vraiment comprendre, il a ensuite, comme l’a formidablement dit Roland Castro [architecte et soixante-huitard historique, ndlr], mis « une paille dans le cerveau de Mai 68 ». La gauche qui perd, c’est celle qui s’enferme dans les excommunications, les sommations, et qui finit même par nourrir la violence en son sein. Personne n’a le monopole de l’identité de la gauche.

 

Sur l’idéologie de Julien Dray,
lire chez Kontre Kulture

 

Julien Dray, sur E&R :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Engendrer le métissage et la pauvreté afin de créer un chaos social où le français de souche ne s’identifiera plus et où le métisse ne s’identifiera pas...Bref un terrain propice à une déstabilisation des mentalités et à une violence au quotidien, qui fera de la France un champ de bataille où seuls les riches se sentiront en sécurité et de plus en plus riches. De quoi créer une fracture des classes sociales pour qu’ils en existe plus que deux les pauvres et les riches avec un écart de niveau de vie énorme entre les deux. Naissance d’une nouvelle police pour mater les pauvres et d’un nouvel ordre mondial pour être sur qu’ils le restent.

     

    Répondre à ce message

  • #1550363

    Hahaha, le camarade Juju est trop intelligent pour croire ce qu’il dit. À mon humble avis il doit se vomir lui-même de savoir qu’il est dans le faux depuis tant d’années. Mais n’a pas la possibilitié de l’avouer, sous peine de perdre son train de vie et ses lubies coûteuses. Mon pauvre Julien, si tu lis ce message, comme je te plains d’avoir conscience que tu as raté ta vie, et de tellement souffrir en-dedans...

     

    Répondre à ce message

  • #1550368
    Le 6 septembre à 20:00 par réveillez-vous
    Julien Dray : "On doit continuer à défendre le métissage de la (...)

    Dray n’ira jamais proner le métissage des asiatiques , des africains , des Hindous ... non , pour ceux de sa tribu ...Le métissage ne concerne que les BLANCS

    Nous sommes en guerre et cette guerre à un nom : RACIALE

     

    Répondre à ce message

    • #1550448
      Le 6 septembre à 21:29 par mon_chien_c_mon_copain
      Julien Dray : "On doit continuer à défendre le métissage de la (...)

      L’utilisation du mot ethnie au lieu de race a plus d’efficacité me semble t-il, elle freine la contre-argumentation classique de racisme. Race, moi je n’utilise plus ce mot. Ethnie, on pense a une tribu d’Afrique, ça passe mieux.

       
  • #1550441

    "On doit continuer à défendre le métissage de la société" … sauf en Israël !

     

    Répondre à ce message

  • #1550492

    Les juifs , le peuple qui ne se mélange pas et qui encourage le métissage pour tous les non juifs afin de s’assurer le monopole du particularisme élitiste : la judéité ne se transmet que par la mère ( juive) . Le métissage assure aux juifs la dislocation des autres religions, des valeurs traditionnelles, des modèles sociétaux et surtout permet de répandre la division ; ingrédient indispensable pour s’assurer un règne sans faille.

     

    Répondre à ce message

  • #1550616
    Le 7 septembre à 06:36 par pinailleuse du matin
    Julien Dray : "On doit continuer à défendre le métissage de la (...)

    Au minimum il devrait clarifier l’avantage qu’en tirera le peuple. Tu vend pas un truc aussi extrême (parce que ça l’est) sans arguments bétons. Mais non...
    Quand à l’unisson tout le spectre politique assène les mêmes fadaises, le message sature les ondes, c’est plus mécanique qu’autre chose.

     

    Répondre à ce message

  • #1550683

    Le métissage ne me fait pas vomir, mais il est illusoire de vouloir en faire un socle de société, et extrêmement malhonnête d’en faire un référent moral positif (ou alors, avoir deux bras et deux jambes est positif en soit ; non, non, c’est juste un fait, c’est tout : les hommes ont deux bras et deux jambes et certains ont une origine métissée, c’est tout).

    Le Brésil, entre autres, est un bon exemple de ce que donne le métissage et leur société reste peu ou prou structurée inégalitairement sur les gradients de noirceur de la peau.
    Allons aussi faire un tour dans les Antilles, françaises ou non, et regardons comment ça se passe.

    Donc c’est une arnaque. Une société a besoin de cohérence culturelle et le métissage, qui suppose une immigration de masse et sape la cohérence de nos sociétés, - en tout cas des sociétés de l’Ancien monde (Europe, par exemple) est un symptôme de déstructuration.

    Je veux dire : en République, on se fout de la couleur de la peau, moi le premier. Mais il y a des seuils anthropologiques et sociologiques à ne pas franchir si l’on veut que le corps social garde une cohésion apte à rendre les buts républicains viables.

     

    Répondre à ce message

  • #1550778

    Une question :Les enfants de Julien Dray sont-ils issus du métissage ou de sa communauté tribale ?
    Avec ce genre de personnages on a l’habitude des " fais ce que je dis...pas ce que je fais "

     

    Répondre à ce message

  • #1550873

    comme dirait tata Tesson : maintenant y en a marre , c’est un peloton d’exécution qu’il faudrait ....

     

    Répondre à ce message

  • #1550905

    "Et en même temps, oui, on doit continuer à défendre le métissage de la société car c’est ça, la réalité massive de la France."

    Il y a 20 ans, les mêmes disaient exactement que l’immigration n’existait pas ailleurs que dans l’esprit des racistes, que c’était un faux phénomène etc... Même Liberation fait encore des articles de ce genre de temps à autre, même si ça devient quand même difficile à tenir.
    Et donc après avoir menti des décennies, ils passent à l’étape d’après : "la réalité du métissage est là, donc il faut continuer".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents