Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Kontre Kulture Musique présente Stéphane Blet, pianiste et compositeur

Pianiste virtuose, le compositeur et interprète Stéphane Blet présente son parcours et ses références, ainsi que son album Figure libre paru chez Kontre Kulture Musique.

 

 

Se procurer l’album de Stéphane Blet
chez Kontre Kulture Musique

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel talent.

    Et puis d’un coup je me suis imaginé la situation où son père lui aurait dit : "NON ! TU NE SERAS PAS PIANISTE ! C’est ridicule ! Tu feras ingénieur soudeur ! C’est l’avenir !"

    Il aurait fini dépressif et la France aurait perdu un grand pianiste. Comme quoi c’est tellement important d’écouter son coeur parfois.


  • Pourquoi ne pas proposer d’édition CD ?

     

  • Énorme merci à ce Grand Monsieur pour la bouffée d’oxygène sous la canicule, ça fait du bien dans cette société de merde.
    Si j’avais eu la chance, le privilège de vous avoir comme professeur, ça m’aurait évité l’autodidactisme qui n’est peut-être pas forcément une tare, mais qui me semble quand même être un processus plus lent qui ne mènera jamais au niveau technique d’un musicien classique, même si par ailleurs Stéphane Blet apprécie Led Zeppelin ou Black Sabbath.
    Respect !
    Je m’en vais de ce pas commander "Figure Libre" (au singulier svp) et en plus c’est chez KK, que demande le peuple ?

     

  • Aah, que ça fait du bien d’écouter des gens sensés, talentueux, et libres !
    C’est sûr qu’un petit génie bien français comme Stéphane Blet, on le verra jamais chez Drucker.


  • Un artiste talentueux et de surcroît patriote (du moins conscient)... C’est doublement rare...
    Bravo et merci E&R de remonter le niveau.


  • Ce qui m’a impressionné à l’écoute de l’album, c’est que, malgré le très grand éclectisme des œuvres, je trouve toutes ses interprétations magnifiques, qu’elles soient (classique, romantique, contemporaine).

    Ses deux compositions (volutes et la sonate "renaissance") sont également tout à fait remarquables. J’adore les accents "debussiens" de la première et l’énergie tourbillonnante qui se dégage de la seconde. J’espère que Kontre Kulture éditera d’autres de ses compositions.


  • Très bon album de Stéphane Blet. Très accessible même pour les néophytes de part la diversité des morceaux qu’il y aborde. Un tel talent pour ce prix, on dit merci KK... Je ne m’en lasse pas.

     

    • Je viens passer commande de ces petits chefs-d’oeuvre qui, en ces temps, entrent mélodieusement dans nos oreilles agressées en permanence d’événements liés aux attentats, burkini et autres saloperies mondialistes qui devraient ne pas avoir eu lieu dans notre pays si on avait des dirigeants dignes de ce nom qui aiment la France d’abord. Alors écouter Stéphane BLET nous transporte vers d’autres univers : un pur bonheur ; cela nous relaxe dans ce monde de fou.

      Transmettez-lui mes félicitations pour ces reprises sublimement interprétées.


  • C’est passionnant. Vraiment.


  • Heureuse de voir des oeuvres classiques sur E.R. C’est souvent cette culture qui manque aux jeunes. Mais qu’est ce que le talent M. Blet ? Pourquoi si jeune étiez vous interpellé par ce petit jouet d’enfant sous forme de piano ? Pourquoi vous et pas un autre ? Quel est le phénomène qui existe à la base du don ? Croyez vous à la génération spontanée ? Le talent se mérite ! c’est l’acquis de plusieurs vies. Eh oui ! Un art étudié pendant plusieurs vies va mener au talent virtuose ! Il faut élargir notre vision et la théorie des vies successives explique tout !


  • Un homme debout et un superbe Artiste ! (Une vie sans musique est inconcevable)


  • Je suis en plein milieu de la vidéo, et suis vraiment heureux d’écouter cet homme d’exception. Etant également passionné par la musique - et celle de Marcel Dadi, le juif le plus cool ! - j’approuve tout ce qui est dit avec enthousiasme ! Mais, je suis méga fan d’Art Tatum (plus que d’Eroll Garner !) ; écoutez également sa musique, que Horowitiz (justement, et à la même époque : 1940), trouvait géniale !


  • Quel plaisir de voir que ce Monsieur, ce grand artiste, est un vrai patriote. Je partage complétement son analyse sur la singularité de chacune des sensibilités européennes. Et la tristesse de les voir s’uniformiser en quelque chose d’aussi infâme. Fier de vous avoir à nos côtés. Comme quoi le vrai, le beau, et le bon, sont souvent associés dans les mêmes combats.

    Bref, il est temps de régler son compte au mondialisme !


  • "Figure libre" interprété par un électron libre, j’aurais aimé le trouver en CD ou une autre de ses oeuvres.. mais introuvable sur le site de la Fnac ?!
    Inutile de se demander si les prises de position de ce Virtuose ne sont pas en rapport avec son absence des rayons de vente "grand public".. il n’y a pas meilleure illustration de ce que dénonce Stéphane Blet !


  • Vidéo très intéressante, je ne connaissais pas ce personnage, merci E&R de nous montrer de vrais personnages à contrario des médias mainstream.


  • Passage très appréciable sur la musique à l’école.... et pas mal de mauvais souvenirs pour beaucoup !
    On remarque que les interprètes féminines sont en effet de plus en plus jolies, mais y a-ton gagné ?

    Mes 1ers émois musicaux furent les indépassables "Carmen" de Bizet et le concerto d’aranjuez. De Liszt, je recommande les "jeux d’eaux à la villa d’este" ; bonne route à mr.Blet....


  • Merci pour cet agréable moment, et merci de dire tout haut ce que beaucoup d’autres pensent tout bas, n’en déplaise aux félons.


  • Bravo ! très intéressante interview et belle réintroduction à la magie de la musique classique.
    Merci Stephane Blet pour votre passion, votre fierté et franc parler.

    Pour le symbolisme, je vous suggère d’aller jeter un oeil aux travaux de Luc Bigé qui fait un travail remarquable de ré-interprétation du sens des mots, des mythes grecs et des symboles de la nature.


  • Erroll Garner c’est la base, j’ai moi aussi tous ses albums et je m’en lasse pas, surement un des meilleurs melodistes du siecle dernier, a mi-chemin entre classique et jazz, et le mec t’improvise ca avec le sourire du haut de son bottin telephonique, t’es obligé d’adorer ! D’ailleurs y a un album qui sort le mois prochain avec des nouvelles chansons.


  • Là il n’y a pas l’ombre d’un doute, on est au coeur de l’excellence européenne. Cet homme au talent inestimable, nous transmet ce qu’il y a de plus génial, en plus de sauver l’honneur de la civilisation en pleine décadence.
    Mon rêve serait de voir monsieur Blet se consacrer entièrement aux oeuvres méconnues d’innombrables compositeurs post-romantiques injustement restés dans l’ombre.


  • La flute a bec s’est avant tout l’instrument du pauvre car c’est le moin cher. Et grace a ce petit instrument les enfants peuvent decouvrir s’ils ont un don musical ou pas. Ce n’est pas en ecoutant une belle musique qu’on le decouvre.

     

    • Pas evident, j’étais bon en flute mais ca m’a jamais poussé vers la musique, plus tard j’attrapais une guitare pour impressioner les filles (comme 95% des guitaristes j’imagine), finalement j’ai insisté pendant une quinzaine d’années (merci Django...), sans jamais atteindre le niveau que je visais (mais en depassant tout de meme largement les 95% de guitariste haha), et puis il y a deux ans je decouvre Erroll Garner, je me met au piano direct, et là surprise, je suis doué, bien meilleur qu’à la guitare, je sens que je peux atteindre le niveau de Garner (le talent ca m’etonnerait par contre !), et tout ceci n’a strictement rien à voir avec la flute à bec de mon enfance, même si c’est vrai que c’est l’instrument le moins cher et que ca peut en diriger certains vers la musique, ca n’a pas du tout fonctionné pour moi (peut-etre un peu d’oreille mais c’est tout), mes besoins sexuels d’adolescent et les exemples musicaux de très grand talent ont fait du meilleur boulot :)


    • @ameji ; effectivement, tout dépend : je pense que la musique devrait être optionnelle à l’école (la flûte étant un repoussoir : le chant étant le premier et plus bel instrument, c’est lui qui devrait être promotionné et mis en avant : la voix, c’est la base)
      .... Cela dit, Berlioz, quasi-autodidacte, a découvert sa vocation sur une petite flûte dans son village d’Isère ; comme quoi, cas chaque cas est différent !


    • L’un d’entre vous sait-il la différence entre une flûte et un pipeau ?

      Ou est-il question du même instrument ?


    • @mentor ; la flûte dont tu parles sans doute se rapproche de ce qu’on appelle un "flageolet", le pipeau est instrument de poche, de base.
      Dans les 2 cas, ce sont des flûtes, grosso modo (donc, de la famille des instruments à vent) ; ensuite les tailles -donc le son aussi- diffèrent, l’instrument peut être avec des touches à clés (comme la flûte traversière, instrument phare des divers concertos pour instruments)
      Voilà.


    • @anony, j’ai connu le collège dans les années 80, et mon pipeau de prolo acheté 3,50 francs chez COOP le supermarché, je soufflais dedans comme un dément et je foutais le bordel pendant le cours . Si on m’avait foutu une guitare dans les pattes, j’aurais moins fait le malin...


    • A mon sens, M.Blet oppose musique traditionnelle et élitiste au travers de la flûte. Car la flûte est un instrument populaire, Le fifre et le tambour ne vous disent-ils rien ? Les deux étaient associés pour faire passer de message à la population,mais pas seulement, sous l’Ancien Régime notamment. La flûte était l’instrument de H.D Thoreau. Facile à transporter, il se fabriquait relativement facilement avec des branches de saules. Mais comme on nous a déposséder de culture, le peuple l’a oublié (sauf quelques irréductibles, fort heureusement).
      Dire que la flute est instrument de torture est exagéré, car le piano déforme autant les doigts (ils s’adaptent à l’instrument).
      Je ne suis défenseur de la flûte à l’école pour autant. Ce n’est pas la flûte qui est à jeter, c’est éduction musicale qui n’est pas adapté, et de ce point de vue je rejoins M.Blet.


  • Un homme intelligent et raffiné. C’est un honneur de compter des personnes comme lui dans nos rangs.


  • M. Blet, svp, revenez très bientôt nous cultiver encore si humblement avec vos connaissances et cette France patriotique de notre foi et de nos rêves !
    Quant à toi, E&R, tu es vraiment "un vrai trésor, un grand butin, une perle rare" !

     

  • #1543913

    C’est Tony Iommi et Geezer Butler, frère...


  • Quel régal !

    Kontre Kulture fait bien de se rapprocher de la musique instruite et de s’éloigner du rap, même si j’ai rien contre ce dernier.

    Un prodige qui cite Black Sabbath, et la journée devient rayonnante.


  • #1554552

    Au son de la musique, les situations, les choses, les gens... - tout finalement - semblent sans importance.

    Bien vu ; libertango devrait aider les français un peu à se libérer.

    ==================================
    Subsidiairement : le Tango provient-il bien d’Argentine ?


Commentaires suivants