Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’AFP fait la publicité d’E&R

Le clivage gauche-droite, indépassable horizon des journalistes mainstream

Égalité & Réconciliation, Fdesouche, Boulevard Voltaire ou encore Russia Today... Depuis une décennie, des médias au positionnement très droitier ont fait leur apparition sur la toile, avec l’objectif de « réinformer » les citoyens.

« Trop à gauche » ou encore « pas suffisamment représentatifs », c’est bien souvent en ces termes que les Français jugent leurs médias. Les sondages réalisés élection après élection ne démentent pas ces impressions. En juin 2012 par exemple, un sondage Harris Interactive estimait à 74% le taux des journalistes ayant voté à gauche lors de la présidentielle.

Pour lutter contre « la gauchisation des esprits » – selon la formule de Jean-Marie Le Pen – des médias à la droite de la droite ont ainsi fait leur apparition.

Pour Jean-Marie Charon, sociologue des médias, la montée des « médias de masse », et notamment la télévision, a banni « les opinions minoritaires » de l’espace médiatique : « de l’avènement de la télévision jusque dans les années 1990, les courants minoritaires dont l’extrême droite n’ont plus eu accès à la télé officielle », explique-t-il.

Privés de leur droit de cité dans les médias, « ces courants minoritaires » ont, selon le sociologue, « profité de l’essor du numérique pour lancer leur propre plateforme d’information ».

 

Des médias hétéroclites

Hétéroclites, ces médias partagent néanmoins une vision du monde et un positionnement idéologique.

Toutefois, deux stratégies se font face : d’un côté, un choix en faveur d’un discours presque exclusivement identitaire et de l’autre, une stratégie plus « confusionniste », dont l’intérêt, selon Tristan Mendès France, enseignant en cultures numériques à l’université Sorbonne-Nouvelle, est de créer « des passerelles » entre extrême droite et extrême gauche.

« Le site Égalité & Réconciliation par exemple, traite régulièrement de la question du TTIP (traité de libre échange transatlantique) ou encore du Big Pharma (...) En clair, des thèmes qui pourraient être traités par des médias d’extrême gauche », relate l’enseignant à l’AFP.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 

Gauche du travail et droite des valeurs, la case qui manque
aux cerveaux journalistiques, à découvrir chez Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

Pour soutenir Égalité & Réconciliation :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1548466
    Le 4 septembre à 02:25 par Frédérick
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    L’objectif de cet article est clairement de faire rentrer dans le rang les brebis égarées mais les arguments sont tellement pathétiques que je crois qu’ils ne pourront faire que l’effet inverse.

    Merci à l’auteur d’avoir fait découvrir E&R à de nouveaux lecteurs.

     

    Répondre à ce message

  • #1548493
    Le 4 septembre à 06:20 par Kari K
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Pour la spécialiste de la Russie Anne Nivat, ce positionnement n’a rien d’étonnant : "les Russes veulent incarner l’alternative dans chaque pays où ils s’implantent et en France, l’alternative selon eux c’est de relayer les thèses de la droite dure".

    Anne Nivat est la femme de Bourdin... !

     

    Répondre à ce message

  • #1548498
    Le 4 septembre à 07:05 par cernunnos
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Commentateur D"ER, vous avez tous, tout dit et vous avez bien raison.

     

    Répondre à ce message

  • #1548545
    Le 4 septembre à 09:27 par TaTaYoYo
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    En même temps cette publicité est formidable, au prix de cette dernière !
    De plus en plus de gens se détournent des médias officiels, faut pas être grand savant pour comprendre qu’on nous raconte ce que le gouvernement veut. Et uniquement cela. Rien à envier aux régimes dictatoriaux.

     

    Répondre à ce message

  • #1548552
    Le 4 septembre à 09:53 par dixi
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Les mérdias mainstreams ne sont pas là pour dire la vérité ,sinon çà se serait ,ils sont là pour faire élire leur poulain et ensuite venir bouffer les restes dans la gamelle ,il n’y a cas voir les sondages ,instrument bidonné pour influencer le mouton indécis .On a l’exemple avec Macron ,maintenant c’est l’homme providentiel ,il est jeune beau ,il sent bon le sable chaud par rapport à Juppé, l’ancien repris de justesse qui en tant que ministre ,à un bilan plutôt catastrophique .Ces gens sont interchangeable ,ils fonctionnent à droite comme à gauche puisque c’est le même politique et qui se passe la main depuis plus de 40 ans pour avoir le même bilan .Les médias ne servent plus de relais d’information, mais de déformation ,pour amener le couillon là où ils veulent, car il n’y a pas de neutralité, mais de la complicité .C’est toute la différence avec E&R qui fait de l’information à l’inverse de la propagande..

     

    Répondre à ce message

  • #1548554
    Le 4 septembre à 09:56 par Manapany
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Détail croustillant : les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article !

    Ont-ils peur de découvrir qu’une majorité de français n’ont plus confiance en ces journaux mainstream ?

     

    Répondre à ce message

  • #1548567
    Le 4 septembre à 10:28 par Eniotna
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Article intéressant ou on apprend avec consternation que le petit-fils mendes (ex)france est devenu professeur d’université... Blogueur mediocre et haineux, obsédé par l’extrême droite (mais pas celle d’Israel), ami intime de caroline fourest, ancien assistant parlementaire ; voila encore un élu non-élu qui vit sur notre dos en nous crachant dessus...

     

    Répondre à ce message

  • #1548991
    Le 4 septembre à 19:36 par durandal
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    Excellent signe cet article !

    Le système est en train de valider le clivage ultime, entre ceux qui croient et ceux qui ne croient plus à la doxa.
    Cela laisse supposer que la propagande va se radicaliser encore plus et donc par effets centrifuge de plus en plus de spectateurs vont être expulsés de cette matrice conceptuelle d’illusions spectaculaires que nous vend le microcosme médiatico-politique.
    Ce qui est positif, c’est que cet "écrémage" leur laisse une majorité de cons tandis que les réelles forces vives du pays basculent petit à petit vers la "dissidence" forcée.
    Un rapport de force qui s’inverse donc, Alain Soral avait encore une foi raison de comparer cette phase avec la fin du bloc soviétique.

     

    Répondre à ce message

  • #1549137
    Le 4 septembre à 22:18 par vivelhumanite
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    je ne veux plus de ces division artificielles, Droite/ Gauche et mon c... sur la commode.
    Je pense sans rien m’interdire sauf nier Dieu ; son message et sa creation.

     

    Répondre à ce message

  • #1549815
    Le 5 septembre à 23:02 par SPTX
    L’AFP fait la publicité d’E&R

    "courants minoritaires dont l’extrême droite"

    À partir du moment où on n’est pas d’accord avec eux on est "minoritaire". Venant de personnes qui n’auraient pas 10% de la population derrière eux en démocratie directe (UMP compris, j’en fais le pari), hilarant ou insultant, j’ai du mal à me décider. Peut être bien les deux.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents