Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Allemagne crée des "mini-jobs" à 80 centimes de l’heure pour les réfugiés

Les autorités allemandes souhaitent faciliter l’intégration des réfugiés et leur apprentissage de la langue. Pour se faire, elles cherchent à faire rentrer les migrants dans le monde du travail, en créant cent mille offres d’emploi sous-payés.

 

Berlin veut créer 100 000 mini-jobs à 80 centimes de l’heure pour les réfugiés, dont 11 600 pour le seul Land de Bade-Wurtemberg. L’objectif affiché ? Faciliter leur intégration et leur permettre d’apprendre l’allemand à travers le monde de l’entreprise.

Mais en Allemagne, une telle mesure provoque la polémique : non seulement les réfugiés seront particulièrement mal payés, mais avec ce salaire, ils imposent une féroce concurrence aux travailleurs allemand, et plus particulièrement aux chômeurs longue durée.

En effet, de tels mini-emplois existent déjà pour les chômeurs longue durée dans le pays, mais ils sont rémunérés 1,05 euro de l’heure, ce qui est déjà très peu.

Interrogée par France Bleu, la directrice générale de l’association des villes allemandes Gudrun Heute-Bluhm a tenu à clarifier la situation : « Ce n’est ni un salaire, ni un vrai travail, comme remplacer des vendeurs ou autre, mais des tâches qu’ils n’effectueraient sans doute pas en temps normal. Plutôt un travail d’utilité publique ».

« Pour 75 % des offres d’emploi, cet argument n’est pas valable », rétorque la député Verte Brigitte Pothmer, toujours sur France Bleu. « Les réfugiés sont très mal payés parce que la ministre du travail, veut absolument créer 100 000 jobs à 80 centimes. Elle n’a pas réussi à faire débloquer assez d’argent par le ministère des finances, voilà pourquoi les réfugiés doivent travailler pour moins cher encore que les chômeurs de longue durée » explique la parlementaire allemande.

Les migrants susceptibles d’être recrutés n’ont pas encore de permis de séjour. En attente de documents en règle, ils ne peuvent donc pas prétendre à de réelles offres d’emploi.

En 2015, environ un million de migrants sont arrivés en Allemagne, encouragés par l’annonce faite par la chancelière d’en accueillir 800 000.

 

Colère des internautes

Sur la toile, les internautes allemands sont particulièrement critiques à l’égard de cette nouvelle mesure. La plupart soulignent que ces nouveaux emplois seront encore plus précaires que les fameux « jobs à un euro ». « Les migrants ne sont pas aussi stupides que les allemands, qui acceptent d’être payé un euro pour un travail. Être payé aussi peu est une honte » tweet un utilisateur.

« Quel intérêt si les migrants viennent travailler pour moins d’un euro ? Ne feraient-ils pas mieux de rester dans leur pays ? » s’interroge un autre internaute.

Enfin, certains semblent s’alarmer de la concurrence instaurées entre travailleurs allemands et migrants : « Avec ces emplois encore moins cher que les jobs à 1 euros, les migrants seront embauchés en premier. À éviter, en ces temps de tensions sociales ».

 

L’immigration et le capital, lire chez Kontre Kulture

 

Immigration et dumping social, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La saignée salariale se poursuit.
    Après les délocalisations massives des années 2000, voici l’importation d’esclaves du tiers-monde.

    Bientôt, en tant qu’autochtone, il faudra payer pour avoir un emploi...

     

  • Arrêt immédiat de cette politique mondialiste dont la Merkel est une complice très active, et retour non moins immédiat des pseudo réfugiés dans leur pays d’origine, aux frais de ceux qui ont organisé et financé leur déportation.


  • Quelle honte.
    Sérieux....

    Je ne comprend pas comment des gens peuvent trouver moralement acceptable cette exploitation de la misère
    De plus cette nouvelle "mixité sociale puissance 10" est super dangereuse.

    Ils ne rendent pas compte les politiciens que quand les peuples vont péter un câble cela va remonter directement jusqu’à leurs fesses ? Ils ont vraiment envie de finir comme les Ceausescu ?

     

    • non, c,est ton voisin qui écopera et c’est contre lui que tu vas te retourner comme vont le décider tes maîtres ou nos maîtres. Quand à Ceausescu, c’est nos maîtres qui l’ont décider et non pas son peuple pour qu’ensuite il intègre son pays à l’union européenne. Le peuple aboie et ne mord que sur l’ordre des puissants qui sont très précautionneux pour s’exposer.


  • Bien sûr, via les allocations familiales, façon détournée de privilégier le niveau de vie d’électeurs d’escrocs-bien installés, les migrants continueront de se payer des portables dernière génération et des poussettes-tanks. Les raisonnables Allemands (je n’ai pas de quoi-je ne procrée pas) se serreront la ceinture, vivront avec leur belle-famille, et deviendront les locataires de mafias immigrées pratiquant la tontine !
    On paie officiellement 90 centimes d’euro les inutiles "migrants" ; mais de fait beaucoup plus. Ce beaucoup plus n’est pas accessible aux Européens, à moins qu’ils n’acceptent de se tiers-mondiser mentalement : abandonner leurs enfants à autrui, ne pas se soucier de leur instruction.


  • Dumping social...la 2ème raison derrière cette merde.
    La première étant la destruction de l homogénéité ethnique pour que les luttes ne soient plus que horizontales entre les classes dominées...
    Le tout est au détriment des peuples, des plus pauvres de notre société, et est organisé par les plus riches et les plus égoïstes.


  • Ca ne paye meme pas la bouffe...

     

  • Les chomeurs allemands doivent enrager en ce moment , ils vont peter un cable ! Et ce sera tant mieux. Merkel et sa clique sont des salopards visa a vis de leur peuple. (On a les memes chez nous).


  • Cela leur permet de maintenir les étrangers sur le sol allemand ainsi que de faire de la concurrence déloyale aux allemands ainsi qu’un chantage à la baisse des rémunérations salariales.


  • 12h par jour, 7 jours sur 7 pour 300€ / mois. 100% esclavage à la sauce allemande. Migrants, welcome !

     

  • C’est d’autant plus intéressant que les nouveaux esclaves ainsi crées s’autogèreront avec leurs 7euros/jour, et de plus ils se reproduiront et se multiplieront !..
    Au 19ème siècle , durant la période esclavagiste, les propriétaires d’esclaves se devaient de maintenir leur capital humain en bonne santé afin que celui-ci soit des plus productifs. Aujourd’hui, nous en sommes à la notion d’esclave jetable, remplaçable à tout moment en cas de défaillance.....c’est ce que certains appellent "énergie renouvelable" ou la transition énergétique !.... le SAV n’est plus assuré !.

    C’est là, bien sûr, une idée directement sortie des loges humanistes !!!!!

     

    • A Lahuri

      Ca ne date pas d’hier, l’esclave jetable.

      S’intéresser à la condition ouvrière au moment de la révolution industrielle, au 19è justement : amplitude journalière, cadence, de travail, précarité, accident, maladie, rémunération.

      Et ça concernait aussi les enfants à partir de 6 ou 7 ans.


  • Celui qui travaille pour la survie de ce systeme se fait complice. Nous devrons faire tomber ce systeme. Moi je l’ai fait depuis 4 ans en tant qu’ingenieur informaticien et me prepare pour l’avenir apres la chute de ce systeme qui est inevitable. Celui qui ne se prepare pas sera surpris.

    A bon entendeur salut !


  • Voilà comment faire baisser de manière fulgurante le niveau de maturité d’une nation à abattre. Les parents / politiciens de la famille d’accueil Allemagne ont trouvé une super idée : en échange de l’accomplissement de quelques tâches, offrir de l’argent de poche aux nouveaux enfants adoptés qui sont en pleine puberté et pourront ainsi au moins se payer juste de quoi se bourrer la gueule à la prochaine "fête" de la bière et violer leurs nouvelles soeurs de la famille d’accueil Allemagne.



  • Les autorités allemandes souhaitent faciliter l’intégration des réfugiés et leur apprentissage de la langue. Pour se faire, elles cherchent à faire rentrer les migrants dans le monde du travail, en créant cent mille offres d’emploi sous-payés.



    La logique voudrait que ces "pauvres migrants" retournent chez eux une fois le conflit terminé..
    C’est donc bien la preuve que ce ne sont pas des "réfugiés de guerre" mais bien des colons envahisseurs que les ordures au pouvoir utilisent contre la population Européenne

     

    • C’est évident , il suffit de voir , parmi ces "réfugiés " le nombre de francophones : marocains, algériens, ivoiriens ....il me semblait pourtant que la guerre d’algérie était terminée ...et pourtant ils trainent par dizaines dans les rues de RENNES ....Pauvres européens naifs !


  • Je suis extrêmement surpris que personne ou presque ne se rende compte que nous sommes revenus aux pires temps de l’esclavagisme et de ses clichés entretenus par Hollywood et la Gauche…
    Le Bon nègre Banania, c’est raciste. Le Bon Migrant, c’est méga-cool. Plus c’est gros...


  • Le but est bien là, que les gens s’en prennent à ces nouveaux étrangers et par effet de dominos aux autres.

    De ce fait l’oligarchie n’est pas inquiétée et peut continuer tranquillement son bonhomme de chemin pendant que la populace dépense son énergie à la vindicte des étrangers.

    Pas qu’ils soient plus intelligents ces ordures, mais surtout que les gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

    Quand je lis les commentaires des gens sur la polémique sur le burkini par exemple, ça en est tellement pathétique que je me demande s’il faut en rire ou en pleurer.


  • On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer du grotesque de ces mesures, qui réalisent au mot le mot, le concept de Marx d’armée de réserve du capital.

    Ben les Allemands à un euros de l’heure ne sont pas près de voir le bout du tunnel.

    Ils vont bousiller ce pays.

    On se fait entuber, là, en direct, sous nos yeux.

    Pas de réaction, sidération.

    A pleurer (de colère) plutôt qu’à rire.


  • Des clandés à un euro (de bénéfice moyen) de l’heure, pas besoin d’aller à Berlin pour en voir, suffit de faire un tour du côté de la Tour Eiffel ou du château de Versailles.


  • On comprend pourquoi ils étaient accueillis à la gare de Munich les bras ouverts...


  • Ils sont courageux tous ces ingénieurs syriens : traverser l’europe pour venir passer le balais en allemagne à 80 centimes de l’heure...

    Ca valait le coup de faire bac +8...


  • Même genre de méthodes en Belgique où c’est La Poste qui organise le dumping social : http://www.msn.com/fr-be/actualite/...


  • Il y en a qui tombe dans le panneaux

    Je m’explique ,il est impossible de vivre avec 8€ par jour est d’une
    Cela risque de provoquer non pas une inflation des prix mais plutôt une déflation et je ne pense pas que les banques seraient d’accord car il perdront leur pouvoir de domination par le remboursement d’emprunt et l’usure.
    La vrais finalité c’est d’inciter les migrants ,émigrants à ouvrir leur propre boite confère les personne d’origine africaine en France.
    En effet vous ne pouvez donner comme perspective à 1 millions de réfugié coincées en Allemagne des job à 80 centimes
    Je pense que les personnes d’origine de la Turquie et du Maghreb et des BANQUES vont aider les émigrants à créer leur propres entreprises.
    En effet puisque qu’on autorise des migrants à travailler ,il va de soit qu’on ne l’interdirait pas d’ouvrir sa propre boite.

    Soit les migrants emprunterons indirectement soit les migrant emprunteront directement,en tout les cas ils mettront leur pied dans l’USURE.

    Il est possible que cette perspective incite quelque migrants à quitter l’Allemagne pour chercher une vie meilleur
    Il est possible que le patronat allemand fasse machine arrière pour éviter un probable déflation

     

  • En France on n’oserait tout de même pas !


  • Ils sont fous ces allemands...

    Bon passons sur le job à 80 centimes, mais même un job à 1 euro de l’heure, il suffit de fumer un paquet de cigarettes à 7,10 euros par jour et tout l’argent gagné la journée est perdu...

     

  • Tout se passe comme prévu. Et demain chez nous, entre deux razzias.


  • Pour 80 centimes de l’heure ,la vaseline est fournie avec ,ou on vient vous la passer le matin avant d’aller à la mine .


  • Mal recherché. Ils ne savent pas que celui qui est payé 0,80 ou 1,05€ l’heure a en plus l’allocation de l’état à 380€/mois plus loyer payé. Donc en tout environ 1000€ dont seulement 130€ sont payés par l’embaucheur et le reste par l’état. Le réfugié obtient alors un salaire d’environ 1000€ mais l’ironie veut que ce soit en grande partie le contribuable qui le paye avec son maigre salaire. Comprende ?

     

    • Cela se passe comme cela depuis longtemps en France ou le smic ne permet pas de se loger dans la région parisienne. L’APL payé par le contribuable permet aux smicards et aux différentes "chances pour la France" de payer le loyer.

      Ces loyer vont soit dans les poches des banques et assurances qui possèdent une grande partie des immeubles, soit dans les poches des rentiers français, nombreux, qui ont profité des 30 glorieuses pour acheter des appartements à crédit qu’ils ont fait payer aux contribuables par l’intermédiaire des APL versés à leurs locataires ayant un minimum de ressources : smicard, femmes seules .....

      Inutile de vous dire que ces français adeptes de la finance, utilisant les mêmes méthodes que les banques, ne voteront jamais pour un système qui pourrait rétablir un économie saine, c’est à dire où le travail permettrait à une travailleur de se loger de se nourrir de se vêtir et d’avoir une famille sans la solidarité "obligatoire" des contribuables.

      En 2017 ils voteront comme un seul homme pour un des deux grands partis. ils ne changeront que lorsque leur appartements seront en ruines et qu’il faudra qu’ils payent les taxes sans en avoir les loyers.

      J’espère que cela vous aidera à comprendre pourquoi certains de vos collègues (qui eux habitent des quartiers tranquilles), se frottent les mains en voyant arriver ces gens qui seront obligés de louer un appartement.

      Sans ces gens, plus de locations, plus de rentes.

      En réalité l’économie occidentale est une pyramide de Ponzi, les premiers entrés profitent des derniers entrés. Pour que la pyramide marche il faut des nouveaux arrivants : les immigrés.

      Tant que plus de la moitié de la base de la pyramide travaille pour le haut de la pyramide (banques, assurances, rentiers, gros salaires ...) tout se passe bien. Mais pour que tous le monde soit content il faut des nouveaux arrivants ET que ces arrivants travaillent. Sinon la pyramide se casse la gueule, et tout le monde se fout dessus., la couche du dessus traitant la couche juste au dessous de bon à rien et réciproquement.

      Quand la pyramide s’écroule gare au dessous !


    • Un loyer n’est pas un salaire et l’ironie devient amère quand on considère que le loyer fini dans la poche des propriétaires fonciers.
      Dans votre calcul, celui qui encaisse la plus grosse somme c’est le bailleur.


    • Louis, c#est pas "mon calcul", c#est un fait. Le loyer que toi, tu payes, va dans la poche du bailleur aussi. Toi, tu le gagnes, ce loyer, en travaillant probablement, le "smicard" ou "le réfugié", qui travaille à 0,80 /heure ne gagne pas ce salaire direct, mais indirect. L’ironie, eh oui, l’ironie fait que celui qui gagne dans ce marché c’est "le réfugié" et l’entreprise. Parce que tout cela, c’est l’état qui paye- et "le réfugié" et l’entreprise. Et en plus, celui qui paye tout , le contribuable, est maintenant dans la presse internationale, le méchant nazi esclavagiste - les entreprises se frottent les mains : mission accomplie.


    • Je suis propriétaire. J’use ma propriété.
      Certains sont propriétaires à but lucratif, d’autres sont locataires.

      Est-ce mériter un salaire que d’user d’un logement ?
      Être dans la propriété d’un autre est-il un travail ?
      Qu’est-ce qu’une "souche" sans terre ?

      La première inégalité est dans la "répartition" de la propriété foncière.


  • Pff 130 euros mensuel en travaillant 150 heures.. ! (Dans l’éventualité d’un plein temps) bientôt le travail à moitié prix pour les demandeurs d’emploi..


  • 100 000 réfugiés payés 0.80ct de l’heure
    = 100 000 x 0.80 = ces réfugiés coutent 80 000 Eur/H à l’employeur reste à voir le nombre d’heures effectués par Jour.


  • L’info est tronquée. Les migrants travaillent (un peu) 0,80 € de l’heure en plus des aides sociales (très élevées, environ 850€ par personne par mois) pour accélerer leur intégration.


  • Dégueulasse !!!....


Commentaires suivants