Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°24 – Émission du 15 février 2016

Invité : Hubert Viel (Les Filles au Moyen Âge)

Pour ce 24ème numéro de L’Heure la plus sombre, nos journalistes Vincent et Xavier recevaient Hubert Viel, auteur du film Les Filles au Moyen Âge.

 

Écouter l’émission :

 

Écouter l’émission en format mp3 :

 

 

 

 

La bande-annonce du film et sa recension par David L’Épée :

Voir aussi :

26 septembre
L’Heure la plus sombre n°47 – Émission du 26 septembre 2016
Invité : Marc Laudelout
34
19 septembre
L’Heure la plus sombre n°46 – Émission du 19 septembre 2016
Émission spéciale Mein Kampf
37
28 juillet
L’Heure la plus sombre n°45 – Émission du 25 juillet 2016
Invité : Alain Soral
69
18 juillet
L’Heure la plus sombre n°20 avec Alain Soral (rediffusion)
La guerre civile programmée, Daech, Donald Trump
11
11 juillet
L’Heure la plus sombre n°44 – Émission du 11 juillet 2016
Invité : Éric Vennettilli
32
4 juillet
L’Heure la plus sombre n°43 – Émission du 4 juillet 2016
Invité : Riton, ancien camarade de Dantec
46
27 juin
L’Heure la plus sombre n°42 – Émission du 27 juin 2016
Voyage en Ariège
28
20 juin
L’Heure la plus sombre n°41 – Émission du 20 juin 2016
Invités : Félix Niesche et Alain Soral
72
13 juin
L’Heure la plus sombre n°40 – Émission du 13 juin 2016
Invité : Francis Cousin
218
6 juin
L’Heure la plus sombre n°39 – Émission du 6 juin 2016
Invités : les dessinateurs de la semaine
11
30 mai
L’Heure la plus sombre n°38 – Émission du 30 mai 2016
Revue de presse (depuis Lyon)
34
23 mai
L’Heure la plus sombre n°37 – Émission du 23 mai 2016
Revue de presse (avec Faits & Documents)
19
16 mai
L’Heure la plus sombre n°36 – Émission du 16 mai 2016
Invité : Jacob Cohen
4
9 mai
Le réseau Solid’E&R – L’Heure la plus sombre du 9 mai 2016
Invités : Éric Sancery, Julien (E&R / Kontre Kulture) et Alain Soral
29
2 mai
L’Heure la plus sombre n°34 – Émission du 2 mai 2016
Invité : Maître Pascal Junod
16
25 avril
L’Heure la plus sombre n°33 – Émission du 25 avril 2016
Revue de presse, depuis Lyon
18
18 avril
L’Heure la plus sombre – Émission du 18 avril 2016
Émission spéciale Kontre Kulture
9
11 avril
L’Heure la plus sombre n°31 – Émission du 11 avril 2016
Invitée : Marion Sigaut
12
4 avril
L’Heure la plus sombre n°30 – Émission du 4 avril 2016
Revue de presse (avec Faits & Documents)
19
21 mars
L’Heure la plus sombre du 21 mars 2016 – Invité : le professeur Robert Faurisson
52
14 mars
L’Heure la plus sombre du 14 mars 2016 – Dieudonné et Alain Soral
La résistance par l’humour
64
7 mars
L’Heure la plus sombre n°27 – Émission du 7 mars 2016
Invité : André Pertusio, ancien résistant
12
29 février
L’Heure la plus sombre n°26 – Émission du 29 février 2016
Invité : Vincent de Faits & Documents
9
22 février
L’Heure la plus sombre n°25 – Émission du 22 février 2016
Invité : Pierre Hillard
84
8 février
L’Heure la plus sombre n°23 – Émission du 8 février 2016
Invité : Lucien Cerise
72

En savoir plus sur l’histoire de France avec Kontre Kulture :

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu à la fin de l’émission :

Pour permettre à ERFM de se développer :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin un film respiration, merci jeune homme, et mes respects


  • Il faudrait vraiment que M. Hubert Viel révise son Evangile. Ce qu’il en dit est vraiment très approximatif : Marie Magdeleine témoin de l’Ascension, Marie qui reçoit "la" Saint-Esprit sous la forme d’une colombe etc..... . Espérons que sa vision du Moyen-Âge, à laquelle j’aimerais beaucoup souscrire (car il est vrai que l’Histoire a été totalement falsifiée par la réécriture franc-maçonne), est moins hasardeuse........ Merci quand même, et quoi qu’il en soit, pour la tentative.


  • M. Viel commets une erreur importante à rectifier derechef !

    Le mystère de l’Ascension n’a rien à avoir avec Marie-Madeleine. Ce sont les Apôtres qui étaient réunis autour du Seigneur, lorsqu’Il fut ascensionné, les Anges proclamant que comme les Apôtres avaient vu monter le Seigneur au Ciel, comme les Hommes le reverront descendre à Son retour.

    Marie-Madeleine fut la témoin seule, principale ou privilégiée, assurément la première, de la résurrection du Christ, alors qu’elle visitait le tombeau pour l’embaumement et les honneurs rituels. Mais, Marie-Madeleine n’était pas une ’’putain’’. La ’’femme adultère’’ de l’Évangile n’est pas Marie-Madeleine. Cela ne veut pas dire que Marie-Madeleine ne menait pas une ’’mauvaise vie’’, avant sa conversion. L’Évangile rappelle que le Christ chassa d’elle ’’sept démons’’. Mais, de dire que Marie-Madeleine était une prostituée est une interprétation, en elle-même, qui n’était pas médiévale ... Au Moyen-Âge, sainte Marie-Madeleine était grandement estimée, particulièrement en France, car, bien sûr, elle serait la première évangélisatrice des Gaules.


  • Un autre sujet épineux soulevé que j’ai oublié de mentionner dans mon précédent commentaire : la question de la Sainte Trinité et, je cite, ’’que le Saint-Esprit serait ’’la’’ (?) Femme’’ ... là, on déraille beaucoup.

    Dieu, le Père, s’exprime, dans le Nouveau Testament. Au Baptême et à la Transfiguration de Jésus-Christ, la ’’Voix’’ du Père et la Présence de l’Esprit-Saint sont manifestés trinitairement avec Christ, car c’est le Saint-Esprit, ’’qui procède du Père’’, qui manifeste le Christ. Mais, le Nouveau Testament est ’’le temps du Fils’’ : quiconque voit le Fils voit ainsi le Père.

    L’Esprit-Saint n’a rien à avoir de Lui-même, qui est Dieu, dans la véritable raison qui explique le restauration de la femme dans son rôle complémentaro-égalitaire cher et Christianisme et honoré au Moyen-Âge, Chrétien. C’est plutôt la Vierge Marie, Bienheureuse MÈRE DE DIEU qui doit ici nous le faire comprendre. Marie est la ’’restauration d’Ève’’ : Dieu, par l’opération du Saint-Esprit, s’est fait Homme de par (dei-para) Marie, Mère de Dieu, Vierge et toujours Vierge. Ainsi, le Sauveur est venu dans le monde par la Femme, alors que c’est par la Femme qu’était venu le péché dans le monde. Il s’agit d’une parfaire restauration, d’un mystère. Nous comprenons donc rapidement pourquoi ’’Notre Dame’’ est la Sainte patronne de la France, et pourquoi dans tout le Moyen-Âge, elle était révérée et honorée, car sans Elle, sans son ’’oui !’’, le Seigneur ne serait venu dans le monde.


  • Dans le monde arabe à partir du 7e siècle les gens veulent ressembler au prophète mohamed qui lui aussi traité très bien les femmes. Mais voilà comme le dit le réalisateur ça ne veut pas dire que vous ne trouverez pas de fait divers.Les chrétiens pensent toujours que les femmes sont moins bien lotis en terre d’islam, femmes qui ont droit au divorce contrairement aux catholiques. Pourtant les musulmans ne voit jamais en la condition féminine chrétienne une régression. Ils respectent leur interprétation de l’évangile, où eve porte seul le pêché originel alors que dans le coran adam en ai tout autant responsable. Arrêtons les comparaisons sans fondement.

     

    • Les femmes musulmanes ne sont pas sur la question du ’’divorce’’ plus ’’libres’’ que les chrétiennes. En fait, il y a des choses très importantes à rappeler sur la question du ’’divorce’’. En effet, dans le Christianisme, le Mariage a été élevé au rang de Sacrement (ou de Mystère chez les Orthodoxes). L’islam n’est pas une religion, ni une révélation, mais a l’apparence d’une religion sous la forme d’un légalisme sociétal (tout comme le judaïsme est une religion fossile, qui a gardé les apparences d’une religion par légalisme, mais n’en est plus une en matière de légitimité divine.) Ainsi donc, dans le judaïsme, dans l’islam, dans le Protestantisme, le mariage est perçu comme une forme de ’’contrat’’, qui est donc sous l’égide d’une autorité politique (exprimée aujourd’hui essentiellement par le pouvoir judiciaire). Au fond, le ’’divorce’’ n’existe donc pas : au fond, on crée un nouveau contrat par-dessus le premier, on ’’redéfinit’’ les termes de l’entente, et dès lors, on prononce la ’’rupture’’ du lien qui unissait, contractuellement, l’homme et la femme.

      On comprendra que le divorce ne peut être considéré au regard du Mariage chrétien, élevé au rang de Sacrement (Mystère) par le Christ même. Puisque qu’aucun homme ne peut désunir ce que Dieu a uni. Or, il existe actuellement, au sein de la Chrétienté apostolique, deux tendances, dont on saisira la portée, qui découle de l’interprétation même de l’action de Dieu à travers Son Église. Ainsi donc, l’ANNULATION du Mariage est prévue, dans les lois de l’Église. C’est plus qu’un simple ’’divorce’’ : c’est la ’’suppression’’ du lien divin existant entre l’homme et la femme, tous deux unis comme une seule chair, dans le Seigneur, dans l’Amour de Dieu, dans le Mariage. Après tout, l’Amour ne mérite-t-il pas mieux que de la bureaucratie ? ...

      Je disais donc qu’il y a deux tendances qui se dessinent à ce sujet. Dans l’Église romaine, on considère que le sacrement est conféré par les époux l’un à l’autre, et béni, par le Prêtre (son ministre). Dans l’Orthodoxie, on considère que le mystère marital s’exprime, comme tous les mystères de l’Église, par l’action du Saint-Esprit ’’unissant’’ les époux. Dans l’une et l’autre Église, un Évêque peut, sur lui-même, porter le ’’fardeau’’ de l’annulation d’un mariage. Lorsqu’une annulation de mariage débouche, dans l’orthodoxie, vers un second mariage, le second mariage prends donc des allures pénitentielles, vus comme une seconde chance de bien faire (économie du Salut)


    • Merci pour les précisions que vous donnez à propos de la sacralité du mariage dans le Christianisme (que l’on connaissait déjà) mais de grâce ne vous mêlez pas d’islam dont vous ne connaissez rien.

      L’union entre l’homme et la femme, par la simple prononciation de la "Fatiha" par un religieux autorisé, est de ce fait sacrée, bénie par le Très Haut en Islam.L’union charnelle en est sublimée, portée au plus haut degré, sans obstacles ni retenue d’aucune sorte si ce n’est Sa Satisfaction.

      l’aspect contractuel du mariage quant à lui est codifié selon les modalités énoncées par le Coran.


  • C’est Michael Lonsdale, comme Jackson, et non pas Mikaël, merci pour lui il y tient.
    Vu à la télé dans l’émission bibliothèque Médicis, où il reprenait humblement, le très obséquieux présentateur-magnat Elkabach.
    Merci encore.
    A L R


  • Très bonne émission où l’Histoire est remise à sa place (après le reste je ne suis pas théologien). Cela fait plaisir qu’un auteur du cinéma français ait la courtoisie de venir parler de son film ici ! N’hésitez pas les gars : au moins t’a une heure complète de promo ici qui permet d’aborder des sujets vastes et riches plutôt que les 5 minutes diluées dans des talk-show d’une heure entre trois chroniqueurs médiocres et des pubs pour le dentifrice (et en plus de ça l’audience est plus puissante ici hohoho !)


  • #1398320

    Le film a l’air vraiment sympathique et intéressant. J’irai le voir. Mes respects Mr Viel.


  • J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt Mr Hubert Viel et je suis très heureuse de le découvrir. Je voulais remercier ERFM de donner la parole aux nouveaux talents (espoir du cinéma français, le vrai !).

    J’ai vraiment hâte de découvrir son film !


  • Interview très intéressante. J’irai le voir.