Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°42 – Émission du 27 juin 2016

Voyage en Ariège

Pour ce 42ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent est parti à la rencontre d’Adolf et Frank, militants d’E&R Ariège, afin d’aborder concrètement le retour à la terre.

 

Au sommaire de cette émission :

Introduction
0’53 : Adolf, son parcours
8’00 : Adolf et la vie saine
10’12 : Pourquoi l’Ariège ?
12’45 : La campagne politisée ?
13’30 : Franck, chef de la section ariégeoise
15’45 : Le vin d’Épine, bientôt sur Sanguisterrae
16’30 : Exode urbain
17’24 : La famille, au cœur du projet de retour à la terre
18’57 : Comment s’organiser pour quitter la ville ?
22’50 : Surmonter la tentation de la consommation
24’40 : La permaculture, vers une définition
25’50 : La permaculture et les nuisibles
31’00 : Des propriétés de la terre
32’50 : La question du rendement
35’04 : Le choix de l’agriculture traditionnelle
38’55 : Les origines de la permaculture
40’10 : Incitations à la productivité
42’15 : Comment se lancer lorsqu’on débute ?
45’20 : Le débat permaculture / agriculture
48’00 : Visite de la ferme de Franck
1’10’00 : Le mot de la fin
1’11’49 : Franck Deweare, « Dans le tumulte », album Mes semblables, Kontre Kulture Musique

 

Écouter l’émission en format mp3 :

 

 

Voir aussi :

28 novembre
L’Heure la plus sombre n°56 – Émission du 28 novembre 2016
Invité : Gabriele Adinolfi
5
21 novembre
L’Heure la plus sombre n°55 – Émission du 21 novembre 2016
Invité : David L’Epée
14
14 novembre
L’Heure la plus sombre n°54 – Émission du 14 novembre 2016
Invité : Christophe Oberlin
13
7 novembre
L’Heure la plus sombre n°53 – Émission du 7 novembre 2016
Invité : Alain Escada
18
31 octobre
L’Heure la plus sombre n°52 – Émission du 31 octobre 2016
Revue de presse (avec Faits & Documents)
12
24 octobre
L’Heure la plus sombre n°51 – Émission du 24 octobre 2016
Invité : Vincent Lapierre
17
17 octobre
L’Heure la plus sombre n°50 – Émission du 17 octobre 2016
Invité : Pierre Jovanovic
59
10 octobre
L’Heure la plus sombre n°49 – Émission du 10 octobre 2016
Invité : Youssef Hindi
141
3 octobre
L’Heure la plus sombre n°48 – Émission du 3 octobre 2016
Invité : Sébastien Jean
15
26 septembre
L’Heure la plus sombre n°47 – Émission du 26 septembre 2016
Invité : Marc Laudelout
34
19 septembre
L’Heure la plus sombre n°46 – Émission du 19 septembre 2016
Émission spéciale Mein Kampf
37
28 juillet
L’Heure la plus sombre n°45 – Émission du 25 juillet 2016
Invité : Alain Soral
69
18 juillet
L’Heure la plus sombre n°20 avec Alain Soral (rediffusion)
La guerre civile programmée, Daech, Donald Trump
11
11 juillet
L’Heure la plus sombre n°44 – Émission du 11 juillet 2016
Invité : Éric Vennettilli
32
4 juillet
L’Heure la plus sombre n°43 – Émission du 4 juillet 2016
Invité : Riton, ancien camarade de Dantec
46
20 juin
L’Heure la plus sombre n°41 – Émission du 20 juin 2016
Invités : Félix Niesche et Alain Soral
72
13 juin
L’Heure la plus sombre n°40 – Émission du 13 juin 2016
Invité : Francis Cousin
218
6 juin
L’Heure la plus sombre n°39 – Émission du 6 juin 2016
Invités : les dessinateurs de la semaine
11
30 mai
L’Heure la plus sombre n°38 – Émission du 30 mai 2016
Revue de presse (depuis Lyon)
34
23 mai
L’Heure la plus sombre n°37 – Émission du 23 mai 2016
Revue de presse (avec Faits & Documents)
19
16 mai
L’Heure la plus sombre n°36 – Émission du 16 mai 2016
Invité : Jacob Cohen
4
9 mai
Le réseau Solid’E&R – L’Heure la plus sombre du 9 mai 2016
Invités : Éric Sancery, Julien (E&R / Kontre Kulture) et Alain Soral
29
2 mai
L’Heure la plus sombre n°34 – Émission du 2 mai 2016
Invité : Maître Pascal Junod
16
25 avril
L’Heure la plus sombre n°33 – Émission du 25 avril 2016
Revue de presse, depuis Lyon
18
18 avril
L’Heure la plus sombre – Émission du 18 avril 2016
Émission spéciale Kontre Kulture
9

Découvrez la série Voyage à la surface de la Terre, sur E&R :

Sur la permaculture et la recherche d’autonomie, lire chez Kontre Kulture :

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu à la fin de l’émission :

Pour permettre à ERFM de se développer :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1497799

    Merci pour ce document/témoignage. On est loin des communautés hippies des années soixante-dix (c’était plutôt en Ardèche) puis du babacoolisme gauchisant qui s’en suivit pour en arriver aujourd’hui au survivalisme armé jusqu’aux dents. Il est bien rassurant que les personnes que Vincent Lapierre a rencontrés n’aient pas sorti leurs guitares (ou pire encore, des ukulélés) ni donné un cours de macramé. Le petit fromage de chêvre n’en demure pas moins une constante incontournable. Nous saurons si les premières colonies humaines sur Aldébaran seront un succès le jour où elles y produiront du fromage de chèvre.

    Celà étant trois choses restent en suspend :

    1) Claude et Lydia Bourguignon nous disent que le sol français est mort à 90% et qu’on est obligé à présent de le gaver de chimie pour y faire pousser quoique ce soit qui autrement ne demande qu’à mourir. Trouver un bout de terrain sain pour nourrir une petite famille à condition de faire ça à plein temps semble annecdotique. La France est un pays de soixante six millions habitants avec 59 chaudrons nucléaires en activité, des trains à conduire, des avions à piloter, de la médecine à pratiquer, une dissuasion nucléaire à garder crédible, un Internet à maintenir en état de marche round the clock bref ça fait du monde qui ne peut pas travailler à plein temps uniquement pour élever ou faire pousser de quoi se nourrir. Il n’y a plus de micro autarcie réelle possible aujourd’hui sans parasiter un système polluant et très lourd à côté.

    2) La feuille de route de l’Organisation des Nations Unis pour 2015-2030 est d’interdire toute tentative personnelle d’autarcie énergétique et/ou alimentaire à l’échelle planétaire. Les points d’eau potable devront être exclusivement sous contrôle de multinationales de l’eau. Les raisons invoquées seront sécuritaires : terrorisme, virus en liberté et mon cul sur la commode.

    3) Le Président Poutine a interdit les OGM sur tout le territoire de la Fédération de Russie. Les terres russes (la Russie est le plus grand pays du monde en surfaces cultivables) sont très saines. Elles ont été protégées du productivisme et du gâchi occidentale pendant soixante treize ans. L’idée de Poutine est de fournir le monde occidentale en nourriture saine bien bio et très, très chère. On l’a dans le cul la balayette !

    Alors que faire ? Ne compter/croire qu’en soi-meme (on peut se faire accompagner d’une petite femme exotique pour la route).

    https://youtu.be/8X_2oYNYz0A

     

    • Bonjour,
      Pour avoir vu pas mal de vidéos des Bourguignon, je pense qu’ils parlent en général des terres cultivées en intensif (céréales et vigne par exemple), pas des 90% des surfaces cultivables. Et ils ne disent pas que sans chimie rien ne poussera plus jamais, mais que dans l’état actuel, la chimie est le seul horizon envisagé pour un agriculteur intensif. Un de leur travail consiste à accompagner la transition de certains grands exploitants justement, ce qui veut dire que c’est possible.

      Il semble évident que chaque famille ne peut sans doute pas suivre l’exemple de ce reportage, mais il nous éclaire sur les futurs changements de société, qui impliquent à toutes les échelles une relocalisation (c.f. le mot à la mode de locavore) de l’activité, moins d’échanges à grande distance inutiles, un recentrage sur les besoins réels, voire une simplicité (volontaire ou forcée).

      A mon avis nous saurons nous passer de la production russe que tu décris.


    • Salut Rémi, la France a la même production agricole que la Russie avec une surface agricole utile 7 fois moindre, de plus malgré les abus en grandes culture la "terre morte" ça n’est pas irréversible, la terre a une grande capacité de régénération, du temps et du travail c’est ce que demande la terre...


    • #1497915
      le 28/06/2016 par Jean de La Fontaine
      L’Heure la plus sombre n°42 – Émission du 27 juin 2016

      @ Laurent71

      "... la terre a une grande capacité de régénération, du temps et du travail c’est ce que demande la terre..."

      Ah bon ? Rat des villes, je croyais que la terre avait besoin de repos pour se régénérer. Des idées toutes faites alors.


    • #1497988

      @ AlainB
      @ laurent71

      Ok les gars, petite déformation professionnelle. Fut un temps je m’occupais d’un département Assurance Qualité où nous recettions des systèmes informatiques. Aussi j’ai toujours tendance à frapper fort pour voir si c’est du solide. Même en utilisant des tables de vérité ainsi que les jeux d’essai les plus tordus imaginables, un programme n’est jamais garanti Bug Free..

      C’est tout nouveau pour moi l’agronomie. Je m’y suis mis grâce/à cause de Pierre Jovanovic qui a vraiment lu pour nous L’Apocalypse de Jean. . Donc message bien reçu, ,me passer TOUTES les vidéos des Bourguignon.

      Concernant la Russie, pour le coup là on peut vraiment appliquer la. formule Ce qui ne me tue me renforce. Merci les sanctions, elles ont permi aux russes de faire pousser et d’élever eux mêmes ce qu’ils importaient de chez nous jusque là. Faute de les leur avoir livrés on aurait mieux fait de les refiler, leurs deux porte-hélicoptères, à Renaud Séchan, il nous aurait pondu Mistrals perdants. Bien sûr que la Russie produit bien moins que la France mais ils ont le potentiel de nourrir sainement toute la planète. Poutine offre la possibilité d’aller défricher tout ça. En gros de quoi s’installer, ferme, matériel et le terrain offerts à condition d’y faire pousser des trucs et/ou d’y élever des machins. Je crois comprendre que les bénéficiaires n’ont pas le droit de vendre/louer l’expoitation, ils ne peuvent que la transmettre à leur descendence. Ils peuvent s’associer avec d’autres exploitations aussi, ambiance Kolkhoze, c’est dans leur culture le partage. A Moscou come à St. Pet c’est très courrant de vivre à plusieurs familles dans le même appartement. Ce n’est pas comme ici en France, là où je vis toutes les tentatives pour vivre en colocation foirent lamentablement (voir la vidéo du Taulier avec Piero San Giorgio Comment redevenir humain)

      En fait mon avis n’est pas légitime parce que je n’ai pas, mais alors pas du tout, la main verte. Je fais crever tout ce que j’esaye de faire pousser. En revanche avec les animaux je m’entends très bien. J’ai même élevé deux petites filles orang-outangs au biberon et ça c’est très difficile à caser sur un C.V.

      Concernant le fait de quitter les villes pour s’organiser tant faire se peut à la campagne, veut veut pas, ça va concerner de plus en plus de camarades. A mon avis ce qui nous manque le plus ce sont de vrais données, de vrais chiffres. En attendant j’idéalise la Russie Poutine.


    • Jean de La fontaine, Laurent71 n’a jamais dit que les sols pourraient se régénérer si l’on ne cesse pas de les maltraiter chimiquement. Évidemment que c’est à la condition sine qua none de lever le pied sur les intrants. Franchement ?!


    • #1498051

      Pour les 90% de terres "mortes", faudra repasser. On voit bien, cher ami, que tu n’as jamais essayé de planter quoi que ce soit.
      Tes propos alarmistes sont certes basés sur un fond de réalité, mais ne servent absolument à rien sinon à propager l’anxiété autour de toi.
      Je sais bien que nous aurons besoin d’un coup de main venu du "haut" (du ciel ou du gouvernement, au choix), mais en attendant cette providence le mieux est encore d’essayer tout ce qui est à notre portée.


  • Cette émission respire la joie de vivre ! Le passage sur le trou est hilarant :)

    Merci pour ce témoignage !

     

  • #1497866

    ah ben !!! je profite de ce sujet et de l’invitation de Franck pour proposer ma candidature pour travailler dans le secteur de la paysannerie. Dès la mi-aôut, je suis disponible. Secteur géographique : Vallée de la Drôme, Vallée du Diois. Mais j’étudie toute autre proposition.
    J’ai la chance d’avoir une bonne constitution physique, j’ai une toute petite expérience en maraichage et traite des vaches mécanisée, traite de chèvres manuelle.
    Si il y a quelqu’un ou quelqu’une que cela intéresse !!!

     

    • @jean, il y a mon adresse à la fin.
      http://www.egaliteetreconciliation....


    • #1499177
      le 30/06/2016 par Jean de La Fontaine
      L’Heure la plus sombre n°42 – Émission du 27 juin 2016

      @ laurent71

      "@jean, il y a mon adresse à la fin.
      http://www.egaliteetreconciliation...."

      Merci pour l’invitation. L’adresse inutile de la chercher à la fin... Les rats des villes au RSA n’ont pas les moyens de quitter la ville. C’est pas faute d’avoir cotisé la moitié de son âge pour le trésor Public qui, de lui-même, aura su imposer le boycott sur les frais de déplacement.
      Ce site qui prône l’enracinement a oublié d’en préciser le lieu. Il se comporte comme les chats entre eux, créant toujours plus de réseaux pour organiser la seule mobilité dont il est capable : un mouvement artificiel... Le droit d’entrer c’est la proie ou la poire, pour jouer avec les rongeurs avant la mise à mort. C’est dans la nature des chats de se nourrir des souris. Et s’il y a pénurie de souris, on rentre chez son maître pour des croquettes dans la gamelle. C’est heureux que les oiseaux aient des ailes pour leur échapper.

      Merci encore Laurent pour l’invitation, une simple intention a plus de valeur qu’une adhésion. C’est le geste qui compte.

      Bon été.


  • Bonjour excellente émission et j’aimerais avoir votre avis sur les villages fantômes du Mont Perdu dans l’Aragonais (Pyrénées espagnoles) Orientés pleins sud, désert (absence humaine), avec des sources d’eaux en abondance. quelqu’un connait ces villages ? n’est ce pas un endroit rêvé pour se lancer dans la permaculture seul ou avec ses amis ?

     

  • Adolf ? Non ?
    La vache... Tu parles d’un cadeau...


  • bravo pour cette trés bonne émission .
    à renouveller plus souvent, pour nourrir "le positif" des démarches constructives .
    merci à vincent , nico et franck .
    tout ceci met en route et fait parti des actions en ce qui concerne "sortir de l’ecran" .
    en souhaitant qu’e&r fortifie cet aspect du changement en cour.

     

    • J’ai apprécié le commentaire de Vincent qui s’excuse du jingle non approprié, en effet l’heure la plus sombre c’est pour les discussions politiques dissidentes. Pour une interview de ce genre, une heure la plus saine serait un nom bien plus approprié


  • #1498134

    Émission très stimulante, qui va au-delà de la théorie (pour une fois) et nous donne des exemples simples d’une pratique quotidienne et naturaliste qui finalement est la plus élémentaire de toutes les activités humaines : écouter le monde dont nous faisons partie.

    J’attends avec grande impatience L’Heure la Plus Saine !
    Bravo à É&R, ça me donne envie de renouveler mon adhésion !

    Sur ce, je m’en vais m’occuper de mon compost !
    Merci.


  • #1498364

    Je vous invite camarades nationalistes à prendre connaissance
    d’un projet qu’un canadien peu commun, un dont
    vous avez probablement déjà entendu parlé.

    Quoi de mieux pour célébrer la nature merveilleuse, que l’idée
    de repousser les limites de l’agriculture ou redéfinir un modèle
    datant de la fin du 19 siècle.
    Un peu comme si les naturalistes avaient cessés d’échanger
    entre eux. Hors si ces derniers avaient eus la chance
    d’échanger plus longuement, ils auraient fait évoluer
    le dit modèle. Biologistes, chimistes, maraîchés, les entomologistes,
    tous mis à la contribution de permettre une nouvelle mécanique
    d’enrichissement de sol et de protection contre insectes nuisibles.
    etc ...

    http://www.ledevoir.com/societe/act...


  • Enfant, je m’étonnais de voir mon grand-père de 60 ans planter de tout petits oliviers à coté d’olivier centenaires. La frustration de savoir que dans 20 ans ils auraient grandi si peu qu’ils ne feraient pas la moitié de la taille des autres, me faisait penser que mon grand-père n’avait vraiment rien de mieux à faire. Aujourd’hui je comprends que ce sont les gens comme lui qui fondent l’humanité.

    J. section courrier des lecteurs.

     

  • #1498501

    C’est merveilleux, j’ai vraiment passé un agréable moment en écoutant tout ce beau monde. La vie en milieu rurale ne peut être que gratifiante. L’homme et la nature, quoi de plus beau... :)


  • Le couple central, un truc solide pour s’entraider se serrer les coudes.

    J’assistais à une conférence sur le "mating system" (recherche de partenaire), il y était dis pas de monogamie chez les nomades ou un temps très calculé, d’où le couple pour l’enracinement.

    Puis le BPRE pour les subventions (franco devenu ue) ...

    Mais faut bien garder à l’esprit que ce choix fait de vous presque un marginal ... :/

     

    • Ce qui est central n’est pas le couple. Ce qu’il convient de retenir c’est qu’une expérience est la suite d’une précédente en toutes circonstances ; à moins d’être libre de la compréhension du passé.

      Pour reprendre le thème du couple,@dede, sachons que le/la second(e) conjoint(e) est la suite du premier(e). Il/elle (2è) s’en prend toujours plein la poire pour le/la précédent(e) qu’elle que soit sa sincérité. L’idéal c’est de faire d’entre le premier et le troisième, c’est-à-dire, le second : un pont, de type passerelle qui mène sur l’autre rive. T’es pas obligé de le vivre dans le réel tu peux le fantasmer...

      C’est dégueulasse tu’m diras pour le pont ! Oui, mais toi t’auras qu’à répondre :
      > au diable la culpabilité ;

      L’essentiel c’est de trouver le bonheur.


  • Adolf a un sacré parcours à E&R : montage vidéo, graphisme, section PACA, dessins de la semaine ... impressionnant !


  • #1502409

    Si j’ai bien compris, on se trouve dans le Volvestre, assez loin du piedmont pyrénéen.
    Une astuce pour commencer au jardin,
    ACHETER UN CALENDRIER LUNAIRE (exemple rustica) et essayer de se caler sur les cycles de la lune.


Commentaires suivants