Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Iran envisage d’installer des bases navales en Syrie et au Yémen

Pour répondre à son encerclement par l’OTAN

Les propos tenus par le général Mohammad Hossein Baqeri, le chef d’état-major des forces armées iraniennes, et rapportés le 27 novembre [jour national de la marine en Iran, ndlr] par le quotidien Shargh, ne manqueront pas faire réagir.

 

« Nous avons besoin de bases lointaines et cela pourrait devenir possible un jour sur les côtes du Yémen ou de la Syrie, ou bien en utilisant des îles ou des bases flottantes » dans le golfe arabo-persique, a-t-il en effet déclaré, avant d’expliquer que de telles emprises seraient bien plus utiles que de disposer d’armements nucléaires ».

[...]

C’est la première fois qu’un responsable militaire iranien évoque l’idée d’établir des bases navales dans d’autres pays. Pour rappel, le régime iranien est un allié proche du président syrien, Bachar el-Assad, ainsi que des rebelles Houthis qui, au Yémen, font face à une coalition emmenée par l’Arabie saoudite.

Lire l’intégralité de l’article sur opex360.com

Comprendre la géopolitique du Proche-Orient avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Bien sûr que les Israéliens vont laisser les Iraniens installer une base à quelques km de leur frontière nord, ils vont même les y aider...

     

    Répondre à ce message

    • #1612649

      C’est quoi cette manière de sanctifier le régime puant qui occupe Jérusalem comme si celui-ci décidait de tout et de n’importe quoi. Le mythe de l’invincibilité du Sionistan a volé en éclat lors de la guerre de juillet 2006 au Liban. Fini le "Grand Israël" qui devait aller du Nil à l’Euphrate. Israël au Nord n’est même plus capable de faire fasse au Hezbollah et vous voudriez qu’il s’oppose à l’Iran, ce Hezbollah à la puissance 1000 ? Si Israël en avait la force, il attendrait même pas demain matin pour détruire l’Iran.

      Les hordes salafistes constituent la dernière carte pour imposer la volonté israélienne à travers le "Plan Ynon", une carte qui est entrain d’être détruite sous nos yeux avec la bataille d’Alep et de Mossoul. La peur a changé de camp. C’est la folie dans le camp israélien et "autres amis" de la Syrie. D’où cette hystérie à l’ONU qui trahit le sponsors occidentaux de la terreur. Le Sionistan est en déclin et l’Iran en plein ascension dans la région pour le plus grand profit des nations souveraines et des mouvements de libérations.

       
    • #1612915

      Bien d’accords avec Nabil
      En meme temps, que l’iran fasse qqch ou pas, soit aggressif ou pas, se déploie ou pas, l’israel fera ce qu’elle a tjs fait, semer mort desctruction chaos destabilisation pour son plus grand profit
      C’est vraiment une facon étrange d’inverser les roles, d’habitude ce sont les sionistes qui déploient, provoque et tutti cuanti
      Là concrètement les roles s’inversent
      Donc que l’israel laisse ou pas franchement c’est se tromper de débat, il n’a plus la main (ne l’aura plus si ca se fait en tout cas), et je m’en réjouis

       
  • #1612545

    Ça va faire plaisir à Bibi ça !... ^^

     

    Répondre à ce message

  • Lol avec quels navires ? C’est assez ridicule cet impérialisme qui répond à un autre. La 6e flotte US va plutôt en rire... les rafiots iraniens ont plus de 30 ans, faible tonnage, composants électroniques déphasés... seuls les missiles anti navires chinois seront une menace réelle mais insuffisante. L’Iran ne produit pas de corvette, frégates, et encore moins des destroyers... Même pas des Opc, tout juste des petites embarcations sans défense aérienne, sans radar, de faible tonnage et incapable de naviguer en haute mer...

     

    Répondre à ce message

    • #1612784
      Le 30 novembre à 02:57 par Révolutionnaire khoméiniste
      L’Iran envisage d’installer des bases navales en Syrie et au Yémen

      Encore un commentateur qui ignore tout des capacités militaires de l’Iran, et se contente d’inepties ressassées à ce sujet par les médias dominants. Passons sur les absurdités du type "leurs navires ne sont pas équipés de radars".

      Au contraire, ils sont soit neufs, soit entièrement refaits et modernisés : contre-mesures électroniques forcément de très haute gamme (cf prise du drone de surveillance furtif étasunien RQ-170 !), nouveaux systèmes de radars à balayage électronique etc. La filiation des missiles anti-navires iraniens n’est que partiellement chinoise, Pékin ayant interrompu les transferts de technologie dès les anées 90 sous pression étasunienne. Les missiles sont donc de facture domestique et présentent de sensibles améliorations par rapport aux quelques exemplaires fournis par la Chine (l’Iran a réussi à doubler la portée du C-802 par exemple). Sans parler des missiles balistiques anti-navires (Khalij Fars / Golfe Persique) développés par l’Iran, ce qui en fait un sur seulement deux pays au monde à déployer cet armement, presque impossible à intercepter, ou sur la version iranienne (Hoot) de la fameuse torpille russe à supercavitation, le Shkval (cela aussi, seuls deux pays en disposent).

      Quant au tonnage, il reflète la doctrine militaire de la R.I. : comme l’Iran doit faire face à l’hyper-puissance globale et à l’ensemble de ses Etats-clients, rivaliser sur le plan conventionnel n’est pas aussi efficace que de le faire de manière asymétrique, en se concentrant sur les faiblesses de l’ennemi pour neutraliser le différentiel de puissance "brute". L’efficacité de la stratégie navale iranienne, qui inclut les attaques en essaim et tire profit de la géographie du Golfe Persique, a été démontrée au cours de simulations conduites par l’état-major étasunien il y a moins d’une décennie, qui se sont soldées par la destruction d’une multitude d’entités de la US Navy (cf journal The Atlantic). De toute facon, la guerre asymétrique telle que pratiquée par l’Iran a amplement fait ses preuves au Liban avec la victoire du Hezbollah sur l’entité sioniste en 2006.

      Oui, l’Iran produit ses propres frigates, comme le Jamaran / Damavand (Classe Mowj), ses sous-marins de 500 tonnes (Fateh), bientot suivis de destroyers (Khalij Fars).

      Entretenir une base navale dans la région, rien de plus coutumie pour l’Iran, puisque ses forces se sont déjà vstationnées à Assab (Erythrée) des années durant ! Il est utile de mieux se renseigner avant de proférer des inexactitudes.

       
    • #1612789

      Une flotte ça peut se moderniser.

      L’intérêt de ce genre de base serait moins stratégique que politique. Avec des bateaux iraniens dans la Méditerranée, ce sera plus difficile pour Israël de manœuvrer à la prochaine invasion du Liban.

       
    • #1613062

      Faut arrêter d’écouter les médias mainstream atlanto-impérialiste.

      Les pays de l’Est ne font pas dans l’ exhibition de leur arsenal High tech contrairement à d’autres pays dits "démocratiques"

       
  • #1612880

    les sioniste et leur affides installent des bases partout ! menace avec du system offensif a porte de missile tactiques.
    Une base iranienne en syrie ...et l’iran pourra bombarder paris, londres et berlin ...sans parler de leur idole ..Israel.
    Une base au yemen ..et s’en est fini, de la menace ...tout materiel transitant vers l’iran dans une future guerre ..sera detruit ..par des commandos sytle hezbollah, utrra effiaces

     

    Répondre à ce message

  • #1613039

    Bravo l’Iran , repoussez les va-t-en guerre impérialistes
    qui viennent faire de l’ingérence dans cette région du monde §

     

    Répondre à ce message

  • @Revolution : je peux facilement détruire ton argumentation mais je ne vais pas m’attarder. Sache que tes sous marins iraniens, sont appelés sous marin de poche, ils ne peuvent pas s’éloigner de plus de quelques centaines de km des côtes iraniennes... Elles ne sont pas armés, comment mettre des torpilles dans un poches soum ? Tout au plus une seule... Les frégates dont tu parles sont déphasées elles sont d’anciennes générations, et n’ont à ce jour rien prouvé... Il n’y a pas d’électronique de pointe dedans sinon on verrait de st produits iraniens dans le top de la recherche... Enfin pourquoi l’Iran continue d’utiliser des vieux rafiots achetés aux occidentaux à l’époque ? Car ils sont plus fiables. Pour les petites embarcations elles ne peuvent aller en haute mer en blue navy si tu comprends’Le langage militaire... ils finiraient au fond de l’eau lol... enfin à supposer qu’ils soient fois au point de L’essayer, mobiliser des centaines d’embarcations et même des frégates sans protection aérienne et anti sous-marine lol il n’y a que des profanes à la Marine qui peuvent l’imaginer.
    Moi je vais te donner la suite ... des avions f-18 vont les exploser ou de simples A-10 avec un canon à l’uranium appauvri lol... les embarcations ne pourront même pas se défendre.
    Ne confonds pas l’histoire de la Corvette Saar israélienne, car elle était prêt des côtes, et le Hezbollah a tiré depuis un lanceur au sol, pas en mer.... De toutes les façons les iraniens ont voulu tester l’Us Navy dans les 80’s on a vu le résultat de suite... une catastrophe.
    Svp ne comparez pas l’incomparable, l’Iran peut seulement mener une guerre assymétrique au sol comme Le Hezb avec Israel. Mais dans les airs et en haute mer (loin des côtes iraniennes donc )c’est impossible.
    Enfin les maquettes pathétiques de soit disant avion de 5e génération prouve l’idiotie des iraniens... Seuls la Russie, les USA, la France et la Suède savent faire seuls des moteurs de jet. Même la Suédé a choisi derniérement d’équiper le Gripen avec un moteur US, et les européens on4 du bosser à plusieurs pour l’Euro fighter. Même la Chine est obligé de produire soir des modèles sous liçence dépassés soit de les acheter à la Russie.
    Je te signale pour finir que l’Iran fait des pieds et des mains pour acquérir Le S300 Pmu2... car le S300 que la Russie vend aux iraniens est une ancienne version... quenl’Iran n’est pas capable d’égaler. Pour finir l’Iran est obligé de faire voler des F14 lol c’est dire... Au revoir.

     

    Répondre à ce message