Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Iran est toujours la cible des services secrets occidentaux et de leurs alliés

Le 14 juillet 2015, à Vienne, l’Iran et le groupe P5+1 (États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine et Allemagne) ont signé l’accord sur le nucléaire qui a mis fin – du moins sur le papier - à l’embargo frappant le pays.
Depuis, non seulement les Américains rechignent à l’appliquer, mais ils tentent à nouveau de renverser le régime islamique avec le soutien de leurs alliés occidentaux et locaux – Israël et l’Arabie saoudite – et avec toujours en perspective la partition du pays.

 

Il y a quelques mois, l’ayatollah Ali Khamenei, Guide de la Révolution islamique iranienne, a reçu des familles de Gardiens de la Révolution islamique tués en Syrie et en Irak et leur a déclaré que leurs enfants avaient donné leur vie pour protéger des lieux saints chiites de la destruction, les populations de ces pays, et pour que l’Iran n’ait pas à combattre demain le même ennemi « à Kermanshah, à Hamadan et dans d’autres provinces ».

En tête des « ennemis » menaçant la sécurité intérieure de l’Iran : l’État islamique bien sûr, mais aussi des organisations locales – djihadistes et/ou séparatistes – surtout actives dans les régions frontalières.

 

 

Menaces djihadistes et séparatistes

Ces dernières semaines, des affrontements violents ont opposé le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) à des groupes armés au Kurdistan, Sistan-Balouchistan, Azerbaïdjan oriental, Khouzistan (Ahwaz) :

- Depuis que Massoud Barzani a décidé, en mars dernier, de relancer le séparatisme kurde, mis en sommeil en Iran depuis 1996, les peshmerga du Parti Démocratique du Kurdistan Iranien (PDK-I) – dirigé par Mustapha Hijri – tentent de s’implanter dans les zones montagneuses et les villes proches de la frontière avec l’Irak. La tension est telle que le général Pakpour – commandant des forces terrestre des CGRI - menace d’intervenir militairement au Kurdistan irakien si l’ordre n’est pas donné de rappeler les combattants. Comme Barzani ne s’est pas lancé dans cette aventure sans assurances de la CIA et du Mossad, la situation ne peut que dégénérer. D’autant plus que selon l’agence Stratfor – surnommée la CIA bis - Mustapha Hijri veut maintenant réunir toutes les organisations séparatistes iraniennes en un « Congrès des nationalités pour un Iran fédéral »…

- Le 20 juin dernier, l’amiral Ali Chamkhani – secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale – a révélé que ses services ont déjoué « l’un des plus importants complots terroristes » ourdi par des organisations djihadistes qui « envisageaient de mener des attentats-suicides à Téhéran ». Du jamais vu !

[...]

La recrudescence actuelle d’activités subversives en Iran n’est pas sans rappeler 2007, période où George W. Bush et Dick Cheney comptaient renverser le régime iranien grâce à des bombardements précédés d’attentats à caractère ethnique et religieux. À l’époque, le projet avait été différé, sans considération pour la vie des militants séparatistes qui y avaient cru… et Mahmoud Ahmadinejad avait été réélu triomphalement deux ans plus tard.

Lire l’article complet sur mondialisation.ca

Une Amérique qui n’a jamais digéré la Révolution islamique de 1979, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’Iran doit se doter de" toutes " les armes qui lui sont nécessaires pour assurer sa survie et face aux terroristes sionistes qui n’ont jamais tenus leurs engagements les iraniens doivent se sentir déliés de tout accord avec ces criminels qui ne comprennent que la force ! La Russie et la Chine en sont les meilleurs exemples, quant à Corée du Nord ,malgré les rodomontades des cow-boys us et de leurs bouffons européens, le changement ne viendra pas des armées occidentales dont la devise Est (forts avec les faibles et faibles avec les forts ) et l’arme nucléaire si elle à toujours été un moyen de chantage exercé par les pays occidentaux pour dominer le monde ,reste le meilleur garant de la liberté les faibles !!

     

    • L’Iran n’est pas si inoffensif. Malgré le fait qu’il à signe le pacte de désarmement nucléaire, il a son large arsenal atomique caché au Pakistan.

      Je soutiens entièrement l’Iran vis-à-vis l’entité juive et l’israel.

      Pourtant, je n’arrive pas à digérer deux choses :

      - La contribution financière et militaire iranienne en Bosnie bien avant la guerre et la présence massive de services sécrètes iraniens.

      - la lettre du Ayatollah Khamenei aux jeunes européens concernant les jeunes musulmans en Europe ( publié par l’E&R). il menace carrément les gosses "en cas de non-amour " envers les jeunes musulmans ;

      ..." Tout acte émotionnel et hâtif qui isolerait, effraierait ou angoisserait la communauté musulmane d’Europe et d’Amérique qui compte des millions de gens actifs et engagés, et qui les priverait encore plus que par le passé de leur droits naturels en les écartant de la scène sociale, non seulement ne résoudrait en rien le problème, mais approfondirait les écarts. Des décisions prises à la légère et réactionnelles, surtout quand elles prennent une allure légale, n’auront d’autre résultat que d’ouvrir la voie à de prochaines crises,"..


      http://www.egaliteetreconciliation....


  • Vous avez la réponse dans ce même site avec un entretien lucide et instructif :
    http://www.egaliteetreconciliation....