Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Iran va saisir la justice internationale contre les États-Unis

En cause : le gel de deux milliards de dollars par les banques américaines

L’Iran envisage d’attaquer les États-Unis en justice pour leur refus de lui restituer deux milliards de dollars gelés dans des banques américaines.

 

Téhéran a préparé une requête en contestation du refus de la Cour suprême des États-Unis de restituer à la Banque centrale iranienne deux milliards de dollars (environ 1,8 milliard d’euros) gelés sur décision de Washington. La requête sera déposée auprès du Tribunal international des Nations unies à Genève, a annoncé dimanche le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

« Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour riposter à l’appropriation de biens iraniens, et le gouvernement de l’Iran déposera dans les jours qui viennent une requête contre les États-Unis auprès d’une juridiction internationale de l’ONU », a déclaré le ministre cité par l’agence Fars.

M. Zarif a souligné que Téhéran ne reconnaissait pas les décisions judiciaires américaines adoptées à son encontre.

Le Parlement iranien avait auparavant chargé le gouvernement du pays d’obtenir de la part des États-Unis une compensation pour les actions de Washington dirigées contre Téhéran. Les législateurs avaient adopté cette décision en réponse au refus de la Cour suprême des États-Unis de restituer deux milliards de dollars qui faisaient partie des avoirs iraniens gelés. La Cour avait arrêté que ce montant devait servir à indemniser les familles des victimes américaines de l’attentat de Beyrouth de 1983 et d’autres attaques terroristes.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avis à tous ceux qui désirent transférer leurs actifs cachés dans les paradis fiscaux US (Delaware ...).


  • si les banques Américaines essaient de piquer 2 petits milliards , c’est qu’ils sont vraiment à la dérive - c’est pas très rassurant pour les américains ......
    je comprends qu’ils veulent un vrai buzinessman comme Trump ....


  • Traduction du titre : L’Iran va saisir la justice Americaine contre les États-Unis

     

  • question bête : pourquoi ?
    pourquoi avoir confié cet argent aux soins de banques US ?

     

    • #1487461
      le 14/06/2016 par Révolutionnaire khoméiniste
      L’Iran va saisir la justice internationale contre les États-Unis

      Bonjour ajax. Pour répondre à votre question : ces avoirs illégalement détenus par les Etats-Unis datent de l’époque du chah, c’est à dire de l’ancien régime iranien, inféodé à Washington puis finalement renversé par la révolution de 1979, qui instaura la République islamique et se solda par la rupture des relations entre les deux pays. Dès lors, Washington procéda à geler les avoirs iraniens auprès des banques et fonds d’investissements étasuniens.

      Trente-six ans plus tard, à l’issue des négociations sur le nucléaire, le régime étasunien s’est engagé à retourner les fonds en question. Or, ce récent épisode souligne une nouvelle fois la mauvaise foi de Washington. Les Etats-Unis n’ont pas l’intention d’honorer leur part de l’accord, et encore moins de changer d’attitude de sorte à normaliser leurs relations avec Téhéran, ce qui supposerait notamment qu’ils mettent fin à leur hostilité rabique contre la nation iranienne (laquelle hostilité s’exprime, entre autres, par leur soutien à des groupuscules terroristes anti-iraniens ainsi qu’à des opposants en exil, par leur campagne de propagande sans précédent contre la République islamique, par leur décision de censurer les médias iraniens tels que Press TV, etc). Mais leur politique au quotidien suggère tout le contraire.

      Comme le fit très justement remarquer le Guide Supreme iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, une fois le dossier nucléaire clos, l’empire ne tardera pas à invoquer d’autres prétextes grotesques ou à se servir de maintes inversions accusatoires ("soutien au terrorisme", "visées hégémoniques dans la région", "droits de l’homme", "droits des femmes", "droits des homosexuels", etc etc) afin d’imposer de nouvelles sanctions à l’Iran et à poursuivre ses tentatives de déstabilisation contre ce pays. L’actualité ne cesse de donner raison au Guide Supreme.


  • Sauf que la "justice internationale" c’est les États-Unis et ceux qui les pilotent...

     

  • 2 milliards ! mazette ! on est a un autre niveau que le vol de Picasso...