Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’ONU prédit qu’il fera bientôt "trop chaud pour travailler"

Le réchauffement climatique, futur alibi du chômage massif mondial ?

Dans la série des prophéties catastrophiques sur le changement climatique, dignes des annonces qui ont précédé le Brexit, l’ONU vient de publier une nouvelle mise en garde : d’ici à 2030, les températures vont si bien monter que de nombreux travailleurs seront obligés de réduire leur temps de travail, surtout dans les pays en voie de développement. Il fera « trop chaud pour travailler », le « stress de la chaleur » fera son œuvre, et les économies globales y perdront 2 000 milliards de dollars.

 

Aux seuls États-Unis, la perte du PIB pourrait atteindre 0,5 % : intéressante prédiction qui suppose de connaître ses variations sur plus de vingt ans, alors qu’on a déjà tant de mal à prévoir la moindre crise à trois mois ! Magie et superstition des chiffres…

 

L’ONU a trouvé une nouvelle catastrophe liée au réchauffement climatique

Mais l’essentiel est bien de faire peur. La petite île de Tuvalu dans le Pacifique, moins de 10 000 habitants, souffrira le plus, si, si, en perdant 25 % de son PIB. La Chine et l’Inde seraient aussi menacées, perdant respectivement 1 et 4 % de la valeur de leur économie si l’hypothèse posée par le rapport publié avec le soutien de l’ONU dans l’Asia-Pacific Journal of Public Health s’avère.

La certitude des problèmes causés par la dépopulation, y compris en Inde et en Chine qui vieillissent à grande vitesse, attire moins les analystes de l’ONU.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

La thèse du réchauffement au service de l’agenda oligarchique,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ...ou refroidissement climatique. L’ONU est en retard d’une guerre...
    La science du climat est devenu une quasi-religion. Les hérétiques des temps modernes sont à présent ceux qui osent douter du réchauffement climatique. Il convient donc de stigmatiser à souhait ceux qui ne sont pas d’accord, de les insulter ou de les menacer....car c’est de la peur dont se nourrissent les puissants !!
    Les experts ne savent probablement pas utiliser leur boule de cristal. N’est pas Tournesol qui veut !


  • La baisse du temps de travail n’aura pas besoin du changement climatique pour se concrétiser (progrès techniques et maintenance par les banques d’un taux de chômage plus ou moins haut).
    Ce que je retiens, c’est que ces braves gens ne se soucient pas de la qualité de l’environnement, de la préservation de la santé du public ou de la maîtrise des ressources naturelles. Leur problème, c’est le Travail, la "croissance verte" et autres plaisanteries permettant aux 1% de s’assurer que les 99% ne cherchent pas à réfléchir le pourquoi du comment de leur condition, ne se préoccupent pas de leur propre qualité de vie mais contribuent bien à renforcer le système qu’ils adoubent par ailleurs (Il fera « trop chaud pour travailler », mais quelle horreur ! qu’allons-nous devenir sans nos maîtres !?!!). Une position totalement légitime si on considère que "le travail rend libre"...

     

  • #1522469

    Merde, comment’c’est’y qu’on va payer la clim ?
    Il semblerait que cela à déjà sérieusement commencé à chauffer du coté de l’ONU !

     

  • Dans les administrations belges, je puis vous assurer qu’ils anticipent méchamment ce "réchauffement" depuis des lustres...


  • il fait 25 à Nantes en été, conséquence du réchauffement ? lol


  • #1522546
    le 28/07/2016 par L’humanité insurgée
    L’ONU prédit qu’il fera bientôt "trop chaud pour travailler"

    Trop chaud pour travailler ?!? Dites ça au Qataris qui exploitent des pakistanais sans vergogne jour et nuit.

    Très sérieusement, c’est louche... Le capital se moque éperdument du bien être de la main d’oeuvre, surtout dans le contexte de chômage massif à l’horizon.


  • #1522554
    le 28/07/2016 par insoumis de la dissidense
    L’ONU prédit qu’il fera bientôt "trop chaud pour travailler"

    Tellement obnubilé par la End Bottom Line, le système n’en a que faire du climat.
    C’est pour cela que, quelles que soient les andouilleries qu’il déblatère pour les bons peuples, il n’y connait définitivement rien.
    Il faudrait lui glisser dans le creux de l’oreille que sur Terre, tout change, tout évolue, rien est figé. Apparemment cela leur échappe.

    Et quant à la réduction du temps de travail, il serait plus exact de parler de "réduction du temps de salaria" car tout un chacun peu travailler comme une brute...sans forcément toucher un salaire pour cela.
    Je me parle pas du bénévolat, souvent neuneu, mais de ceux qui cultivent leurs terres et, par voie de conséquence, nourrissent leur famille.


  • En Espagne les mecs arrêtent de bosser l’été à partir de 15h à cause de la chaleur...
    Je capte pas le delire car les bureaux sont climatisé !!
    Encore un truc historique probablement..
    Cela dit ça m’arrange bien ;) dommage que j’y sois que quelques jours.. ;)


  • Oui oui, bien sûr, le réchauffement climatique, et les taxes qui vont avec... Comme la couche d’ozone qui diminue à la vitesse d’un cheval au galop !
    Et mon cul sur la commode !!!


  • #1522687

    Le travail de nuit ça existe. Un prétexte de plus pour faire venir au "septentrion" la main d’oeuvre à bas coût .. et surtout plus de "réfugiés". Vive le "réchauffement climatique !"


  • Déjà dans les années 60 la très sérieuse chanteuse Sheila l’avait prédit dans une chanson "il fait trop chaud pour travailler..."

     

  • Du grand n’importe quoi d’autant plus que de nos jours la masse des travailleurs sont des salariés du tertiaire dont le job n’est pas physiquement demandeur et s’effectue dans un environnement climatisé. Quant à ceux bossant à l’extérieur il n’ont pas attendu l’Onu pour savoir travailler sous des conditions climatiques extrêmes. Que cela soit au fin fond de la Sibérie ou de l’Asie tropicale le boulot se fait comme partout ailleurs !
    Ils ne savent plus quoi inventer comme stupidités pour justifier l’effondrement et les changement sociaux et économiques structurels à venir. En gros il ne faut surtout pas que les masses populaires identifient l’oligarchie comme étant en bonne partie responsable de l’enfer à venir, il faut que cela soit à cause d’une fatalité naturelle...mais heureusement l’oligarchie a les solutions pour nous sauver : avortement en masse, avortement post-natal, euthanasie, salaire plafonné à 500 euros pour tous, revenu universel, abolition des libertés publiques et individuelles, abolition du droit à la propriété foncière pour les individus, GPA, PMA...


  • #1522812
    le 29/07/2016 par Les vacances pour le Trône de Pierre
    L’ONU prédit qu’il fera bientôt "trop chaud pour travailler"

    On dirait la pub pour pulco citron..de quand j étais petit !
    (Il fait trop chaud pour troivailléee...pulco pulco pulco citroonnnn.....)


  • plus chaud qu’au qatar ou qu’en arabie saoudite ?
    ça va taper !


  • Les gens sont déjà tous au chômage donc pas besoin de leur pseudo réchauffement pour prendre du bon temps lol


  • Il fait trop chaud pour travailler...

    Pulco, Pulco, Pulco citron !


Commentaires suivants