Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Occident prépare de nouvelles opérations militaires en Libye

Si Daech et les migrants n’existaient pas, il faudrait les inventer

Le New York Times a rapporté mardi que le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter avait récemment fourni à la Maison Blanche un plan détaillé pour des opérations militaires étendues dans toute la Libye.

Carter a présenté ce plan aux principaux conseillers du président Barack Obama en matière de sécurité nationale le 22 février. Conçue par l’Africa Command du Pentagone et le Joint Special Operations Command (JSOC), l’opération impliquerait des frappes aériennes sur 30 à 40 cibles jugées appartenir à l’État islamique (EI).

Citant des responsables gouvernementaux anonymes, le New York Times écrit qu’une fois le plan approuvé par Obama, des avions de guerre attaqueront camps de formation, centres de commandement et dépôts de munitions présumés de l’EI tout en assurant une couverture aérienne à diverses milices soutenues par les USA et comprenant des éléments islamistes semblables à l’EI.

Comme d’habitude, l’article du New York Times omet de mentionner que le gouvernement Obama est responsable de la déstabilisation de la Libye et de la croissance de l’EI et d’autres milices islamistes dans la région.

Sous couvert d’une pseudo-juridique « responsabilité de protéger » des manifestants anti-gouvernementaux à Benghazi face à un massacre prétendument imminent, les États-Unis et leurs alliés impérialistes en Europe avaient lancé une opération de changement de régime en 2011 pour évincer Mouammar Kadhafi, leader de longue date de ce pays riche en pétrole.

Pilotée par Hillary Clinton, alors secrétaire d’État d’Obama, l’opération prétendument humanitaire avait entraîné la mort d’environ 30 000 personnes, l’assassinat de Kadhafi dans un lynchage brutal, la partition de facto de la Libye entre plusieurs factions rivales, et la déstabilisation de pays dans tout le Moyen-Orient et l’Afrique occidentale.

Depuis 2011, les États-Unis et leurs alliés ont à maintes reprises lancé des frappes aériennes et des raids au moyen de forces spéciales en Libye, qui continueront indépendamment des plans d’opérations militaires plus larges, insistent les responsables américains. Le mois dernier, les États-Unis ont lancé un raid aérien contre un prétendu camp d’entraînement de l’EI dans l’ouest de la Libye près de la frontière tunisienne, tuant jusqu’à 50 personnes.

Lors d’un meeting télévisé animé par Fox News dans le cadre de l’investiture présidentielle lundi soir, Clinton, la favorite démocrate de la primaire de 2016, a une nouvelle fois mené la charge pour une intervention, déclarant qu’elle soutenait le déploiement des forces spéciales américaines en Libye et favorisait l’extension des opérations militaires américaines.

« Nous utilisons déjà, comme vous le savez par les gros titres et les reportages, les forces spéciales et les frappes aériennes pour cibler les dirigeants de l’EI », a déclaré Clinton au public présent. « Nous devrions à présent soutenir [les Libyens] non seulement avec les forces spéciales et les frappes aériennes contre les terroristes, mais en les aidant à sécuriser leurs frontières et à faire face à certains des défis internes auxquels ils sont confrontés ».

Si officiellement les États-Unis et leurs alliés européens disent qu’ils vont attendre, pour lancer des opérations militaires, la formation d’un gouvernement d’union nationale en Libye, des centaines de soldats des forces spéciales sont déjà déployés secrètement dans le pays depuis plusieurs semaines pour y jeter les bases d’une attaque beaucoup plus importante. Des avions américains, français et britanniques y effectuent aussi des vols de reconnaissance.

Des soldats américains, britanniques, italiens et français ont été déployés à Misrata dans l’ouest et à Benghazi dans l’est du pays afin de former et armer les milices qui, outre qu’elles se battent entre elles pour le contrôle du pays, sont confrontées à une branche de plus en plus importante de l’EI dont le centre est la ville de Syrte.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

Les réelles motivations occidentales sont sur E&R :

Comprendre ce que l’Empire ne pouvait supporter, avec Kontre Kulture :

La remodélisation oligarchique de l’Afrique est en cours.
Lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voilà ce qui va pousser les "islamistes de l’EI" de fuir la Libye pour se réfugier en Algérie et à ce moment là l’empire aura l’occasion de prendre le sud Algérien, une réquisition, mettre tout le sud sous sa tutelle.

    Kissinger a dit au début des années soixante, je le cite : Il serait une erreur de laisser le pétrole aux mains des Arabes .

     

    • Primo les algériens ne sont pas arabes. Secundo les barbus iront se réfugier dans le Sahel, en Tunisie ou en Egypte si ils devaient vraiment quitter le vaste territoire lybien. Ils savent bien ce qui les attend en Algérie, je préférais qu’ils viennent pour être honnête et qu’ils laissent ces pauvres tunisiens mal préparés en paix, mais ils ne sont pas complètement débiles. Ils ne viendront pas.


    • En cas de débordement sur l’Algérie la Russie interviendra militairement pour donner un coup de mains à l’État Algérien c’est certain..


  • le cours du pétrole remonte,il fait saisir l’occasion pour faire main-basse sur les puits libyens.


  • Il commençait à y avoir un fragile embryon d’Etat grâce au discret travail de la diplomatie russe et algérienne. On aurait pu renforcer cet Etat en lui assurant une couverture aérienne et en lui fournissant du renseignement pour nettoyer la Libye et ainsi lui permettre d’asseoir son autorité.
    Non, l’Empire préfère pérenniser le désordre pour au final créer les condition d’une destruction totale du Maghreb.

    La destruction du Maghreb déstabilisera gravement l’Europe, au moins l’Europe du Sud. On ne joue pas impunément avec les dominos.

    Tout ça c’est bon pour .........(voir BHL)


  • Encore du cinéma... Et avec les grandes chaleurs qui arrivent, on peut s’attendre encore à un 1000ème fiasco. - tout ce qu’ils vont réussir à faire c’est repousser Daech machine à l’est de la Libye (si ceux-ci réussissent à négocier avec les Berbères, alors là...) et vers la Tunisie. Fascinant. Ifriqiya la perfide disait le Calife Omar [on lui attribue ces mots]. Mais comme diraient les Arabes : heureusement chez Daech Machine, les gens sont très mal instruits et ne savent pas 1% de ce que savait Erwin Rommel. Qui tient la Tunisie et le nord du Maroc avec ses Berbères enragés - voir Bruxelles, Anvers et peut-être aussi Amsterdam et Rotterdam. Pas pour rien que l’État marocain a imposé le prélèvement des empreintes digitales de chaque citoyen du pays -, et c’est une nouvelle aventure qui commence.

    Bref. Merci Sarko. Obama lui a reproché il y a quelques choses son excès de zèle - définition d’un valet, non ? - en Libye. Ajoutant que cette erreur lui a permis de ne pas bombarder la Syrie pour éjecter son président...

    Il fallait écouter Lugan.


  • La Libye c’est le berceau de Daesch pas la Syrie.Ils reviennent a la maison en quelque sorte.
    Les sionistes vont faire en sorte d’immigrer le problème en créant toutes sortes d’oppositions qui vont se taper les unes sur les autres avec les terroristes en toile de fond.
    Attention aux pays limitrophes.Préparer vous la guerre des sionistes est a votre porte !


  • #1427625

    Ces attentats de Bruxelles comme le 11.9 complot sioniste contre l’islam ces crimes de Daech les marionnettes de la franc maçonnerie sioniste pour tuer le maximum des musulmans en Irak en Syrie pour venger la mort de satan pour eux satan est mort lors de glissement de terrain d’Azazga en Algérie Mars 2012 si c’est vrai satan est mort c’est la fin du monde aux non musulmans de se convertir a l’islam aujourd’hui pour éviter l’enfer la mort du satan normal la mort du DRS fondateur de Gia en Algérie les signes de la fin du monde en islam sont terminer the end