Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’UANI, cette ONG anti-Iran proche de la Maison-Blanche et financée par des Israéliens

L’UANI (United Against Nuclear Iran) s’applique à faire passer l’Iran pour un danger nucléaire aux yeux de la communauté internationale et menace de sanctions économiques les entreprises se proposant d’investir dans ce pays, a indiqué à Sputnik un professeur de l’Université de Téhéran.

 

Bien que l’United Against Nuclear Iran (UANI) se positionne comme une ONG non lucrative et non partisane, cette organisation est très proche de la politique de la Maison-Blanche et du Congrès des États-Unis, a déclaré dans une interview à Sputnik le professeur de l’Université de Téhéran Rahman Hariri, expert en relations internationales.

« Compte tenu des activités de l’UANI, on a toutefois l’impression que son objectif est de développer l’iranophobie dans le monde et de bloquer tout commerce avec l’Iran au niveau international », a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

Et de préciser que cette organisation s’employait énergiquement à compromettre les échanges de Téhéran avec ses partenaires commerciaux dans le monde, en instrumentalisant les médias et menaçant de sanctions les sociétés se proposant d’investir en Iran. Selon l’expert, l’UANI adresse des messages d’avertissement aux entreprises et aux potentiels investisseurs internationaux qui envisageraient de faire des affaires avec l’Iran, afin de les mettre en garde contre les dangers que présente la République islamique. Même officiellement, l’UANI proclame avoir pour but « d’empêcher l’Iran de réaliser son action de devenir une superpuissance régionale en possédant des armes nucléaires ».

« Cette organisation contacte tant l’administration américaine que le secteur privé pour les engager dans la lutte contre les ambitions de l’Iran. Elle ne recule même pas devant les menaces adressées aux hommes d’affaires et aux membres de leurs familles pour les pousser à rompre définitivement les relations avec Téhéran », a ajouté l’analyste.

L’UANI affirme que l’Iran menace la communauté internationale sur trois axes à la fois, en développant notamment son programme nucléaire, en violant les droits de l’homme et en soutenant le terrorisme. « L’organisation qui est déjà en soi un lobby anti-iranien très actif a des donateurs très puissants, dont le Comité américano-israélien aux Affaires publiques (AIPAC) qui compte plus de 100 000 adhérents et dépense chaque année des millions de dollars pour influer sur la politique des États-Unis », a rappelé M. Hariri. L’expert a mentionné, entre autres, les monarchies du Golfe qui ont beaucoup gagné de l’affaiblissement de l’Iran suite aux sanctions internationales ayant frappé ce pays.

Il a cité parmi les nombreux membres clés de l’UANI son fondateur et PDG Mark Wallace, ancien diplomate, ayant occupé plusieurs postes au cours du mandat du président George W. Bush, notamment comme ambassadeur des États-Unis auprès des Nations unies, ainsi que Gary Samore, ancien président et co-fondateur de l’UANI, ex-coordonnateur de la Maison-Blanche pour le contrôle des armements et armes de destruction massive contre le terrorisme.

En août 2015, ce dernier a quitté l’UANI en faveur du Plan global d’action conjoint (JCPOA), accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes : les pays du P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies : les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne), ainsi que l’Union européenne et la République islamique d’Iran. « Quoi qu’il en soit, le renforcement des ONG internationales, la politique de détente dans les relations internationales et l’affirmation de l’image réelle de l’Iran, y compris dans les médias et l’opinion, contribueront à neutraliser l’action d’organisations telles que l’UANI », s’est déclaré convaincu l’interlocuteur de Sputnik.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.