Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’UE s’intéresse au gaz algérien

Mais l’Algérie temporise les négociations

Alors que Bruxelles cherche à diversifier ses importations de gaz pour sortir de sa dépendance vis-à-vis de la Russie, l’Union tenterait de conclure un accord bilatéral avec l’Algérie, auquel les autorités ne seraient pas très réceptives.

 

Selon une source anonyme au sein de l’Union européenne (UE), Bruxelles tenterait de mettre au point un plan d’investissement en Algérie en échange d’une ouverture économique du pays dans le secteur de l’énergie, révèle le média américain Politico.

Problème ? Les autorités algériennes, peu enthousiastes, ralentiraient l’accord. « Ils attendent que Bouteflika meurt ou qu’il y ait un changement de gouvernement », assure la source, évoquant les propos de hauts fonctionnaires européens.

 

 

La perspective d’accord espérée du côté de Bruxelles consisterait à exiger une sécurité d’approvisionnement en gaz de la part d’Alger et une aide pour lutter contre l’immigration qui touche le continent européen. En échange, l’UE s’engagerait à aider l’Algérie à diversifier son économie, à assurer un soutien financier et à investir massivement dans le pays.

En effet, selon la source, Alger chercherait à s’émanciper de la seule rente pétrolière en augmentant sa production d’énergie renouvelable et en s’ouvrant à de nouveaux secteurs économiques.

 

L’heure de vérité approche pour l’Algérie,
lire chez Kontre Kulture

 

La pression impériale augmente de plus en plus sur l’Algérie, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1539527

    Je ne vois pas ce qu’il y a d’imperialiste dans le fait d’echanger des ressources entre états.
    L’Algerie est grande et sait défendre ses intérêts sans l’aide de personne. Arrêtons ce paternalisme. Ce n’est pas à nous, Francais derrière leurs ordinateurs, d’expliquer au gouvernement algérien ce qu’il doit faire.

     

    • #1539648
      le 22/08/2016 par yes we can
      L’UE s’intéresse au gaz algérien

      Ce n’est pas à nous, Francais derrière leurs ordinateurs, d’expliquer au gouvernement algérien ce qu’il doit faire.
      surtout qu’ils ont déjà reçu un haut responsable chinois , il y a peu de temps .... comme en Iran , on va encore ramasser des cacahuètes -


    • #1540240
      le 23/08/2016 par Drago
      L’UE s’intéresse au gaz algérien

      @Max
      Ils en ont rien à foutre du gaz algérien.
      C’est seulement pour les détacher, un par un, de l’Union avec l’Est... voire les obliger (en échange) d’imposer des sanctions contre la Russie.
      Ce qui signifierait littéralement leur ruine et effondrement économique pur et simple (ayant tous des exportations alimentaires sans précédent avec la Russie depuis son embargo).
      On demande encore une fois de plus aux colonisés de mourir... pour leurs colonisateurs.


  • #1539534
    le 22/08/2016 par la pythie
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    Ce sont nos " amis " américains qui font pression sur les Algériens afin que l’UE reste dépendante du futur gazéoduc russo - turc...

     

    • #1539600
      le 22/08/2016 par Estor
      L’UE s’intéresse au gaz algérien

      Pourquoi donc ? Developpez votre thèse...


    • #1539690
      le 22/08/2016 par la pythie
      L’UE s’intéresse au gaz algérien

      à Estor...
      Les Ricains font en sorte que l’UE ne soit jamais autonome du point de vue énergétique : ainsi, nous dépendrons du Qatar et du futur gazéoduc turco -russe...c’est clair ? et comme nous dépendons du pétrole du proche-orient et des princes orientaux qui achètent régulièrement des obligations en euros, nous sommes pieds et poings liés face aux alliés des Américains...


  • #1539547
    le 22/08/2016 par Andreas
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    L’Algerie est-il un pays democratique ? Sinon Sion et BHL iront l’installer la bas. La route vers la democratie est epineuse comme on le voit en Libye.


  • #1539548
    le 22/08/2016 par awrassi
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    Aucun européen intelligent n’osera investir en Algérie. Pourquoi avoir attendu 60 ans, sinon ? Parce que l’Algérie est plus nationaliste que jamais, et qu’elle peut se rebeller demain contre tout néocolon potentiel. Dormons rassurés !


  • #1539568
    le 22/08/2016 par Un algerien kabyle
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    cet accord de parteneriat devrait exister depuis longtemps... chacun cherche a diversifier ses ressources et ses partenaires.

    ca a l’air d’etre bon pour tout le monde... a condition bien sur que l’UE garde BHL et sa tribu loin de chez nous... pour le reste il s’agira de bien negocier les echanges pour chaque partie.


  • #1539646
    le 22/08/2016 par alvaro
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    Ahh l’Algérie !!
    C’est pas près de changer.


  • #1539768
    le 22/08/2016 par Cremieux 2.0
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    Après ils ramèneront leurs ONG, l’OMC, Monsanto, les labo pharma, la démocratie, le FMI et pour finir Daech..

    Non merci, plutôt bouffer des sardines matin midi et soir.

     

    • #1539975
      le 23/08/2016 par Fatma
      L’UE s’intéresse au gaz algérien

      Bien dit ! Kaddafi s’était rapproché de la France et avait ouvert son pays aux occidentaux, qui en ont profité pour créer des réseaux terroristes pour plonger le peuple libyen en enfer. Comme vous dites, non merci !


  • #1539998
    le 23/08/2016 par Pierre-Albert Espénel
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    La perspective d’accord espérée du côté de Bruxelles consisterait à exiger une sécurité d’approvisionnement en gaz de la part d’Alger et une aide pour lutter contre l’immigration qui touche le continent européen. En échange, l’UE s’engagerait à aider l’Algérie à diversifier son économie, à assurer un soutien financier et à investir massivement dans le pays.



    On apprécie la sémantique européenne qui "consiste à exiger une sécurité" tout en espèrant une perspective d’accord sinon...

    Bref les Algériens ont bien raison de traîner les pieds bien que cela ne les prémunissent pas d’une action qui les forcerait à accepter l’exigence en question sous peine d’un "printemps" sanglant qui arrivera de toute manière quelque soit leur choix.

    L’Algérie, "as we know it" n’en a plus pour longtemps après une telle déclaration de guerre à peine camouflée. Préparons nous donc à recevoir des millions d’Algériens pour en finir avec la France.

    Ce n’est pas que nous n’aimons pas les Algériens, nous avons appris en 50 ans à vivre avec mais nos cités étant remplis jusqu’à la gueule d’immigrés désormais tous légaux, ne devrons nous pas céder sans broncher nos appartements, pavillons de banlieue, puis nos maisons à la campagne ?.

    On se demande donc à quoi va bien pouvoir servir tout ce pétrole si ce n’est qu’à alimenter en énergie le nouveau système de remplacement où les Français en seront à chercher des places pour se caser dans les terrains de camping puis à faire la queue devant les centres de détention (concentration) pour recevoir leur puce avant les tickets de rationnement.


  • #1540042
    le 23/08/2016 par marmotte
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    L’Algérie n’était-elle pas sur la liste des pays à déstabiliser au même titre que la Libye, la Syrie, etc... ?


  • #1540129
    le 23/08/2016 par Richy
    L’UE s’intéresse au gaz algérien

    Quel est la part de PIB Algérien hors exportations de gaz pétrole ?
    sans ces exportations , ce pays reviendrait à l’âge de pierre .
    pourrant une élite Algèrienne formée existe ,elle est en France !!
    Le retour vite !
    La rente pétrolière est partagée entre corruption et clientèlisme .
    lisez donc Bernard Lugan .