Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

Les budgets militaires ne font pas tout

Les dépenses militaires américaines sont, de loin, les plus élevées du monde. Mais comparer des budgets ne rime pas à grand chose dans la mesure où il faudrait, par exemple, prendre en compte le niveau de vie des pays, le coût d’un ticket repas d’un soldat n’étant pas le même aux États-Unis, en Chine ou en France. Et puis, un autre paramètre rarement évoqué est le coût de la bureaucratie…

 

Bref, bien qu’elle dispose de ressources que d’autres forces armées lui envient, l’US Army connaît des problèmes budgétaires qui sont loin d’être anodins puisqu’ils ont des conséquences directes sur la préparation opérationnelle de ses brigades de combat.

Ainsi, d’après le général Daniel B. Allyn, le chef d’état-major adjoint de l’US Army, seulement un tiers de ces brigades sont prêtes à aller au combat. « À bien des égards, nous hypothéquons notre capacité à construire la force dont nous allons avoir besoin dans un avenir proche », a-t-il affirmé, lors d’une intervention devant la Fondation Heritage, plus tôt dans ce mois.

L’une des causes de cette situation est lié au nombre important de militaires de l’US Army qui sont considérés comme étant « non déployables ». Ils seraient 100 000 à être dans ce cas, dont 80 % en raison de problèmes médicaux.

Lire la suite de l’article sur opex360.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1494485

    L’obésité de la jeunesse, les attaques sur le patriotisme, le fait que nombre de jeunes hommes finissent en prison (et donc ne peuvent servir, car c’est la règle aux Etats-Unis), la baisse de natalité chez les blancs (qui fournissent le plus gros des effectifs).

    En ce qui concerne l’obésité, j’ai été surpris de voir des militaires américains gras au macdo. En fait, non, pas surpris du tout.

     

    • #1494527

      A la Libération beaucoup de Français ont été choqués en voyant ces soldats US gras et vulgaires, bien moins distingués que les soldats allemands .


    • #1494541

      Vous avez raison mais attention sur la démographie car les blancs américains font, en général, beaucoup plus d’enfants que les Européens. Aujourd’hui ils sont à 1,9 enfant par femme mais cela a dû baisser suite à la crise car ils devaient encore être au dessus du seuil de remplacement des générations (2,1) avant cela.


    • #1494552

      " les blancs qui fournissent le plus gros des effectifs."

      Tu as vu ça où ? Tu es parti une fois aux States et tu crois tout savoir, c’est ça ? Le plus gros de leurs effectifs est composé de noirs et d’hispaniques ; logique vue que ce sont les classes sociales qui connaissent la grande précarité. Les Blancs qu’on voit parmi les ground soldiers c’est surtout du white trash. A l’époque quand j’habitais en Thaïlande, l’armée américaine y était très présente ; j’ignorais qu’elle y avait une base. Autant dire que quand ces gens se promenaient en petit groupe dans la rue que c’était impressionnant (et intimidant), on ne pouvait pas les ratés avec leurs gros bras musclés. Eh ben à chaque fois ces groupes étaient formées en grande majorité par des Noirs.


    • #1494582

      Il faut dire que l’on mange beaucoup dans les camps US et que la bouffe est celle des fast food que les recrues fréquentent au pays :chacun compose son menu selon ses gouts : hamburgers, frites, pizzas, pates , steaks énormes, poulet...le tout arrosé de soda à volonté, et des desserts dégoulinants de crème bleue, rose ou jaune fluo ! On rencontre quelques beaux bébés : le genre blond 1 .90, 90 kilogs, avec des bras comme les cuisses d’un français moyen, ils passent leur temps à faire de la gonfle , et à bouffer des protéines qui leur sont vendues en seaux de 5litres.
      La tenue du soldat US se prete à l’embompoint : la veste qu’ils portent sans ceinturon ressemble à une robe de grossesse et dissimule le pneu de lard


    • #1494652
      le 23/06/2016 par nanafissatou
      L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

      @ Amiral

      Attention, les "blancs" qui font des enfants, ne sont pas les bobo new-yorkais ou les riches progressistes de la west-coast. Les blancs "actifs et travailleurs" qui font l’armée et vont au combat, ce sont les rednecks sudistes, les paysans assez bigots du middle-west et les chômeurs de la iron belt ... Bref, tous les blancs américains que le système se complait à traiter de racistes, de fascistes ou de fanatiques. Ces blancs-là sont méprisés par les riches blancs des deux littoraux qui vendent le multi-culti en oubliant commodément le rôle tenu par ces "sales blancs" qui défendent leur système à l’étranger.

      A votre avis, pour quelle raison Trump est si populaire aujourd’hui ?


    • #1494666

      @gelindo

      Oui, je suis allé aux Etats-Unis. En fait je suis citoyen américain. J’ai vécu en France et je parle plutot bien le francais ;) Par contre je fais des fautes et je ne sais pas ou placer les accents.

      Cela dit... Je confirme : le gros des effectifs, que ce soit dans l’armée ou la police, ce sont surtout des blancs.

      http://download.militaryonesource.m...

      Descends a la page 71. "White : 75.5%"

      Blancs : 75.5% Dont on distingue 10% d’hispaniques, qui ne sont pas une race, mais un groupe socio-culturel que les démocrates on ré-inventé en race a part par souci de clientelisme.


  • #1494502
    le 23/06/2016 par VIVACHAVEZ
    L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

    Plus elle aura de problèmes, mieux ce sera.

     

  • #1494512

    Se retrouver avec les deux jambes arrachées pour avoir sauté sur une mine, au cours d’une guerre sioniste, non merci .


  • #1494529
    le 23/06/2016 par réfractaire
    L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

    Ca vous dirait de servir comme supplétif de Tsahal et de vous faire arracher les deux jambes en sautant sur une mine dans une guerre sioniste ? Pas moi .


  • #1494532
    le 23/06/2016 par Jérôme2709
    L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

    Les habitants du Donbass combattant les troupes de Kiev sont rustiques, motivés et défendent leur maison. Les soldats de l’Empire combattent loin de chez eux pour des intérêts qui ne sont pas les leurs. Les premiers combattent pour la survie. Les seconds pour avoir un "job".


  • #1494544

    L’Empire va recruter des tirailleurs Sénégalais.

     

    • #1494612

      Ils en ont déjà des tirailleurs indigènes, c’est nous, c’est l’armée française.


    • #1494772

      @ Vidocq Exactement et c’est le but de l ’Otan avec la "régionalisation" et saa panoplie de traités bien pensés . Leur vraie guerre l’Amerique la fait avec son pacifisme belliqueux dont l’arme de choix est l’embargo économique .


  • #1494571
    le 23/06/2016 par Themistocles
    L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

    Aux Etats-unis :
    - vous avez fini vos études,
    - vous vous êtes marié,
    - vous avez un enfant,
    - et vous devez rembourser les montants monstrueux des prêts étudiant que vous avez contacté

    Y a t-il une solution ?
    Oui, pas de problème, vous vous engagez pour l’Afghanistan et en 3 ans vous avez tout remboursé.

    Fabuleux non ?

    PS : pas besoin d’être marié et papa.


  • #1494584

    Tiens, on pourrait leur refourguer nos migrants contre un p’tit billet


  • #1494631

    Que les jeunes américains n’aillent plus mourrir en agressant des populations musulmanes et détruire leur pays pour les intérêts d’Israel !


  • #1494640
    le 23/06/2016 par nanafissatou
    L’US Army a de gros problèmes d’effectifs

    Le Pentagone estime en effet que « 71% des quelques 34 millions d’Américains âgés de 17 à 24 ans » ne répondent pas aux critères exigés pour servir sous l’uniforme, que ce soit pour des raisons de santé



    Merci MacDo, Coca, Monsanto, le bœuf aux hormones, les O.G.M., le K.F.C.



    de problème(s) avec la justice ou bien encore d’un trop faible niveau d’instruction.



    Depuis quand ça représente un problème quand il s’agit d’aller tirer sur des gamins irakiens ?

    Bon, plus sérieusement je pense que la raison pour laquelle tant de jeunes américains refusent d’entrée à l’armée (alors que c’est sensé être une bénédiction quand on veut pouvoir faire des études et avoir une situation ou obtenir la green kard) ça peut être dû à toutes les guerres stupides (si tant est qu’il y ait une guerre intelligente) que l’Amérique a faite faire à ses boys.

    C’est sûr que quand vous êtes jeunes et que vous avez un oncle, un cousin, un frère ou un père qui s’est fait arracher les jambes par une mine artisanale à Bassorah ou qui est devenu tétraplégique à cause de la balle qu’il s’est reçu dans la colonne vertébrale près de Kandahar (quand il n’est tout simplement pas dans une boîte) et que à côté vous voyez les images de tortures infligées par l’armée US en Irak : ça n’encourage guère à "suivre l’exemple" surtout quand on connait la qualité des soins aux USA, l’état mental de la plupart des vétéran "indemnes" et quand on voit l’autre fo-folle vouloir faire du bushisme au féminin.

    Pour rappel, bilan de la war on terror pour les américains : 2357 troupiers américains tués en Afghanistan, 4489 en Irak, soit 6846 morts pour ces deux théâtres d’opération. Multipliez ces chiffres par 10 pour obtenir le nombre de blessés (sans compter les trauma psy). Et comme un blessé ça parle, contrairement à un mort auquel on peut lui faire dire tout et n’importe quoi, vous comprendrez après l’impact que ça peut avoir sur le moral guerrier du pays. Et puis n’oublions pas non-plus l’aspect guerre cognitive : quand il s’agissait d’aller combattre le vil japonais, le méchant nazi ou l’horrible russe communiste, il était facile de les présenter pour l’américain moyen comme des dangers pour son mode de vie. Mais pour ce qui est du montagnard afghans ou du père de famille irakien : c’est plus compliqué.
    Enfin, il y a un autre aspect plus effrayant : les américains ont peur, pas forcément à tort, de voir leur armée être retournée contre eux.


  • #1494664

    Ainsi, d’après le général Daniel B. Allyn, le chef d’état-major adjoint de l’US Army, seulement un tiers de ces brigades sont prêtes à aller au combat. « À bien des égards, nous hypothèquons notre capacité à construire la force dont nous allons avoir besoin dans un avenir proche »

    Rien à rajouter


  • #1494689

    C’est le problème des armée impériale trop ambitieuse.
    La logistique devient le principal handicape, ce qui fait que, peut importe sa grandeur, ainsi que les sommes colossales investies, une telle armée ne peut être invincible.

    Les USA n’obtienne que des victoires à la pyrrhus face à des petites ou moyennes armées. Il ne faudrait pas qu’elle affronte une grande comme celle de Russie ou de Chine...


  • #1494693

    L’US Army a de gros problèmes tout court.

    Comme toutes les armées impériales elle ne peut grossir qu’en proportion des ressources spoliées aux territoires conquis et dans la limite de son réservoir humain intrinsèque.

    Faute de nouvelles ressources (hommes, matières premières et technologies principalement), elle s’effondre ou, comme l’armée romaine en son temps, elle se résigne à intégrer en son sein les armées des pays conquis ou soumis (ça s’appelle l’OTAN) pour repousser à plus tard l’inéluctable issue.


Commentaires suivants