Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"L’Union européenne est une dictature molle qui viole les peuples et les nations !"

Festival de Charles Gave sur BFM Business

« Viol des peuples et des nations », « dictature molle », « l’UE n’est plus légitime », « le niveau de vie des peuples a baissé », « il faut tuer l’euro », entre deux tirades sur BHL, Attali et Minc, Charles Gave s’est pleinement exprimé sur la construction européenne et la perte de souveraineté économique. Pas sûr qu’il soit réinvité régulièrement...

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A 3’32 le regard affolé de nicolas doze lorsque les noms de minc,attali,bhl sont énumérés...jubilatoire

     

  • Sortir de l’UE nous fera crever deux fois plus vite ! Comment feront les " petites " nations face à l’ALENA et au bloc PACIFIQUE ? sortir de l’UE au moment même où va entrer en place le TAFTA est un piège : les barrières douanières nord-américaines détruiront les pays européens en un rien de temps. Vous voyez la Hongrie ou le Portugal résister deux secondes au rouleau-compresseur américain ou chinois ?
    jamais le franc français ou la lire italienne ne soutiendront la comparaison avec le dollar us ou la monnaie chinoise - devenue monnaie de change mondiale...
    le rappel systématique à la "démocratie " est pénible à mes oreilles : la " démocratie " est un moyen comme un autre, mais pas une fin en soi...

     

    • #1532391

      Hum hum, deux trois remarques.

      - Sortir de l’UE c’est retrouver sa souveraineté, donc le droit de décider. De décider quoi ?
      Déjà de rétablir nos frontières (on fait rentrer dans notre Nation QUE la came désirée et pas celle relevant de la concurrence déloyale) ET on instaure des taxes douanières (à des fins dissuasives OU pour remettre les prix de la came importée au niveau de notre production nationale).

      - Ne plus être dans l’UE ne nous interdit pas d’établir des accords commerciaux avec d’autres pays libres et souverains et tendant vers du gagnant/gagnant. Ces pays peuvent être européens ou pas.

      - Une monnaie "faible" ne peut que jouer en la faveur des exportations. Le dollar US n’est fort que parce que de nombreux pays sont obligés de l’accepter de gré ou de force. C’est de la monnaie de monopoly qui n’en a plus pour longtemps à rouler des mécaniques (et des QE par la même occasion). Il ne faut pas oublier que les USA est le pays le plus endetté au monde.

      Pour le Yuann je ne sais pas, pas plus qu’au sujet des possibles attaques spéculatives contre les devises nationales.
      Si un spécialiste a des données là dessus...


    • Donc, la question ça serait de savoir si ça va prendre 10 ans ou bien 20 ans avant que l’Europe ne soit plus que le terrain de jeu des autres puissances ?
      Vous dites "Sortir de l’UE nous fera crever deux fois plus vite" .

      Pourtant les USA ont leurs problèmes, la Chine aussi, et le continent Européen n’est pas mort du tout,ce serait dommage de baisser les bras pour une période de "creux" ...
      Tous leurs montages commerciaux sont bidons, ils veulent nous inonder de leur marché,dont personne ne veut, c’est malsain,mal fait, et d’une autre culture.

      Quand au Dollar ou au Yuan, qu’est ce que ca vaut ? est ce que ce n’est pas sujet à précaution aussi ? Pourquoi ca serait plus crédible que d’autres monnaies ??
      Le continent européen est aussi capable que les autres,et aussi crédible, si il est raisonnable.


    • On va voir si la Grande-Bretagne va "crever deux fois plus vite",à mon avis c’est tout le contraire qui va se passer et elle va aller deux fois mieux...
      Je te signale que dans les années 80 et 90 on vivait en France deux fois mieux qu’aujourd’hui,je te parle du peuple évidement et pas des (vrais) riches qui n’ont jamais été aussi riches qu’aujourd’hui....
      le franc était attaqué ??
      Et alors il suffisait de dévaluer,ça faisait chier les rentiers et les banquiers,la classe moyenne endettée était contente (les intérêts des crédits étaient payés par l’infation)les proles dépensaient plus car leurs salaires montaient,nos exportations marchaient mieux et a monnaie repartait à la hausse dans la foulée !!!
      PS : tout ce que les pseudos experts que l’on laisse aujourd’hui passer à la télé te racontent,quelque soient leurs domaines de discipline, est neuf fois sur dix de la propagande éhontée ou des boniments pour endormir les crédules et les benêts...
      Cette histoire de bloc européen pour lutter économiquement contre la Chine,les USA et les Brics (que l’on n’appelaient pas encore comme ça ) qui allait créer de la richesse et des emplois pour tout le monde c’était déjà ce qu’ils nous vendaient à l’époque et on a vu où nous à mener la "mondialisation heureuse" des Alain Minc et Attali...
      En 1985 les français avaient le cinquième niveau de vie le plus haut d’Europe devant des pays comme la Finlande,le Danemark,l’Angleterre,l’Autriche,etc...(et septième mondial),aujourd’hui nous avons rétrocédés à la quatorzième place mondiale,même les Sud-Coréens et les Belges nous sont passés devant...


    • "amais le franc français ou la lire italienne ne soutiendront la comparaison avec le dollar us ou la monnaie chinoise - devenue monnaie de change mondiale..."

      Desolé, ou tu es un troll, ou tu ne veux pas comprendre. Le dollar est une monaie de singe qui est condamnée a mourir tout comme l’euro. Si les miliardaires comme Soros et Warrem Buffert commencent a parier contre le dollar et l’euro et a renoncer aux produits derivés, c’est qu’ils savent ce qui va se passer dans les mois a venir. En octobre le yen chinois sera adossé a l’or. Wait and see, what will happen. Pour la democratie, si tu veux vivre dans la dictature totale, c’est ton probleme, mais je suis sur que les autres n’en veulent pas.

      Cordialement.


    • Puisqu’on vous dit que quand les Allemands et les Anglais ont décidé au début des années 90 d’abaisser presque à zéro le niveau des taux de douanes entre la zone UE et les méchants chinois sur le secteur textile en échange de l’ouverture de la Chine aux banques anglaises et dieu sait quoi pour les Allemands, tout le monde a du si plier y compris nos amis Portugais et que ça a eu pour effet de saccager le secteur textile portugais, qui représentais une part non-négligeable de leur PIB, parce qu’à l’époque ils étaient du niveau de vie chinois. Que répondez à ça ? Que le Portugal est une trop petite nation pour pouvoir décemment décider ce qui entre et qui sort de ses frontières ?
      Ecoutez donc François Asselineau pour éviter la caricature éculée ! Ce qui marchait dans les années 80 ne peut plus marcher aujourd’hui.


    • Au moment même où le Dollar va s’écrouler et le reste du pays avec, en effet, quelle catastrophe….
      Il s’agit d’une course contre la montre.


    • pas du tout d accord ! comment fait la corée du sud pays avec un peu prés meme population ? et le dollar est vérollé et va s écroulé ! il faut du protectionisme concerté ne croit pas que les ricains ou les chinois puissent se passer de marché ! les usa sont déjà a -20000 milliard c est eux qui ont le couteau ss la gorge et vont perdre leur superpuissance seule l armée leur permet de virevolter plus longtemps ils ont besoin de vendre et d avoir des alliés géopolitique occidentaux


    • Votre point de vue est navrant de conformisme et d’inexactitude.
      Au contraire, il n’y a que dans la nation qu’il est possible de protéger son peuple contre les différents dumping. Ce n’est pas une question de taille, mais de volonté politique, et monétaire.
      Voyez la Suisse.
      Vous faites le jeu des mondialistes !


    • à ceux qui m’ont répondu...
      Les exemples de l’Angleterre et de la Suisse ne sont pas pertinents : d’abord parce que les prix ont bondi à Londres où les jobs à l’heure ont ramené la classe moyenne au XVIII ème siècle ; et que la politique du franc fort pénalise déjà la Suisse ( au niveau de ses exportations )...quant à la Corée du sud, je ne connais pas assez ce ( lointain ) pays pour émettre un quelconque avis...
      Mais je maintiens que sortir de l’UE au moment où va entrer en jeu le TAFTA est très imprudent ; car jamais un pays seul et endetté ( comme la quasi totalité des pays de l’UE ) ne pourra négocier les tarifs douaniers en position de force face au bloc nord-américain. Et vous pouvez être sûr que les Ricians sauront manier le diviser pour régner et ainsi étrangler chaque pays de l’UE séparément...


    • N’importe quoi, toi tu n’as strictement rien compris. Des pays ne faisant pas partie de l’union européenne s’en sortent complètement et mieux en rapport aux pays qui sont dans l’union européenne. N’importe quel économiste expérimenté et de bonne foie pourra te le dire. La France pourrait complètement être autonome en favorisant ses propres richesses et sa propre croissance en mettant en avant entrepreneuriat et la diminution de fonctionnaire. On a déjà depuis longtemps plus de débit sortant que de crédit rentrant avec un taux de création de richesse qui est sur taxé et donc fait baisser encore plus rapidement la possibilité d’avoir réellement de la croissance. Tu ajoutes à cela toutes les barrières (pseudo) légales européennes qui "empêche" toutes possibilités de création de richesse et donc baisse de chômage en France. L’Italie et l’Espagne sont exactement dans la même situation. Et tu rajoutes encore à cela indubitablement, une dette qui s’agrandit étend donné que le taux de création de richesse baisse considérablement.
      C’est arithmétique de base niveau pour le comprendre.
      Toi tu raisonnes "France vs mondialisation", exactement comme les médias de propagande qui sortent ce faux argument pour faire peur et faire gober la pilule comme quoi "sortir de l’europe c’est la fin de la France".
      Totalement faux.
      Tu dis sortir de l’europe est un piège ?????!! C’est faire croire qu’il ne faut pas en sortir qui est un piège. Car si certaines pays dont la France sortent de l’union européenne, il devient impossible à des pays tierces de nous appauvrir pour que eux s’enrichissent.
      Tu parles de résister aux Américains ?! lool la bonne blague ! Ce sont eux qui dictent (en bonne partie) le fonctionnement de l’europe bon sens ! Face aux chinois lool c’est justement parce que les Chinois ne veulent pas se faire engloutir par l’américanisme qu’ils sont dans l’obligation de créer leur propre FMI. Tu ne comprends rien décidément à ce qu’il se passe.
      Pour ta gouverne Charles Gave est un des économistes les plus reconnu qui a très souvent mis dans le mille bien avant l’heure et loin d’être le seul ternir le même discourt.
      Oui restons dans l’europe et continuons d’engraisser des personnes qui n’ont aucune légitimité et qui n’en ont strictement rien à faire de la France.


    • Si la dictature vous convient ,dans quelques temps ,faudra changer de pays . Le rouleau-compresseur américain ou chinois ,existe déjà ,j’espère que çà ne vous a pas échappé ,il suffit de comptabiliser le nombre de chômeurs et les délocalisations depuis la construction de l’UE et dans vos propos vous mélangez tout .Regardez ne serait-ce que la Suède ,elle ne s’en sort pas si mal et même l’Angleterre qui n’a jamais eu l’euro ,n’est pas tombé en faillite .Les pays existe depuis des millénaires ,on a toujours bien vécu ,l’UE depuis 10 ans ,on a toujours était dans la merde et matière économique et sécuritaire .Revenons aux fondamentaux et tout ira pour le mieux .


    • @La pyéthine

      Le TAFTA ne passera pas, flamme doudoune !
      Sinon, vos commentaires trouveraient meilleurs clients sur les sites d’info mainstream. Ici ç’est Égalité et Ŕéconciliation et non Bêtise et Soumission !


  • Les interventions de Mr Gave (d’autres relayées sur you tube)valent tous les discours de branlette des pseudo experts qui jouent les autruches et se font les défenseurs de la matrice en enfermant la pensée dans une vision du monde bien précise.

    Pour comprendre,rien de telle qu’une exposition claire et courte.
    Salutations

     

    • Ce Monsieur est brillant c’est pourquoi on le voit si peu dans les émissions économiques. D’autant qu’il glisse quelques vérités dont les pseudo experts, voire somme toute assez médiocres, avalent de travers à chaque vérité prononcée. M. Gave va à l’encontre du discours dominant des arnaqueurs, escrocs politiques et aplat-ventristes médiatiques, hauts-financiers et mondialistes dégénérés. Par contre, il est très bien compris de ceux qui vivent dans le réel. A ce titre, il souligne justement que l’UE de Monet n’a été mise en place par des technocrates pour des technocrates idiots, incultes mais si docilement obéissants à des dirigeants d’institutions supra-européennes : FMI, ONU, BIT, OIT, OMS. Commission européenne totalement inféodée à Washington, Tel-Aviv, Berlin, La City, Riyadh, Doha dont ses commissaires sont des représentants ayant échoué dans leur pays respectif (ex : Moscovici aux finances, P. Hogan à l’agriculture alors qu’il échoua dans tous ses projets, C. MALMSTRÖM a tout raté en Suède ; on en finit plus de lister les incompétents qui y siègent ou y ont siégé). Ces commissaires qui font la pluie et le beau temps sont issus de la haute fonction publique, sont déconnectés du réel dont ils se refusent de comprendre le quotidien d’un sans-dent. Ils ne le conçoivent même pas mais le jour où ce système s’écroulera, les têtes de ces élites tomberont dans les différents pays ; nous connaîtrons alors une nouvelle révolution ultra violente. En ce moment, le dissentiment européen évolue à bas bruit, il couve comme un volcan arrivant à ébullition avant explosion.

      M. Gave décrit parfaitement ce processus avant coureur. Plus on attendra plus l’irruption tendra vers un chaos apocalyptique. C’est juste une question de temps, temps qui s’accélère de façon évidente. Ça pétera, je pense, avant 2020, et risque d’être ultra-violent.


  • (3.58)
    CH.Gave : La Commission est à la fois l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire dans cette Union Européenne...
    Le Journaleu : ’’C’est pas nouveau ...’’
    Comme si ce genre de Journaleu qu’on a en pagaille en France se battait pour rappeler aux citoyens lambdas ce genre d’escroquerie, cette confusion des Pouvoirs qui bafoue toutes les règles juridiques les plus élémentaires dans une Démocratie...Normal tout va bien ...Circuler y a rien à voir, y a pas de problème...
    Une Honte et c’est la même chose notamment avec le 49.3 au niveau national en France , rien de sérieux réformé depuis De Gaulle, c’est bien pratique pour ruiner, dépouiller la France ...
    Rappelons que la Loi de la Commission Européenne El Konnerie vient de passer pendant les vacances comme d’hab...
    Le Journaleu avec son Salaire de dingue en désinformant les gens, il ne sent pas le manque de démocratie c’est sûr...En plus il nous sort que ça va mieux que y a 30 ans alors que majoritairement les nouvelles générations n’arrivent plus depuis perpette à mettre facilement un sou de côté pour investir ds l’avenir...
    Sans compter que concernant la dette publique , il ferait mieux de fermer sa gueulle car elle est engendrée par tous les suppôts des Banques depuis 73..Merci Roro...Ce sont eux qui sont aux manettes en imposant les Traités économiques européens et tout un tas d’actes qui détruisent entre autres le droit des salariés, qui foulent aux pieds le droit de la concurrence et détruisent les PME ...pas le citoyen lambda qui en général ne comprend rien et est floué en permanence...


  • Avez-vous remarqué qu’à la minute 09h39 on parle du retour au Franc et tout d’un coup le sujet est coupé, l’émission passe directement à 09h41 en moins de 18 secondes, où sont passées les 2 minutes sur le sujet du retour au Franc ?... Le niveau de propagande est absolument criard...


  • Pourquoi ils veulent de la croissance ?
    Ca ne fait que repousser le problème à demain... on ne peut pas croître sans cesse, il doit y avoir un point d’équilibre, il faut tourner autour, c’est surement naïf ,d’accord .

    Mais tous ceux qui croient à la croissance infinie, ils vont certainement vite déchanter.
    C’est bien gentil d’aligner X millions (milliards) d’invidus sous la même bannière, le même drapeau,la même monnaie ou idéologie, mais dans quel état sont ils ?

    Ca semble clair que le qualitatif va l’emporter sur le quantitatif, sinon c’est le retour a la préhistoire , et peut être la fin de cette civilisation, enfin bon, la nature veille, les mêmes qui la piétine aujourd’hui la remercieront demain.

    Quand tout aura échoué, si l’homme ne s’est pas auto détruit, il se dira que c’est quand même bien fait, tout se régule de lui même bizarrement...si on abuse pas trop de ce principe, bien sûr.


  • ...en regardant l’heure sur l’écran de bfm...

     

    • Ben quoi, 98% des français sont devant la télé à cette heure-ci...
      De toute façon, en admettant qu’ils soient devant la télé, y’a qu’une chance sur 500 chaines qu’ils tombent dessus. On pourra pas dire le contraire, quand il s’agit de nous baiser la gueule le système fonctionne de manière remarquable ! :(
      Mais...la roue tourne ! ;)


  • Il vaudrait mieux que tout explose sinon nous allons devenir esclaves d’une oligarchie qui regarde uniquement sa réussite personnelle et sa prise de pouvoir à travers l’oeil de la haute finance internationale et qui se moque totalement de la finance des nations, qui n’existera bientôt plus.


  • La dictature molle dîtes-vous.... ?

    En voici une qui n’est pas mal....

    https://fr.sputniknews.com/france/2...


  • "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes."

    Cette citation de Bossuet commence vraiment à être à la mode et pour cause ! Ces journaputes ne voient vraiment pas plus loin que le bout de leur nez. Il y a des frontières chez BFM TV ? Bien évidemment, contrairement à la France ! Il faut que la journapute Nicolas Doze puisse continuer à mentir en toute sérénité.


  • Comparer le Brexit à la chute du mur de Berlin est d’une grande pertinence mais je crains que cet excellent intervenant qu’est Charles Gave ne pèche par excès d’optimisme.
    Pour que l’UE s’effondre comme jadis l’URSS, il faudra un événement qui vienne d’outre Atlantique et qui brise l’étau US. L’UE n’est rien sans Washington.
    A noter que la mise sous tutelle de la Justice des Etats censés être souverains en Europe n’a pas l’air d’émouvoir NDoze. C’est une belle démonstration par l’absurde du rôle des media dans une dictature financière.


  • Comme quoi il existe des libéraux honnêtes intellectuelement.
    J’ai decouvert ce Monsieur grâce à Claude Reichman et Jean-Christophe Mounicq sur Radio Courtoisie en 2003.
    A cette époque ils avaient déjà prévus l’effondrement économique de la France.
    Je les remercie de m’avoir éveillés aussi tôt à ce sujet.

    Une reserve tout de même. Ces libéraux sont trés durs envers les pauvres et ne sont pas favorables aux aides sociales.
    Il me semble que s’ils étaient plus indulgents avec les pauvres ils pourraient être plus crédibles. (même s’ils ont raison lorsqu’ils dénoncent l’immigration de masse ruineuse qui pompe ces aides sociales)
    Le peu d’argent qui est octroyé aux pauvres (RSA) est immédiatement réinjecté dans l’economie du pays ( loyer, factures etc..)


  • Un plaisir à entendre ,du petit lait face à la journalope de bfmwc qui est lobotomisé à bloc .Un pays souverain ,est un pays libre ,sinon ce n’est pas un pays mais une province,et la France est devenu un bordel,ou nos chers oligarques non élus ont envoyé ce peuple au tapin .


  • Nos prisons sont pleines mais les bagnes, eux, déborderont !


  • L’incapacité du pseudo journaliste à accepter que son invité tienne un discours libre et argumenté. La dictature elle se voit aussi là.
    Discours mettant en défaut la servilité et le vide des "tapins du système" : La mâchoire crispée, le regard fuyant, le ton à la limite de la politesse.
    Sa trogne de menteur - si semblable à d’autres trognes, qu’elles soient en version faux cul pleurnicheur (moi-machin) ou en version hystérique (hombre !) et son incapacité à lutter intellectuellement sont la meilleure des preuves de la véracité des dire de Mr Gave.
    Pour moi la fin de la légitimité européenne ce n’est pas le brexit, mais le refus de prise en compte des non hollandais et français, il y a 10 ans.
    Après nous n’avons jamais été en démocratie, simplement aujourd’hui cela crève les yeux. Sans doute une bonne chose : la lucidité est un espoir. Reste à convaincre les charlots. Pour en fréquenter au quotidien, je dirais que ce ne sera pas le plus facile : les moutons adorent se faire mettre...


  • Merdia de propagande VS réalité. Face-à-face toujours savoureux. :-)


  • Il défend son job Doze ! :)


  • Nicolas Doze est véritablement aussi soumis qu’endurant ; à ce niveau-là, c’est impressionnant.

     

    • Avec Nicolas Doze, vous reprendrez bien une petite dose. Non merci, j’ai les dents qui baignent !


    • C’est un peu l’overDoze en effet :-) Dans le même registre, il me fait penser à Guillaume Sommerer, cet autre journaliste de BFM qui a la même attitude de déni acharné face à Olivier Delamarche.


    • A Eric

      Il fait son boulot, Doze, Il joue le rôle qu’on lui assigne, comme dans une comédie, on ne peut pas lui reprocher, si ?

      Comme d’autres habiles (Ardisson), peut être invite-t-il des personnes pour qu’elles tiennent le discours qu’il ne peut tenir lui-même : dictature européenne, deuxième mur de Berlin, contrôle des frontières, erreur de l’euro, critique de Monnet, de Mitterrand, du projet d’Europe fédérale, c’est pas mal, quand même, non ?

      Allez savoir ce qu’il pense, en son for intérieur, peut être est-il (ou sera-t-il bientôt) convaincu par les arguments de ses invités.

      Et son insistance permet à son invité, Grave, de développer et compléter son argumentaire, une bonne chose.

      Amicalement.


    • Si, on peut tout de même le lui reprocher, sans qu’il y ait mort d’homme pour autant. Pour le reste, je ne sonde en effet ni les reins ni les coeurs même si je pense qu’il y a plus de conviction que de volonté d’apporter la contradiction, contradiction dont je considère comme vous qu’elle est salutaire et nécessaire, bien que disproportionnée selon le type de discours des intervenants. Mais l’essentiel, que vous soulignez d’ailleurs, est que les journalistes dont nous parlons ont le mérite et l’honnêteté d’inviter des gens dont ils savent pertinemment qu’ils ont des vues radicalement différentes. Ceci est parfaitement estimable même s’ils en font par ailleurs assez souvent des tonnes. Salutations.


  • exceptionnel ! pas le genre à passer dans cdanslair.

    Très agréable à écouter et plutôt percutant dans son phrasé.

    Sa comparaison avec la chute du mur est très à propos je trouve


  • On voit clairement Nicolas Doze ennuyé lorsque Charles gave balance certains nom et surtout des arguments plus que probant. Le Nicolas doze pro européen qui tient à sa place monter au créneau de plus en plus haut au file des minutes.
    C’est limite choquant tellement je trouve son attitude disproportionné.
    Je me suis même repassé la vidéo pour mieux étudier sa gestuelle. Observez bien ses rictus et la langue qu’il passe sur ses lèvres face à certains arguments.

     

    • Oui tout à fait @sultant, j’ai remarqué également que le journaliste et l’autre surtout à côté de Mr Charles Gave, se font des signes de fm entre eux, le doigt sur la bouche, on en connait la signification, depuis jacadi à l’émission de Taddéï.
      Sincèrement, comment peut-on ne pas être d’accord avec ce formidable Monsieur Charles Gave ?. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas être d’accord avec lui.


  • Courageux Charles Gave qui ose dire ce qui n’est pas du tout du tout politiquement correct, face à l’hostilité , plus ou moins gênée des autres ! Non l’UE n’est pas le gage de paix, elle le sera de moins en moins, elle ne défend que les intérêts d’une toute petite minorité, elle n’est pas le gage non plus de la prospérité, c’est la grande arnaque pour faire consentir les peuples à l’abandon de leur souveraineté, une fois que les élites auront fini de se servir ils quitteront le navire et ce seront les peuples qui paieront !


  • Oh putain que c’est bon cette bouffée de vérité même passagère !
    Franchement c’est trop bon, il a raison. Point barre. Que ce journaliste ou plutôt propagandiste vu le parti pris évident ferme sa sale gueule il raconte n’importe quoi.
    Lui faut noter son nom comme tous les autres dans le genre nuisible je lui met la meilleure note.
    Merci Monsieur Gave pour votre honnêteté et votre clairvoyance.
    Votre sang froid aussi, face à cette arrogance et cette agressivité à peine dissimulée, j’aurais pas la patience.
    Le "journalope" se comporte comme un politique alors qu’il a un devoir de neutralité et d’organiser un débat entre des invités. Point. Il contredit tellement l’invité que ça en devient plus que suspect.
    Son avis on s’en "bat les couilles", j’espère qu’il lira ce message.
    Maintenant s’agissant de la chaîne télé BFM, plus rien ne m’étonne venant de cette merde ..
    Ce qui est dingue c’est que même devant l’évidence des faits et la vérité du discours certains continuent à soutenir tout ça ... J’aimerai bien aussi consulter "le CV" de ce journalope aussi, à mon avis .... Bref :)


  • La dernière réplique de Charles GAVE est de "toute beauté".

    - Le pingouin à lunette :
    "Mais la FED, le FMI, la BRI (banque des règlements internationaux appartenant aux Rothschild) disent....."
    - Charles :
    "La FED, le FMI, la BRI se sont toujours trompé..."
    - Le pingouin interrompant Charles :
    "Bien sur et vous Charles vous avez toujours raison ?????"
    - Charles (avec un sourire) :
    "C’est bien pour cela que mes clients paient TRES CHER mes conseils..." (sous entendu, toi tu vaux pas tripette sur le marché !!!!).

    Excellent...


  • Grave ne jure que par l’entrepreneur.
    Soit.
    Les fabricants de lessive inutiles et polluantes sont des entrepreneurs.
    Ceux de cosmétique hors de prix et sans effet aussi.
    Idem pour les labos pharma.
    Des voitures, en veux-tu, en voilà, et changez-en ans tous les cinq ans.
    Producteurs de films de merde, banquiers, fabricants de fringues, de produits manufacturés inutiles et de mauvaises qualité, de chaussures de sport cousues en Chine par des enfants, publicitaires, propriétaires de journaux, marchands d’arme, auto-entrepreneur-consultants ineptes, éditeurs d’applications de smartphone idiotes.
    ...

    Que des entrepreneurs, partout.
    Dont le monde crève peut être autant qu’il en vit.

    Un catéchisme qui s’oppose à un autre catéchisme.
    Celui de l’entrepreneuriat et de la croissance, peut importe ce qu’on entreprend, tant qu’on vend, peu importe ce qui croît, tant que ça croît : une tumeur qui croît, c’est jamais une bonne chose ...
    Alors il peut se fiche de Krugman et de ses huit parts de pizza, mais son modèle ne me fait pas rêver non plus.

    Ca se saurait si partout, autour de nous, n’était que le bon, le vrai, le beau. Ou, sans aller jusqu’à ce désir de perfection, on essayait d’élever l’homme plutôt que de satisfaire ses pulsions d’achat.

    Quand nous parlerons de croissance du bien commun, nous verrons ...

     

    • Ce sont les entrepreneurs qui créent de la richesse et de la valeur ajoutée dans la société. Ce sont des entrepreneurs qui ont créé tout ce qui t’entoure et que tu utilises quotidiennement, de tes vêtements à l’ordinateur sur lequel tu écris tes commentaires, en passant par le toit que tu as au-dessus de la tête. Sans eux, rien de tout cela.


    • A Titus

      Vous avez parfaitement raison Titus, j’y pensais en écrivant mon commentaire.

      Mais ce sont aussi des entrepreneurs qui mettent au point l’arme atomique, pillent l’Afrique, polluent les eaux, pourrissent les sols, empoisonnent avec des médicaments, imaginent des produits spéculatifs toxiques, bétonnent le paysages, font sortir de terre d’inhumains centres commerciaux etc. etc.

      Par exemple, quand Grave nous explique que la dépense publique n’est pas productive, je suis en désaccord : je pense que construire un hôpital dans un désert médical, ou désenclaver une région avec une ligne de chemin de fer, est plus productif que mettre sur le marché un nouveau shampooing miracle ou un énième site de rencontres.

      Du reste, en des temps pas si reculés, quand le pays était salement amoché au sortir de la guerre, toutes ces dépenses publiques ont permis de le reconstruire, et nous en bénéficions encore aujourd’hui.

      Pardonnez-moi, mais je n’arrête pas mon analyse à la dernière paire de Nike, ou le nouveau smartphone Samsung, ou au transport de personnes Uber.

      Bref.

      Ce que je voulais dire, c’est que l’entrepreneuriat, c’est comme un couteau, tout dépend de l’usage qu’on en fait.

      Vous voueriez un culte à un couteau vous ? Personnellement, non.

      Amicalement.

      Nota : tout comme vous, j’ai contribué pour partie, à l’irruption dans notre monde, d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement, à tout ce qui nous entoure, par mon travail. L’entrepreneur seul, même avec des idées, de l’intelligence et beaucoup de volonté, de l’argent, il ne peut pas faire grand chose. Les uns ont besoin des autres, et réciproquement. Faut de tout pour faire un monde.


    • A Titus

      j’ajouterais que ce ne sont pas les entrepreneurs qui créent de la valeur, mais les travailleurs.
      Les entrepreneurs n’en créent qu’à concurrence de leur propre travail.

      Imaginez un entrepreneur qui entreprendrait seul la construction d’un complexe hôtelier luxueux avec piscine. Que voyez-vous ?

      Pour reprendre les éléments de votre commentaire :
      C’est aussi à un charpentier, peut être salarié, que je dois le toit au-dessus de ma tête.
      A un chinois mon ordinateur (et aussi un mineur africain, un ouvrier du pétrole arabe, un opérateur en pétrochimie allemand, bref, pas mal de monde).
      A un ouvrier du textile pakistanais ou marocain mes fringues.

      Bref, j’arrête-là, vous m’avez compris.

      Seul le travail crée de la valeur, Marx n’a pas dit que des conneries, et sur ce point il n’a pas encore été contredit.

      Amicalement.


    • @ Ciceron
      Une petite définition du bien commun ne serait pas superflue !
      Le dernier conflit mondial a vu s’affronter la notion de bien commun des alliés contre la notion de bien commun des nazis.
      Y-avait-il, seulement le moindre bien commun dans cela ? Non ! Suffit de voir le nombre de morts !

      Encore et toujours ces épouvantails aux alouettes. Le bien commun est l’arme préférée de tout dictateur. Regardez l’histoire ; où est celui qui s’est arrogé le pouvoir en le revendiquant pour le malheur, la destruction et la ruine de son peuple ?

      Le bien commun ! Tout le monde en parle, tout le monde le porte aux nues, tout le monde s’en gargarise à s’en faire péter les amygdales ... mais personne le définit une bonne fois pour toute, afin que chacun puisse en avoir une idée claire et précise ! Un bon mirage pour faire prendre les vessies pour des lanternes, quoi !

      Toutais


    • @ciceron



      j’ajouterais que ce ne sont pas les entrepreneurs qui créent de la valeur, mais les travailleurs. Les entrepreneurs n’en créent qu’à concurrence de leur propre travail.




      Les entrepreneurs sont aussi des travailleurs. Ils travaillent souvent deux ou trois fois plus que leurs salariés et n’ont pas droit au chômage s’ils se plantent.
      Sans l’entrepreneur, les salariés sont au chômage. Ce sont eux qui créent l’emploi.


    • A toutatis

      Non, la seconde guerre mondiale n’a pas vu s’affronter deux notions du bien commun (à la limite, on pourrait parler de bien commun "radical" côté allemand, en GB et aux USA plutôt d’intérêt général) mais passons, ces notions se mélangent facilement, vous avez raison, et le conflit ne portait pas sur ces questions philosophiques.

      Bref.

      Mais la notion de bien commun n’était pas au coeur de mon commentaire.

      Le sujet est vaste, mais s’il vous intéresse, ne soyez pas paresseux : de nombreuses approches de ce concept se trouvent facilement sur le net.


    • A Titus (à propos du travail des entrepreneurs)

      Vous avez raison, mais vous n’avez fait que redire ce que je disais moi-même.

      Amicalement.


    • A Titus

      Les entrepreneurs créent l’emploi : évidemment !

      Et du reste, plus ils en créent, plus ils y gagnent, c’est le principe même du concept d’extorsion de la plus-value.

      Ils ne doivent pas être nombreux à le faire par philanthropie (mais il en existe des plus consciencieux que d’autres, c’est vrai).

      Du reste, dès qu’ils peuvent aussi en créer au Maroc ou en Roumanie, plutôt qu’à Charleville-Mézière, ils ne s’en privent pas.

      Soyons clair : je n’ai rien, mais vraiment rien, contre les entrepreneurs, je dis simplement qu’il faut de tout pour faire un monde, des gens qui entreprennent, et des salariés qui ont besoin de gagner leur vie pour les aider dans leur projet.

      Il faut être sacrément conditionné pour ne pas le comprendre, et résigné dans sa dépossession des moyens de production (pour faire mon Marx) pour faire de l’entrepreneur, personne utile et très respectable par ailleurs, une icône sociale et économique.

      Ou pour le présenter comme un héros moderne de la jungle économique, alors que je trouve que c’est plutôt une chance, d’avoir des idées, et la volonté et l’énergie de les mettre en pratique.


    • Il ne dit pas que l’entrepreniariat est tout beau tout parfait, vous généralisez son propos. Il dit simplement qu’ils font mieux tourner l’économie en créant que l’Etat. Ça ne veut pas dire qu’il faut leur mettre aucune limite !


    • @Titus. Un peu de modestie et de sagesse pour remettre les choses à leur juste place.

      La grande voie est large
      Touchant la droite et la gauche.

      La multitude des êtres lui doivent la vie
      Sans qu’elle demande en retour.

      Elle accomplit son œuvre.
      Sans vouloir possèder.

      Elle vêt et nourrit tous les êtres
      sans apparaître comme maitre.
      Constante, sans désir,
      On peut la dire petite.

      Les êtres dépendent d’elle
      Sans qu’elle soit souveraine :
      On peut la dire grande.

      Parce qu’elle ne se veut pas grande
      Elle mène à terme le grand œuvre.

      Tao te king - Lao Tseu


  • En fait ce journaliste Doze est intelligent. Mais il sait aussi que ce qui se dit sur le plateau, cad la verite, ne peut jamais etre dit en France. La france comme l"UE est en effet une dicature molle depuis 15 ans au moins.
    Donc il a peur et ca se voit sur sa figure paniquee. On rigole quand meme bien quand on voit ce sketch du larbin des elites qui comprend que c’est trop tard.
    Le vieux ne sera plus invite c’est sur.

     

    • Charles Gaves est régulièrement invité.
      Des gens comme Olivier Berruyer l’étaient très fréquemment.
      On pourrait ajouter des Pierre Betbez, Philippe Béchade, Jacques Sapir et, dans une moindre mesure, Christian Saint Etienne...
      Dans cette émission, il y a toujours eu une certaine pluralité politique (ne parlons pas d’équilibre non plus*), et ce, depuis longtemps. Différentes visions de l’Economie s’affrontent.




      *A noter que depuis l’arrivée de Hollande, on a le droit à un peu plus de gauchistes.


  • pour ceux qui comprennent l’anglais, un excellent discours de Trump :

    https://www.youtube.com/watch?v=5C9...


  • Si tous les journalistes faisaient leur boulot plutôt que de tapiner comme des putes pour l’EU

    Les journalistes sont des putains aux ordres


  • Les ordures des banques centrales ne sont pas "incompétentes" , elles savent très bien ce qu’elles font et s’en foutent plein les poches


  • #1533048

    Ah, on avait déjà vu Mamie Quenelle (Marie-France Garaud), là on a Papy Quenelle.


  • A propos, Charles GAVE est un des plus purs exemples d’entrepreneur parti de RIEN et SANS capital, qui a magnifiquement réussi.
    Il est aujourd’hui extraordinairement riche (des centaines de millions semble-t-il) avec GAVEKAL à Hong Kong. Il a tout fait avec son stylo et ses idées économiques sans concession, avec réflexion personnelle originale à tous les niveaux.
    Il est probablement un des très rares théoriciens économistes au monde à avoir pu vivre (très bien) de l’application permanente à la vie réelle de ses idées théoriques.
    Il publie beaucoup de "papiers" et fait des conférences mais ne cherche pas à gagner sur toutes ces publications et conférences. Voir "InstitutdesLibertés.org".
    Sa fortune, il l’a faite en buvant de sa propre soupe, en plaçant ses fonds personnels et en faisant profiter ses clients investisseurs.
    Il est rarement vu sur E&R car il ne critique pas le "Capital". Il se contente de le maitriser, comme fait Donald Trump.


  • Se faire violer par quelque chose de mou, honte sur nous !


  • tout est dit ! Les gens des arbres contre les gens des bateaux ! La théorie du producteur sédentaire contre le prédateur nomade : bravo M. Gave !


Commentaires suivants