Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Union européenne va offrir des cartes de paiement aux réfugiés syriens

348 millions d’euros pour un million de Syriens en Turquie

L’Union européenne a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide de 348 millions d’euros à un million de réfugiés syriens vivant actuellement en Turquie, sous la forme de cartes de paiement rechargeables chaque mois leur permettant de choisir leurs dépenses.

 

L’enveloppe financière, qui s’inscrit dans le cadre des trois milliards d’euros promis en novembre 2015 par l’UE à la Turquie pour l’aider à gérer la crise migratoire, vise à venir en aide « aux plus vulnérables des (quelque) trois millions de réfugiés » syriens actuellement hébergés en Turquie, est-il précisé dans un communiqué. L’objectif est de « répondre aux besoins essentiels » de ces populations en « nourriture, hébergement et éducation », a souligné lors d’une conférence de presse Christos Stylianides, commissaire européen à l’Aide humanitaire, qualifiant de « révolutionnaire » ce programme baptisé « Filet de sécurité sociale d’urgence ».

[...]

 

Les premiers paiements mensuels sont attendus en octobre, et une montée en puissance progressive du programme doit permette d’atteindre un million de réfugiés à travers toute la Turquie au cours du premier trimestre 2017, a encore précisé la Commission. Depuis la conclusion du pacte UE-Turquie en mars, prévoyant que soient repris sur son territoire les réfugiés arrivant en Grèce par la mer Égée, Ankara s’est régulièrement plaint de la lenteur du versement de l’aide financière promise.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 


 

Le 23 juillet 2016, Marianne 2 expliquait que cette fameuse carte bancaire pour migrant, dénoncée par un euro-député français issu du FN, faisait jaser pour rien...

 


 

Carte bancaire pour migrant : clarification de la situation

Vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, cette fameuse carte bancaire pour migrant qui circule et qui fait jaser. L’euro-député du Front National Bernard Monot n’a pas hésité a critiquer sévèrement la politique du gouvernement sur des faits qui ne sont absolument pas avérés. Il critique dans un éditorial sur Facebook le montant accordé aux migrants, prétendant qu’ils recevraient 40€ par jour pour vivre sur le territoire.

 

JPEG - 71.3 ko
Bernard Monot, l’homme qui « ment » selon Marianne

[...]

Tout d’abord, il faut savoir qu’aujourd’hui l’ADA n’existe plus, et qu’elle a été remplacée depuis par l’ATA. ATA signifie « allocation temporaire d’attente », et elle n’est plus seulement distribuée au migrants. En l’occurence, les apatrides, salariés expatriés ou détenus libérés peuvent se voir allouer cette prime dans certaines conditions. Cette allocation est « familiale », et elle évolue selon le nombre de membres de la famille. Il y a un certain nombre de conditions (comme accepter les conditions d’hébergement imposées) qui lui sont rattachées.

Autre mensonge de M. Bernard Monot : le montant qui est accordé aux personnes ayant droit à cette aide. En l’occurrence, il affirme qu’une aide de 40€ par jour est offerte à ces personnes-là, ce qui est absolument faut. En l’occurrence, un barème fixe à 6.80€ la prime qui est accordée pour une personne seule, et 10.20€ pour un couple. Au grand maximum, pour une famille de 10 personnes (!), l’allocation s’élève à 37.40€ par jour. L’euro-député a voulu aggraver l’addition pour faire jaser encore davantage.

Lire l’article complet sur marianne2.fr

 

 

L’humanitaire, une arme contre les peuples, lire sur Kontre Kulture

L’Union européenne contre ses propres peuples, voir sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents