Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’analyse de Thierry Meyssan sur les "Panama Papers"

Thierry Meyssan analyse l’affaire des « Panama Papers » et développe notamment la théorie de la fuite des capitaux instrumentalisée par les États-Unis.

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Prochaine étape la france ? ?? D’après Frank Pucciarelli membre des comités révolutionnaires de la jamariya lors de sa dernière interview sur méta tv affirme que des quantités d’armes impressionnantes transitent à partir de la lybie et la Tunisie jusqu’en France de même des familles de djiadistes sont pris en priorité lampedusa ....

     

    • « des familles de djiadistes sont pris en priorité lampedusa .... »

      L’alarmisme encore et toujours l’alarmisme. Parce que maintenant y a des familles de djihadistes.
      C’est une nouvelle mode. Les armes viennent bien plus souvent des balcans que de Libye ou Tunisie.


    • La plupart des armes du marché noir français viennent d’europe de l’est pour la plupart et un partie du détournement des armes de la police et de sociétés de securite privée.


  • #1439865

    pour une fois, Meyssian est inattaquable dans son analyse, et pour l’histoire du new deal, lire Sutton et Hong Bing Song sur les transferts d’or europe USA entre les deux guerres. je rajouterai qu’après la seconde guerre mondiale c’est le plan Marshall (initialement plan Morgenthau) qui a pris le relais (du papier contre de l’or)

     

    • Je ne suis pas d’accord avec toi.

      Lorsque Meyssian dit "qu’il est indispensable pour la survie d’un pays de créer des sociétés off-shore", il oublie un peu vite que seules les multinationales ou les grands groupes peuvent en bénéficier et échapper ainsi à l’impôt.
      Les artisans ou les agriculteurs eux se font matraquer sans avoir le moindre échappatoire.


    • #1440114

      attends, on parle des décideurs, de ceux qui doivent financer les échanges internationaux quand il y a embargo financier sur le pays (l’Iran, la Russie ou la Syrie par exemple). autrement, comment veux tu faire pour acheter ce qu’il te manque parce que justement il y a embargo.
      je reconnais, la phrase fait tilter à première vue, mais il faut essayer de la comprendre.
      Ne jamais s’emballer, cela ôte du temps à la réflexion.


    • #1440193

      Morris vous avez tort.


    • @ Paramesh

      Je maintiens mes propos
      Ce n’est pas en permettant aux entreprises "hors-sol" d’être exemptés d’impôt au détriment des artisans et des agriculteurs qu’on s’en sortira.
      Privilégions d’abord le protectionisme et retrouvons notre monnaie nationale.
      Ne pas mettre la charrue avant les boeufs.


    • #1440297

      @Morriss : quand Meyssan dit : "sans ça comment pourrions-nous vivre ici ?" "Ici" veut dire là où il est au moment où il parle, et il est en SYRIE !
      La Syrie est sous sanction américaine depuis 2003 (Syria Accountability Act). Les comptes du cousin d’Assad, Rami Makhlouf - tout de même un type louche - ont servi, plusieurs organes de presse l’ont montré, à acheter du fuel pour l’armée. C’est d’ailleurs ce que lui reproche la vidéo de l’ICIJ qui gère les Panama Papers. Va sur leur site, tu pourras la voir, elle est grandiose.
      Soyons sérieux et un peu dans le sujet, ce ne sont pas les agriculteurs français qui auraient pu fournir à l’Etat syrien de quoi faire voler sa flotte militaire !


    • Thierry Meyssan oublie juste une grande partie de cette equation dont personne ne parle/

      Les panama papers touchent aussi l’economie panameenne... et oh surprise le Panama a accepte le projet du consortium chinois pour l’ouverture d’un second canal commercial...

      A n’en pas douter ils auront senti le vent du boulet !


    • Vous dites "pour une fois" ... Alors que la majorité des analyses de Meyssan se sont révélées exactes dans les semaines ou mois qui suivent ! Et ce depuis des années.

      T.Meyssan fait preuve de précaution de langage quand ca s’impose, alors je vois pas trop ce que l’on peut lui reprocher .
      On peut être en accord ou non avec cette vision du monde,
      mais Réseau Voltaire(voltairenet) et Meyssan ne sont que très rarement contredit sur les faits...


  • C’est vrai que :
    - le fort ralentissement économique (notamment des exportations) des belligérants lors de la guerre 39-45,
    - le financement de la deuxième guerre mondiale (au titre du crédit-bail) par la fourniture de matériels de guerre aux alliés,
    - la reconstruction d’après-guerre et son financement par le truchement du plan Marshall...
    ne sont pour rien dans l’émergence des Etats-Unis comme unique leader économique depuis les années 1950 !
    Que ces faits apparaissent peu glorieux aux ricains, c’est compréhensible, que ces derniers essayent de trouver de "meilleures" raisons, soit, mais de là à accréditer ces thèses ? J’ai connu M. Meyssan plus perspicace...

     

    • #1440122

      quelle thèse ? alors selon toi il y a une autre raison ? tu penses sincèrement que l’économie américaine s’est contentée de son marché intérieur pour exploser ? sois réaliste : les USA vivent de la richesse des nations, c’est le principe même de l’usure : quand tu n’as pas d’argent pour réparer ce qu’"on" t’a détruit tu empruntes. et l’histoire des pétrodollars suit le même processus, l’argent retourne toujours à sa source avec les intérêts en prime.


  • Autre précision rapide, les sociétés off-shore au Panama sont avant tout utilisées par les banques pour traiter des opérations en dollars ( monnaie courante au Panama, dont le Balboa - la monnaie - est arrimée sur le dollar - Panama City abrite d’ailleurs la PSE - Panama Stock Exchange - largement influencé par WS) .... encore une humiliation des complices financiers des US par les US ... récurrent.


  • #1439901
    le 10/04/2016 par Libre de penser ce que je veux
    L’analyse de Thierry Meyssan sur les "Panama Papers"

    Je pense que la stratégie des USA veulent dépouiller tous les Etats de ce qui constituent leurs richesses pour les concentrer en un seul point : chez l’ONCLE SAM. Les USA font la guerre économique, des matières premières, pratiquent des OPA agressives sur des sociétés européens convoitées en vue d’être le leader mondial du secteur puis s’évertuent à déstabiliser les paradis fiscaux non estampillés anglo-saxons pour capter les capitaux étrangers. Ainsi, ils déstabilisent des continents entiers afin que les plus riches placent leurs fortunes dans des sociétés offshore. Ainsi, ils organisent les fuites de millions de comptes qu’ils transmettent à leurs nervis médiatiques européens qui, à leur tour, lâchent des noms pour décrédibiliser certaines personnes ou pour les faire chanter ultérieurement quand le moment sera propice à un service forcé à rendre aux centuples.

    Mais nos moralisateurs ricains ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisqu’ils créent eux-mêmes des paradis FISCAUX (Nevada, Delaware, New Jersey) pour attirer à eux tous les richesses des grandes fortunes étrangères (si bien que des avocats américains exercent des pressions pour que l’étranger place ses fonds dans leurs paradis fiscaux) ; des paradis INFORMATIQUES dans l’Arizona, Etat qui concentre toutes les données des pays occidentaux, européens dans le but de s’immiscer encore plus dans la vie privé des peuples pour mieux les brider.

    La stratégie américaine est de voler tout ce qui a à voler via leurs relais d’espionnage (CIA, NSA…), leur justice (du fait de la labellisation des transactions en dollar vaudront instrumentalisation judiciaire si la société est convoitée par les ricains).

    Pour éviter que cela ne sache, il faut des créer des contre-feux que les ricains instrumentalisent via leurs relais propagandistes (les mass-media, leurs réseaux sociaux). Quand il y a un problème gigantesque, il est quasi certain que les américains sont impliqués. C’est comme cela qu’ils confortent leur hégémonie en volant aux autres ; elle n’est pas belle la vie !!!


  • #1439914
    le 10/04/2016 par Francois Desvignes
    L’analyse de Thierry Meyssan sur les "Panama Papers"

    Il faut arrêter avec cet antiaméricanisme primaire :

    - Les USA ne veulent pas le chaos en Europe mais la domesticité de l’Europe (TAFTA)
    - ils peuvent avoir un intérêt à l’affaiblissement de leur concurrent Poutine mais pas à sa suppression : c’est le fait que Poutine soit debout qui empêche israêl d’être hégémonique au M.O.
    - Si les capitaux sont venus se refugier aux USA dans l’entre deux guerres, c’est la guerre et l’après guerre qui a sorti les USA et le monde de la crise de 1929. Il ne faut pas se laisser aller aux sophismes : en effet, la venue des capitaux dans lentre deux guerres à la faveur de la crise de Weimar n’a empêché ni la crise ni l’echec du New Deal.
    - Les paradis fiscaux d’Amérique du Sud sont en zone dollars !!!! Pannama ne s’appelle pas Chavez et plus américain que Pananma, tu meurs.

    Panama scandale est un business de Soros toléré par Washington.

    Il permet à Soros de semer la zizanie en Europe ce qui est conforme à ses buts religieux et sa marotte

    Et il permet à Washington d’envoyer un message clair aux politiciens européens : si nous qui avons la laisse qui seule peut empêcher Soros de vous dégommer votre carrière (signez le TAFTA sans broncher)

    Je sais c’est plus prosaique, presque décevant.
    Mais la politique ne se fait pas toujours sur les hauteurs
    Et plus souvent à partir du caniveau.

     

    • #1440136

      petite précision, si les USA ont pu lancer la machine de guerre au niveau production c’est justement parce qu’ils qu’ils avaient fait le plein d’or dans l’entre deux guerres (avec l’aide de la city car on ne peut séparer wall street et la city à cet époque)
      enfin tu joues un peu avec les mots car la soumission de l’europe passe par un sacré bordel "quand même"
      c’est pas le chaos syrien, mais on pourrait y arriver et ce ne serait pas la première fois que nos amis Américains se prendraient les pieds dans leur stratégie.
      En tous les cas, plus prosaïquement, on assiste en ce moment à une volonté quasi générale des marchés à chercher refuge auprès de l’oncle Sam.


  • #1439934
    le 10/04/2016 par Libre de penser ce que je veux
    L’analyse de Thierry Meyssan sur les "Panama Papers"

    Je pense que la stratégie des américains veulent dépouiller tous les pays de ce qui constituent leurs richesses pour les concentrer en un seul point : chez l’ONCLE SAM. Les USA font la guerre économique puis des matières premières, pratiquent des OPA agressives sur des sociétés européennes convoitées en vue d’être LE LEADER MONDIAL DU SECTEUR puis s’évertuent à déstabiliser les paradis fiscaux non estampillés anglo-saxons pour faire converger les capitaux étrangers chez eux. Ainsi, ils déstabilisent des continents entiers afin que les plus riches de ces pays placent leurs fortunes dans des sociétés offshore. Puis, ils organisent les fuites de millions de comptes qu’ils transmettent à leurs nervis médiatiques européens qui, à leur tour, lâchent des noms, au hasard, pour décrédibiliser certaines personnes ou pour les faire chanter ultérieurement quand le moment sera propice à un service obligé à rendre aux centuples.

    Mais nos moralisateurs ricains ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisqu’ils créent eux-mêmes des paradis FISCAUX (Nevada, Delaware, New Jersey) pour attirer à eux tous les richesses des grandes fortunes étrangères (si bien que des avocats américains exercent des pressions pour que l’étranger place ses fonds dans leurs paradis fiscaux) ; des paradis INFORMATIQUES dans l’Arizona, Etat qui concentre toutes les données des pays occidentaux, européens… dans le but de s’immiscer encore plus dans la vie privé des peuples pour mieux les brider.

    La stratégie américaine est de voler tout ce qui a à voler via leurs relais d’espionnage (CIA, NSA…), leur justice (du fait de la labellisation des transactions en dollar vaudra, ensuite, instrumentalisation judiciaire si la société est convoitée par les ricains : EX Alstom).

    Pour éviter que cela ne sache trop, il faut des créer des contre-feux médiatiques que les ricains instrumentalisent via leurs propagandistes. Quand il y a un problème gigantesque, il est quasi certain que les américains sont impliqués à grande échelle. C’est comme cela qu’ils confortent leur hégémonie en volant aux autres ; elle n’est pas belle la vie !!!


  • cela nous relie à l’Histoire longue du développement du Capitalisme financier moderne (Amsterdam Londres New Yourk) et donc est cohérent. c’est une plante avec des rizhomes pour l’éradiquer faut des moyens radicaux. et constitue une démonstration supplémentaire que nos politiciens ne sont que des pantins au service du vrai pouvoir ;


  • Commentaire plus général : les sites favoris que je consulte régulièrement : Panamza, Agence info libre, Egalité réconciliation, Hervé Ryssen et celui de Thierry Meyssan. C’est du cash, du factuel, du lucide et du dangereux. Culture générale, analyse, compréhension, renforçage de l’esprit critique et application dans la vie. Merci à vous tous d’avoir améliorer nos vies pour la plupart.


  • #1440572

    Au delà de toute agitation, ayant dépassé le fameux cap du bug de l’an 2000 et avec toute la modernité technologique qui s’offre à nous, l’on peut se demander pourquoi de telles données "aussi confidentielles" ne sont pas cryptées avec une clef de 256 bits.
    Ce qui laisserait tout panel de journalopes sur le séant et dans le vague...
    Parce qu’une taille de 256 bits ça ne se manipule pas comme cela. (Sans mauvais jeux de mot) Enfin...tout dépend à qui tu veux la glisser...

     

    • #1441237

      A Sedetiam,
      Le cryptage c’est essentiellement pour le transfert de données entre 2 ordinateurs, parce que sur le réseau utilisé, les données sont nues et que beaucoup peuvent les lire.
      Dans l’ordinateur qui traite les données sensibles, si on encodait ces données, l’ordinateur passerait tout son tempos à crypter/décrypter (ex. du disque à la mémoire tampon, de la mémoire tampon la mémoire centrale, et même chose en sens inverse après traitements par le programme informatique en mémoire centrale).

      Si un hacker pénètre dans la mémoire centrale en y glissant un virus, il aura de facto accès à beaucoup de données. C’est donc pour ça que l’on verrouille la mémoire centrale.La mémoire centrale doit rester un sanctuaire.

      PS : si Windows a autant de virus, c’est parce que sur tous les PC de ses utilisateurs, il ouvre la mémoire centrale à tous les éditeurs de logiciels pour que les utilisateurs puissent les intégrer au système s’ils le désirent.
      Si les Mac ont si peu de virus, c’est parce que c’est Apple seul qui gère la mémoire centrale et contrôle presque tout l’ensemble des logiciels intégrés dans le Mac.