Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’arnaque du Sida décryptée par le Professeur De Harven

Le sida est un scandale médical totalement emblématique de notre époque, tant par le tapage médiatique dont ce syndrome est l’objet que par les conséquences dramatiques de la mauvaise interprétation des phénomènes de déficience immunitaire.

Parmi les milliers de chercheurs qui travaillent sans relâche sur ce virus, aucun n’est jamais parvenu à l’isoler ! Et pendant ce temps, les autorités continuent de matraquer l’opinion publique avec des statistiques alarmistes.

Étienne DE HARVEN est docteur en médecine. Il est également membre du Comité consultatif sur le SIDA du Président de la République Sud Africaine. Derrière lui une brillante carrière dans lʼutilisation du Microscopie Electronique pour étudier les rétrovirus depuis les années 50. Son travail, qui fut “anatamo- pathologiste” et “microscopiste électronicien”, lʼa amené au Sloan Kettering Institute à New-York et à lʼUniversité de Toronto.

Étienne DE HARVEN est également l’auteur du livre "Les 10 plus gros mensonges sur le sida".

L’entretien est disponible en DVD :

http://culturelibre.jimdo.com/


 


 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

195 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oh ben ça ! Merci d’avoir partager cet entretien !


  • Pour avoir fais 2 ans de médecine déjà, je peux vous assurer qu’on nous bourre déjà le crâne avec ces mensonges dès la 1ère année....


  • Super intéressant . Nous avons là notre Faurisson du SIDA ...


  • Fred Hassan, CEO et Chairman de Schering Plough

    Severin Schwan CEO de Roche

    William M. Burns CEO de Roche Pharmaceutical division

    Andrew Witty, Chief Executive de Glaxo

    Jeff Kindler, CEO de Pfizer

    Werner Wenning, CEO de Bayer

    Don Rumsfeld, était C.E.O. de G.D. Searle, la division pharmaceutique de Monsanto, avant d’être acquise par Pfizer

    Tout ces joyeux lurons sont, sont... ?

     

  • Et RetrovirAZT c’est fabriqué par Glaxo !


  • Un autre scandale médical :
    Avez-vous déjà entendu parler de l’existence d’un « point d’arrêt » de la crise d’asthme ?
    La réaction habituelle est « si ça existait ça se saurait ! »
    Il existe un point précis du corps sous l’aisselle qui peut vous permettre de calmer une crise d’asthme en quelques minutes. Explication en vidéo sur : www.asthma-reality.com/lepoint.htm
    Faites le test vous-même lorsque vous ressentez une bronchoconstriction suite à un effort, à une réaction allergique.

    Selon l’OMS l’asthme ne peut être guéri... L’OMS défend aussi bien l’asthme que le VIH/SIDA.

    Avez-vous déjà entendu parler de la méthode Gesret ?
    Elle consiste en une restructuration de la cage thoracique, du bassin et du rachis par des manipulations ostéo-articulaires.
    Un traitement sans médicament (big pharma pas content) qui a un bon taux de guérison (pneumologue pas content car un asthmatique c’est un patient pour la vie), on ne doit surtout pas en parler dans les médias ou le dénigrer.

    Si vous connaissez des personnes souffrant d’asthme, d’eczéma, de psoriasis, d’allergie ou dont le corps est déstructuré suite à une chute ou un accident, rendez leur service en leur conseillant de visiter le site www.asthma-reality.com tout y est expliqué, y compris pour les professionnels.

     

  • #128939

    Conclusion : What that le SIDA.

    Donc le SIDA existe mais on ne sait pas et on ne là jamais vu au microscope électronique.
    On nous a baratiné on faisant croire VIH=SIDA

    Personnellement je prenais un ami pour un illuminé lorsqu’il me disait que le sida est un chatiment de dieu. Avec cette vidéo je crois de plus en plus qu’il n’a pas si tort. On appelait le sida le sydrome gay dans les années 80 et ce docteur l’affirme à 28.30 ou il dit bien c’est dans l’ensemble que des homos et des drogués qui sont victimes de ce mystère.

    Bref si j’ai bien compris l’analyse de ce docteur, en gros tous ces morts se sont des assassinats par les poisons donnés aux "malades".


  • #128949

    Mon père qui était infirmier me rappelait que quand le vaccin contre la tuberculose a été découvert, s’est posé le problème de la mise au chômage de ce personnel soignant qui travaillaient dans les sanatoriums.

    Le grand messe annuel du Sidaction qui servait tant de tribune à Act Up pour engueuler les ministres ou à une actrice (Clémentine Salariée) de faire un coup médiatique en embrassant un séropositif n’existe plus vraiment. D’ailleurs c’était fait plus pour laisser chanter et parler nos artistes et d’autres créer un happening en attendant que les sous tombent que de faire un véritable débat scientifique (dont personne n’en avait rien à foutre parce que personne n’aurait rien compris). Je n’ose pas imaginer le foin que De Harven aurait pu faire...

    Faire un point après 30 ans de recherche serait certainement nécessaire.


  • C’est fou, sa voudrais dire que le VIH n’existe pas vraiment ? Que c’est pas contagieux ? Sa me laisse perplexe tout ça.

     

    • Moi aussi ça me laisse perplexe.

      Comme ce débat repose sur des conclusions scientifiques que le profane peut difficilement comprendre, il n’est pas facile de se faire une idée pour savoir qui a raison entre les Pro et Anti VIH.

      J’ai donc parcouru le web pour observer le discours que chaque camp tient sur l’autre, et quand un représentant d’un camp oppose une attaque personelles à un argument scientifique, j’enlève un point à l’auteur de l’attaque.

      Une revue de ce que j’ai trouvé ne m’a pas laissé une bonne impression sur les Anti VIH.

      Parmis les milliers de lecteurs du site d’E&R, y en a-t-il des spécialistes en biologie moléculaire, virologie, .... qui pourraient nous éclairer ?


    • Ce serait être négationniste que de dire que le VIH n’existe pas :D
      .. parce qu’il y a des preuves qu’il existe , les rétro-virus sont connus .
      Mais est-ce que le VIH est si dangereux ??
      Luc Montagnier le dit lui même : on peut guérir plusieurs fois dans notre vie du VIH si on mange et boit normalement ... (c’est bien le problème des africains : pouvoir manger et boire)
      D’ailleurs un séropositif , c’est quelqu’un dont le système immunitaire se défend (anticorps).
      La grosse blague du Sidaction : un jour peut-être un vaccin ? mais ..réfléchissez... si on trouve un vaccin , tous les vacciné deviendront séropositif !

      Donc le VIH existe mais il ne rend pas malade . Le Sida .. un syndrome qui regroupe des tas de maladie et dont la définition change d’un pays à l’autre. On pourrait même dire que la radioactivité donne le Sida ... au point où on en est !


  • Ben oui surtout que l’origine du sida c est du à la mauvaise application du vaccin contre la turberculose en Afrique

     

    • Non, l’origine du SIDA, c’est le cerveau de Robert Gallo, virologue juif connu précédemment pour d’autres fraudes scientifiques cf. Peter DUESBERG, Inventing the AIDS virus, Éd. Regnery publishing.


  • si on pense aux conséquences de cette conspiration de point de vue morale on peux déduire une autre théorie qui présume l’existence d’un lobby religieux afin d’évité la débauche de l’humanité contrairement a la thèse du complot franc-maçon le satanique. mais la théorie qui éliminera cette contradiction c’est celle des multinationales prés a faire des crimes pour l’argent

     

    • Eh bien ton lobby religieux est vraiment pas efficace,ayant un certain age je peux te dire que je n’ai jamais vu autant de pornographie qu’en ce moment,je ne suis pas quelqu’un de prud mais pourtant je suis étonné par tout le cul que l’on peut voir a la TV et ne parlons pas d’internet ou la on peut y trouver un nombre ahurissant de gamine Américaine(20 ans en moyenne)s’y adonnant.Je serai malheureux si la France renvoyait la même image déplorable que la jeunesse Américaine à actuellement sur le reste du monde,je trouve qu’ici on s’en sort pas trop mal mais pour combien de temps encore vu le nombre de dégénéré qui nous gouverne.Pour ceux qui est du SIDA,je n’arrive pas a comprendre qu’en étant zéro positif au États Unis on peu être négatif en Australie,je pensais naïvement qu’on pouvait être zéro positif point et pas qu’on puisse être considéré comme malade d’un un pays et pas dans un autre.


  • Il est marrant ce gars. Des milliers de gens crèvent de ce virus chaque année, mais selon lui c’est une chimère. J’aime beaucoup l’idée de dissidence et d’esprit éveillé mais il ne faudrait pas non plus tomber dans la paranoïa... Qu’on lui amène une femme séropositive et qu’il couche avec si selon lui le "prétendu sida" n’existe pas. Ou alors qu’il accepte de s’injecter directement du sang "prétendument contaminé" si le vih n’existe pas... Mais mon petit doigt me dit que bizarrement, il ne le ferait pas.. :) Il y a surement des mensonges autours du SIDA mais de là à dire qu’il n’existe pas il y a un monde quand même. Donc attention à ce genre de vidéo qui risque de pousser certains à ne plus faire attention et chopper cette merde à vie..

    Il y a effectivement un très gros business pharmaceutique, mais plutôt que de dire que le sida n’existe pas, je penses plutôt qu’il à été créer pour vendre encore plus de médicaments. En clair, créer un virus qui s’attaque au système immunitaire, c’est créer un virus qui rapportera toujours une manne d’argent infinie car il est increvable...

    Le virus existe t’il : oui
    Est il dû au fruit du hasard : NON

     

    • Et dire que ce sont les médicaments comme L’AZT qui rendent malade et faible les séropositifs ?
      J’ai vu une vidéo d’un séropositif , qui savait que son état allait se dégrader avec le début de son "traitement"... mais le discours c’est :" vous allez être malade mais c’est pour voir bien".
      A ma connaissance c’est la seule maladie au monde qui est diagnostiquée par un questionnaire (? !) et des tests rapide très peu fiable (et différents suivant les pays) .

      le gars de la vidéo à déjà dit qu’il n’aurait aucun problème pour coucher avec une séropositive (si elle veut ... quand même)

      30 ans de délire ...

      Ils n’ont même pas eut à créer le virus , il suffisait de médiatiser les mort de l’AZT (infecté par le VIH ? aucune preuve !) inventer un test bidon, et terroriser le monde entier.


    • Il semble que tu n’as pas écouté l’entretien comme il faut. Le SIDA existe, c’est le rapport entre le VIH et le SIDA qui est faux. Nuance !


    • T’as du caca dans les oreilles et tu es l’exemple parfait du lobotomisé médiatiquement.

      "Le virus existe t’il : oui", Si tu écoute bien ce que dit le monsieur alors non, on a jamais pu prouver l’existence visuelle du virus (ce qui est pourtant facile à faire pour d’autre rétro virus comme il le dit). Le prétendu virus n’a jamais été isolé à partir de sang prétendument contaminé, et cela personne peut le contredire...

      Et bien sûr que personne ne va s’injecter le sang d’un prétendu sidaique parce qu’il y a bien d’autres maladies dangereuses qui font chuter les défenses immunitaires gravement...


    • Fred83,

      "syndrome d’immunodéficience acquise" ... ce qui pose problème c’est le "acquis" , car il signifie que l’on "attrape" ce syndrome par l’action destructrice d’un virus (qui s’attaque directement au système immunitaire). Si le VIH ne provoque pas cette attaque ... et que l’on ne connais aucun autre virus ayant pour cible unique le système immunitaire. Alors le sigle "SIDA" ne représente pas de réalité.

      Mais je t’accorde que le "SID" a toujours exister et il peut regrouper un nombre énorme de maladie (dont l’exposition au radiation par exemple)... mais ce n’est pas du tout spécifique comme approche ... autant dire qu’il y a des gens malades pour différente raison ... c’est tout aussi imprécis.


    • Le docteur te dit qu’il n’y a pas de VIH, nom d’une pipette !!!!
      Et puis pour ce qui est du SIDA c’est un concept génial qui fait que dès que tu corresponds aux critères d’une liste inventé par big pharma, alors tu as le SIDA, ou bien si tes défenses immunes baissent alors tu as le SIDA....
      Et donc..... si je mange pas pendant 3 semaines, je serais affaiblis ainsi que mes défenses, et certains diront que j’ai le SIDA... ben voyons... et l’arnaque c’est de dire que je suis contagieux.
      Ce qui est contagieux c’est la peur de mourir et cela se propage par la rumeur.
      ci-dessous un documentaire excellent publié par E&R
      http://www.egaliteetreconciliation....
      voilà y a de quoi réfléchir :-) bonne soirée


    • votre texte est d une vulgarité déconcertante .c est du niveau d un voyou.Ce qui ce conçoit bien s énonce clairement. voilà comment on n en est arrivé la, a cause de gens comme vous incompétent dans la matière et prétentieux . Ma raison me suffit pour croire que les propos sages et noble de monsieur Harven sont bien véridique.Le combat contre le mensonge continue. Merci , un grand merci pour monsieur Harven car je me suis senti apaisé moi qui fut face aux testes de séropositivité ou j ai u la chance d échappé aux traitements assassins car suis négatif.Merci à "raoh99" pour ces propos vulgaires qui prouve bien que ceux qui soutiennent la thèse du sida sont des délinquants pour ne pas dire le mot que vous connaissez certainement . Cordialement chérif .


    • "Des milliers de gens crèvent de ce virus chaque année, mais selon lui c’est une chimère."

      D’abord il représente effectivement (même wikipedia le reconnait) un courant minoritaire mais important de spécialiste. Ce n’est pas un fou isolé.

      Ensuite, ce n’est pas ce qu’il dit. De que je comprensd le SIDA (dont on meurt, personne ne dit le contraire) c’est juste une série de symptome. Ensuite il y a le VIH, qui existe aussi, personne ne dit le contraire, qui est un virus d’immuno déficience. La VO, c’est que le VIH est la principale cause du SIDA. La contestation, c’est de dire que non, on ne cherche pas au bon endroit. Autrement dit il part de la même base : des morts par immuno déficience et il dit : mais la cause n’est pas le retro virus VIH, qu’on n’a jamais pu observer chez aucun patient atteint du SIDA. Et il dit : la trithérapie marche néanmoins parce qu’elle comble l’immuno déficience sur certains de ses aspects les plus communéments critiques.

      Attention, je ne dis pas que c’est vrai qu’il a raison, etc. Simplement, je comprends qu’il ne nie aucun mort, ni aucune immuno déficience. Et que quand il dit qu’on peut facilement gérer le VIH, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problème SIDA, mais qu’on n’est pas en train de le résoudre durablement avec la trithérapie.


    • Tout le monde le bash mais apparemment nous ne sommes que deux à l’avoir compris. Je pense tout de même qu’avant de sauter aux conclusions chacun devrait faire un petit peu plus d’effort personnel d’analyse et de compréhension


  • bonjour
    les avis qui m’interessent sont ceux des seropositifs dont je fais partis , une chose est sure , c’est que nous sommes une source de profit pour des associations comme Aides , sida info service , etc .. sidaction je n’en parle meme pas pierre bergé comme carla bruni ne tire que du benefice et ne font rien , je ne regrette qu’une chose , ne pas avoir l’argent necessaire pour traduire en justice toutes ces associations de profiteurs

     

  • Quarante mois de prison pour le Chaux-de-Fonnier ayant inoculé le sida ..
    il faut le liberer alors ? !!


  • comment se fait il que l’on mette certaines personnes en prison pour transmission ?
    il faut les faire liberer !?

     

  • Et ce virus ? D’où vient-il ? Peut-on avoir dans la nature un virus aussi perfectionné sans qu’il n’ait été crée par la main de l’homme ?
    Excellente vidéo qui montre une fois de plus (ça devient angoissant) que le mensonge, comme l’oxygène de l’air, est indispensable à la survie de certains.

     

  • Cet entretien aurait pu s’intituler : " les mensonges de M. de Harven. Tout cela ne tient pas debout : il existe des milliers de femmes et d’enfants non-droguées atteintent par la maladie !
    Ce Monsieur se garde bien de définir ce qu’est le SIDA...
    Des patients on cessr de prendre leur ytraitement pendant un an (arrêt thérapeutique) et ont vu leurs CD4 rechutter.
    Colporter de tels mensonges est proprement criminel. Merci d’avoir l’honnêteté de ne pas censurer mon commentaire.

     

    • Ne pas confondre séropositifs et malades. De plus il y a de multiples causes responsables d’une immunodéficience. Ce que tu dis n’est pas une preuve de la responsabilité du soi disant VIH. Mais tu sembles plus compétent que M De Harven, alors je te laisse avec tes certitudes...


    • Je t’en pris , donne nous LA définition "phénotypique" du Sida . être maigre ? avoir le nez qui coule ? le psoriasis ?

      Définir le Sida est impossible , à part dire que c’est une déficience immunitaire ... et comme beaucoup de facteur peuvent provoquer cette déficience , dire que c’est le "SIDA" c’est pratique.

      Franchement quand Luc Montagnier le découvreur de la correspondance VIH=SIDA, nous dit qu’une bonne alimentation permet de se défendre contre le VIH , ça n’a aucune conséquence dans ton esprit ?


    • bonjour,
      Je serais curieux de savoir où vous avez pris les sources de vos informations ?
      Vos affirmations sont très catégoriques, donc c’est important de les justifier en nous apportant des éléments et que chacun puissent vérifier ou d’évaluer leurs exactitudes. Dans le cas contraire, cela restera un point de vue, basé sur des croyances ce qui n’est n’est pas valable.


    • #129100

      Ton message aurait pu s’intituler, je suis lobotomisé et je le sais pas : car de ton coté je ne vois pas de véracité dans tes dires, juste du blabla :
      Les découverte du Docteur André Gernez sur le cancer bouleversent tellement la médecine actuelle qu’elles ont été occultées !
      http://video.google.com/videoplay?d...

      Le scandale de la grippe A
      http://www.radio-canada.ca/emission...
      http://www.alterinfo.net/Scandale-a...

      liste non exhaustive !!!
      Bonne journée à tous


    • @ nateo30 : voir le site très bien fait bien que peu clair dans sa structure : http://www.sidasante.com/

      Commence donc par le Yin et le Yan du Vih qui va t’ouvrir l’esprit : http://www.sidasante.com/journal/yi...


  • Bonjour à tous,

    L’arnaque du HIV/SIDA est l’exemple type d’un complot criminel qui peut êre démonté en quelques mois si on le veut bien.
    Cela permettra de mettre définitifevement la ménagère de moins de 54 ans dans le camp de la dissidence et de faire exploser le système criminel sioniste.

    En effet lorsque ce complot fut mis en place , personne n’avait pris en compte la dynamique d’internet et la diffusion d’information contradictoire sans le contrôle préalable des criminels.

    Pour ma part j’essaye de relayer sur le net depuis au moins 2008 les positions des dissidents du HIV/SIDA dont fait partie le couragex professeur Etienne de Harven.

    Les Ogres et ensuitent la banlieue s’exprime m’ont laissé m’exprimer ( décembre 2009 ) sur le sujet à travers un commentaire argumenté et sourcé même si le style était assez ironique.Entre cette période et maintenant ma connaissance de ce pseudo virus a augmenté ; mais le constat est le même le virus HIV a le même niveau de crédibilité scientifique qu’un sorcier vaudou ou un marabout.

    Tout cela est un vaste complot mensonger tellement grand que beaucoup de personnes ont du mal à passer la barrière mentale qui les entourent.
    Un des arguments qui revient souvent est comment puis-je prendre position puisque je n’ai pas de connaissances sur la biologie moléculaire , la virologie etc ...

    Je réponds que les gens on déjà pris position en faveur du virus HIV/SIDA sans aucune de ces connaissances scientifiques pourtant étrangement cela ne les gène pas de sous-traiter leur cerveau par des criminels (qui souvent portent des blouses blanches).

    La santé est trop importante pour la laisser seulement dans les mains de spécialistes de la santé. Il faut sortir de ce schéma débile selon lequel on ne pourrait pas avoir d’avis sur des problématiques concernant la santé (ou même l’économie par exemple).

    Ce qui compte avant tout c’est d’utiliser en toute circonstances les lois de la logique, de vérifier les sources et de s’assurer que les personnes qui parlent ne sont pas des rigolos.

    Et surtout il ne faut pas se faire influencer par le juif Bono, la juive Carla le "Khazar" Kazatchkine le néanderthalien Leibovitch et la Kabaliste Elisabeth Taylor !

    http://labanlieuesexprime.org/artic...


  • Là ou j’ai bloqué c’est quand il dit que ça ne se transmet pas de l’homme atteint de la maladie vers sa compagne saine . Sinon en gros il dit que le virus du sida n’a jamais été détecté puisqu’il n’existe pas , qu’il s’agit d’un conglomérat de substances toxiques circulant dans le sang qui provoqueraient une chutte des défenses immunitaires et qu’à partir du moment ou on détecte cette chutte de défenses immunitaires on est considéré comme positif , que le sang contenant ce conglomérat de substances toxique venant au contact d’un sang propre celui-ci antamerait la progression de son dévellopement dans celui-ci , mais c’est pas un virus à proprement parler ... moi j’ai compris ça et vous ?


  • J’avoue que la première fois que j’ai entendu une interview de ce monsieur, une partie de mon monde s’est écroulé, j’étais vraiment en colère... puis je me suis mis à douter en me disant que c’était trop gros, et je suis simplement tombé sur cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=bAPZ... de Luc Montagnier (récent Prix Nobel de Médecine pour sa participation à la découverte du VIH en 1983) dont certains de vos commentaires parlent et là, je me suis dit OK, le Dr Harven n’a peut être pas 100% raison, mais on est au moins en fasse d’un des plus gros foutage de gueule de l’histoire.
    Et c’est vrai que la maladie est "géniale", ça permet de stigmatiser les homo, de faire culpabiliser les infidèles, d’éviter les enfants hors mariages etc, et le plus scandaleux : de refiler à des malades, l’AZT qu’on avait arrêté de filer aux cancéreux car trop toxique (c’est pas moi que le dis, c’est wikipédia)...
    L’un de vous a dit que ça supposerait l’existence d’un lobby chrétien, mais y-at-il vraiment besoin d’aller jusque là ? L’Amérique est connu pour être un pays très chrétien, le président jure sur la bible lors de son investiture etc...
    Le VIH ça fait plaisir à tout le monde, les gentils chrétiens et les gros labos.
    D’ailleurs notez bien que le Dr. Harven ne dit à aucun moment que le SIDA n’existe pas, il remet seulement en cause le VIH, sa supposé transmission etc... sans dire non plus qu’il n’existe pas, donc ceux qui s’insurgent contre lui, faites au moins attention aux nuances.

     

    • Je pense qu’il y a une chose que vous n’avez pas compris. Le sida existe. Il y a effectivement dans certains cas particuliers (les drogués, les prostituées droguées et les homosexuels mâles passif) un phénomène (passager mais entretenu par la suite par la prise de médicaments toxiques ) d’affaiblissement général du corps par destruction des défenses immunitaires. Une hypothèse verrait dans le "stress oxydatif" induit par la prise de drogues, et notamment au début des années 80 par la prise immodérée du poppers dans les fêtes gay de San Francisco, une explication à cet affaiblissement corporel. Il n’y a là aucun complots chrétien. Vous divaguez. On se demande même comment vous pouvez encore croire au complot chrétien alors qu’absolument toutes les couches de la société, tous les communitarismes, tous les classes sociales, toutes les sectes sont invités à s’essuyer les pieds sur les chrétiens... Les chrétiens ne sont au pouvoir ni en France, ni aux Etats-Unis. Réveillez-vous ou relisez "Comprendre l’Empire", même en Hébreu. C’est donc par l’hypothèse du stress oxydatif que l’on peut expliquer cet étrange phénomène qui fait que ce sont avant tout les drogués qui développent le Sida. Il faut dire aussi que les tests de séropositivité ne valent rien puisque là où vous seriez positif en France, vous ne le seriez pas en Australie par exemple. Il suffit que ce jour-ci votre corps soit faible pour une raison ou pour une autre (vielle grippe que l’on traine) et les tests montreront une séropositivité. C’est d’ailleurs pourquoi il faut faire un contre-test !!


    • Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit.
      J’ai dit comme toi, que le sida (ou au moins sid) existe, et que c’est sur le VIH que porte toutes les questions.
      Je n’ai pas non plus dit que c’était un complot d’un pseudo lobby chrétien, je dis juste que ça a pu arranger beaucoup de monde sur la question des mœurs dans une société assez puritaine. Ça tape sur les homo, les drogués, les gens qui couchent à droite et à gauche.
      Et tu parles des chrétiens comme d’un paillasson, mais les protestants et les évangélistes sont chrétiens à ce que je sache, non ? J’ai jamais parlé de catholique hein ;)


    • @Tof
      « Et tu parles des chrétiens comme d’un paillasson, mais les protestants et les évangélistes sont chrétiens à ce que je sache, non ? J’ai jamais parlé de catholique hein ;) »

      Attention des protestants vous lisent, il existe encore des huguenots en France, même si ils ont beaucoup été massacrés


    • @Tof : Parce que vous pensez que les wasp ont encore le pouvoir politique aux Etats-Unis ? Ils ont encore un pouvoir économique dont ils peuvent user pour des questions économiques. Ils ont encore un pouvoir militaire certain mais qui est contrebalancé par les services spéciaux complètement à la solde des banquiers de Wall Street.
      Et je parlais bien des chrétiens, et pas seulement des catholiques.


  • #129136

    Il y a des personnes qui n’ont pas compris ce qu’il dit.
    Il n’a pas dit que le SIDA n’existe pas, il fait comprendre que l’on ne sait rien du tout sur le véritable tueur qu’est le SIDA et il ajoute que les personnes dites séropositifs, leurs séropositivités est dû à des maladies connue comme la malaria, paludisme, tuberculose et aussi transfusion sanguine, transplantation etc..Et que les test de dépistage n’avaient aucune fiablilité ( putain j’ai les boules ).

    Mais en tout cas c’est grave ce qu’il dit car ça veut dire que les gens ne meurent pas du virus mais des médicaments, en gros des cobayes à grandes échelles.

    Mais bon comme dirait dieudo "si t’as pas fait chinois première langue...."


  • écouter le co-découvreur du VIH nous vendre des médocs pour vivre "plus longtemps que les non-malade !!" :

    http://www.dailymotion.com/video/xhwy8n_sida-quot-le-vaccin-un-vrai-defi-quot_news

     

  • Moi ce qui m’étonne si ce spécialiste a raison, ce n’est pas que le grand public est gobé tout ça mais que les malades y croit. Je pense que si j’étais séropositif, je deviendrai en quelques mois un spécialiste de la question avant de gober leurs médicaments.

    Parce que une chose est sur : les "spécialistes" du vih/sida se sont déjà bien plantés sur beaucoup de choses : l’AZT a tué des milliers de gens (j’avais d’ailleurs vu une courbe montrant que le nombre de mort du sida a explosé l’année de la mise en place de l’AZT). J’avais vu un document suivant une fille séropositive disant que sur 10 personnes d’un groupe de soutien atteint de séropositivité, 7 avait choisi de se faire soigner a l’AZT et les 3 autres avaient refusé : les 7 traités sont morts et les 3 non traités sont en pleine forme.

    De plus ils se sont bien plantés en disant que le virus allait touché les hétéro massivement : ca ne s’est jamais produit.

    Je suis assez sensible donc aux arguments de Harven, même si bien des doutes subsistent, il y a quand même plusieurs prix nobel qui contestent comme lui la version officielle. Je vous recommande de regarder quelques documentaires pour avoir plus d’informations.


  • L’arnaque du SIDA m’évoque souvent "la ligue anti-sexe" du livre de Orwell.

     

  • Si sa thèse était valide on trouverait plein de cas de sida chez des personnes droguées n’ayant pourtant jamais eu de conduite à risque. Vous pouvez passer votre temps à consulter la littérature médical sur le sida vous aurez du mal à trouver des témoignages de malades ayant ce profil .

     

  • Je comprend pas !
    il dit : il y a eu une expérience, on a suivi des couples dont l’un était séropositif, l’autre non. Aucun n’a infecté son conjoint. Donc SIDA pas contagieux.

    Puis quelques minutes après il dit : il faut absolument promouvoir les rapports sexuels protégés car il est vrai qu’il y a risque d’infection via les rapports sexuels, il faut donc utiliser des préservatifs.

    C’est totalement contradictoire, non ????

     

    • Écoutes le bien. Il dit qu’il faut mettre le préservatif car il existe d’autres maladies contagieuses.


    • Si la siphilis, l’herpes et tout ce genre de MST ne vous gènent pas alors plein gaz sur les rapports non protégées. Par contre ne comptez pas sur un médecin de cette pointure pour vous inciter à avoir des rapports non protégés si c’est ce que vous cherchez...


    • Oui merci ! j’avais mal entendu.
      Sur ce sujet je suis partagé, je crois qu’il y a de la manip évidente pour des intérêts évidents (et donc que tout n’est pas lié au VIH, qu’il y a d’autres formes de SIDA qui ne sont pas liés à a sexualité- un SIDA non viral, notamment en Afrique c’est bien expliqué) pour autant je suis pas encore pleinement convaincu qu’il n’y ai pas du tout de SIDA sexuellement transmissible. Si c’est un gigantesque mensonge c’est fort ! parce qu’il y a des milliers de gens qui disent (en tout cas des gens qui disent que des gens ont été contaminés via relations sexuelles) non ? C’est ça que j’aimerais trouver, pour clarifier ma position j’aimerais trouver (ou ne pas trouver du coup) des gens qui ont le SIDA et qui l’ont eu via une relation sexuelle avec une certitude absolue !

      D’ailleurs je suis allé poster un message sur le forum sida-info-service, j’ai demandé qui sur le forum avait été infecté par une relation sexuelle. Cherchant à comprendre pourquoi certains disent que c’est faux, que ce n’est pas une MST etc.. Mais en précisant bien que je ne défendais aucune thèse, je venais aux infos pour me faire mon avis. Résultat = aucune réponse, que des insultes me traitant de négationniste. Donc bon, sur cette expérience je peux dire que ça penche plus du côté "SIDA mensonge MST" mais en même temps je ne peux pas en tirer une conclusion sur si peu. Si 10 personnes viennent me dire « j’ai été infecté par relation sexuelle avec un séropositif » je vais pas leur dire « menteurs » ! Donc bon, je cherche encore des séropositifs qui me disent clairement qu’ils ont été infecté par une relation sexuelle. Pour l’instant je suis partagé, pas d’avis fini là dessus.

      SIDA MST ou pas, gardons le préservatif, il y a d’autres MST et puis au cas où ! Dire le contraire serait irresponsable à mon avis, d’ailleurs les défenseurs de la thèse anti SIDA/MST ne disent jamais (en tout cas de ce que j’ai vu) d’abandonner le préservatif. C’est important de le rappeler.


  • Je suis désolé de vous dire cela, mais ces questions sont d’une complexité qui dépasse vos connaissances, et ce de très loin.

    Pour la définition du VIH on peut dire simplement (et je n’ai absolument pas la prétention de tout comprendre, tout savoir) que c’est un lentivirus, enveloppé (donc fragile), a ARN et qui possède une reverse-transcriptase. Cette enzyme spécifique permet de transformer l’ARN viral en ADN double brin lequel peut s’intègre dans le chromosome de la cellule par le biais de l’intégrase et d’induire une infection définitive de l’organisme. Sa capside est constitué de la protéine p24. Les cibles sont les Lymphocyte T4 ( principalement) et les macrophages et les cellules dendritique. C’est donc une maladie du système lymphoïde, qui entraine la diminution lente et progressive du nombre de lymphocytes CD4 pendant plusieurs années.

    La maladie se passe en trois grande phases : la primo infection, la phase asymptotique et la phase d’immunodéficience.
    En effet l’idée d’un vaccin est pour l’instant inenvisageable car il y a trop de mutations sur le génome viral.

    Et en effet en Afrique des prostituées survivaient anormalement dans des zones à très forte prévalence de VIH car ce sont des homozygote CCR5- ( le virus à besoin d’un récepteur CCR5 pour intégrer le virus). Ces personnes ont donc contaminés mais pas inféctés.

    Voici quelques modestes bases pour comprendre.

     

    • Bon, et maintenant, en quoi savoir ça t’aide-t-il à comprendre l’enjeu ?


    • Vos modestes bases c’est essentiellement du copier/coller de je ne sais où que vous même ne comprennez pas. Le gars vous dit clairement que personne à travers le monde n’a réussi à voir physiquement via microscopie électronique, ne serait ce qu’une seule particule virale du VIH, même pas chez les patients étiquettés comme ayant une charge virale importante, c’est vous dire le caractère conventionnel du test PCR, sachant que ce n’est pas la technique d’amplification de l’ADN par PCR qui est en cause (elle marche bien et pour cause je l’ai vérifié par moi même et je continu toujours à le faire) mais c’est plutôt l’extraction de l’ADN matrice et donc l’échantillonage qui est absurde. En effet, pour paraphraser grossièrement le Dr. De Harven, les gars ne mettent absolument pas de rétrovirus dans leur échantillon (aucune chance vu la basse vitesse de centrifugation) et ils ont le culot de venir vous voir pour vous dire que votre charge virale (VIH) est 100.000 unités. Avouez tout de même que c’est GROS de détecter l’ADN du virus dans un échantillon exempt de virus ! Notez au passage que les autres rétrovirus impliqués dans des cas de cancer par exemple (exemple du Dr. De Harven), sont parfaitement visibles et identifiables par microscopie électronique, par conséquent si on n’a pas réussi à voir le VIH sous un microscope, à mon avis ce n’est parce qu’il n’est pas photogénique et qu’il évite d’être paparazier...


    • N’importequoi..

      Déjà, ce que tu explique on l’apprend en Terminale, alors évite de dire que "ces questions sont d’une complexité qui dépassent de loin vos connaissances" quand tu recopies un cours de lycéen.

      Deuxièmement si tu avais regardé la vidéo en entier tu verrais qu’il explique qu’on n’a jamais pu isoler le VIH chez un patient soi-disant malade du SIDA.

      Donc effectivement tes bases sont bien modestes et tu ferais mieux de réécouter, ou plutôt d’écouter cette interview.


    • Tout ce que tu nous dis est d’un niveau terminale S, donc ça va pas très loin dans la compréhension du machin. La question fondamentale qu’il pose est "a-t-on jamais isolé le virus pour en déterminer les caractéristiques ?" sa réponse est non, selon lui les chercheurs comme montagnier ont seulement forcé l’assemblage de pièces du puzzle qui n’ont rien à faire ensemble. Et encore une fois il ne remet pas en cause l’existence du SIDA, il veut qu’on lui mette sous le nez la relation de causalité entre VIH et SIDA, ce que d’après lui personne n’a encore fait.


    • C’est sur que l’enjeu ne se situe pas à ce niveau. Mais il me semble important de comprendre un minimum comment marche ce virus avant de vouloir en parler de manière catégorique et dire des choses comme " le virus du sida n’existe pas, c’est un complot des médecins ect...". Je ne dit pas que tout est faux la-dedans, ce que je dit c’est que c’est une question très complexe et qu’on ne peut donner un avis catégorique sur la question sans un minimum de base.
      J’ai mit le fonctionnement du virus afin de peut être répondre a certaine interrogations et pour répondre a un post ci dessus qui demandais comment catégoriser le virus dU sida.


    • #129890
      le 04/04/2012 par Anormal_plutot_que_normal
      L’arnaque du Sida décryptée par le Professeur De Harven

      Oui enfin tu n’as pas apparament les connaissances requises pour expliquer un quelconque fonctionnement des retros virus. Comme dit ci dessus, tout le monde peut aller trouver le cours sur le sida dans un livre de 1ére ou de Terminale S. Quand on ne sait pas, on s’abstient ou on apprend.


    • Pour la remarque du niveau lycéen , je suis étudient en médecine. Donc oui j’ai mit un niveau simple pour que ceux qui n’ont pas de bases puissent apprendre la vidéo avec quelques bases. Peut etre que ce que j’apprend à la fac c’est n’importe quoi (ca je veux bien l’entendre) mais au moins connaitre les arguments des deux cotés.


    • Je ne veux pas être mesquin mais je pensais la fac de médecine plus exigeante avec ses impétrants. Niveau orthographe, les erreurs sont quand même indignes d’un universitaire...

      Bon, la médecine n’est pas mon domaine donc je m’abstiendrai de tout commentaire sur le sujet. Ancien prof de mathématiques et de sciences physiques à domicile (l’éducation nationale n’a pas voulu de moi), je suis désormais journaliste hippique (pronostiqueur donc !).


    • Tu peux nous expliquer ce qu’est la "phase asymptotique", STP ? Si c’est asymptomatique que t’as voulu dire d’accord, sinon faut pas confondre un "virus" avec des courbes ou des fonctions de cours de maths sur les limites...

      Le baratin que tu décris, j’ai bien l’impression que tout le monde ou presque le connaît ici. Toi tu pars du principe que le virus existe OR c’est justement CA qui n’a jamais été prouvé. Personne n’est parvenu à l’isoler en ME et à dire voilà "notre" virus de façon scientifiquement valable, sachant que M De Harven a quasiment fait ça toute sa vie avec d’autres rétrovirus. Cependant t’as raison aussi un peu et d’alleurs, M De Harven ne dit pas non plus qu’il faille conclure trop vite que ça n’existe pas. Il dit que la "dérive génétique" du virus invisible - nom qu’on a donné aux mutations successives - peut être confondue avec les HERVs, les rétrovirus endogènes humains (Human Endogeneous RetroViruses) qui apparemment tapissent le placenta et le cordon ombilical de la mère et que tous les humains possèdent, puisque endogènes et non pas exogènes comme le supposé HIV.

      Dire que nos connaissances sont insuffisantes est un peu limite, j’ai le même niveau que tes profs. Faut arrêter de nous prendre pour des guignols ! D’ailleurs, là aussi, la "capside", la "gp120", la "p41", la "p25/26", sont probablement des protéines humaines. Tu sais combien il y a de gènes dans l’ADN humain ? 25000, mais il y a 200000 protéines, 10 fois plus ! T’as pas l’impression qu’il y a un problème ? Il dit que les clichés de virus montrés à la télé sont là pour faire joli, mais qu’ils n’ont pas la moindre validité scientifique car ne pouvant être des "vrais HIV" faute d’avoir pu l’isoler et le voir au ME. Même le professeur Montagnier le reconnaît ! Fonder tout une argumentation, un enseignement(!), enseigner la rigueur scientifique(! !) avec un "virus" dont l’existence n’a jamais été validée scientifiquement, reconnais quand même que ça a quelque chose de bizarre, non ? Et dire que ma cousine est médecin... Ca promet !

      Le pognon aurai-il discrédité la science et l’esprit critique à ce point-là ??

      Hervé


    • Hervé
      la science très certainement, l’argent ,en ce qui me concerne tout au moins, pas du tout.

      je ne pense pas , loin de là, être un expert de la question, je ne veut pas jouer au petit étudient médecine moi-je-sais. Si mon post est passé pour cela je m’en excuse.

      Je pense juste que pour les questions très pointues, comme celles ci (vous m’accordez au moins cela) il faut un débat. Un débat c’est deux avis divergent afin que l’on puisse , argument contre argument, preuve contre preuve, distinguer le vrai du faux, ou au moins l’hypothèse la plus probable. La vrai honte du système (ici médicale) c’est que des gens qui sont considérés comme hérétiques sont mis au placard, privés de parole. C’est ça le problème pour moi.

      Un peu comme Robert Faurrison qui énonce des théories, des preuves mais qui n’est jamais contredit, qui est juste diffamé, c’est un "nazi ect...". Moi ce que j’aimerai c’est un historien honnête du camp d’en "face" qui , argument par argument, avec droit de réponse, revienne sur tout les écrits et arguments de Faurisson afin de voir les limites (si il y en a ) de ces travaux.
      Je ne sait pas si cette comparaison est bien choisi mais pour moi c’est un peu pareil.

      PS : Oui l’aurtograf’ n’est pas mon fort et je m’en excuse. Et pour répondre à un poste plus haut, la première année ne sélectionne pas sur la grammaire, syntaxe et orthographe, car le concours est quasi essentiellement des qcm.


    • Pour les QCM, je sais cela... J’ai donné des cours à des élèves de première année en physique. Mais en fait, il ne sert pas à grand-chose de comprendre quoi que ce soit : il suffit d’apprendre les questions et les réponses... L’accession à la deuxième année récompense les bosseurs et ceux qui ont une grosse mémoire.


  • Pour ma part je n’ai pas relevé d’incohérences dans ses propos, ni d’approximations sur le langage scientifique, ni sur les procédés experimentaux. Pour une vérification des sources il faut en fac de médecine :

    utiliser en toute circonstance les lois de la logique, de vérifier les sources (dates et références) et de s’assurer que les personnes qui parlent ne sont pas des rigolos (merci stato !).

    Si il y a un volontaire pour vérifier les conférences que cite ce médecin...

    Pour ma part la logique me permet de penser qu’une fois de plus je me suis fait baiser alors que je pensais que l’on m’aimait. Que apparament, on s’est tous fait baiser. Je me demande si on arrivera un jour à faire le tour de toutes les fois où on s’est fait baiser et si finalement il arrivera un jour où on arrêtera de se faire baiser.

    Montrez-vous les gars d’ER si certains ont fait des études de biologie, médecine, pour que le niveau du site continue de progresser. Merci.

     

    • #129777

      bonjour,
      je suis pharmacien, à l’heure actuelle interne des hopitaux

      pour le moment je n’arrive pas à rejetter cette voie dissidente du SIDA (je dit bien celle ci) mais par contre la version "officielle" vih=SIDA présente à mes yeux une faille énorme au niveau de la "découverte" par montagnier du virus :

      au matériel cellulaire provenant de "malades" ont été additionnées entre autres des lymphocytes de sang de cordon pour la culture cellulaire, le tout n’a pas été purifiée et il n’y a jamais eu de contrôles par microscopie électronique d’une abscence de contamination par des débrits cellulaires : c’est la base en virologie !!!! (les cellules du sang de cordon sont potentielement riches en rétrovirus endogènes).montagnier lui meme parle de "soupe rétrovirale" (il existe une littérature scientifique/médicale abondante à ce propos)
      (idem du côté de Gallo bien que je ne sais pas à quoi les cellules de malades ont été mélangée mais ca doit etre vite trouvé)
      A ce jour, le "VIH" n’a jamais été isolé à partir de cellules de malades purifiées même chez des patients à charge virale élevée, c’est à dire chez qui on retrouve en grande quantité des copies du gène de la fameuse trancriptase inverse et il me semble qu’une prime de 100 000 $ est toujours en cours à qui isolera le virus.

      pour moi, cette faille est fondamentale car l’isolation du virus est la base de tout (postulats de Koch, diagnostic par sérologie, par PCR, traitement par bi/tri/quadrithérapie, prévention de l’évolution de l’"épidémie"... sur chacun de ces points, il y a des milliards de choses à redire)


  • (avec toutes les réserves qui s’imposent)

    La terminologie SIDA est encore une manipulation sémantique fourre-tout qui englobe un paquet de maladies (une bonne trentaine, je crois) qui existaient déjà.

    Mais c’est beaucoup plus simple et moins coûteux en termes de recherches de dire : "vous avez le SIDA" que de s’attaquer précisément aux pathologies.

    Ca permet de rembourser les recherches vaines de scientifiques incompétents pour refourguer UN médoc l’AZT.
    AZT qui, au départ aurait du guérir le cancer (ne riez pas). Comme l’évidence s’imposait quant à son inefficacité, on l’a recyclé (faut pas gâcher).

    Chez les négros, les bougnoules et les niakoués, c’est pas trop dur de trouver des signes de carences immunitaires (chez nous de moins en moins non plus d’ailleurs).

    Et ben la v’la la solution !

    Tout le monde a en tête l’image du charlatant dans Luky Luke vendant du pétrole en guise de guérit-tout ?

    Et ben c’est pareil.


  • Tain !

    Ca expliquerai pourquoi on a trouvé des sida résistant, qui serait des descendants des résistants aux grandes pestes ! (immunité béton)

    Ajouter à cela qu’on ne meure plus jeune dans les pays développé, évitant cette sélection naturelle sur les jeunes qu’était la règle ... avait la médecine industrielle


  • Pour parodiez Dieudo quand il découvre Faurisson dans la poubelle (dans j’ai fait le con)

    * Arrêtez ! déconnez pas je l’ai vu ce virus, la boule rouge avec des piquants !
    * ils t’ont mis une quenelle, jusque l’a (épaule)


  • En guise de commentaire médico-social :

    Méfiez-vous de l’Open (anus) Society. Kar-le Popper tue !

    Il suscitera, en réaction mortelle, le Syndrome de Sar-kapo-zy !

    comprenne qui pourra...


  • Je vous conseille tout de suite après ce document édifiant, de passer au sketch de dieudo sur le cancer, ça vous fera digérer dans le sourire ces vérités indigestes et pourtant si vraies...

    En effet, c’est humain de faire des erreurs mais il est diabolique de persévérer dans l’erreur...


  • mais plutot que d’essayer de dire tout et son contraire , une fois de plus , ceux qui sont si fort pour affirmer que le sida n’existe pas au lieu d’essayer de convaincre des incredules , faites donc sortir les personnes qui sont en prison pour transmission , car il y en a quelques uns et certains pour de lourdes peines !
    Avancez vos arguments a des juges pour aider ceux que votre ’mensonge’ a ruiné et ruine encore la vie , demontez ces associations comme Aides , les personnes comme pierre bérgé ( sidaction ) , carla bruni (qui a deja detourné plusieurs millions d’euros , voir le site mediapart ). Au lieu de demonter le morale des seropositifs sous traitement dont je fais partis , comme vous avez tant l’air persuadé de detenir la verité faite la eclater et produisez du positif constructif !

     

  • #129633
    le 04/04/2012 par Pommes de terre frites
    L’arnaque du Sida décryptée par le Professeur De Harven

    Admettons que cet homme dise vrai ; quel est le but de la manipulation ? Les quelques milliards de la fourgue des trithérapies suffisent-ils à l’expliquer ? Je ne crois pas, et c’est là que je coince.

     

    • Procure toi le dernier numéro de Nexus qui explique tout,en long en large et en travers !


    • #129940
      le 04/04/2012 par Parti Social Français
      L’arnaque du Sida décryptée par le Professeur De Harven

      Pour moi par derrière il y a la volonté de poursuivre toujours plus l’hypersexualisation de la jeunesse.


    • D’abord et avant tout le profit des compagnies pharmaceutiques. Si vous ne comprenez pas comment fonctionnent les compagnies pharmaceutiques, laissez-moi vous expliquer. Je suis deja sorti avec une femme qui etait tres haut place dans la hierarchie d’une grande entreprise pharmaceutique dont je tairais le nom. Question que je lui ai posee, puisqu’elle etait reponsable de la recherche : "Si demain matin quelqu’un decouvre que le gazon pris en infusion guerit le cancer, le mettriez-vous sur le marche ?" ; reponse : "non" ; pourquoi ? Parce qu’ils ne pourraient pas obtenir de brevet sur le gazon qui pousse partout, et donc pas de profit possible. Et pour proteger leurs profits, non seulement ils ne mettraient pas le gazon sur le marche, mais ils feraient tout pour que personne ne puisse avoir de gazon chez soi, et feraient passer une loi par les politiciens corrompus (pardon pour le pleonasme) pour que le gazon soit rendu illegal, et iraient meme jusqu’a eliminer physiquement quiconque soignerait et guerirait son prochain du cancer avec du gazon. Tout ca pour proteger et assurer leurs profits faramineux. Parce que la magie de leurs medicaments, c’est la meme magie qui est exercee avec la banque par le systeme fractionnaire. Quand il mettent un medicament sur le marche comme l’AZT ici decrit, le medicament resout un probleme mais en provoque trois nouveaux, pour lesquels il faut utiliser trois nouveaux medicaments et ainsi de suite. Les profits sont donc toujours exponentiels. Nous vivons dans une societe basee sur le droit, pas sur les responsabilites et la morale. Donc si ils ont le droit de rendre malade les gens en s’en mettant plein les poches, ils vont le faire, le tout c’est de trouver les ordures denuees de toute conscience morale pour le faire ; et ca, ce n’est pas ce qui manque. Ensuite c’est une autre facon de faire regner la peur, et donc d’avoir un meilleur controle de la population. Peut-etre aussi une facon insidieuse de controler la natalite et de faire culpabiliser des groupes deja marginalises. Bref, une autre facon de diviser pour regner.


  • Cette arnaque est surement l’œuvre de la communauté camerounaise qui est très présente au sein de la recherche médicale, et qui est aussi très réputée pour sa tendance à empoisonner l’eau du puits. ^^

     

    • #131122
      le 06/04/2012 par un visiteur du hasard
      L’arnaque du Sida décryptée par le Professeur De Harven

      le lavage du cerveau a commencé depuis toujours il suffit de changer le nom de la maladie ou symptome ; il est vrai que c’est au profit de ceux qui ont du pouvoir de l’argent au detriment des faibles ; comment se comporter vis a vis de cela, accuser un groupe, un pays ou chercher d’ou vient la manipulation ; et d’un point de vue plus humanitaire aider l’individu sans defense en l’eduquant de ce qu’il ne sait pas , et modifier notre savoirfaire a tous


  • reportage tres bon, a voir " SIDA le doute " http://www.youtube.com/watch?v=E_aD...


  • Au delà de l’aspect scientifique, c’est surtout le lavage de cerveau auquel ceux de ma génération a eu le droit sur le SIDA qui me choque.

    Le pire de la propagande sur le SIDA était dans les années 90 avec des techniques similaires à celles utilisées pour la "Shoah" : émotionnel, répétition, anathème. Le CDI de mon collège était rempli d’images pour le SIDA car il ne faut pas oublier. La soirée sur le SIDA diffusé sur toutes les chaînes de télévision en même temps, le cours où un camarade est désigné pour mettre un préservatif sur un gode de 25 cm, à 13 ans... Dès qu’on émettait des doutes, on nous répondait en nous montrant des hommes squelettiques agonisant dans des hôpitaux.

    A voir le documentaire "House of numbers" sur le sujet qui étudie entre autres les tests de séropositivité en exposant les mêmes faits que le Dr. De Harven.
    On y voit aussi le Dr. Montagnier (qui serait le découvreur du VIH) qui parle du SIDA en Afrique. Même si il ne nie pas la contagiosité, il reconnait qu’on peut évacuer le VIH naturellement, insiste sur l’importance des anti-oxydants et de l’eau.


  • Il n’est pas bon d’être un dissident de cette pensée unique et/ou dominante.Alain Soral peut en témoigner.
    Pour celles et ceux désireux de creuser davantage le sujet évoqué,l’excellente revue NEXUS de Mars/avril y consacre des dizaines de pages pertinentes.
    A noter que parmi les principaux dissidents VIH = SIDA :

    — Kary Mullis (chercheur,prix Nobel de chimie en 1993)
    — Peter Duesberg (chercheur,prof.de biolologie à l’université de Californie à Berkeley)
    — Valendar Turner (medecin et membre du groupe de Perth)

    A ce jour,les professionnels reconnus dans leur domaine qui ont fait savoir qu’ils n’adhéraient pas à la thèse officielle sont plus de 2800.(http://aras.ab.ca/rethinkers.php—Il est nécessaire de maîtriser la langue de Shakespeare !!!)

     

  • bonjour

    André Gernez ( plus jeune bachelier de France, médecin à 21 ans , père des cellules souches, découvreur du mécanisme général des maladies dégénératives, etc) a démontré, pas affirmé , pourquoi le virus du sida qui a une existence bien réelle, trop variable , trop déconcertante pour ce malheureux anotomopathologiste ( dont le job est de comparer des tissus ) qui n y a vu que du feu . Raison pour laquelle il a prédit depuis les années 80 qu’aucun vaccin n en viendrait à bout à cause de cette faculté de se répliquer constamment. Il a même défini cette affection comme maladie intestinale à la stupéfaction de la médecine institutionnelle qui a choisi comme depuis le début de ses découvertes d’en organiser le blackout . Las , l’an dernier une équipe de chercheurs vient de valider sa théorie en découvrant une charge anormalement élevée de ce virus dans l’intestin des malades !! Selon A.Gernez le sida est une maladie dégénérative contagieuse qui se contracte essentiellement mais pas exclusivement par l’anus en raison de l’absence de défenses immunitaire de cet organe , contrairement aux autres voies d’entrée possibles du virus que sont la bouche, le vagin et le pénis qui en sont tous pourvue. Gernez a également déclaré que ce virus est peu virulent dans un organisme sain et bien alimenté ce qui explique pourquoi l’Afrique du Sud est si vulnérable à quoi s ajoute la sodomie pratiquée comme moyen de contraception. Montagnier le découvreur du virus a reconnu cette vérité sur le tard quand il n a plus été lié aux laboratoires qui l’entretenaient ! L’arnaque du sida est là et pas ailleurs où se mêlent des intérêts de groupes rivaux qui se battent pour les crédits de recherche et tous ceux qui en vivent d’une manière ou d’une autre . Visionnez le film de bilien sur Gernez que vous trouverez en ligne et vous comprendrez tout . Je précise que Gernez a reçu diverses distinctions internationales dont une au Sénat ! oui ! Qu’il est bien connu internationalement et par les deux académies de médecine et des sciences . Mais ses théories qui permettent d’éviter de contracter le cancer notamment et de venir à bout sinon de stopper l’évolution des maladies dégénératives, mettraient les labos en difficulté si elles étaient appliquées. Rappelons que les labos pharmaceutiques sont les premières entreprises françaises avant même Total !!! Ce sont des dizaines de milliards d’euros qui sont en jeu !!!J arrête là , regarder le film qui vaut mieux qu’un long discours !

     

    • Je connais le travail de Gernez. Il n’a rien démontré sur le sida mais a émis cette théorie tout à fait valable. Reste que l’existence du virus HIV et son lien avec la maladie n’est pas démontré.


    • A Bobforrester

      donne le lien avec le docteur Gernez, s’il te plait.
      j’ai vu le scandale du siècle 1 et 2 et Gernez ne dit pas avoir démontré quoi que ce soit sur le sida et, de ce que j’ai compris, aucune déclaration du docteur Gernez contredit le monsieur de la vidéo.


  • Il n’explique pas pourquoi les homosexuels et les drogués sont les plus exposés.

     

    • je l’ai expliqué dans un post hier, mais il n’a pas été mis en ligne


    • Parce que leurs pratiques sexuelles et/ou la consommation des drogues conjugués à une mauvaise hygiène de vie sollicitent trop leur système immunitaire qui s’affaiblit et laisse le champ libre aux maladies opportunes ! Lesquelles maladies finissent pas épuiser tout-à fait le système immunitaire qui s’effondre...C’est un cercle vicieux !
      C’est l’hypohèse du stress oxydatif dans la cause du sida : http://www.sidasante.com/pdf/yinety...


    • Pour les pédés, le Pr Gernez avance l’hypothèse d’une maladie gastrique car la paroi rectale est poreuse et le rectum est bien moins armé que le vagin (paroi étanche) en termes de défenses immunitaires.
      Ca parait tout à fait plausible, cela dit, il s’agirait plutôt d’un ensemble de maladies.

      Quoi qu’il en soit, de même que pour le 911, si personne ne détient LA vérité, on peut affirmer que la version officielle est une arnaque sordide. (une de plus)

      Pour les toxicos, le problème de carences immunitaires est évident.


    • Oui la drogue occasionne une détérioration du système immunitaire mais certainement pas de manière aussi radicale que lors d’ une infection au VIH. Un sportif de haut niveau qui se fait contaminer aura une espérance de vie bien inférieure à celle d’un toxico séronégatif, s’il ne suit aucun traitement ! Regardez tous ces acteurs californiens de films porno au début des années 80 : ils étaient tous bodybuildés et en pleine forme et bien cela ne les a pas empêché de tomber comme des mouches quand l’épidémie a démarré . Comme par hasard le nombre de décès a chuté de manière importante quand on a imposé le préservatif . Franchement, nier le lien causal entre le virus et le sida est intellectuellement intenable.


    • Le mec passe une heure à dire que l’on a jamais isoler le virus et toi tu me parle de lien entre le virus et le sida ??? C,est quoi que tu comprend pas ?? Et pour les autres j’aimerais bien savoir quel est le virus transimible par les intestins ( anal ) dont parle monsieur gernez ?? J’ai écouter la vidéo mais je comprend pas qu’est ce qui passe par l’intestin si le virus hiv n’existe pas ???


    • à blanc

      je suis loin d’être expert mais toi non plus :
      la force physique (gros bras) a très peu de liens avec la force physiologique =(capacité du corps à se régénérer ou à lutter contre des agressions extérieures).
      théorie développée dans le scandale du siècle 2 avec Gernez :
      les hommes sont plus forts que les femmes car ils sont lus grands et ont plus de muscles. les femmes sont plus fortes physiologiquement. la raison avancée par Gernez est que les femmes ont gardé en réserve 8% de divisions cellulaires. Ainsi les cellules infectées peuvent être remplacées. les 8% utilisés par les hommes se retrouvent dans le développement musculaire et la taille : statistiquement, on observe une différence de taille de 8% entre hommes et femmes.
      Encore une fois : je ne suis pas expert. Mais ton raisonnement est tout simplepment faux : voir les expériences de témoin positif et témoin négatif, expériences dans lesquelles on ne fait varier qu’une seule variable. Tu compares des situations avec plusieurs variables qui diffèrent... ? Impossible de conclure quelles variables sont responsables. Sans compter ta confusion entre santé, force, muscle volumineux et résistance immunitaire.


    • mouloud
      Vous avez raison de préciser cela mais si j’ai mentionné le fait que ces acteurs étaient bodybuildés c’est pour suggérer qu’ils avaient à priori une hygiène de vie saine et donc aucune raison particulière de développer une maladie opportuniste. S’ils sont morts c’est parce qu’ils ont été contaminés lors d’un tournage point barre ! Comment expliquez-vous que le nombre de morts aient diminué dans l’industrie pornographique après la généralisation du préservatif si il n’y a pas de lien causal virus-sida ?


    • Putain, mais vous faites exprès de rien comprendre ou quoi ?

      Ce que l’on nomme la MALADIE du SIDA est un package de maladies.

      Elles ont leurs spécificités et le rectum est une voie propice à la pénétration des virus dans l’organisme.
      Personne ne nie l’existence des (rétro)virus néfastes, voire contagieux, dans la nature.
      Je dis simplement que l’industrie pharmaceutique, après avoir éradiqué la plupart des maladies mortelles chez les gens solvables (occidentaux), a trouvé un bon débouché pour continuer le bizness.(ça remonte d’ailleurs à beaucoup plus loin, cf le recyclage de l’industrie de guerre)

      Et tant qu’à faire, autant étendre le marché.

      Il n’y a aucune volonté de guérir des gens malades, juste faire de la thune.

      A l’autre couillon qui prend l’exemple des acteurs porno : quand tu rencontres une femme charmante, que t’es célibataire et elle aussi, que t’as sacrément envie de lui montrer qu’elle te plaît, tu l’encules direct ?
      Prendre cet exemple est ridicule (excuse moi), statistiquement, ça ne vaut rien.

      Ce message n’est pas adressé à Faust ou Mouloud (sauf pour dire à Mouloud qu’il me semble que Gernez parle de 7%)


    • Bonsoir à tous,

      Finalement je me demandes si blanc est aussi "clean" qu’il essaye de nous faire croire.

      En effet il écrit :

      "Regardez tous ces acteurs californiens de films porno au début des années 80 : ils étaient tous bodybuildés et en pleine forme et bien cela ne les a pas empêché de tomber comme des mouches quand l’épidémie a démarré . Comme par hasard le nombre de décès a chuté de manière importante quand on a imposé le préservatif . Franchement, nier le lien causal entre le virus et le sida est intellectuellement intenable."

      Pour moi ces quelques phrases sont du sophisme à l’état pur !

      J’avais justement fait remarquer que les personnes mortes du SIDA dans le milieu du porno se comptaient sur les doigts d’une main voir de deux mains tout au plus.

      Je mets au défi Blanc de nous trouver 10 acteurs porno morts du soi disant HIV/SIDA. Cela ne devrait pas lui prendre trop de temps car selon lui ils sont tombés comme des mouches ....

      Une des choses qui me conforta (aussi) dans ma conviction de l’inexistence du HIV/SIDA fut le fait que les acteurs pornos furent épargnés par cette "épidémie".

      Si le HIV/SIDA existait vraiment il devrait y avoir une hécatombe chez eux, étant donné les rapports fréquents,les partenaires multiples,les pratiques extrèmes et tout cela sans protection dans 90 % des cas.

      Il a été dit que John Holmes "serait" mort du SIDA en 1988. Sa femme Laurie Rose également actrice porno n’a semble-t-il pas contracté le "virus". Elle refit meme certaines apparitions dans des films X en 2003.

      A l’exception de Holmes et de deux trois autres acteurs , rien ,nada !!!

      Cela prouverait tout simplement que dans le milieu le plus à risque (on ne peut pas faire pire en termes de risque) il y a le moins de personnes mortes du soi disant HIV/SIDA.

      En gros la mortalité du pseudo HIV dans le porno est de loin inférieur à la population totale ce quis est une aberration statistique de plus.


    • Je relève le défi !

      Lisa de Leeuw (1958-1993)
      Morelle DeKeigh
      Lisa Melendez († 1999)
      Ed Dinakos (1954-1994)
      Geoffrey Karen Dior (1967-2004)
      Casey Donovan (1943-1987)
      Jim Ed Thompson (1946-1988)
      Nick Elliot (1942-1991)
      Lon Flexx (1965-1995)
      Mason Flynt († 2002)
      Brett Ford († 2001)
      Roy Garret (1955-1992)

      Il y en a une bonne centaine d’autres


    • Merci à.blanc pour les noms.

      Ta liste vient probablement d’ici :

      http://www.thepinkcross.org/pinkcro...

      Une ancienne actrice aurait fait donc la comptabilité des morts du HIV/SIDA soit un peu plus de 100 personnes depuis le début de l’épidemie dans le milieu X.

      Je dois t’avouer que je ne m’attendais pas à autant de personnes.

      Je n’ai pas fait une vérification sur tous les noms (trop de temps) mais déjà je peux te dire que cette liste n’est pas fiable ainsi un des premiers acteurs X Wade Nichols qui serait mort du HIV/SIDA est surtout mort d’une balle dans la tête. Je ne sais pas si une balle dans la tête fait partie des "infections" du au SIDA ?.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Wade_N...

      D’autres seraient mort d’une hépatite ,d’un diabète liés au SIDA etc ... Bref rien de fiable et surtout vérifiable.

      Je voulais faire ( même avec ces chiffres douteux) un ratio pour le comparer à d’autres populations.

      A ma grande surprise j’appris avec des chiffres également "douteux" que la population d’acteurs et d’actrices pornos se limite à 1500 personnes !!!

      Au feeling ces chiffres me paraissent bidons et probablement manipulés pour qu’un personne comme moi ne puissent faire des comparaisons entre populations à risque et d’autres ...

      La même personne indique que depuis 2005 (jusqu’en 2010 ) près de 4000 "porno stars" ont contracté l’herpes et d’autres maladies vénériennes.

      Soit la "population" d’acteurs se renouvelle d’au moins 3 fois tous les 5 ans soit beaucoup d’acteurs travaillent en noir...

      En France sur 65 millions de personnes près de 50000 morts du au HIV/SIDA soit moins de 1 sur 1000 (0.00076)

      Bien évidemment 100 sur 1500 cela fait beaucoup plus.

      Sauf que comme je le disais ces chiffres sont plus que probablement bidons.

      J’ai un peu bossé dans les statistiques auparavant et je n’ai jamais vu des écarts pareils. Des abberations statistiques en quelque sorte.

      Moyenne de décès par an dans le X selon la liste fourni dans le lien plus haut :

      2010 : 1/1500 moins de 1 sur 1000 (0.00067)
      2008 :0/1500 zéro pourcent
      1995 : 10/1500 6.6 sur 1000

      C’est du n’importe quoi.

      A l’occasion lorsque j’aurais des chiffres plus fiables je ferais une comparaison entre les populations.


    • @ Blanc,

      c’est bien, tu as relevé le défi de Strato qui est manifestement moins calé que toi sur les acteurs porno.

      Je maintiens que, statistiquement, ça ne vaut rien.
      Ces gens passent leur vie à baiser et se défoncer ; pour se refiler des saloperies, difficile de faire mieux.

      Ce qui est mis en cause dans cette vidéo c’est la relation VIH-SIDA, qui n’a jamais été démontrée.

      De plus, permets moi de douter fortement du sérieux de la définition d’UNE maladie lorsque les critères d’attribution diffèrent d’un pays à l’autre.

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout ça est très troublant.


    • Strato
      Pourquoi un tel écart entre 1995 et 2008 ? Et bien parce que des mesures ont été prises par l’industrie du porno : test obligatoire tous les 3 mois et usage du préservatif . Sans compter l’introduction des trithérapies au milieu des années 90.


  • Imaginez un gros consommateur d’héroine qui aurait toujours utilisé ses propres seringues et qui n’aurait jamais eu de relation sexuelle . Croyez-vous que cette personne encourra le risque de voir son taux de CD4 baisser au point de succomber à une maladie opportuniste ? Et bien je suis catégorique pour dire que non ! Si tel était le cas on aurait énormément de témoignage émanant de gens qui manifesteraient leur incompréhension à la suite d’un diagnostique de sida avéré . Cherchez les ces témoignages , vous verrez que vous ne les trouverez pas !

     

    • à blanc

      beaucoup des docteurs, s’exprimant sur le sida, parlent de co facteurs. Selon eux, il faut plusieurs facteurs pour développer une déficience immunitaire "grave".
      Pour le terme général "drogue" : dans "house of numbers", les personnes interrogées ciblent principalement le poppers.


  • Si je fais le bilan de ce qu’on peut lire et entendre sur le net depuis des années, finalement, peu de maladies "existent" vraiment ? J’ai lu des "articles" affirmant que le Cancer n’existe pas. On lit régulièrement que le Sida n’existe pas. On a eu la certitude (et je n’étais pas le dernier à l’affirmer) que la grippe A n’existait pas.

    Il y a quelques mois, j’ai fait des analyses sanguines, et ont m’a trouvé un taux de cholestérol au dessus de la norme. Comme tout bon hypocondriaque, j’ai tapé "Cholestérol" dans Google, et bingo, j’ai trouvé des dizaines d’articles, de messages de forum, affirmant que le cholestérol n’existe pas ! J’ai mal à la gorge, en ce moment... Je vais taper dans google voir si, par hasard, l’angine n’existe pas... Ca m’arrangerait !

    Et qui sait, peut-être qu’un de ces jours, un grand subversif, qui a lu plein de scientifique via google, va nous faire la révélation ultime : finalement, la mort n’existe pas ! Non parce que si le cancer n’existe pas, si le sida n’existe pas, si les épidémies de grippes diverses n’existent pas, si le cholestérol, et donc les complications cardio-vasculaires que ça implique, n’existe pas, finalement, de quoi va-t-on mourir ?

     

    • Monsieur, je crois que vous faites exprès...dans tout les commentaires que je lis ici, aucun ne dis que le sida n’existe pas, c’ets la relation avec le retrovirus vih qui est remise en cause...nuance.

      Grace a toutes ses vidéos, je commence a croire que là aussi y a du louche...merci a ER


    • Si ça vous a plu, je vous invite à rechercher les vidéos qui "prouvent" que le Cancer n’existe pas... Et j’ai encore les liens qui montrent que le cholestérol n’existe pas, si ça vous intéresse ! ;-)


    • Je n’ai jamais lu d’article disant que le cancer n’existait pas. Je serais curieux d’en lire.
      Par contre j’ai lu des articles pour dire qu’on pouvait le soigner autrement ou que les causes pourraient être différentes de ce que l’on pense.
      L’existence du cancer a été démontrée, les cellules cancéreuses sont une réalité, on peut les mettre en culture, on peut les étudier..
      Pour la grippe A c’est pareil. Je n’ai jamais entendu dire que le grippe A n’existait pas.
      La grippe A existe (il existe même différents types de grippe A), ces virus on peut les isoler et les étudier et provoquer la maladie en infectant un organisme sain. La grippe A H1N1, dite grippe porcine n’était simplement pas aussi virulente que ce qu’en disait les instances officielles. D’après l’OMS, chaque année la grippe dite saisonnière tuen entre 250 000 et 500 000 personnes, alors que la grippe A aurait tuée environ 10 000 personnes. Les chiffres parlent d’eux-mêmes (de 25 à 50 fois moins qu’une grippe saisonnière).

      En ce qui concerne le cholestérol (qui n’est pas une maladie), je n’ai jamais lu non plus nul part qu’il n’existait pas. Certains médecins pensent que l’excès de cholestérol ne serait pas responsable des maladies cardiovasculaires qu’on lui prête.

      La différence avec le VIH, c’est que son existence même n’a jamais été prouvée.
      C’était une hypothèse il y a près de 30 ans, et ça reste une hypothèse non vérifée à l’heure actuelle.
      L’existence du VIH aura été prouvé lorsqu’on aura pu isoler ce virus, ce qui n’a toujours pas été fait après 28 ans ! J’ai pu lire que le Professeur Montagnier avait isolé ce virus, sans que la moindre preuve ne vienne étayer cette affirmation.
      Tout ce qu’il a démontré, c’est la présence de transcriptase inverse. A partir de là, l’hypothèse a été faite qu’un rétrovirus serait responsable de la baisse immunitaire. Et pourtant, cela a été présenté comme étant un fait avéré.

      Non seulement l’existence de ce virus n’a jamais été démontré, mais ce qui est plus grave, c’est que tous les éléments connus vont à l’encontre de cette hypothèse VIH/SIDA.

      La définition même de SIDA implique la présence d’un virus. Le Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise, acquise par quoi ? par l’infection de l’organisme par un virus : le Virus d’Immunodéficience Humaine (VIH).
      Si le VIH n’existe pas alors le SIDA n’existe pas non plus (sauf à revoir la définition de SIDA). A partir de là, on pourrait étudier quelles sont les véritables causes de la déficience immunitaire.


    • #138100

      C’est alors que les shadoks se posèrent la question de la vie et de la mort. Tous les vieux shadoks mouraient et de nombreux jeunes naissaient. Aucun vieux ne naissait alors que plusieurs jeunes étaient morts sans devenir vieux. Beaucoup de jeunes étaient morts après être nés, ce qui est logique, mais certains posaient problème. Ils étaient morts entre la vie et ce qu’il fallait bien qualifier de "pas encore en vie", quand ils étaient dans le ventre de leur maman. Etaient-ils vraiment morts ? qui avait produit cet état séparant la non vie de la vie ? La maman shadok donnait la vie, ils en étaient sûrs. Donc la vie du petit shadok venait de la vie de la maman shadok et cet état de non vie n’était que pure convention. Les Shadoks furent soulagés. Mais d’où venait la vie de la maman ? Les sahdoks conclurent que la vie de la maman venait de la grand-mère shadok et ce, depuis qu’il y avait des grand-mères. Mais d’où venait la vie de la première grand-mère ? Elle était née de l’espace se dirent-ils, l’espace était donc vie. Mais c’’était comme dire "naitre d’un océan de naissance". Et les shadoks, qui n’aimaient pas le ridicule, ne pouvaient plus expliquer la mort des vieux shadoks dans un océan de vie. Ils inventèrent alors le marteau.


  • Donc que dire d’une quinzaine d’amis qu’on a pu avoir morts du "sida" avec les mêmes symptômes dans le même laps de temps ???

     

    • Etaient-ils sous traitement avec de l’AZT ?

      http://www.sidasante.com/azt/aztfr.htm


    • Pour répondre à la question de patricia, on peut reprendre ce que dit Etienne de Harven à 24’12’ de la vidéo :
      "Une parabole : qui est la suivante et qui je crois frappe assez bien l’imagination. Imaginez un peu que vous êtes médecin et vous vous occupez d’une petite usine, une vieille usine qui fabrique des colorants, cette usine est très mal ventilée, les conditions d’hygiène pour les ouvriers sont misérables, et ces ouvriers sont exposés à des poussières très riches par exemple en sels de plomb. Et après quelques années vous constatez un nombre important de cas de saturnisme, donc de l’intoxication par le plomb, une intoxication grave.
      Est-ce que vous allez en conclure que le saturnisme est une maladie contagieuse ?
      ... Non !
      Vous allez en conclure que les ouvriers de cette usine ont tous été exposés aux mêmes toxiques et qu’ils ont tous répondu à la même intoxication. Mais de là à dire que ces ouvriers ont été exposés à une maladie contagieuse, il n’en est pas question, ce serait une conclusion qui n’aurait aucun sens scientifique.
      Eh bien, en matière de SIDA, c’est pourtant la conclusion que l’on a prise
      .
      Il aurait, tout au contraire, fallu dire que tous ces malades ont tous été exposés aux mêmes conditions de vie toxiques et ont développés les mêmes symptômes. Mais, il n’y a aucun élément qui puisse scientifiquement faire penser qu’il s’agisse d’une condition contagieuse."

      On entend souvent dire qu’une personne est "morte du SIDA", mais vous ne trouverez cette terminologie là que très rarement dans une publication ou rapport "scientifique".
      La terminologie officielle est en générale "décés lié au SIDA", "décés lié au VIH".
      La différence peut paraitre insignifiante, elle est pourtant extrèmement importante car cela signifie que le SIDA ne tue pas, mais que ce sont les maladies qui lui sont associées !
      Il convient de se demander sur quelles bases scientifiques on s’appuie pour affirmer qu’une maladie est liée au SIDA ou au VIH puisque le virus VIH n’a jamais été observé chez un malade...


  • J’invite les lecteurs de cet article convaincus d’une n-ième théorie du complot de lire l’article wikipédia (pas si mal fait pour une fois) suivant : "Contestation de la responsabilité du VIH dans le sida"

    Le consensus médical est clair : le VIH est responsable du SIDA.

    Je suis d’accord qu’il faut rester en toute chose curieux et sceptique. Nombre de médecins sont certainement galleux et sectaires. Mais s’il vous plaît arrêtez donc de tout mettre dans le même panier. Tout n’est pas lobbying et pognon dans la vie.

    Vous n’êtes pour la plupart que de simples citoyens experts dans votre domaine et probablement pas en virologie. Brillez donc dans ce que vous savez faire et laissez les gens compétents faire leur boulot avec sérénité.

    Que celui qui ne sait pas se taise !

     

    • Le problème des théories du complot, c’est qu’elles se sont démultipliés par l’effet d’Internet. A tel point qu’aujourd’hui, plus rien n’est vrai ! Et pourtant, j’ai été saisi quand j’ai découvert Thierry Meyssan chez Ardisson, ou quand je suis tombé sur "Loose Change". Mais le problème, c’est que c’est devenu pratiquement une mode sur sur internet.

      Alors bien sûr, il y a des mensonges d’Etat, de la propagande de guerre, des scandales sanitaires, des dérives médicales, mais prétendre qu’on va les débusquer sur tous les sujets en trois clics sur google...

      Sans compter que ça peut être un fond de commerce intéressant. Ca se vend aussi, la théorie du complot... Ca peut être un bon business... Donc ne pas être dupes des médias de masse, des grands lobbys, des multinationales, c’est important. Mais ne pas être dupes non plus de certaines théories du complot, qui ne sont parfois pas beaucoup plus recommandables. Ne pas réagir systématiquement en adolescent exalté, certain d’avoir découvert LA vérité grâce à internet, sans bouger de sa chambre !


    • Bonsoir

      "Le consensus médical est clair : le VIH est responsable du SIDA."

      Cette phrase ne veut strictement rien dire c’est de la fumisterie et du sophisme à l’état pur .

      Je le rappelle pour la 100 ème fois le virus du HIV/SIDA n’a jamais été isolé selon les méthodes de la virologie classique. Il devrait par conséquent y avoir un consensus pour dire que ceux qui affirment le contraire sont des escrocs ou des ignorants (avec ou sans diplôme de médecine).

      Le découvreur de ce virus immaginaire Montagnier (et prix Nobel )nous dit face caméra que l’on peut guérir du "SIDA" pour autant que l’on se nourrit correctement et qu’on prend des anti-oxydants comme la Papaye verte  !!!.

      Il ajoute également qu’il n’y a pas besoin de suivre des traitements trithérapiques si l’on suit ses indications !

      Si je fais un test du SIDA je peux en fonction du pays être ou non infecté par le virus !!!!
      Ainsi dans certains pays deux bandes de protéines du test, qui réagissent, suffisent pour etre séropositif.
      Dans d’autres pays trois bandes suffisent. Enfin certains pays exigent la réaction de 4 bandes !!!

      Que faut-il pour que le peuple se réveille et comprenne.

      Je commence à me demander si c’est la force d’inertie ou de la connerie qui nous empêche de faire éclater ce scandale.

      Il est clair que les escrocs et les criminels vont se battre jusqu’au bout pour sauver leur peau car ils risquent gros très gros. Je suis persuadé également que les criminels ont envoyé certains sbyres sur ce fil pour semer le doute chez les personnes honnêtes mais ayant subi un lavage de cerveau.

      Souvent on me disait sur plusieurs forums que j’étais irresponsable car je pouvais être responsable de la mort éventuelle de jeunes qui croyant à cette "théorie" ne se protegerait pas et contracterai ainsi le virus immaginaire...

      On m’ également dit que je pourrais même avoir un procès sur les dos pour incitation de blabla.
      Vous aurez remarquez que ni De Harven,ni Duesberg ni aucun scientifique dissidentn’a jamais eu de procès ni de l’état ni des firmes pharmaceutiques.
      A votre avis pourquoi ?

      J’ai pour ma part découvert qu’à tous les niveaux de la propagande du HIV/SIDA il y avait un nombre conséquent de criminels sionistes.

      A vous de choisir votre camp en toute intelligence.

      http://labanlieuesexprime.org/artic...


    • Vous pouvez parler de théorie du complot si ça vous chante mais cela ne va pas faire apparaitre des preuves de l’existence du VIH comme par magie.

      Vous croyez que la communauté scientifique ne peut pas vous mentir ?
      Vous avez déjà oublié l’histoire de la grippe A H1N1 ?
      Dès le départ, on nous avez dit que cette grippe aller provoquer des millions de mort en quelques mois, qu’on aller connaitre une nouvelle "grippe espagnole" comme en 1918, il n’en a rien été.
      Par contre, tous les scientifiques qui avaient un avis contraire au prétendu "consensus scientifique" étaient occultés, pendant que les labos vendaient leurs vaccins.

      Concernant le SIDA, c’est la même chose mais en pire, les scientifiques qui osent s’élever contre le "consensus médical" sont disqualifié, ils perdent leurs financements, certains perdent leur emploi. Et bien sûr on ne les voie jamais dans les "grands" médias. Ce n’est pas pour rien si aucun débat n’est organisé sur ce sujet, l’hypothèse VIH/SIDA serait démolie en un rien de temps par les "dissidents".

      Le Professeur de Harven a étudié les rétrovirus pendant plus de 25 ans, on peut penser qu’il sait de quoi il parle quand il dit qu’on a jamais observé le VIH chez les malades du "SIDA", y compris chez ceux que l’on présente comme ayant "une charge virale élevée".

      Combien de personnes s’imaginent que les tests de dépistage recherchent directement le virus alors qu’il n’en est rien.
      Ces tests recherchent des anticorps à certaines protéines. Ces anticorps sont la preuve d’une réaction immunitaire de l’organisme.
      Le problème c’est que ces anticorps ne sont pas spécifique à un seul virus, ces anticorps sont tellement non spécifiques qu’il existe de nombreux facteurs pouvant produire de faux positifs (femmes enceintes, personnes infectées par divers virus (grippe ...) ou bactéries (lèpre, tuberculose ...), et cela est reconnu de manière totalement offcielle, il suffit de lire les rapports de l’OMS pour s’en convaincre.

      Sinon, je suis d’accord avec Thor : "Que celui qui ne sait pas se taise !"


  • La compréhension du phénomène Sida ne serait réservée qu’aux virologues ? C’est simplement parce qu’on en attribue la cause à un virus. Mais, ainsi que Stefano Aquaro l’a montré, ce qu’on appelle le VIH est intimement lié à la présence d’un composé chimique simple, le peroxynitrite.

    http://www.retrovirology.com/conten...

    Donc la compréhension de ce phénomène est aussi l’apanage des biochimistes et chimistes, qui ont pour eux de s’appuyer sur une science bien plus solide que la virologie.

    Et le lien montré par Aquaro et al. soulève de manière très explicite la responsabilité de composés chimiques sources de peroxynitrites comme les poppers et l’AZT dans la pathogénèse du Sida, ainsi que de la réussite partielle de la trithérapie grâce à l’épivir par exemple, qui est capable de détruire les peroxynitrites grâce à ses propriétés réductrices (le mot est ici utilisé dans son acception chimique).


  • Bonjour,

    J’ai été diagnostiqué séropositif en octobre 2006. Le médecin qui me l’a annoncé était très serein mais sur le moment je me suis dit que j’allais mourir vite. Puis j’ai été traité. J’ai commencé par 9 médicaments (gros comme des bonbons) par jour. Puis au bout de quelques mois, suites à des analyses qui démontraient que mes reins étaient touchés par les effets des médicaments je suis passé à 12 par jour. Je vous passe les effets secondaires, très gênants. Au bout d’un an j’ai décidé d’arrêter le traitement. J’ai fait des analyses régulièrement (tous les trimestres) pour contrôler mes CD4 et ma charge virale. La dernière fois (mars 2011) le médecin m’a recommandé de reprendre un traitement car mes CD4 était à 450 que ça commençait à être dangereux (sic !). J’ai refusé.
    Un jour un ami m’a envoyé le lien sur les 10 plus gros mensonges. Je m’y suis intéressé et ai approfondi le sujet au maximum de mes capacités à comprendre ce que je lisais (la terminologie médicale est parfois difficile à saisir ou nécessite un VIDAL à disposition). J’ai commencé à douter sérieusement. Je me suis mis à poser des questions, aux médecins, aux infirmières etc... Pas un seul de ces professionnels du SIDA n’avait connu un cas de mort à cause du SIDA. On leur avait raconté pendant leurs études ou alors de bouche à oreille qu’il y avait eu dans un passé lointain effectivement un ou des morts etc.... mais pas un seul de ceux de mon entourage n’avait vu un mort du SIDA devant leurs yeux. Ma question préférée était la suivante : "Madame le vaccin c’est bien une injection de virus à faible dose pour que le système immunitaire fabrique des défenses ? Alors si on trouve un vaccin contre le SIDA tout le monde sera séropositif comme moi ? Réponse : euh oui en effet mais c’est pas si simple puis la médecine n’est pas une science exacte (LOL)"
    Au mois de février 2012 j’ai eu une gastro très virulente qui m’a cloué au lit pendant 4 jours sans manger avec passage aux toilettes toutes les 2 heures à me vider par les 2 orifices principaux. J’ai perdu 4 kilos en 4 jours. Si j’avais été immuno-déprimé au point dangereux comme me l’avait suggéré le médecin, j’y serais resté.
    Cela fait maintenant 4 ans que je ne prends plus un seul médicament. Je vais très bien.

     

    • Wow impressionant , alors pour résumer le sida existe ( plusieurs maladie sous le même noms) mais le virus du vih n,existe pas ? Alors on tue le monde avec de l’azt ? C’est sa ou j’ai pas compris ?


  • Les amis, je me suis procuré le NEXUS mars/avril ou tout est clairement expliqué. Pour 6.90 euros, vous serez définitivement éclairés. Le mensonge est gigantesque, et donc, passe très bien depuis 30 ans...


  • #137578

    L’article complet de N3XUS N°79 sur le sida (18mo)
    http://www.4shared.com/office/mfQSm...