Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’avenir de la Cisjordanie : entre annexion et nettoyage ethnique

Des politiciens israéliens en débattent

Les lois votées par la Knesset, le Parlement d’Israël, ne s’appliquent jusqu’à présent que sur le territoire israélien. Mais deux ministres veulent étendre les compétences de cet organe jusqu’aux colonies de Cisjordanie.

 

Deux ministres religieux nationalistes du gouvernement de Benjamin Netanyahou se sont dits favorables à l’application de la loi israélienne dans les colonies de Cisjordanie, ce qui, selon l’opposition, reviendrait à une annexion des deux tiers du territoire palestinien occupé.

Le ministre de l’Éducation Naftali Bennett, chef de file du Foyer Juif, parti qui milite pour l’annexion de la Cisjordanie et attire une bonne partie du vote des colons, a expliqué ce lundi sur la radio publique qu’il s’agissait de mettre fin à une « anomalie ».

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

 

 

Un député israélien a accusé Tel Aviv de perpétrer un « nettoyage ethnique » contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée, alors qu’on constate une hausse des destructions de maisons palestiniennes dans la zone.

 

Dov Khenin a déclaré à la chaîne britannique Sky News dimanche 1er mai que la destruction des bâtiments dans la zone C en Cisjordanie représentaient une tentative de nettoyage de la zone et de la préparer pour que des Israéliens viennent la coloniser dans l’avenir.

La zone C, totalement sous le contrôle de l’armée israélienne, s’étend sur 360 000 hectares, soit l’équivalent de 60 % de la Cisjordanie. Les accords d’Oslo de 1993 entre Israéliens et Palestiniens divisent la Cisjordanie en plusieurs zones : la A qui est sous contrôle palestinien, la B qui est sous contrôle israélo-palestinien, et la C.

Israël est en train de perpétrer « un nettoyage ethnique de façon très sophistiquée » en Cisjordanie occupée, a affirmé le député. Les autorités israéliennes ont démenti la remarque de Dov Khenin et affirmé que les démolitions qui avaient lieu étaient menées car les bâtiments n’avaient pas reçu de permis de construire.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.