Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La responsabilité de nos "élites" dans la perte d’influence de la France

Le rayonnement français est-il encore possible ?

Les élites françaises et leur incapacité à se remettre en cause portent une écrasante responsabilité dans la cataclysmique perte française d’influence depuis dix ans.

 

Notre dramatique perte d’influence

La perte d’influence de la France s’accélère dangereusement depuis une dizaine d’années. Comme toujours lorsqu’il s’agit d’influence, la mesure exacte du phénomène est difficile, parce que ses effets se font sentir à long terme. Des évolutions qui paraissent marginales aujourd’hui se révéleront désastreuses demain.

Plusieurs exemples permettent toutefois de deviner l’ampleur des dégâts.

 

Notre perte d’influence en Europe

S’il fallait démontrer que la France perd de l’influence en Europe, il suffirait d’écouter les propos du président Jean-Claude Juncker, imposé en son temps à la France, rappelons-le, par l’Allemagne. Même Juncker s’effraie de la cruelle absence française sur la scène européenne :

« J’aime trop la France pour ne pas voir ses faiblesses, mais elle serait bien placée pour ramener l’Europe à l’essentiel. En revigorant la dimension de solidarité et en développant un discours sur la nécessité de l’assainissement des finances publiques, sans perdre de vue le triangle vertueux : assainissement budgétaire, réformes structurelles et investissements », explique-t-il au Monde.

« Je souhaiterais que, sur l’Europe, il y ait une plus large entente entre les principales forces politiques de l’Hexagone. La France, qui aime à se diviser sur tout, devrait éviter de le faire sur l’Europe », poursuit-il. « Elle a un discours à porter, un message à livrer, une certaine idée de l’Europe à défendre. Si un message cohérent venait d’elle, cela aurait un effet important face au discours britannique ».

On rappellera ici, en complément de ce « message » transparent envoyé par Juncker, quelques éléments concrets sur notre perte d’influence dans l’Union. De l’aveu même de 101 fonctionnaires français travaillant à Bruxelles, le poids de la France en Europe est majoritairement considéré comme moyen ou faible. 80 % d’entre eux utilisent l’anglais comme première langue de travail.

Encore n’évoquai-je pas ici l’éviction progressive des Français dans les cabinets des commissaires européens, signal funeste d’une prise en main de l’appareil bruxellois par les Britanniques et les Allemands à notre détriment.

 

Notre perte d’influence au Proche-Orient

Je rappelle régulièrement l’absence totale de la France sur la question turque. Nous y reviendrons, car elle illustre l’incapacité des élites françaises à modifier leur cadre de compréhension du monde. Pendant qu’Erdogan s’affirme comme une puissance régionale majeure, la France se consacre aux chantiers qu’elle a connus lorsque ses élites se formaient à l’université.

C’est le cas sur le conflit palestinien, qui n’intéresse plus personne, et où Jean-Marc Ayrault fait la démonstration des difficultés françaises à peser. Pendant ce temps, le gouvernement français s’épuise dans une relative de subordination à l’Arabie saoudite et au Qatar, dont les résultats sont décevants et les coûts politico-religieux élevés.

 

Notre perte d’influence en Afrique

Mais le plus dramatique se déroule en Afrique. La diplomatie de la canonnière que nous y menons encore ne pourra pas éternellement cacher la montée en puissance de la Chine comme puissance rivale. La Chine développe une véritable stratégie de développement en Afrique qui éloigne progressivement les pays africains de l’influence française.

Lire la suite de l’article sur eric-verhaeghe.fr

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ’Le rayonnement français est-il encore possible ? ’

    Ben le rayonnement nucléaire .... 300 têtes quand même !


  • Le travail des esclaves français apporte sa mesquine contribution à l’entreprise sioniste de conquête finale du monde .


  • #1471448
    le 23/05/2016 par The Shoavengers, le réveil de la Farce
    La responsabilité de nos "élites" dans la perte d’influence de la (...)

    Il est très drôle ce monsieur Verhaeghe. Le concept de libéral-patriote me fascine. Ce sont eux qui nous parlent des "modèles" Anglais, Allemands, Espagnols depuis ces fameux dix ans. Sans compter une fascination hypnotique pour les Etats-Unis. Donc incapable de proposer un modèle "Français", qui existait pourtant, même si à revoir sur bien des points. Ne disait-on pas qu’en France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ?
    Nous perdons en influence car nous n’avons rien à proposer de différent ou de mieux. On se contente de gober tout ce qui passe sous notre nez. Ce n’est pas en râlant ou en critiquant perpétuellement nos maîtres qu’on changera quoi que se soit.


  • La France est vendue à la découpe : après la perte d’Alstom, d’Alcatel, de Lafarge, un autre fleuron de notre industrie passe sous commandement US : Technip s’est "marié" à l’américain FMC et son siège social a déménagé à Londres . Les "responsables" politiques de cette brillante opération ont touché combien de millions de dollars de retro-commission ?


  • Le rayonnement français est-il encore possible ?

    OUI ! si la France retrouve sa souveraineté ,(ses frontières et sa monnaie) si non elle sombrera dans la soumission comme une province fédérale .Mais pour çà faut une volonté commune et une solidarité ainsi qu’ un patriotisme constructif . La France peut rayonner dans le monde,elle est une grande nation,si elle est respectée ,pour çà faut un homme ou une femme d’état qui respecte son peuple et le protège .Enfin un PRÉSIDENT.Il suffit de voir les reportages à l’époque du Général de Gaulle .


  • Ce n’est pas l’Allemagne qui a imposé Juncker à la tête de la Commission européenne, ce sont les US : ils l’ont ainsi remercié d’avoir organisé "l’optimisation fiscale" des entreprises US "travaillant" dans l’UE quand il présidait les destinées du Luxembourg . Coût pour le con-tribuable européen : 100 milliards d’euros par an ! Hallucinant !


  • Reculez un peu, vous verrez mieux la forêt :

    - de 496 au 21 janvier 1793 la France transforme ses défaites en victoires et ses victoires en triomphes : elle monte, en tout, irrésistiblement

    - depuis le 21 janvier 1793, date à partir de laquelle "elle crache sur la Croix", elle transforme ses victoires en défaites et ses défaites en désastres : elle descend, en tout, inexorablement.

    Et il en sera ainsi, selon l’Évêque de Reims Saint Rémi, aussi longtemps que les Français continueront de croire que Dieu est un con, et que le Christ est en option.

    Si on y réfléchit un peu, de bonne foi, au fond, c’est logique....

    Credo in unum Deum


  • La Fronce multi-culturelle sous influence communautaire , c’est à dire en pleine arriération civilisationnelle et sociétale ne peut représenter que ce qu’elle est : une colonie de rendement tenue par quelques "nomades riches" peuplée de "nomades pauvres".


  • Et oui c’est le radeau de la méduse à tous les niveaux. Elle n’a qu’a sen prendre à elle-même. Il faut dire aussi que ce sont vos élites apatrides qui ont tout fait pour créer cette situation afin de vous émasculer pour mieux soumettre au pouvoir sioniste-atlantiste. L’ironie c’est que ce soit le cas aussi pour l’Allemagne mais au moins lui laisse-t’on encore un peu de marge de manœuvre dans certains domaines comme au sein de l’EU. Peut-être que elle s’est montrée plus soumise et mieux vendue que la France aux yeux des ricains.

     

  • le rayonnement français n’existe plus quant l’ensemble du gouvernement va manger dans la main du président d’une association qui ne représente que 0,6% de la population en France.


  • Avec les élections qui viennent la gauche siphone les caisses des ambassades française à l’étranger et c’est aussi la raison de la vente du palais viennois .... Certainement de grasses rétro com pour le ps...

    Juste pour le dire.


  • Evidement,avec les clowns elyséens qui se succèdent depuis quelques années ça n’a rien d’étonnant,surtout que pas mal d’étres humains à travers le monde n’apprécient que modèrément de se ramasser des bombes françaises sur la gueule.
    La vrai question : la France existe-t-elle encore en tant que telle ou n’est-ce plus qu’une colonie israhellienne ?


  • C’est sa technologie de pointe et sa puissance industrielle qui fait - entre autres- le rayonnement d’une nation ! Aprés avoir ruiné notre agriculture , désindustrialisé le pays, privatisé EDF, GDF, la Poste et bradé - entre autres- Alstom, il ne faut plus s’étonner si les Étrangers regardent avec dédain le déclin français...


  • C’est non seulement leur entière responsabilité mais un objectif pour un très grand nombre d’entre eux que de sevir des intérêts étrangers au détriment du pays qu’ils instrumentalisent et dont ils pompent l’énergie afin de la perfuser . Et c’est ce qu’ils font.


  • Sur les institutions européennes, notre recul date de 1995 et qui correspond à l’arrivée au pouvoir de Chirac. Cela fait donc un peu plus que 10 ans.... Pour le reste, hélas ce monsieur a raison.


  • En fait, j’ai l’impression que l’état d’esprit des élites est incompris de la plupart des gens.

    Les élites sont totalement structurées par la philosophie des Lumières, par la philosophie maçonnique (ce qui revient au même). La France ne les intéressent pas ! Pire, ils ont besoin de la détruire. Il faut bien se le mettre dans le crâne.

    Ils sont animés par cette idéologie des Lumières qui consiste à faire de l’homme un Dieu qui refuse toute attache, toute appartenance. Leur logique est d’arriver au paradis terrestre.


  • Nous ne sommes plus qu’une region des états unis d’Europe alors pourquoi devrions nous avoir plus d’influence qu’une autre ?.. me font marrer tous ces guignols qui me traitaient de tous les noms il y a 20/25 ans quand je leur disais qu’ils assassinaient notre pays et qui se demandent aujourd’hui pourquoi le pays disparaît... les mêmes prendront les premières balles. Pas de pardon, ni d’oubli... et la, pour le coup : no passaran.

     

  • L’anti-France est au pouvoir depuis 1870 (parenthèse gaullienne). Cela prend du temps pour détruire un pays.


  • Ce n’est pas une question d’incapacité, de problèmes de compréhension...ce n’est que le résultat de la mise en application délibérée de politiques au service d’intérêts étrangers à ceux de la France. C’est le résultat de la soumission de l’"élite" française à l’Empire.


  • Nos “élites” ont fait du bon boulot !


  • Avec un tel effondrement culturel, en commençant par l’école publique, le système français est totalement pervers en se hissant par la division, la disqualification et le dénigrement de l’autre, c’est le résultat de cette ingénierie sociale négative, je fais le même constat dans la gouvernance des entreprises, malheur à ceux qui savent bosser, l’incompétence a pris le pouvoir : Hollande président après avoir dénigré Sarko pendant sa campagne, puis Sarko, qui a détruit la Libye, qualifie Hollande de "couille molle" sur la Syrie et Valls premier ministre qui a passé 3 années à pourchasser avec les moyens de l’Etat un humoriste et un écrivain publiciste, sérieusement.

    « Popularité : François Hollande et Manuel Valls touchent (encore) le fond »
    http://www.20minutes.fr/politique/1...


Commentaires suivants