Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"L’étranglement financier" des départements – La prise en charge du RSA en question

Invité de l’émission Sénat 360, Jean-René Lecerf, président LR du conseil départemental du Nord, est venu dénoncer une situation « ingérable » pour les collectivités.

Ce dernier avec une trentaine d’élus – majoritairement de droite – du département du Nord se sont rassemblés mercredi aux abords de l’Assemblée Nationale pour interpeller le gouvernement au sujet de « l’étranglement financier » des collectivités, qui menace selon eux le versement du RSA, le revenu de solidarité active.

Muni d’un chèque factice de deux mètres de haut, réclamant 288 millions d’euros à François Hollande, les membres du conseil départemental souhaitent peser sur les négociations entre les départements et l’État concernant la prise en charge du financement du RSA.

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur publicsenat.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le RSA versé sous condition de menus travaux effectués bénévolement, des régions qui bientôt ne pourront plus le verser. Ce magnifique instrument permettant d’acheter la paix sociale n’existera bientôt plus cela ne fait maintenant plus un pli.
    il est probable que le FN au gouvernement en 2017 puisse avoir pour mission de faire passer tout ça pour ne pas mettre les LRPS face à leurs responsabilités et le diaboliser un peu plus.

     

    • ta plus de chances de voir Dieudonné recevoir la légion d honneur que de voir , Marine Le Pen aux commandes surtout en 2017.


    • "Le FN au gouvernement en 2017" ? Tu peux m’expliquer par quel tour de magie ça pourrait arriver ?


    • Vu l’impasse dans laquelle l’Europe nous a mise avec les partis um/PS. C’est très possible que les politiciens pourries ne soient pas trop inquiétés par la victoire de Marine. Elle prendrait le pays quasiment ruinée, et ne pourra pas faire grand chose. Et c’est la que ces pourris qui ont détruit l’État nation France crieraient : Mais voyez le désastre. Alors que ce sont eux qui sont responsables de cette chienlit. Les politiques sont des ordures, menteurs,voyous. Non courageux. Mais nous nous savons qui est responsable. C’est pas le FN.


    • Tout à fait d’accord avec Martin, regardez ce qu’il s’est passé en Grèce : le PASOK & la droite ont fichu le pays encore plus dans le pétrin, mais ça, les médias le cachaient soigneusement...par contre, dès que Syriza est arrivé au pouvoir, là, on lui a tout mis sur le dos.

      Il faut d’abord que la bête média meurt et que l’effondrement soit trop difficile à cacher sous un gouvernement LRPS avant que le FN n’arrive au pouvoir. Mieux vaut être patient et laisser le peuple de France se délecter de son vote Hollande. En attendant, comme je le dit souvent aux gens qui se lamentent sur "la connerie de Hollande" : Vous avez chanté Hollande en 2012, hé ! Bien dansez maintenant que la bise de l’austérité est venue !


  • Eh oui, faut faire rentrer des immigrés ,c’est bon pour la France ,mais merde il n’y a plus de pognon et la droite a pris la gestion des régions ,et comme ils gèrent aussi bien que la gauche ,ils ont la tronche dans le mur.Qui va payer ? c’est ce bon vieux contribuable,pour boucher les déficits de la gabegie socialiste
    Fallait laisser la gestion des régions et des départements au FN ,prenez exemple sur leurs mairies,bande d’incapables.


  • Obligés de couper le RSA ? Ca j’avoue, j’y crois pas trop...


  • Le RSA on ne peut plus le payer depuis bien longtemps, on empreinte aux banques étrangères en endettant les dix prochaines générations de français...c’était pas ça le plan ?

     

    • D’après mes infos Bercy emprunte tous les jeudi sur les marchés financiers de quoi payer les intérêts de la dette, les fonctionnaires e Pôle Emploi. La France a fait défaut le 1er Novembre 2015. Suffit qu’une agence de notation nous dégrade et on plonge. A commencer par RAZ sur tous les comptes de dépots.


  • Certains départements sont passés de 20% du budget social alloué au RSA à 44% en 4 ans ! C’est une catastrophe annoncée qu’il sera bien difficile de gérer que ce soit au niveau des départements, des régions comme de l’état.
    Effets et constats d’une politique non pas nationale mais transnationale aliénante et débilitante qui veut réduire la France à un tas de cendres...Mais... allons, un peu d’espoir : avant de tomber en cendres il faudra qu’on en passe par les braises !...

     

    • Et qu’est-ce qui les empêche d’établir des priorités, de diminuer le personnel communal, leur standing, et leurs gabegies grotesques. Ils font partie de ceux qui ont crevé le pays en 30 ans, qu’ils crèvent !


    • @dim
      Les dépenses des collectivités locales, ce sont aussi les salaires de gens comme vous et moi, les agents de la voirie, la police municipale,les personnels de la médiathèque, la cantine de vos enfants, les agents d’entretien, l’état civil etc..
      Dans leur majorité, ces gens ne sont pas des parasites. Ils travaillent dans une précarité croissante, avec des missions de plus en plus nombreuses, dans un environnement managérial de plus en plus violent.
      Ne l’oubliez pas, derrière les dépenses publiques, il y a des hommes et des besoins réels des usagers.


  • Tout ca c est des conneries, Ils peuvent emprunter a taux négatif , c est juste une action informatique et puis basta, c est aussi con que ca le finance.

     

    • Tout à fait exact. Tout est fait pour les obliger à emprunter. C’est par la dette que l’Europe fera disparaître les départements français, comme ils (les financiers) font depuis 1973 pour la France.
      Draghi (pdt BCE) l’a dit : "Plusieurs gouvernements n’ont pas encore compris qu’ils ont perdu leur souveraineté nationale il y a longtemps. Parce qu’ils se sont lourdement endettés, ils sont maintenant dépendants du bon vouloir des marchés financiers". (La Tribune, 28.10.2012).


  • Tous les gens au RSA que je connais ne veulent même pas travailler, ils ne cherchent même pas. Le RSA c’est encourager la fainéantise et l’immigration.

    On doit réserver cette aide aux gens qui ont un problème de santé et qui ne peuvent donc pas travailler durant quelques temps.

     

    • Evidemment, on peut voir le problème comme ça.
      Mais de l’autre côté, tous ces RSA c’est ça en moins comme pression sur le "marché" du travail.

      Et il ne faut pas oublier que la grosse majorité du RSA passe dans la consommation et les loyers.
      Donc ca soutient l’économie, mine de rien.

      Supprimer le RSA, il se vendra encore moins de choses, moins de services,
      mais encore plus de misère,de sdf, etc.
      C’est difficile d’estimer les côtés positifs et négatifs.
      Il y a des abus aussi,bien sûr, mais c’est pas si simple.


    • Moi j’ai des contre-exemples...
      Qui a raison ?


    • Rien d’autre à dire que des inepties pareilles ? J’aimerais savoir ce que vous permet d’être aussi arrogant voire cynique. Oui le RSA est sûrement injustifié dans pas mal de cas, ceci dit entre être exploité ou profiteur d’un système pourri, le mec intelligent il choisit quoi ?
      A 15000 euros par mois, les députés ne sont pas des profiteurs ?? (juste un exemple), alors réfléchis avant d’écrire des conneries.


    • Ben mon Zozo, j’aimerais bien les connaître tes potes.
      Parce que le RSA, c’est vraiment une aumône qui ne te permet pas grand chose à part survivre. Quand t’y es, tout ce que tu touches repart dans l’économie du pays (loyer, bouffe, factures, c’est tout). Ne pense même pas à garder une voiture (donc chercher un boulot autre qu’alimentaire et proche) ou à faire quoi que ce soit qui te permette de te sentir citoyen du pays (boire un coup dehors, aller au théâtre ou au cinéma, etc.).
      Et va donc passer un peu de temps dans un accueil de CAF pour voir si les immigrés sont si joyeux de venir pointer dans une belle ambiance policière.
      Amuse-toi aussi à monter un dossier de CMU pour voir, c’est un job à part entière.

      Ne serait-ce que par la paperasse et les coups de travers, les personnes qui vont jusqu’au bout des démarches méritent bien les quelques centaines d’euros que la fraternité nationale veut bien leur donner.
      Pour finir : 70% des allocataires du RSA sont des mères seules. et ça c’est pas du boulot d’élever des enfants ? Le système capitaliste financier est bien content de ne pas payer pour ça.

      Un peu de respect de Dieu !


    • Chercher ? Du quoi ?? Du "travail" ??? Ça existe encore ça ?

      Je veux dire, du "vrai" travail ?

      Personnellement, je suis au RSA : faudra m’expliquer en quoi je suis feignant exactement...


    • Quand tu touches le RSA, tu as aussi droit à des aides notamment pour le logement et les transports. Si tu bosses pour gagner seulement 100 Euros de plus qu’avant, que tu n’a plus le temps de rien, que tu ne vois presque plus ta famille, je peux comprendre leur retiscence. (Je précise que je travaille)


    • je te répondrai que moi qui suis un ancien chef d’entreprise pendant 10 ans, j’ai payé mes impôts, rsi et toutes les cotisations, mes loyers, j’avais créé 10 emplois, les grosses multinationales m’ont brisé les jambes, mieux placées, mieux protégées, mieux informées etc...j’ai fermé ma boite du jour au lendemain, mes employés ont touché une prime et le chômage, moi je n’ai pu touché que le RSA, et je vie avec ça depuis 5 mois, je survis,mais si je n’avais pas ça,je serai à la rue monsieur...rageant et triste, cette situation bcp d’ancien patrons la vivent, et les profiteurs y’en a eu, y’en aura tirs mais une partie, je ne connais pas laquelle survit grâce au RSA. le pole emploi est débordé, les conseillers sont absents car surcharge de boulot, il vous envoie à droite à gauche pour des formations bidons, mais ils font avec ce qu’on leur propose, le fond du problème c’est que le RSA n’est pas adapté à la situation grave du l’emploi et ne l’a jamais été...
      Oui le RSA certains en profitent, mais fort heureusement pas tous...au fait, je suis d’origine africaine, alors votre discours dépassé des immigrés, gardez le pour le bistrot du coin...pauvre type lol


    • Combien sommes nous à connaitre des gens au RSA, moi ce sont des fainéants dans l’âme qui vivent mieux que les smicards qui se lèvent tous les matins. En plus ils bricolent au black quelques heures par semaine pour arrondir les fins de mois et concurrencer les salariés déclarés (restauration, BTP, nettoyage, mécanique etc.).

      Le RSA oui mais pour des cas spécifiques comme vous le dites.


    • Faut arrêter de se mentir : lynio a tout à fait raison, beaucoup de gens qui touchent le RSA ne veulent pas travailler, mais c’ est tellement facile de se réfugier derrières les "voyous en col blanc" en sachant pertinemment que ce sont les petits salariés qui payent ...

      Si il n’ y a plus de travail dans sa branche, on se demerde on se recycle ! moi ça , je l’ ai fait très souvent en 35 ans de travail, on ne me la fait pas .
      Un dissident ça se bouge les fesses, ça reste pas a attendre les aides sociales d’ un état qu’ il prétend combattre !


    • Oui , c’est mon cas. Je ne rechercherai plus jamais de travail , travail ou tripalium en grecque ancien qui veux dire souffrance , ce qui sous entend que quelqu’un qui recherche du travail ( souffrance) est un masochiste. Autrement dit , dans une dictature , on souffre ( pour avoir le droit de vivre ) ou on travail pour avoir de l’argent... Alors que dans une démocratie c’est l’inverse , on reçoit le droit de vivre , et en échange , on œuvre mais on ne travail toujours pas.
      Ha la la , si ils pouvait arrêter de nous verser ce RSA que l’on puisse enfin rentrer en révolution pour remette les choses a l’endroit.


    • 1°/ Ceux qui sont au RSA et ne veulent pas travailler ont raison !
      Le temps passé à regarder ses doigts de pieds permet aussi de réfléchir et d’apprendre que ce putain de mot ’’travail’’ vient du latin ’’tripalium’’ qui était un instrument de torture que les Romains utilisaient contre les esclaves rétifs...Il faut être complétement idiot et surtout maso pour rechercher désespérément, sans respect de soi, cette torture quand on l’a quittée..non ???
      Ah oui, j’oubliais : on est dans une société tellement tordue par le fric et la marchandise déifiée que les individus qui la composent sont totalement corrompus... Alors rien d’étonnant !...

      2°/ Lisez ’’ l’Etre contre l’Avoir ’’ de Francis Cousin...et vous comprendrez - du moins je l’espère - où nous en sommes dans notre belle et bonne société occidentale...et ce qu’elle a fait de vous, de nous... !
      Il est fort dommage qu’il faille toujours ’’un éveilleur’’ pour secouer le joug qui pèse sur nos épaules et qui, par ’’acquis’’, formatages et habitudes nous semble aussi indispensable à nos vies que l’air que nous respirons... Aliénation quand tu nous tiens !!!


    • @Nouma,

      Es-tu au courant de ce que veut dire « diviser pour mieux régner » ?
      Parce que vois-tu, toi qui penses que le salarié paye pour le gars au rsa, je dois t’informer que tu es tombé dans le piège.
      Réfléchis un instant stp :

      Penses tu que pendant que des gens comme toi, qui agissent en donneurs de leçon au pauvre gars au rsa qui a tout perdu, les nigauds de politiques, d’actionnaires, etc... ne sont pas tranquilles a s’empiffrer encore plus sur ton dos et et celui du gars au rsa ? Pose-toi la question.

      Franchement, il faudrait déjà commencer par arrêté d’être divisé pour pouvoir lutter efficacement contre la minorité céleste qui détient tout.

      Et puis tu dis que s’il n’y a plus de travail dans son domaine, on se démerde, on se recycle !

      As tu seulement remarqué qu’il y a de moins en moins de travail, et que le travail est de plus en plus lobotomisant avec des salaires toujours plus au raz des pâquerettes ?
      Si tu me dis non, tu seras gentil de bien vouloir me donner des adresses dans lesquelles je pourrais postuler pour gagner dignement ma vie dans un travail non aliénant, car tout ce à quoi j’ai pu me confronter ces 15 dernières années n’a jamais ressemblé à un travail épanouissant avec un salaire digne.
      Si tu ne peux pas m’en donner, cela voudra dire que tu n’as rien pour étayer tes dires, et il serait sage pour toi d’arrêter de raconter des inepties et des idées reçues anachroniques !

      Bonne soirée


    • Très juste je connais dés gens touchant le RSA qui bossent au black ! Ils ont les aides au logement,cmu, gratuité des transport, bon CAF pour les vacances des gosses, aide nourriture secours populaire. D’autres vivants au Maroc, Tunisie, algérien touchent dans leur pays leus rsa. d’ailleurs lors du tremblement de terre en Algérie, des choses se sont sues sur les algériens (pas pauvres qui profitaient et trichaient envers l’État français) . Restez donc crédules ceux qui pensent que c’est faux, mais c’est malheureusement vrai. Il y a des gens honnêtes aussi, mais leur vie est une vraie misère !


    • Je serai pour la suppression du R.S.A. uniquement dans la mesure où ça provoquerait une révolution anti-système...pas de bol hélas, ce débat est là pour le prouver, la violence populaire serait plus horizontalisée (les gentils travailleurs contre les méchants tire-au-flanc, les gentils français contre les méchant immigrés (et inversement)) qu’exercée contre ceux-d’en-haut. La simple hostilité entre pro & anti-RSA prouve que l’on ne doit pas le supprimer car ceux qui en souffriront seront en premier lieu les chômeurs qui seraient obligés d’aller mendier, suivi de près par les "honnêtes travailleurs" (pro ou anti-RSA) contre qui s’exercerait la jalousie et la violence des délaissés...et à la fin, ceux qui s’en frotteraient les mains, ce serait nos gouvernants.

      On passe notre temps sur e&r à pourfendre les faux-cialistes, mais il ne faudrait pas oublier la pensée "républicaine" (au sens de LR) qui fonde sa doctrine sur la haine du chômeur, du fonctionnaire et du syndicaliste.

      Après toutes ces années d’UMPS vous n’avez toujours pas compris ?

      Ni gaucho, ni droitard !


    • Le 3 avril à 18:49 par ... du quoi ?
      "L’étranglement financier" des départements – La prise en charge du RSA en (...)
      Chercher ? Du quoi ?? Du "travail" ??? Ça existe encore ça ?
      Je veux dire, du "vrai" travail ?
      Personnellement, je suis au RSA : faudra m’expliquer en quoi je suis feignant exactement...

      Donc pour répondre à ça, tu prends ton téléphone (en es-tu capable ?), tu appelles médiapost ou adrexo et voilà tu as un boulot dès demain en CDI (l’offre est permanente dans l’ouest de la France) et tu as même le droit à une aide de complément de salaire avec la CAF (ça te fera 1000 € net). C’est peut-être de la merde comme taf, mais c’est mieux que d’être chez toi ou chez maman toute la journée à jouer au dissident derrière ton petit ordi avec tes jeux vidéo et tes réseaux sociaux. Ca te donne une expérience, un + sur ton cv si tu veux rentrer à la poste derrière, ça te laisse le temps de préparer des concours, de postuler et de retrouver derrière une bonne formation dans l’artisanat dans un vrai métier d’avenir. L’important c’est au moins de faire quelque chose.
      L’autre boulot qui recrute immédiatement c’est l’aide aux vieux ou l’aide aux gosses handicapés (offre permanente là aussi avec recrutement immédiat).

      Quant-à ceux qui sont au RSA, j’en connais plus de 100 étant un peu gamer sur mes heures libres, vous les retrouverez dans quelques heures sur league of legends, world of warcraft, jeux video.com, youtube, etc...
      Ceux que je connais ils ont parfois 25-30-35 ans et ils n’ont jamais bossé dans la vie !!! Je dis bien jamais. Ils vivent chez maman avec un RSA où dans un logement social avec une copine gameuse elle aussi au RSA. L’explication qu’ils te donnent c’est : "y’a pas de boulot, ça sert a rien de chercher". Leurs rêves c’est de devenir informaticien maintenance ou dépannage à rien branler, sauf que la vie c’est pas comme ça qu’elle marche.


    • @ Linyo

      Manifestement, tu n’as toujours pas répondu à la question :



      Donc pour répondre à ça, tu prends ton téléphone (en es-tu capable ?), tu appelles médiapost ou adrexo et voilà tu as un boulot dès demain en CDI (l’offre est permanente dans l’ouest de la France)



      Des promesses des promesses : après l’offre (si elle existe), il y a l’entretien d’embauche...et si ça rate, évidemment, on ne peut s’en prendre qu’à soit-même.
      Si tu es du genre à croire qu’il y a du travail en France, c’est que tu n’as pas beaucoup connu la précarité au cours des 5 dernières années. Ceci dit, c’est toujours plus facile de faire la morale aux autres quand on a déjà une situation. ^^



      et tu as même le droit à une aide de complément de salaire avec la CAF (ça te fera 1000 € net).



      M*rde alors, je pensai que c’était du vol fait par une bande de fainéants.



      L’autre boulot qui recrute immédiatement c’est l’aide aux vieux ou l’aide aux gosses handicapés (offre permanente là aussi avec recrutement immédiat).



      Nope, désolé mais pour avoir un frère qui bosse à Pôle-Emploi, je confirme : 9 annonces sur 10 aboutissent sur du vide. Pôle-emploi invente de plus en plus de fausses annonces pour faire croire qu’il y a de l’offre et qui, comme par hasard donnent sur des réponses négatives systématiques pas forcément pour faire le tri, mais parce que ces emplois n’existent pas, elles sont un mirage pour faire tomber dans le panneau les plus influençables et les Républicains (ce qui va souvent de paire).

      Après, en effet, il vaut mieux faire quelque chose que rien du tout : proposer ses bras pour nettoyer le terrain d’un voisin et se faire payer de la main à la main, faire du co-voiturage (toujours payé de la main à la main non-fiscalisée) mais pour le reste : je connais plein de gens qui se font exploiter comme pas possible juste pour avoir l’espoir de prolonger de quelques mois leur CDD, d’autres dans la fonction publique sur qui le supérieur fait des pressions pour de simples détails. Est-ce moins pire que d’être un parasite ?

      Le système dont on parle est celui qui a rejeté le vote des français en 2005, il a tiré le premier et c’est le contrat social qui a été touché ; donc il n’y a aucun scrupule à le parasiter, à lui mentir ou à en profiter au max, il n’avait qu’à être plus respectable, on n’est plus dans la France de De Gaulle, là.


    • @ nobody

      "Franchement, il faudrait déjà commencer par arrêté d’être divisé pour pouvoir lutter efficacement contre la minorité céleste qui détient tout."


      En attendant ce grand jour, c’ est quand même moi qui, demain matin va mettre le réveil à 5 h du mat pour aller bosser à l’ hosto (pour un travail o combien passionnant ...)

      Tu pourras toujours me rétorquer que " j" ai qu’ a faire comme ceux qui passent leur temps à buller " ( qui en plus du RSA on beaucoup d’ autres aides et gratuités) mais ma religion catholique ne m’ autorise pas à voir les choses de cette façon ...

      Bonne et longue soirée à toi, moi si je veux être en forme demain, ce soir je me coucherai tôt..


    • @Nouma,

      Tu me prêtes des idées qui ne sont pas miennes, car, je n’ai jamais encouragé quiconque a bullé.

      Il faut que tu saches aussi qu’il ne faut pas mettre toutes les personnes au rsa dans le même panier. Même s’il y a des abus, il y a également une grande majorité qui ne vit pas agréablement de leur rsa.
      D’ailleurs, chaque situation est différente.

      Je te souhaite de perdre ton travail, de te retrouver au rsa afin que tu puisses ouvrir un peu les yeux et mettre de côté tous tes préjugés sur ces gens qui en sont bénéficiaires.
      Mais entre nous, je préfèrerais que tu puisses t’en rendre compte sans subir de préjudices. Malheureusement, c’est souvent en vivant une situation qu’on peut véritablement la comprendre.

      Au fait, si je peux me permettre, je te conseillerais de relire ta bible histoire de revisiter la notion de compassion qui visiblement est absente de ta personne.

      Je prie pour toi.
      Bien à toi.


    • @ nobody

      Si tu me dis non, tu seras gentil de bien vouloir me donner des adresses dans lesquelles je pourrais postuler pour gagner dignement ma vie dans un travail non aliénant, car tout ce à quoi j’ai pu me confronter ces 15 dernières années n’a jamais ressemblé à un travail épanouissant avec un salaire digne.


      Essaye star du football ou star du show biz ou grand banquier...

      Si tu crois que tous les gens qui bossent s’ épanouissent dans leur travail et ont un revenu décent : on est pas dans le même monde camarade !
      Sinon tu fait comme moi tu passe un concours, tu fais une formation ; tu bosses dans un hosto , et surtout tu lève à 5 h du mat pour aller bosser ! mais évidement : faut se retrousser les manches et se salir ...


    • @Nouma,

      Le fait que tu me donnes comme réponse d’essayer d’être « star du foot » démontre que tu es d’accord avec ce que je racontais plus haut, à savoir que la plupart des boulots sont aliénants avec à la clé un salaire de misère.
      Nous sommes donc d’accord sur ce fait.

      Alors à ton avis, sommes-nous (ceux qui n’ont pas les facultés de travailler, par exemple, en milieu hospitalier pour faire médecin ou chirurgien) condamnés à faire vivre ce système qui écrase beaucoup de personnes en continuant d’accepter des boulots de misère ?

      Sinon, j’ai l’impression que tu ne vis pas bien le fait que tu sois obligé de te lever à 5:00 du mat. Je suis navré, je n’arrive pas à savoir si tu fais de l’ironie ou si tu aimes véritablement te lever tôt !
      Et puis tu dis travailler en milieu hospitalier, mais peux-tu me dire quel taf tu fais là bas stp ? Es-tu chirurgien, médecin, infirmier, agent d’entretien et quel grade as-tu ?

      Je te demande cela pour déterminer si tu es un médecin heureux et qui n’a aucun problème financier, ou bien si tu es un infirmier ou agent d’entretien exploité qui en a plein le cul de cette situation (d’être exploité).

      Parce que si jamais c’est la deuxième hypothèse que tu vis, alors je devrais te dire que tu n’es pas obligé de vouloir entrainer tes congénères à vivre la même vie que toi (en gros, une vie d’exploité).
      Peut être devrait tu toi, rejoindre ceux qui disent non à ces situations salariales ?

      Par contre, si tu es médecin ou chirurgien avec une vie épanouie et financièrement tranquille, alors ton discours ne peut être que risible et délirant. Car pourquoi viendrais tu commenter un article qui traite d’un sujet (le rsa) qui ne te concerne pas ?!


  • Le marché du travail ne permet pas d’absorber la totalité des demandeurs d’emploi.Le RSA est un des instruments régulateurs,qui s’adresse aux personnes les plus fragiles et les moins armés contre le chômage. Stigmatiser cette population de la France d’en bas est lâche et reste l’argument d’une voyoucratie en mal d’argument.Je ne suis pas un adepte des "y a cas",mais peut être faudrait il revoir les privilèges,salaires exorbitants,emplois fictifs,corruption,détournements de fond publics,délinquance économique,subventions et gaspillages publics,niches fiscales et j’en oublie etc..etc... qui sont aussi une charge financière à la charge de la collectivité.A prés de un million d’€ le prix d’un missile ne serait il pas judicieux de faire des économies sur le prix du sang et des larmes de civils innocents ?


  • « l’étranglement financier » des collectivités"...

    Est-ce que ça n’est pas d’abord à eux qu’ils pensent en se cachant derrière les gens au RSA... ? Parce que pour étrangler le contribuables les ’collectivités’ ne se gênent pas c’est le moins qu’on puisse dire. Il suffit de faire le bilan des 30 dernères années et au quotidien avec tout ce qu’elles jettent par les fenêtres en travaux perpétuels, ’aménagements urbains’ qui ne font que rendre l’exixtence de plus en plus fatigante ; et autres "investissements culculturel". On les voit au jour le jour avec leurs rond-points à fleufleurs, leurs ’monuments’ au mauvais goût, leurs ’festivals’ sur tout et n’importe quoi, leurs fêfêtes et autres ’réjouissances’.

    "Dans son bureau luxueux, l’édile consterné,
    Elabore, subreptice, des plans pour se survivre,
    Agite des drapeaux, des slogans dépassés,
    Organise des fêtes, fait souffler dans du cuivre.

    Ses sbires font antichambre en attendant ses ordres,
    Sans eux il n’est plus rien, ils ne sont rien sans lui
    Il décide à lui-seul, qui embrasser, qui mordre,
    Eux, préparent les habits, qu’aura la ’vérité ’au sortir de leur puits.

    Ils amusent le Peuple, il lui fait des discours,
    Ils étalent du bitume, il ’bâti’ des budgets,
    Il n’est aucun d’entre eux qui craint de rester court,
    Pour avoir plus d’argent il suffit d’un décret.

    Les sbire rêvent de rente, lui se voit député.
    En voiture officielle, escorté de motards,
    Il ira par la ville au arbres amputés,
    Visiter l’électeur, s’accouder aux comptoir...

    Et la ville regrdait,
    Comme si c’était un jeu,
    Sans sourciller jamais,
    Folie au fond des yeux...


  • Vu qu’il y a toujours moins de travail du fait de la mécanisation, robotisation, mise en place de stratégies d’entreprise pour faire toujours plus de travail et de profit avec toujours le moins d’employés possibles, etc, etc...
    Et dans l’hypothèse qu’ils coupent le rsa, personnellement, je sais où j’irais chercher de l’argent et a manger.
    Je commencerais par me faire une liste de marque LR. Une fois qu’ils n’auront plus que leur slip, je changerais de marques, à savoir PS. Mais bon, avec tout ce qu’il sera possible de récupérer chez LR, j’ai de quoi voir venir.
    Moi, plus rien à perdre étant donné que je n’ai plus rien depuis un bon moment déjà.


  • La France dispose de l’argent pour payer le RSA. Tous les Français pourraient même percevoir un salaire à vie attaché à la qualification personnelle de 1500 € par mois (pour le premier niveau) comme le prône Réseau Salariat. Il suffit de reprendre aux parasites que sont les propriétaires lucratifs les 700 milliards d’euros qu’ils volent aux Français chaque année. A cette somme on peut ajouter les 80 milliards d’euros que coûtent à la France chaque année la fraude fiscale.

     

    • Personnellement, si vous me donnez 1500€ par mois sans travailler, j’arrête le boulot demain et croyez-moi, je serai pas le seul !

      Concrètement, faut arrêter de penser que l’argent tombe du ciel ! L’argent doit correspondre à une valeur ajoutée sinon ça ne vaut rien ! Dire qu’on peut ainsi distribuer de la richesse sans contre-partie, c’est se moquer du monde ! Seules les sociétés esclavagistes vivent de cette façon : c’est sûr que si on considère que sous-traiter les productions dans des pays à bas-coûts pour qu’on puisse en bénéficier sans travailler c’est du social, on s’en sort à bon compte, mais ça ne peut pas durer !


    • @Eric,

      Quand on s’intéresse à la création monétaire, on se rend compte que tout ce qu’on pensait jusque là est faux. Chaque centime d’Euro en circulation n’est pas créé en contrepartie de valeur, mais pour créer de la dette et donc une rente pour celui qui émet la monnaie. Même le RSA n’échappe pas à la règle... Chaque centime du RSA va faire des intérêts chez les banquiers... Ca va donc très loin !

      @John

      Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Evidemment que vous allez arrêter de bosser si votre job est moisi. Mais vous remplacerez ça par une activité quelle qu’elle soit. Les associations sont nécessaires par exemple. Si je touchais 1500€ (je suis au RSA et je n’arrive pas à m’en sortir !) il est évident que je profiterais d’être en sécurité pour m’investir dans des causes justes (supprimer la mal bouffe, développer l’autonomie pour rendre chacun libre) et des activités artistiques/artisanales (reprendre contact avec la réalité, sortir de cette matrice actuelle qui nous détruit). Si vous filez un revenu de base, la première chose que cela ferait serait que cela injecterait des liquidités (celles qui manquent actuellement, ce qui détruit l’emploi !) et si en plus vous imposez des règles pour que le fric ne sorte pas du pays pour aller vers des produits manufacturés chinois mais restent dans l’économie locale alors vous verrez des tonnes de gens se lancer dans des activités nouvelles. Ils n’auraient pas de risque à s’y mettre puisque en sécurité. Les boulots les plus mal vus seraient payés à la hauteur (ramasser les poubelles ou métiers pénibles physiques). bref, les choses se réguleraient vite ! Il faut être complètement à côté de la plaque pour s’imaginer que s’il y a des liquidités des individus ne vont pas immédiatement créer des biens et des services pour les capter pour leur compte...

      De quoi avons nous besoin réellement pour vivre en mode minimum une fois les injustices les plus primaires effacées ? (suppression de la dette qui est une arnaque monumentale aussi bien au niveau individuel qu’Etatique, accès à un toit sans verser une rente à un inconnu, accès à la propriété minimale pour éviter toujours cette exploitation de l’homme par l’homme sur un aspect aussi primordial de notre sécurité, accès à de la nourriture simple et à l’eau courante, accès aux soins minimum en cas de problème important, pas pour des conneries qui se soignent facilement avec trois fois rien, actuellement la sécu fait le jeu de l’industrie pharma).


    • @ jfh @Eric
      +1000
      Cela fait bien longtemps que notre modèle basé sur le plein emploi aurait dû mourir ; vous avez mille fois raison sur vos analyses et une vraie société moderne et civilisée doit donner les moyens à tous de vivre dignement en passant d’abord par la répartition des richesses et des ressources, surtout avec les progrès techniques que nous avons élaborés. Cela pourra libérer évidemment la plupart d’un poids trop grand sur l’obligation du "travail-alimentaire", endiguer cette pauvreté grandissante, donner du pouvoir d’achat, respecter nos anciens démunis à la retraite (...), et nous verrons émerger de vraies idées et de vraies richesses, pour une humanité grandissante et accomplie. Utopie ?!


  • Franchement s’ils coupent le RSA, là ça pète. Ils vont pas vouloir que ça pète.


  • Ce qui est hallucinant c’est que le gouvernement ce plaint de la monté du RSA alors que c’est à cause de leur politique de merde qu’il y’a plein d’emplois qui ont été supprimé
    franchement les socialistes c’est une belle bande d’encu...é
    ceux qui ont voté pour eux aussi au passage (je dirais même des traitres )


  • Il serait pourtant simple de régler ce problème de RSA : il faudrait que l’aide minimum soit versée sous forme de bons premières nécessités alimentaires ; vestimentaires, de règlements de factures (loyer, EDF, assurances, mutuelles), etc... de manière à ce que les bénéficiaires puissent vivre dans la dignité mais sans pouvoir détourner quoique ce soit...
    Autant je trouve normal qu’on puisse exiger un minimum décent, autant je ne supporte plus de voir toutes ces personnes qui dépensent l’argent de l’aide publique pour se droguer ou s’alcooliser. Les cafés et les épiceries autour de chez moi sont remplis de bénéficiaires de RSA qui font des ardoises à partir du 10 du mois pour payer de la bière, du whisky ou même des cigarettes, c’est inadmissible !
    L’incitation indirecte à la débauche doit s’arrêter, ce n’est pas comme ça qu’on améliorera l’avenir : en créant littéralement une tranche de la population irrécupérable !

     

    • #1435361

      Mais que voulez-vous détourner quand vous vivez avec 500e/mois ? Je vous met au défi étant au rsa de sortir un billet de 20e après le 15 du mois. Et si ce billet le 15 du mois vous l’avez encore ben c’est au détriment du coiffeur, d’un livre, d’un pantalon. A un moment va falloir arrêter de s’imaginer tout et n’importe quoi et puis surtout d’étaler que vous ne savez pas manifestement ce que c’est que vivre avec 500e par mois.
      Si c’est vrai on a la cmu faut le dire comme si grâce à cette gratuité, les rmistes allaient ts ls jours voir leur toubib...


    • Je ne suis pas contre vos idées, à la base, et je leur trouve un certain bon sens. Mais, comme toutes les souffrances que l’on a pas forcement vécues, je vous demande de ne pas juger trop vite l’ensemble des gens qui perçoivent le rsa. J’ai moi même été au rmi, à l’époque, parce que les accidents de la vie existent (!), et j’ai dû vivre avec cette misère deux ans, en ayant repris des études. (chôse que je n’avais pas le droit de faire, à priori, mais l’université, consciente de l’absurdité de la situation avait décidée de fermer les yeux, et m’avait même fait une forte ristourne sur les droits d’inscription). Une misère, oui, mais sans, je ne sais pas comment j’aurai fait. Bien sur, tous les cas sont différents, et, bien sur, certains perçoivent le rsa comme de la "monnaie" s’ajoutant à leurs trafics en tout genres. La faute à qui, à ceux qui en ont besoin pour ne pas basculer complètement ?


  • Je vois certains commentaires qui amalgament RSA et fainéantise, certes il y en a, il y en a meme beaucoup qui profitent et en abusent.
    Mais il faut considérer le probleme autrement, prenons 2 individus.
    Le premier perçoit le RSA célibataire sans enfants soit 525e/mois. Ses charges sont en gros les suivantes loyer, (possibilité de se loger via l’office d’HLM et de toucher l’APL) à sa charge 100e voire moins, voire rien. Abonnement internet et téléphone portable 20e assurance habitation 10e charges EDF 60e. Pas besoin de pret pour une voiture nu d’assurance donc, ni d’essence à payer mutuelle gratuite, carte d’aide solidarité transport, pas de taxe d’habitation nu d’impôt. J’en passe mais en terme de reste à vivre mensuel on tourne aux alentours de 300e/mois.
    second individu dans la même situation mais touchant un SMiC a 1100e.
    moins d’accès au parc HLM malgré des ApL le loyer sera plus élevé 300, 400/mois peut être à régler. Taxe d’habitation 80e pret pour une voiture pour se rendre au travail 150e assurances diverses 100e essence 100e environ, charges courantes 150e etc ...
    vous m’avez compris progressivement le reste à vivre charges payées du salarié est souvent plus faible que celui qui ne travaille pas.
    Sans compter le travail parfois pénible, le stress au travail, d’industrie, du bâtiment des horaires souvent de coupe ou connues la semaine précédente, pour les personnes ayant des enfants les frais de garde entrent également en jeu.
    finalement pourquoi se lever à 6h du matin, et faire 30km matin et soir travailler dans des conditions souvent pénibles pour à la fin du mois ne pas avoir dans ses poches plus que celui qui reste chez lui ...
    je suis aujourd’hui dans un état d’esprit où je me dis que rester chez soi et percevoir chaque mois le RSA est une simple question de bon sens dans certaines situations. C’est malheureux mais hélas vrai.

     

    • #1435358

      Déjà seul c’est 431 e sans enfants plus 254 sont payés au proprio pour le loyer, mais dites,
      dans quel département touche ton 525e de rsa ? Je déménage desuite. Les barèmes ne sont donc pas les mêmes d’une région /département à une autre ?


    • @goygoy
      c’est exact autant pour moi.
      Cela dit vous avez bien compris que l’idée n’était pas de s’attacher aux montants mais au reste à vivre en fin de mois.


    • RSA voudrait dire ne pas avoir de véhicule selon toi ?

      Mais sans véhicule pas moyen de trouver du travail surtout en interim,donc de se sortir de la merde,pour peu que le dit véhicule soit goulu car datant de l’époque ou l’essence était encore abordable et,sans avoir les moyens d’en acheter un + récent on a pas le choix,on casque.
      Si ce véhicule est une moto,vois le prix des 2 pneus à changer tous les ans plus l’assurance.

      Comme précisé par certains, 425 euros/mois de RSA + 200 euros d’aide au logement pour une personne vivant seule avec 500 euros de loyer pour un 25 M² chez un particulier car les HLM sont pris d’assaut et 2 à 3 ans d’attente sont trop souvent nécessaires pour en bénéficier,les femmes avec enfant étant (ce que je trouve logique) prioritaires.
      Les quelques sous des rares missions interims étant déduits du RSA bien sur.

      Ajouter 30 euros/mois mini d’internet/téléphone FIXE car de nos jours tout ou presque doit se faire via le net ( voir nouvelle loi sur les impôts...)
      Appartement vétuste tout électrique et très mal isolé donc environ 100 euros/mois en se chauffant le minimum en hiver (20° maxi).
      Il faut maintenant manger s’habiller etc... sommes toutes,survivre.
      J’oublie surement des choses tant il y en a à payer comme pour un travailleur salarié.
      Bref c’est sur,les "heureux" bénéficiaires (non réfugiés) du RSA sont des privilégiés qui roulent sur l’or et se payent des vacances à Ibiza,mais ils serrent aussi les fesses tous les jours en allant au courrier.
      Bonne journée Kamarades.


    • @Marsouin je crois que vous n’avez pas saisi le sens du message qui etait de tenter d’expliquer qu’aujourd’hui il est parfois plus censé de rester au RSA plutôt que de travailler. Le but n’est pas de trouver des responsables chacun étant libre de ses choix de vie.
      je parle en terme de reste à vivre, c’est à dire ce qu’il reste pour manger et vibre décemment une fois les charges payées.
      sur un salaire de 1100e un loyer de 450e des charges courantes de 150e un pret voiture les assurance l’essence 250e taxe d’habitation 80e, impôt sur le revenu, etc ... Etc ... il reste parfois à peine 150e pour manger acheter des fringues et pour acheter une TV ou faire des travaux sur sa voiture c’est credit obligatoire.
      aujourd’hui il vaut mieux quitte à survivre dans ses conditions ne pas travailler et rester chez soi.
      raison pour laquelle je ne blâme pas les gens aux RSA car en toute honnêteté se lever le matin à 6h ne pas voir ses enfants, travailler dans des conditions pénibles le choix serait vite fait pour ma part.


  • Le système est d’autant plus injuste, que ce sont les départements pauvres, avec peu de rentrées fiscales, qui doivent verser le plus de RSA.
    C’est sûr que pour le département 92, le RSA ne pose pas de problèmes de budget.


  • A ceux qui crtitque les gens au rsa pourquoi ne pas nous rejoindre dans le grand bain si vous trouver que sa paye mieux !!!!!!!!

     

    • Question d’honneur et de dignité personnelle probablement. Recevoir sans jamais rien donner ne fait par exemple pas partie de mes principes de vie.


    • DavM29
      Tout ce qui est excessif est insignifiant. Traduction : je connais des gens bénéficiaires du RSA activité, et qui, par reconnaissance pour certaines aides qui leur sont accordées, filent des coups de main aux restos du coeur, secours populaires, et autres associations. Si vous étiez un peu plus réfléchi, vous seriez sans doute un peu moins méprisant. Sait-on jamais !


    • De bons samaritains qui rendent a leur manière ce que la societe leur donne ... Mon Dieu je vais au moins m’endormir avec le sourire ce soir !


    • Non, pas de bons samaritains (encore l’excès), simplement des gens normaux comme il en existe beaucoup. Il est juste triste qu’il faille rappeler des évidences. Mais je suis ravi d’avoir permis à un benêt de s’endormir paisiblement. Pour le mépris, je n’ai visiblement rien pu faire. A l’impossible nul n’est tenu :-)


    • Souffrez-vous d’un complexe de supériorité ou vivez-vous simplement dans un monde totalement utopique ? Dans les 2 cas je vous invite à vous rendre en ce début de mois dans votre agence bancaire, juste dans la file d’attente, puis dans le bar tabac PMU de votre quartier.
      Je crois que vous rencontrerez bon nombre de bonnes personnes soucieuses de participer à la vie associative, en retour des prestations sociales versées hier sur leur compte.
      En abordant quelques une d’entre elles vous pourrez ainsi entamer une discussion profonde et refaire le monde, un monde magique ou les profiteurs du système n’existent pas, et ou les bénéficiaires de prestations sont redevables et aimantes vis à vis de leur prochain.
      Faites-le réellement c’est une expérience de vie, la vraie vie !
      Quant à moi notre maigre interaction sociale s’arrêtera ici, après tout nul n’est plus aveugle que celui que ne veut pas voir.


    • Ben alors, vous n’êtes pas au boulot ?! :-) Je plaisante.
      « Souffrez-vous d’un complexe de supériorité » ?
      Rires. Inversion accusatoire, quand tu nous tiens. Vous plaisantez à votre tour j’espère ? Le jour où je pondrai des posts comme votre commentaire initial, il sera fort utile que je me pose ce genre de question. En attendant, je vous ai trouvé un job de balayeur devant votre propre porte, et à temps plein en plus. Ne me dites pas merci, ça me fait plaisir. Pour le reste, je vous renvoie aux excès qui visiblement vous sont consubstantiels, n’ayant pas besoin d’aller au troquet comme vous pour côtoyer toutes sortes de gens, sans refaire pour autant le monde (comme si c’était le sujet !) ou quoi que ce soit de ce genre. Je vous laisse donc la sociologie de comptoir qui vous sert apparemment de bréviaire. Voys ne comprenez rien de ce que l’on vous dit, n’ayant jamais affirmé que les oisifs professionnels n’existaient pas (vous devriez essayer de vous en tenir à ce que les gens disent au lieu de plaquer vos âneries hors-sujet). Simplement, je me contente de dire que les jugements génériques sont un réflexe un peu beauf dont chacun serait bien avisé de se garder. Ca me parait audible même si peu agréable à l’oreille des intéressés.


    • @Eric @DavM
      Je pense que votre conversation s’éloigne de l’important.
      Pour moi l’important n’est pas de dire si le RSA est bien ou pas ? Est-il bon de laisser quelqu’un dans la misère ? Non. Est-il bon d’entretenir des parasites ? Non plus.
      Il faut juste s’assurer à qui on le donne. Je n’ai pas le bonheur de connaitre des bénéficiaires du RSA qui aident les restos du coeur. J’en connais par contre pour qui le RSA et le logement social à 40€ par mois sont le plan de carrière leur permettant de jouer aux jeux vidéos toute la journée/nuit et de temps à autre acheter du chichon.
      Je connais aussi des personnes au RSA qui cherchent éperdument du travail dans un domaine qui les passionne mais qui n’a pas assez de débouchés.
      J’ai moi-même été au RSA, pour être honnête je glandais et me sortir les doigts du cul et arrêter de me trouver des excuses à été un changement majeur dans ma vie.
      Je pense malheureusement que la seule solution pour les profiteurs est de les contraindre à apprendre la discipline et le dévouement dans des sortes de camps militaires... Pour les autres seule la reprise de l’emploi pourra régler leurs problèmes.


    • « Je pense que votre conversation s’éloigne de l’important. »
      Pas du tout puisque votre commentaire rejoint la teneur des miens. En effet, je dis et pense comme vous que l’on peut avoir affaire à tous les cas de figure, comme avec les salariés d’ailleurs. Ni plus ni moins. De quoi d’ailleurs je ne tire aucune conclusion définitive, sinon que le chômage de masse n’est pas le fait des bénéficiaires du RSA, quand bien même il y a en effet des boulots qui ne trouvent pas preneurs.


  • Se tuer a la tâche dans des boulots de merde payés au lance pierre pour s’acheter de la bouffe et des habits de merde c’est ça la modernité et le progressisme ?

    Ça fait bien longtemps que les esclavagistes en col blanc ont comprit que la main d’œuvre pas chère et corvéable a merci ne se trouvait plus en France. Ce monde capitaliste ou des multi milliardaire s’exilent fiscalement pendant que d’autres crèvent psychologiquement avec un RSA ou un SMiC me dégoûte. Les esprits sont tellement endormis et manipulés que personne n’est plus capable de se lever.. alors que tout ce système devrait nous faire lever d’un seul homme. Sombre époque...


  • personne sauf l’UPR explique que les baisses de dotations aux collectivités de l’état sont imposées par l’article 121 du TFUE sous directive des GOPE ( Grandes orientations de Politique Economique ) , tous comme la loi " Macron " ou la loi "El Khomri " ; Tant qu’on fera croire que c’est le gouvernement Français qui est a l’origine de cela , au lieu de l’oligarchie américano-financiére qui dirige l’UE , on traitera jamais le problème a sa source . Il faut impérativement sortir au plus vite de l’UE, de l’euro et de l’OTAN comme seule l’UPR le propose depuis 9 ans .


  • En fait le problème parait assez "simple " à régler...La France retrouve sa souveraineté ( discours facho ;) )et , n’en déplaise à la presse "collabo" , le droit naturel de l’état de "battre monnaie " en passant par l’effacement de l’ardoise de 2 000 000 000 milliards d’euros issue du vol des banques via la loi Pompidou-Giscard-Rothscild de 1973 ( discours antisémite ;) ) . Et puis ,allez, tant qu’on y est , on se débrouillent pour nous organiser et (ré)écrire notre constitution :)
    Et + tard on racontera à nos descendants des histoires cauchemardesques sur la période qui nous occupe :(


  • Si on les laisse introduire une inégalité dans la distribution des prestations sociales entre les territoires de jure, le territoire implosera inévitablement à court terme. Ces prestations sociales sont le principal facteur d’égalité, de solidarité et d’unité nationale. Si elles sautent, il n’y a plus de raison d’avoir des cotisations, des impôts, un droit du travail ou une loi en commun, ni de faire société.
    C’est le fameux principe de compétitivité des territoires que nous vend Bruxelles depuis des années et il vise précisément au démantèlement de la nation.
    Ce fonctionnaire souffle le froid et le chaud, le problème du RSA est effectivement la démission de l’état qui étrangle volontairement les départements. Jovanovic le dit et il n’est pas le seul, certains politiciens de haut niveau l’ont reconnu ouvertement. C’est fait exprès pour vous vendre que les départements coutent trop cher et qu’il faut les supprimer malgré le fait historique qu’il soit le premier facteur d’égalité entre les territoire et entre les citoyens.


  • D’autre part c’est très gentil de demander aux allocataires du RSA de faire un peu de bénévolat, mais à moyen terme ça va détruire des emplois classiques devenus non-rentable par la concurrence bénévole et faire augmenter encore le nombre de chômeurs puis d’allocataires du RSA.
    Le serpent se mord la queue et finira par s’avaler entièrement !


  • On est en guerre économique contre les USA - ces derniers on créé l’"Union Européenne" , dans le but de bousiller les pays Européen , qui sont encore leur principal concurrent (après la Chine et l’Inde ) .

    Tout ce qui est néfaste aux pays Européens à été initié par l’Union Européenne de Bruxelles ou plutôt de Washington : Monnaie unique - dislocation des frontières et interdiction des droits de douanes ( délocalisation des industrie et des savoir faire ) - immigration massive - Tout à été fait pour niquer les pays et les peuples Européens .

    Pour gagner la course les ploutocrates américains ne sont pas dans une politique d’excellence - Pour gagner ils veulent niquer les concurrents - pour les soumettre par la suite et s’emparer des richesses .

    1) Tu créés chez ton concurrent un cheval de Troy (l’Union Européenne)
    2) Tu fout ton concurrent à terre ( dislocation des industries et/ou guerre )
    3) T’as plus qu’a te baisser pour rafler toutes les richesses des pays .

    Ils nous on déjà fait le coup durant la seconde guerre mondiale - période durant laquelle - ils sont devenus les maîtres du monde - Ils créent le chaos chez les concurrents économiques , pour renforcer leurs positions .

    Les ploutocrates Américains sont des gangsters sans foi ni loi .

    45 Millions de morts durant la seconde guerre Mondiale ou 500 milles gosses qui crèvent de faim après la guerre d’Irak - D’après Madeleine Albright ? : ça va ! - c’est une guerre propre !, ça valait le coup ! c’est cool !

     

  • Après le découpage des régions, qui était au départ pour faire des économies (alors que c’est le contraire ...) et simplifier la gestion, etc ..., voila que les départements tirent la langue.

    Je pense qu’en baissant les dotations aux départements, on va devoir dans quelques années redécouper et revoir le nombre de départements à la baisse, toujours pour soi-disant faire des économies.

    Sauf que le but caché c’est bel et bien le démembrement de notre pays qui courre droit à la catastrophe si des décisions fortes et de bon sens ne sont pas prises rapidement afin de remettre le navire à flot.
    L’Europe nous tue (TUE) il faut en sortir rapidement mais la propagande est telle que la plupart des gens sont pro-européens, sans savoir qu’ils le sont à force de leur faire gober qu’une sortie serait une catastrophe annoncée, etc ...

    Je reste très pessimiste et à l’heure actuelle la France ne produit presque plus rien, et empreinte toujours plus, jusqu’à quand ?

    Les dirigeants actuels laissent notre pays sombrer en l’accompagnant même un petit peu dans sa chute, tout en ayant plus de 80% d’avis défavorables. La contestation sociale prend de l’ampleur.

    Le tout sous les injonctions des dirigeants européens non élus qui font tourner la planche à billets à plein régime pour tenter de sauver un système économique à bout de souffle.

    Autant dire qu’on est dans une belle mouise et que ça ne va pas s’arranger, je "prédis" même une accélération de la précarisation en France comme jamais !

    Inutile de compter aussi sur les prochaines élections présidentielles pour voir la tendance s’inverser, la pseudo démocratie en France est verrouillée et tenue d’une main de fer par un faux bi-partisme, où les dés sont pipés et tout joué d’avance...

    Tous ces acteurs de la vie politique Française (ou presque faut pas non plus déconner) sont responsables de la situation actuelle. Les Français attendent qu’ils réagissent et vite, parce qu’il n’est pas encore trop tard, même si ça devient urgent !

    Concernant le RSA, en cas de crise financière c’est toujours les plus faibles qui trinquent et depuis 2008 c’est ce qui se passe, on paie nous les européens les conneries de quelques banques foireuses américaines et de quelques connards encore en liberté et gavés de fric ...


  • Quelque soit le canal de financement cela reste de l’argent qui sort de la poche du contribuable français et surement pas de celles des oligarques de ce pays.
    Toute évolution fiscale ne servant qu’à les faire gonfler davantage.


Commentaires suivants