Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’héritier Michael Rockefeller a-t-il été dévoré par des Papous ?

1961 : fou d’art primitif, il entre sur le territoire des Asmat...

Michael Rockefeller n’est pas un garçon comme les autres, mais le jeune héritier richissime d’une famille qui a le Tout-New York à ses pieds. Sa disparition, en 1961, dans les confins de la Nouvelle-Guinée, est-elle accidentelle ? Ou s’est-il fait dévorer par une tribu primitive de chasseurs cannibales, les Asmat de Papouasie ? Cinquante ans après, le grand journaliste Carl Hoffman mène l’enquête et lève le voile sur cette étrange tragédie.

 

À l’aube de sa vingtaine, comme le note Carl Hoffman dans son excellent livre, Le Destin Funeste de Michael Rockefeller, Michael C. Rockefeller avait tout à prouver à son père, le grand Nelson Rockefeller, fils du milliardaire John D. Rockefeller Jr. Issu d‘une famille richissime, bon élève de Harvard, élégant, intelligent, cultivé et sportif, le jeune héritier avait une passion qu’il tenait de sa famille, et qu’il comptait bien faire sienne et approfondir encore : l’art. Et plus particulièrement l’art primitif, dont l’ouverture d’un musée pour montrer la collection familiale, le 20 février 1957, avait mis New York en émoi, son père Nelson en tête face à la crème de l’élite politique et artistique locale.

 

JPEG - 65.3 ko
Mike et son père Nelson

 

Cette collection inédite d’art primitif et tribal est présentée pour la première fois sous un nouveau jour : loin de la sociologie, l’art primitif est désormais montré comme un art à part entière, sans contexte géographique, l’objet et sa beauté parlant pour eux-mêmes. Si Nelson Rockefeller déclarera en interview 1965 avoir un intérêt « purement esthétique » et « non pas intellectuel  » pour l’art primitif, lui et son jeune fils de 19 ans lors de l’inauguration de leur collection en 1957 semblaient étrangement oublier l’essentiel : cet art est avant tout un art sacré pour ses artisans.

Cité par Carl Hoffman, Tobias Schneebaum, un artiste et écrivain qui a vécu cinq ans dans la région reculée d’Asmat, explique ainsi le rapport des Asmat au pouvoir surnaturel de l’art : « L’esprit de l’ancêtre vit dans le bouclier, et sa présence non seulement insuffle au parent vivant du courage et de l’intrépidité face aux hasards de la vie, mais aussi le dote de l’omnipotence de vaincre l’ennemi et d’être victorieux. » Et Hoffman d’ajouter : « Un Asmat pourrait regarder le bouclier et s’effondrer de peur. »

 

[...]

Pour comprendre le décalage entre le riche Blanc qu’est Michael, « Mike », et le peuple Asmat, situé au sud de la Papouasie Occidentale (ancienne Nouvelle-Guinée néerlandaise), Hoffman s’attache, en plus de décrire l’aridité de la région, presque sans route, située de long de la mer Arafura en un vaste territoire de plaines, de mangroves, de boue et de jungles, à comprendre le peuple Asmat, cet Autre si proche et pourtant si loin de nous, avec cette différence irréconciliable et profonde : ils chassent et mangent les hommes.

Les Asmat sont un peuple de guerriers ; ils rendent hommage aux ancêtres, de mémoire n’oublient rien, mélangent les temporalités comme ceux qui vivent depuis la nuit des temps sans heures, confondent le réel et le surnaturel sans distinction aucune entre rêve et réalité. Leur tradition orale, leurs chants guerriers, leur art fait de boucliers ou de mâts bisj qu’ils sculptent pour leurs cérémonies – qui peuvent durer des mois –, et surtout leur tradition d’humains mangeurs d’hommes, chasseurs de tête, créent un fossé difficilement franchissable.

 

JPEG - 131.7 ko
Chasseurs cannibales aux Îles Fidji (1900)

 

En effet, si à l’époque où Mike s’aventure dans la région, le gouvernement hollandais, qui se bat pour le contrôle de sa colonie du bout du monde, tente de minimiser et reléguer au passé cette pratique, les Asmat sont cannibales. Manger l’adversaire, c’est le posséder, devenir lui, devenir un puissant et respecté chasseur. Sa cervelle constitue, d’ailleurs, une des seules alternatives aux fades graines de sagou pilées ; une des seules source de protéines de la région, avec les larves de capricorne qu’on réserve aussi pour les grandes occasions, les cérémonies dans le cercle du jeu où le village se réunit.

Lire la suite de l’article sur vanityfair.fr

Barbarie ou rituel ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Manger l’adversaire, c’est le posséder, devenir lui ..." Bizarre : je ne connais aucun Papou milliardaire !!!

     

  • Un de peu de sensations morbides dès le matin fait tjs du bien. Pour votre gouverne, les Asmat n’ont rien de particulier en ce qui concerne le cannibalisme qui, à cet époque, fut sans doute encore très répandu. Mais bon il y a tjs des mets plus raffinés que d’autres et ce n’est pas tous les jours qu’on se prépare un Rockefeller. Reste à savoir comment il ait pu bien leur goûter. Avait-il la chair plus tendre que d’habitude, fallait-il la cuire plus longtemps, avec quoi l’ont-ils assaisonner,... ? Oh j’aurais tellement voulu participé à ce festin !

    www.amazon.fr/Cannibales-M-M...


  • Le vieux grigou David Rockefeller qui n’a jamais de sa vie tenu entre ses mains un outil sauf le marteau pour mettre les chaînes à ses esclaves, va avoir ou a eu101 ans cette année,celui ci est né en 1915 comme mon père qui lui est décédé en 1995 à cause des mauvaises conditions de travail ! La mauvaise graine ne s’arrête jamais de pousser !

     

  • Il etait peut être lui même adepte de la chair humaine comme son arrière grand père ? Il a voulu rencontrer ses forces invisibles qui se montre plus facilement a l homme le plus proche d eux car vouant un culte au demon sans aucune retenu en gardant que l animalité qui est en eux est allant jusqu’à la pratique cannibale . Walt disney en a rêvé michael rockfeller l a fait .même dans les scenarios d hollywood la fiction est en dessous de la réalité du monde . Je ne peut exprimer ici mon experience qui comme on sait ce qui n est pas prouvable matériellement n existe pas mais je sais ce que moi j ai croisé vue et complement perdue pied de mes certitudes ce jour la mais ça c est chacun qui le garde pour soit par peur du ridicule ou avec le recule le doute de ce qui c est passé tellement ce n est pas nous qui decidons de la mise en lumière de ce monde voisin et incompréhensible pour la raison .

     

    • Pouvez-vous, s’ il vous plait nous raconter ce que vous avez vu ? Vous avez éveillé ma curiosité, car je prend au contraire ce que vous dites très au sérieux.


    • Vous écrivez : "adepte de la chair humaine comme son arrière grand père", puis "culte au demon sans aucune retenu (sic)" etc...puis un charabia incompréhensible.
      Vous défigurez le site E&R.
      "Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement" disait le grand BOILEAU. Votre pensée est confuse et vos insinuations sont calomnieuses.
      En résumé le seul crime qu’ait commis Mike ROCKEFELLER est d’avoir un patronyme de milliardaire, puis d’avoir trouvé de la beauté dans l’art primitif avec 50 ans d’avance sur les esthètes professionnels français. Il a voulu rencontrer les artistes...Rien de plus.
      Votre haine animale et pavlovienne pour les milliardaires est une tare absolue.


    • Et bien puisque @anonyme vous l etes je ne prends aucun risque a etancher votre curiosité. Un jour que financièrement je tirais la langue je roulais un peu trop souvent avec la reserve d essence de ma voiture et un soir de octobre 2012 vers 22h45 panne sèche,il pleuvait des cordes donc coincé dans mon taco j ai mon portable mais comme je vous ai dit j etait pratiquement clochardise ,pas de credit pour appeler la poisse c etait moi . La pluie s arrête presque 2h du matin je suis a 7 km de chez mes parents je decide de rentrer a pied ,mon portable me sert de radio et llumière sur une route secondaire avec virage et forêt de chaque côté. Après 2km de marche tete basse radio dans les oreilles a la sortie d un virage je vois une femme seule ,robe blanche ,cheveux brun mi long ,pied nu . Moi surpris dans le noir je me dit qu elle a un souci ou que c est une femme a la recherche d endroit de rencontre un peu libertin mais surpris parce qu elle est de dos immobile ,je m approche et detourne son visage et au moment je m addresse a elle je viens de comprendre que ce n est pas un être humain ,son visage etait vide aucun trait est son corps se voyait en contour mais on voyait le bas côté a travers elle . Une panique que jamais jamai j aurai cru être capable de liberer ma complètement rendu incontrôlable seul ,dans le noir,mais le pire est qu en reculant en la fixant je tourna a ma gauche et la un homme en robe de prêtre bénédictin capuche sur la tête visage pareil que la femme inexistant me fait une serie de hochement de haut en bas . J ai perdue tout mes moyens et mon controle fait tomber clés, portable ,papier je croyais devenir fou .la suite a etait un calvaire de finir cette route a pied . Après je me suis toujours demandé pourquoi aucune voiture n est passé sur cette route bien avant et bien apres ces apparitions ,que ce jour la je n aurais jamais fait a pied ce trajet sans être quelqu’un qui pensé que tout ça c est des histoires inventés et que jamais personne n a pu prouvé ces choses là, maintenant je sais et suis sur que la réalité que l on nous présente par la "science"n est que mensonge et que les maitres dans ce domaine on beaucoup a caché.


    • @prolet r.
      Le malheureux Mike ROCKEFELLER n’a strictement rien à voir avec votre histoire personnelle. De plus, sans vouloir vous faire de la peine, je ne crois pas du tout à votre affaire de fantôme. Elle est aussi bien documentée que celle de dévoreur de chair humaine de John D. ROCKEFELLER.


    • Merci de la réponse.


    • @ prolet r ;
      il est certain que quand on ne peut pas lire une jauge à essence dans sa propre voiture, tout témoignage visuel postérieur devient moins crédible. Je serais un peu plus tenté de croire un Rockefeller.


    • "Je tourna" : j’ai déjà vu ce style de tournure grammaticale incorrecte (il y a longtemps mais ça ne s’oublie pas) sur doctissimo et à chaque fois c’était incompréhensible. Je me suis toujours demandée s’il s’agissait d’une seule et même personne, ou de plusieurs qui recopiaient les mêmes erreurs par méconnaissance du français.

      Dans tous les cas, ça n’avait ni queue ni tête, comme ici finalement.


    • #1496551

      @ Prolet : Laissez parler les sceptiques. Moi, je vous crois car il m’est arrivé la même expérience. Heureusement que 2 autres personnes étaient présentes et on vu la même chose que moi. On a tous hurlé en même temps.

      Mêmes les esprits cartésiens admettent que la réalité ne se limite pas à ce que nos yeux sont en mesure de percevoir. La finitude de notre entendement et de nos sens doit nous interdire de penser que nous voyons tout ce qui est et que tout ce qui est peut être vu. Je n’en dirai pas davantage.


  • La lecture de cet article permet de prendre conscience des mensonges proférés par Francis Cousin au sujet des hommes préhistoriques. Ils étaient très loin d’être des hommes pacifiques.

     

    • Ces papous ne sont pas des hommes préhistoriques, ce sont nos contemporains.


    • non cela prouve simplement la multiplicité des cultures même dans des territoires limités.
      manger ses morts ou ses ennemis est un pratique étonnante mais non universelle. par contre ce qui semble universel c’est l’absence de propriété privée légale chez tous les peuples primitifs, de là à penser un communisme primordial, j’avoue que cela reste très théorique


    • @grz

      "ce sont nos contemporains."

      En effet, qui sont restés dans la préhistoire.


    • Oui, il faut vraiment lever une hypothèque sur ces représentations, dans une certaine gauche, qui idéalisent les sociétés primitives. Pierre Clastre (que je n’ai pas lu) peut être cité. Mon mentor a lui-même été un peu là-dedans.
      Mais il faut comprendre aussi ce qu’un certain idéalisme anarchisant, ou de tendance communiste, voit dans ces sociétés. Ce sont des sociétés où l’individu ne se vit pas comme séparé de la communauté, ou séparé de la nature. Je pense que c’est ça qui fonde cette idéalisation, relative, du Primitif, un besoin profond d’unité. L’intention n’est pas mauvaise, mais elle peut être sacrément réactionnaire ! Entre ceux qui veulent retourner à la Monarchie Catholique et ceux qui veulent retourner au monde primitif, qui sont les plus réactionnaire ?

      Et ne me citez pas Rousseau, lui ne veut pas de "retour", même si dans certains de ses premiers écrits il a cette "nostalgie". Il se demande comment l’homme doit progresser pour développer des dispositions morales, compte-tenu de sa nature politique.


    • A simon,

      Vivre en équilibre avec la nature est-il selon vous un "idéalisme anarchisant, ou de tendance communiste" ?
      Je crois que la vie en équilibre avec la Nature peut être un référentiel universel en vue de remplacer l’usure pour définir la valeur de nos activités. Bien sur il ne faut pas en faire une divinité, quand je dis universel c’est dans le sens que personnne ne peut vraiment s’en passer, la "terre ne ment pas ".


    • "Ils étaient très loin d’être des hommes pacifique"

      Hiroshima & Nagasaki, les mises en esclavages, les massacres et déplacements en tout genres c’est eux peut être...


    • C’est dommage de lire autant de commentaires erronés sur les pensées du vectoriel Francis Cousin.
      Je vous invite tous à écouter au moins sa dernière emission radio sur EetR. ll n’est pas le réactionnaire que vous dites, ne souhaite pas revenir en arrière ni ne confond des Papous photographiés en 1900 avec les Hommes préhistoriques.‎

      Il souhaite (en mes mots) que l’homme transcende cette condition d’animal (soumi au capital ou soumi à l’isolement de sa communauté locale) pour une communauté universelle, technologique et éduqué, rassurez-vous.

      Francis Cousin n’est certainement pas un ennemi à dénoncer ou à abattre, et si ses propos ne vous plaisent pas s’il vous plait passez le chemin mais ne les dénigrer pas car la compréhension est déjà suffisamment complexe (la preuve, vous n’avez rien compris).


  • #1495928

    "Manger l’adversaire, c’est le posséder, devenir lui, devenir un puissant et respecté chasseur"

    Si le petit Mike avait été bouffé de la sorte on aurait dû voire apparaitre des officines de crédit ou des bureaux de change dans la jungle, non ?
    Comme a priori ce n’est pas le cas chez les papous papas ou pas (qu’ils aient des poux ou pas), il faudrait donc chercher ailleurs les raisons de la disparition de l’héritier en goguette :)

    Faut rigoler quoi !

     

  • BHL a du être considéré comme trop indigeste, c’est pour ça qu’il est encore là. Et quel papou décent a envie de devenir BHL ? Franchement ?


  • Drôle d’exécutif chez ces fameux Papous ! OUF, heureusement que le gouvernement qui nous manœuvre ne mange pas ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, n’est ce pas ? Du moins, pas encore ...


  • Ah si les BHL, Atali, Minc, Hollande, Jupé, Valls, Cazevide, Junker, Merkel... pouvaient se passionner aussi pour l’art primitif des Asmat...

     

  • Très sportif le Mike ? Pourtant d’après les photos, on dirait plutôt un avorton.
    C’est comme de remplacer le poulet dominical familial par une caille. Ils ont pas dû avoir grand chose à bouffer...


  • Dans ces grandes familles parasites de la race humaine il y a eu quand même quelques membres d’une nature plus subtile et humaine. Je pense notamment à ce Rothschild qui fut un grand zoologiste (cela ne l’a pas empêché d’être aussi banquier-à contre coeur- et sioniste, faut pas charrier non plus !)


  • En résumé le seul crime qu’ait commis Mike ROCKEFELLER est d’avoir un patronyme de milliardaire, puis d’avoir trouvé de la beauté dans l’art primitif avec 50 ans d’avance sur beaucoup d’esthètes professionnels payés par le contribuable français.
    Il a voulu rencontrer les artistes...Rien de plus.
    La haine animale et pavlovienne pour les milliardaires, pour le seul fait qu’ils sont milliardaires, indépendamment de leurs actions et sentiments, déconsidère complètement celui qui se l’autorise.
    C’est une tare absolue, à mon humble avis de prolétaire.

     

    • D’accord avec vous ....Bien triste ces jugements basés uniquement sur la haine ....


    • Alors que votre haine de classe , Chiquita et pmjll, est un doux parfum de rose qui flotte sur l humanité. ..Et en plus elle s adresse aux gens dominés et maltraités par le système. ..
      Fondamentalement il n y a aucune raison que des personnes soient infiniment plus riches que les autres (ou encore que des personnes soient infiniment plus pauvres que les precedents). C’est une dérive à 2 facettes que l’on peut moralement rejeter sans être une sous merde humaine...


    • @zuleya
      Vous être bien le seul à distiller votre haine de classe, qui a une pestilence de charnier révolutionnaire...Si vous vous sentez dominé et maltraité par le système, vous n’améliorerez pas votre sort en ressassant des poncifs en cul-de-sac idéologique.
      Fondamentalement il n’y a aucune raison que des personnes NE soient PAS infiniment plus riches que les autres. VOUS pouvez le rejeter moralement sans être une sous-merde humaine, mais aussi en en étant bel et bien une (de sous-merde). Il n’y a aucune sanctification automatique résultant du rejet de principe des grandes différences de richesse.
      Personnellement je rejette le droit d’un F.HOLLANDE à avoir un train de vie d’entrepreneur milliardaire (2 Airbus privés, personnel de maison pléthorique aux frais du contribuable, etc), mais je m’ accomode bien du train de vie comparable d’un D. TRUMP.
      Il y a toujours eu des différences de richesse gigantesques dans l’humanité et à mon humble avis, il en sera absolument toujours de même, dans 100 ans, dans 1000 ans, en dépit des vociférations égalitaristes à la française (et probablement grâce à elles).
      Pour être crédible, il faut montrer des résultats probants. Le modèle égalitariste français est perçu partout comme un échec flagrant, patenté, à ne pas copier, à fuir à tout prix, quitte à générer des milliardaires à la chaîne, en nombre et en patrimoines indécents (comme l’ont fait les Chinois). Il y a toujours bien pire que les milliardaires : l’effondrement économique, la colonisation étrangère hostile, la guerre civile, la guerre perdue contre une puissance plus riche, l’incapacité de se soigner etc...
      Pour moi, l’important est d’aider son prochain et de tendre à l’existence d’un minimum décent pour tous. Ce minimum peut d’ailleurs être très bas mais suffisant.


    • Pmjll et elle vient d’où la fortune extreme ? C est une extorsion à un moment ou à un autre. C’est monsieur Cooke qui fabrique les iPhone peut être ? C’est monsieur xavier niel qui fabrique les tours Télécom ou qui s occupe de la clientèle chez free ? Actuellemet cest le bureau de direction des multinationales cest a dire les patrons qui décident seuls de leurs propres salaires... Cela n a pas à être ainsi.

      Et où ai je parlé d égalitarisme ? Vu que je n’y crois pas...
      Je concois très bien qui ll y est une différence dans les capacités et aptitudes des uns et des autres et qui se retrouvent dans les remunerations. Cest meme souhaitable.Et la propriété privée ne me choque pas. C’est son absence qui me choquerait le plus. Tu vois tu m’as mal cerné.

      Mais de là à nier qu il y ait une classe dominée ça va très loin ton dogmatisme neoliberal...oui en effet il y a 95 % de la population qui dès la naissance sera destinée à faire marcher la société et à créer la richesse à coups de triques...de toute évidence tu n en fais pas partie. Tant mieux pour toi...Mais merci de ne pas faire comme si ce constat était une maladie mentale et un délire de persécution parceque c’est risible...

      Quant a trump je suis un tres grand admirateur du bonhomme depuis près d’un an sur ce site...Mais même pour lui je ne trouve pas appréciable le côté milliardaire. Le fait que le seul espoir de mettre un coup de pied dans le systeme soit un milliardaire du côté du peuple montre le probleme...Les usa ne sont pas un modele indepassable et j’y ai vecu de nombreuses annees.

      Une société qui permettrait de devenir aussi riche que l on veut en theorie mais en rendant chaque euro de plus en plus difficile à gagner pour éviter l exploitation de l’homme par l’homme me paraît souhaitable et simple à etablir...Et sans pallier. Par une simple formule de mathematique unique dévouée à ce principe. Chaque euro de plus est de plus en plus taxé et remis dans le nourin pour éviter la corruption, pour que la pauvreté extrême n’existe pas.
      Si tu veux gagner 1 million net il faut en avoir rapporté 2 millions à la tribu via tes impôts. Si tu veux gagner 1 milliard net, Et bien coco il faut en avoir rapporté 100 à la tribu...c’est possible ainsi de devenir milliardaire et certains y arriveront peut etre, mais la conscience de faire partie du groupe et de lui être redevable nechappera plus à personne.


  • L’Asmat faut pas le faire chier...

     

  • Les papous a mon avis ont fait autre chose avant de le bouffer va savoir si le garçon n’a pas eu la mains baladeuse sur leur gosses !

     

    • Et va savoir si tu n’as pas les 2 mains baladeuses pour en savoir autant sur celle de Mike Rockefeller


    • Je suppute mon garçon ! Alors je comprend que tu défends ta tribu mais moi je suis français .Il faut vous mettre dans la tete que la France n’est pas a vous.


    • @Baladin. Tu supputes mal jeune homme et ne défends personne. Tu attaques bêtement de parfaits étrangers qui valent peut-être plus cher que toi. Tu ridiculises ton camp qui j’espère n’est pas le même que le mien. Moi je suis vraiment français. Mes deux grands-pères ont fait la guerre de 14-18. L’un avec blessure grave et Croix de Guerre. Mon père (capitaine) a fait très jeune le débarquement en 1944 avec Leclerc et a poursuivi les Allemands jusqu’au pied du Nid d’Aigle où il s’est arrêté le 8 mai 1945.
      Moi j’ai été officier de réserve français (mais trop vieux désormais).
      Bref la France heureusement n’est pas entre tes mains. "Je comprend(s)" prend un s, "tête" un accent, "à vous" un accent.


    • Etrange, cette idée que l’on serait davantage français du fait d’avoir pris part - souvent malgré soi - aux grandes tueries collectives. Comme une injonction pour l’avenir.
      Le lègue de nos ancêtres ne se limite pas au seul aspect martial de leurs existences sociales.


    • @Hadrien
      la seule chose étrange, c’est que vous ne sachiez pas lire et vous autorisiez à commenter. Personne ne prétend être DAVANTAGE français parce que ceci ou cela. La démonstration consiste à dire pourquoi on est TOUT AUSSI français qu’un supputeur de mains baladeuses écrivant pour ne rien dire.


    • Brandir, comme un étendard, les exploits de son Pépé est bien plus ridicule que d’émettre de quelconques supputations.


  • J’ai un ancêtre qui est parti explorer la Nouvelle-Calédonie dans les années 1860. Dans ses notes, il indique que la partie préférée des Kanaks cannibales sont "les organes sexuels". Seul le chef de la tribu avait d’ailleurs le droit de les manger.

     

  • Comme quoi dans la dissidence nous sommes un peu médisants en ce qui concerne les grands de ce monde... Tous ne sont pas si mauvais.

    Cette histoire en est d’ailleurs la preuve : Il suffira de demander aux Asmat concernant les Rockefellers.

    Je suis sûr qu’ils en ont repris. ^^


  • Comme chantait Lemmy : eat the rich !


  • Ils auraient mangé du rockfeller !!!!!!! C est antisémite ou pas ? Je me demande comment ca se digère. Je les imagine entrain d éructer.


  • Depuis les papous ont une démographie chancelante....


  • Carl Hoffmann est un juif new-yorkais qui est, entre autre, influencé par Tobias Schneebaum (cité au début de l’article), juif new-yorkais qui partit vivre dans les années 6O, chez les papous et enquéta, lui aussi, sur la mort du jeune Rockefeller.
    A chaque fois qu’il s’agit de contacts entre peuples premiers et occidentaux le sujet devient immédiatement brûlant du point de vue des bénéfices idéologiques à en tirer. Les mythes du bon sauvage, du méchant blanc (ou du méchant primitif et du bon missionnaire etc.) peuvent produire de grands bénéfices politiques... Tout particulièrement si on veut faire du business sur la culpabilité et la soumission des occidentaux (voir Une histoire populaire des Etats-Unis de Howard Zinn, juif new-yorkais...)
    Schneebaum qui se posa en victime de l’oppression des occidentaux recherchait également dans les peuplades primitives qu’il incrustait des bénéfices pour son homosexualité. Il se vanta par-dessus le marché d’avoir pratiqué le cannibalisme avec des indiens péruviens.

    Dans quel but le petit Rockfeller est-il arrivé chez les papous ? Avec quel état d’esprit ? Mais surtout dans quel circonstances est-il mort ? L’anthropophagie est toujours inscrite dans des pratiques et croyances religieuses très réglementées. Concernant ce jeune homme, diverses hypothèses existent : après le chavirement de sa pirogue, il a disparu dans les flots. Il a pu être dévoré par des crocodiles. Ou supprimé par des autochtones pour des raisons de vengeance après que plusieurs des leurs aient été abattus par des néerlandais.

    Quoiqu’il en soit, milliardaire ou pas, juif ou pas, peut importe, perdre un enfant dans ces circonstances est navrant.

     

    • Schneebaum a reconnu avoir pratiqué l’anthropophagie. De son côté, l’historien Howard Zinn a reconnu avoir fait partie du premier équipage d’aviateurs à tester le bombardement au napalm (sur militaires et civils) sur la ville de Royan (Charente-Maritime).
      Bref, ces gens-là devraient régler leurs problèmes personnels avant d’aller déranger de braves papous puis revenir à New-York pour faire des musées qui portent leur nom ou des best-sellers agressifs envers la civilisation qui les fait vivre.
      Il semblerait qu’ils aient du mal avec la parole de Christ où il est question de paille et de poutre.


  • J’pense pas qu’ils l’aient bouffé. Ils sont p’tre mal sapés mais ils n’ont pas mauvais goût.


Commentaires suivants