Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’homme qui a tué un gendarme en Ariège condamné 24 fois depuis 2002

Et on persécute des penseurs !

C’est un casier judiciaire fourni : pas moins de 48 délits ou infractions et 24 condamnations à l’actif de Loïc G., l’homme de 31 ans suspecté d’être le conducteur du véhicule qui foncé intentionnellement sur un gendarme dimanche près de Tarascon-sur-Ariège. Le gendarme est mort des suites de ses blessures au CHU de Toulouse.

 

L’homme était interdit de séjour depuis 2014 dans le département de l’Ariège, suites à des violences notamment dans le cadre familial, et a bravé cette interdiction à plusieurs reprises. Le parquet de Toulouse a ouvert ce lundi une information judiciaire pour homicide volontaire aggravé en raison du statut de la victime, dépositaire de l’autorité, et du passé judiciaire du suspect. L’homme devait être déferré devant un juge d’instruction en fin de journée en vue de sa mise en examen. L’homme conteste l’homicide volontaire et indique ne pas avoir vu le gendarme, précisant que c’est « pour éviter d’avoir encore à faire à la justice » qu’il a pris la fuite lors du contrôle routier.

 

Une première affaire à 14 ans

La longue liste de ses méfaits débute en 1999 : il n’a alors que 14 ans. Il s’agit d’accusations de viols sur mineures commis sur la commune des Cabannes en Ariège.

Ensuite, la justice va le retrouver presque chaque année et à plusieurs reprises. 2002, trois infractions à l’usage de stupéfiants. En 2003, l’année de ses 18 ans, pas moins de 7 affaires le concernent : incendie volontaire de bien privé à Sainte-Croix-Volvestre, vols de voitures à Saint-Girons, recels, etc..

Et ainsi de suite : vols en 2008, cambriolage et violences volontaires aggravées en 2009, excitation à la violence de chiens dangereux, violences volontaires aggravées en 2010, 4 autres délits en 2012 dont des violences volontaires, 4 encore en 2013 dont une séquestration à Ax-les Thermes et des violences à dépositaire de l’autorité à Saverdun, 3 en 2014 dont violences par un personne en état d’ivresse manifeste et 6 encore en 2015 dont conduite sans permis, violence sur conjoint, menaces de mort réitérées et infraction à une interdiction de séjour.

Lire la suite de l’article sur france3-regions.francetvinfo.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

 

Une justice devenue aberrante en France, voir sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents