Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’inflation de fonctionnaires territoriaux coûte très cher

Surcoût du mille-feuille français : 15 milliards en 7 ans

Le constat dressé par la Cour des comptes est accablant. Les collectivités locales ont beaucoup d’efforts à faire dans la gestion de leurs fonctionnaires. Entre 2002 et 2013, les effectifs de la fonction publique territoriale ont gonflé de 405 000 agents supplémentaires, soit une hausse de plus de 27 %.

 

Les communes et les intercommunalités ont été les plus gourmandes en personnel. Elles ont recruté 243 000 agents supplémentaires, alors qu’elles n’ont pas eu à supporter de nouvelles compétences transférées par l’État, contrairement aux départements et aux régions.

 

Un fonctionnaire sur trois

[...]

Entre 2008 et 2015, les dépenses de personnel des administrations publiques locales ont augmenté de 15,1 milliards d’euros, ce qui représente plus de la moitié de la hausse des budgets des collectivités. Et correspond à quatre ans de hausse des impôts locaux !

 

Fin des remplacements systématiques

[...]

L’autre critique de la Cour des comptes porte sur le temps de travail des fonctionnaires territoriaux. Ils travaillent en moyenne 1 562 heures par an, moins que les 1 607 heures réglementaires. Cette durée n’est observée que dans une collectivité sur cinq.

[...]

Champions de l’absentéisme

La fonction publique territoriale souffre d’un absentéisme plus élevé que dans tous les autres secteurs d’activité. La proportion d’agents territoriaux absents au moins un jour au cours d’une semaine pour congé maladie s’élève à 4,5 %, contre 2,9 % dans la fonction publique d’État, 3,6 % dans le secteur privé et 4 % à l’hôpital.

Lire la suite de l’article sur lalsace.fr

 

Solutions pour une économie plus sociale avec Kontre Kulture

Il y a fonctionnaire et fonctionnaire, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’embauche de fonctionnaires territoriaux peut souvent se comparer à une forme de copinage ou de clientélisme... Un emploi contre une voix (suivant le vieil adage qui dit qu’on ne mord pas la main qui nous nourrit) !

     

    • Bonjour , désolé c’est encore de la manipulation contre la fonction publique . 16 ans à la mairie de paris ,1550 euros net par mois ( imaginez le prix du loyer dans ma règion ) aucunes possibilitées d’évolution , de formation ou de reclassement .

      La formation doit forcément correspondre à votre poste , pas de cautisation au assedics donc pas le droit au chomage pour une reconvertion .

      Nous n’avons aucunes mobilitées et les salaires sont gelés depuis 9 ans .

      Ce travail n’est même plus alimentaire . C’est de la survie .


    • En Inde, on appelle ça en anglais un "vote bank", autrement dit un réservoir de votes : graisser une catégorie de gens pour qu’en retour ils vous donnent leurs suffrages. Le pari misé sur les migrants par les politiciens européens relève de la même logique.


  • C’est pas un scoop ,pendant les élections régionales le FN l’avait dénoncé ,mais comme nos chères politiques ne savent pas compter ,comme d’habitude,on se rend compte après que ça coute chère ;oui ,bof,on est pas à 15 milliards près ,surtout quand c’est le contribuable qui paye .Après on va nous expliquer pendant la foire aux promesses présidentielles, qu’ils vont baisser les impôts ,ah ah !! excusez ,c’est nerveux.


  • La décentralisation des pouvoirs est nécessaire pour éviter la mainmise du pouvoir jacobin et parisien sur les provinces françaises. Au risque d’être taxé de technocrate, il me paraît difficile de dégager des économies sans diviser le nombre de communes par au moins 10.

    Les impôts locaux deviennent insoutenables, surtout quand on les rapporte à la qualité des services municipaux. De plus, ils peuvent varier du simple au triple d’une commune à une commune voisine. Cela provoque une course à l’étalement urbain et à l’implantation de centres commerciaux hideux mais qui permettent des rentrées fiscales conséquentes. Sans parler du fait que, le salaire du maire étant calqué sur le nombre d’habitants, il a tout intérêt à démolir son territoire par la construction de lotissements artificiels. Multipliez ça par le nombre de communes et de fonctionnaires qui ont trouvé la bonne planque...

    Il y a de sérieuses économies à faire sur ce dossier.


  • Ce constat est vérifiable.
    Il s’explique par les différentes reformes territoriales, qui sont elles-mêmes les émanations de la charte de l’autonomie locale élaboré par le Conseil de l’Europe, elles ont eu lieu entre 2003 et 2015 et elles ont transférés un nombre important de compétences obligatoires et optionnels aux régions et aux départements. Dans ce cas, il s’agit d’un transfert de fonctionnaires de la fonction publique d’état vers la territoriale.
    Le retrait progressif de l’Etat cause un renforcement de "l’ingénierie territoriale" au niveau communal et intercommunal, en élaborant des politiques territoriales qui étaient du ressort des services locaux de l’Etat (ex : DDE devenue DDT).
    L’absentéisme peut s’expliquer par les objectifs inatteignables de certaines politiques publiques avec des moyens limités et une instabilité juridique.
    J’ai déjà travaillé en collectivité, il y a beaucoup de gaspillage d’argents en créant des emplois fictifs et des services fictifs pour caser les amis politiques ou les proches des élus territoriaux.
    La dernière réforme territoriale en date d’août 2015 qui s’intitule la loi NOTRe ( Nouvelle Organisation Territoriale de la république) renforce les pouvoirs des régions en la rendant "chef de file" sur la plupart des compétences et supprime la clause de compétence générale. Cela va renforcer l’endettement et le déficit des collectivités, en recrutant de nouveaux cadres territoriaux pour assurer ces nouvelles missions et ce sera la collectivité la plus riche qui pourra effectuer toutes les missions. Cette stratégie a pour but de ruiner les communes afin qu’elles transfèrent le plus vite possible leurs compétences à l’intercommunalité, heureusement que les élus pour des raisons électoralistes et d’égos ne transfèrent pas toutes les compétences. Par ce biais, nous arrivons à la situation décrite par la Cour des Comptes !


  • Zut, le travail des fonctionnaires ne permet pas de dégager des dividendes pour les usuriers !

    Supprimons-les et privatisons tous ces services, en payant des intérêts à des actionnaires, on sera moins cher ! Pour une fois qu’une forme d’organisation de la société échappait au capital !

    Les fonctionnaires sont payés pour leur Grade. Le salaire va à la personne et pas au poste. Cela donne une liberté à la personne d’agir en conscience et pas en fonction de critères de rentabilité sur des postes de travail soumis au marché du meilleur rendement et sous-traitables à l’étranger.

    Responsabilisons les fonctionnaires comme des personnes qualifiées et capables de prendre des initiatives. Donnons leur plus de liberté d’exprimer leur qualification plutôt que de les supprimer ou de les robotiser au rendement. Les fonctionnaires sont l’équivalent des corporations au moyen âge. Un fonctionnaire ne nous coute pas d’argent car la contrepartie de son salaire n’est pas un impôt mais la valeur de son travail et de sa qualification.

    N’allez pas me dire qu’un fonctionnaire est plus nocif que l’institution de l’obsolescence programmée, et la compétition avec les chinois pour accroitre les marchés. N’allez pas me dire qu’il faut avoir plus de croissance et vendre plus de chaussures, téléviseurs et gadgets et fabriquer des dividendes pour des usuriers pour pouvoir payer les fonctionnaires. Avoir des fonctionnaires c’est avoir des humains.

    P.S. Je ne suis pas fonctionnaire, je profite juste d’une société organisée par des humains libres


  • Cela sent la propagande anti-fonctionnaires. Les vagues de décentralisation (2002, 2005 notamment) ont obligé des milliers d’agents à basculer de l’État à la Territoriale (gestion des routes avec l’ancienne DDE, la gestion des forêts, etc).
    De plus, dans la Territoriale la sous-traitance privée est largement incitée pour le dégraissage du personnel compétent.
    Il faudrait se pencher sur les chiffres pour le prouver, mais je ne pense pas me tromper de beaucoup.

     

  • Il y a du vrai et du faux dans ce que vous dîtes.

    Il y a bien sûr des abus, membres de la famille et amis embauchés, emplois fictifs, etc...

    Mais il y a aussi certains élus, beaucoup à mon avis, qui se gavent et pas que dans les collectivités locales, nationalement ça s’engraisse tout autant voire beaucoup plus.

    À part une guerre, peut-être imminente ( 3ème guerre mondiale ? ), je ne vois pas comment les choses pourraient changer sinon de renverser la table mais ça n’arrivera que quand le frigo des gens seront vides et avant ça certains auront déjà préparer un plan pour se servir de ces derniers aux fins de leur funeste projet.