Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Bosnie-Herzégovine demande l’adhésion à l’Union européenne

En perspective : normalisation capitaliste et amarrage complet aux États-Unis

La Bosnie-Herzégovine a présenté sa demande d’adhésion à l’Union européenne, a annoncé Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne.

Les 28 membres de l’Unions européenne devront maintenant analyser la demande de la Bosnie-Herzégovine quant à son adhésion éventuelle à l’organisation internationale.

« Le fait de voir que nos voisins manifestent une telle volonté de participer et de travailler dur afin d’adapter leur pays, leur société, leur économie, leurs institutions et leurs systèmes aux normes européennes nous donne un sentiment de responsabilité », a souligné Federica Mogherini citée par l’agence Reuters.

La date de dépôt de la demande a été convenue pour la fin de janvier. Dragan Covic, le président de la présidence collégiale de Bosnie-Herzégovine, l’avait qualifiée à l’époque de « grande chance ».

La Bosnie-Herzégovine est membre associé de l’Union européenne depuis 2008. En outre, en août 2015, l’hebdomadaire britannique The Economist a noté une nette intensification des négociations de l’Union européenne avec les pays des Balkans.

« Plusieurs raisons expliquent pourquoi les Balkans attirent de plus en plus l’attention des capitales occidentales. La corruption, le nationalisme et l’extrémisme y sont en expansion. Certains musulmans partent en Syrie pour lutter du côté de Daech. Dans plusieurs pays on note une augmentation des sympathisants à la Russie », lit-on dans l’article.

La Macédoine et l’Albanie sont également candidates à l’adhésion à l’Union européenne. La Serbie et le Monténégro sont actuellement en train de poursuivre les pourparlers, tandis que le Kosovo est à l’étape de la ratification de l’association.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.