Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Chine, futur "leader de la gouvernance économique globale" ?

Réflexions sur le prochain G20

En accueillant pour la première fois le sommet du G20 le mois prochain, la Chine ne cache pas sa volonté de prendre la tête du groupement des grandes puissances économiques et se positionne d’ores et déjà pour jouer un rôle moteur dans ce qu’il est convenu d’appeler le Nouvel Ordre mondial. Le gouvernement chinois – qui se confond avec la direction du Parti communiste comme de bien entendu – se vante d’avoir pris un « rôle de leader » au sein de la « gouvernance économique globale » au service de la construction de « l’ordre international ».

 

La prochaine tenue du G20 à Hangzhou dans la province du Zhejiang a conduit les responsables du PC chinois et des multiples organes de propagande du régime à célébrer le rôle de la Chine dans cet événement qu’il présente comme devant « conduire l’économie mondiale vers l’avenir » par la mise en place de nouvelles politiques déterminées avec l’ensemble des partenaires au service d’une « économie globale verte ». Les objectifs du développement des Nations unies font partie de cet ensemble. La Chine ne s’est-elle pas vantée récemment d’avoir joué un rôle clef dans la définition du Programme de développement durable à l’horizon 2030, qu’on appelle aussi l’Agenda 2030 ?

 

Le G20 se réunit en Chine en septembre

On nous parle de « politique d’État coordonnée » afin de créer un monde plus « interconnecté » et plus « inclusif ». Cette interdépendance sans discrimination est au cœur de la politique onusienne ; il est important d’en noter la dimension totalitaire.

L’idée d’une économie « inclusive » et d’un capitalisme du même métal n’est pas neuve. Alex Newman du New American rappelle la tenue, il y a deux ans, d’un sommet sponsorisé par les Rothschild à Londres, en présence de Christine Lagarde du FMI et de nombreux responsables de banques centrales vantant le développement durable. À cette occasion, on dénonça les méfaits du marché libre pour promouvoir la redistribution des richesses par l’intervention étatique. Le fait que la réunion rassembla des grands responsables économiques représentant un tiers de la richesse à investir du monde entier montrent à quel point l’idée du gouvernement mondialisé obtient aujourd’hui l’assentiment de ceux qui ont le pouvoir, exercé notamment au moyen des banques centrales dont il ne faut pas oublier qu’elles peuvent être privées, telle la Federal Reserve des États-Unis.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

 

À lire chez Kontre Kulture

 

Dernières manœuvres chinoises, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1538932

    Il est certain que les sponsors oligarques, parrains du « milieu » de l’empire du NOM, vont massivement corrompre quelques marionnettes bien placée de l’empire du milieu pour garder la main dans la partie de poker menteur mondiale. ils rêvent du jour ou les compagnies de CRS mondiaux seront constituées d’un contingent de pauvres types glanés ça et là parmi les populations les plus défavorisées de la terre et prêt à tuer père et mère. Ce jour là, les anciens se souviendront de l’époque ou ils pouvaient encore manifester sans se prendre une balle. Avec bien sur Jérusalem comme capitale mondiale, avec comme empereur du monde se coiffant lui même de la couronne impériale, l’élu de la famille banquière élu des élu. En un peu plus de deux siècles, ils seront passé de la petite maison au bouclier rouge de la juden strasse de Francfort-sur-le-Main à la place d’empereur mondiale dont même le plus fou des César n’aurait pas osé rêver. Tout ceci grâce à quelques ruses bien menées conjuguée à la cupidité mêlée de stupidité, de la majorité de la population mondiale. La déclaration balfour fera parti des cours d’histoire obligatoire en maternelle.


  • La Chine qui a renié le socialisme,qui lui allait et à son milliard trois cents millions d’habitants comme un gant,préférant suivre les délires de deng xiaoping,résumés dans sa stupide formule :" Qu’importe qu’un chat soit blanc ou gris,pourvu qu’il attrape les souris", la Chine,dis-je,connaîtra,tôt ou tard,un effondrement apocalyptique de son empire du milieu.
    C’est à peine croyable ; comment le peuple chinois,et ses forces vives,pourraient croire un seul instant que le système diabolique de l’oligarchie sioniste-maçonnique occidental est en mesure d’offrir à la société chinoise monts et merveilles,alors que ce système mafieux est aux abois dans les pays mêmes qui lui ont donné naissance et vanté ses prétendues"vertus" ?
    Il est vrai qu’il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

     

    • N’oublie pas que la plus grande cause de l’aboi du système mafieux occidental (enfin la grande finance se porte-t-elle si mal ?) c’est la montée de la Chine.

      D’accord avec toi sur Deng Xiaoping et le fait qu’un capitalisme moins sauvage allait mieux à la Chine, mais les chinois ne se rendent pas compte.

      L’effondrement chinois sinon, oui peut-être. Mais dans ce monde tout est possible. Si l’oligarchie décide que l’avenir est en Chine il sera en Chine... Non pas que je crois trop à cette décision, mais la question est certainement en train d’être posée...


  • #1538954

    Ils sont déjà en pleine restructuration économique les chinois... Peut-être que ça arrange le mondialisme de laisser la Chine de s’occuper ce bébé et quand ils auront bien bossé, ils se feront sabrés financièrement comme les Japonais et la crise économique de 90 et ses spéculations diverses.


  • non .
    ratio dette / pib chine 2016>> dette/pib usa 1929


  • Je suis sceptique, au regard des chinois que je connais un peu, il y a certes des bosseurs invétérés mais j’ai aussi un sentiment parfois d’athégristes ou de robots communistes. Puis leurs femmes peuvent être implacables, ou alors c’est mon problème de communication ...

    Note : leur parlement est un agrégats de red (rouge) princes milliardaires qui gèrent leurs grosses boites et la croissance élevée fait tomber de nombreuses miettes dans le nombreux peuple mais la ça grince un peu ...

    C’est assurément un coin d’avenir. L’Europe sera peut être la cocue de l’histoire ...


  • rien à attendre de bons de la Chine ? en ligne avec le Nouvel Ordre
    - on le voit avec leur adhésions au jeu des médailles des JO et tout
    - l’exploitation du peuple
    - le martyr des chrétiens
    - un matérialisme de dingue

    Peut être du bon avec les chinoises qui voient les français comme des ... gigolos ça ne dure qu’un temps.

    ce nouveau monde va faire mal.


  • Venant de passer quelques jours à Venise j’ai pu constater un petit fait significatif : les 3/4 des clients des gondoliers (hors de prix) sont des... Chinois, en couple, entre copines, ou en famille . Il y a bien des années c’étaient des Américains .


  • Origines de la prodigieuse réussite de la Chine : contrefaçons tous azimuths et pillage effréné de la science et de la technologie occidentale . Dans cette affaire l’occidental a joué le rôle du "cocu magnifique" .


  • La Chine est un géant économique mais reste (heureusement) un nain militaire . Ex : leur porte avions Liaoning, une vieille baille de 1985 achetée à l’Ukraine, ne peut faire décoller ses avions quand ils sont dotés de leurs munitions : les US, pas fous, refusent de leur vendre des catapultes .