Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’industrie française de l’armement est la "grande gagnante" de la période actuelle

En 2015, la France a battu un record en terme de prises de commandes sur le marché de l’armement. Selon le rapport sur les exportations d’équipements militaires remis au Parlement au début du mois, il est question d’un montant supérieur à 16 milliards d’euros.

 

Dans le même temps, d’après une étude de l’institut britannique IHS Jane’s, le marché mondial de l’armement a connu une « année record » en 2015, avec un montant total de 65 milliards de dollars, soit une hausse de 6,6 milliards sur un an. Jamais une telle croissance n’avait été observée jusqu’à présent.

L’instabilité au Moyen-Orient, la hausse des budgets militaires en Europe et les tensions en mer de Chine méridionale expliquent en partie cette évolution. Évolution qui profite donc à l’industrie française de l’armement, qui est même « de loin la grande gagnante à l’heure actuelle », estime IHS Jane’s.

Si les exportations américaines d’équipements militaires restent solidement ancrées à la première place (elles ont même progressé de 10 %), la France tire son épingle du jeu et pourrait même se hisser sur la deuxième marche du « podium ».

Lire la suite de l’article sur opex360.com

L’État français et ses partenariats, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca vaut mieux que si elle était "la grande perdante" .

     

  • Youpi ! Voilà le signe d’une économie bien saine. Enchaînons maintenant sur une bonne grosse guerre bien destructrice et ça relancera le bâtiment dans la foulée, les pompes funèbres, j’en passe et des plus joyeuses. Et pour favoriser et accélérer de la sorte le cycle de destruction-création, on n’a toujours pas remercié François, Manu, et toute la clique, ingrats que nous sommes ! Le petit merci, ils l’attendent toujours.


  • Bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle ?

     

  • Faut s’en réjouir ?


  • La France vient de remporter un contrat pour les sous marins Australiens.
    Je suis plutôt pro armée mais dans son bon sens,celui de la France et des valeurs(malgré ce que l’on peut dire partout y’a encore des gens avec de la bonne volonté)Vous imaginez bien que vendre des munitions de chars Leclerc(puiser dans nos propres réserves ! ) ça me fout les boules ! Et y’a malheureusement pas que ça...
    Même dans l’armée un grand coup de balai s’impose.(surtout chez les vendus de l’OTAN)


  • M‘enfin les mecs, c‘est pour les valeurs de la république voyons, c‘est manu qui la dit, donc tout vas bien.


  • Qui vis pacem para bellum...
    On se prépare juste à la Paix, soyez tranquiles.
    La Paix par la vitrification !
    J’aurais plutôt opté pour la vinification mais bon.


  • Il faut aussi tenir compte de l’effet d’anticipation dans cette annonce de "records" de vente d’armes à l’étranger, car beaucoup de contrats sont annoncés longtemps avant d’être signés. Par exemple les Rafale qui devaient être vendus à l’Inde sont toujours à l’étude. Et ils le seront tant qu l’Etat-major indien n’aura pas tranché entre les impératifs d’économies budgétaires et les performances de ses appareils. Le choix final ira vraisemblablement aux avions russes SU-35. Beaucoup de pays émergents cherchent avant tout à profiter des transferts de technologie. Derrière des chiffres astronomiques se cachent une réalité beaucoup moins brillantes annonçant des lendemains qui déchantent, lorsque la concurrence venue des anciens clients taillera des croupières aux pays occidentaux. L’Inde a ainsi réalisé des progrès remarquables en matière de construction aéronautique et navale, tandis que les achats en location prennent progressivement le dessus sur les achats fermes. Le retour en force de la Russie sur le marché des armements de dernière génération n’aurait pas été possible sans les transferts de technologie, souvent issus du civil, entre l’Occident et la Russie. Comment expliquer que l’industrie de l’armement russe, en pleine déconfiture dans les années 2000, ait pu aussi rapidement remonter la pente sans l’aide technique de l’Occident, aussi paradoxal que cela puisse paraître ? Et puis il faut aussi tenir compte du découpage des contrats entre ce qui est produit localement et ce qui l’est à domicile. Par exemple les sous-marins "français" devront être construits en Australie avec les transferts de savoir-faire qui vont avec. Et le système d’arme embarqué, notamment les missiles de croisière, ne seront pas français mais américains.



  • L’industrie française de l’armement est la "grande gagnante" de la période actuelle.



    La subtitlité réside dans le terme "gagnante".

    En fait il faut comprendre : la "france" est une bonne gagneuse récompensée pour bons et loyaux services rendus à l’empire.

    Elle a bien tapinée, quoi ! donc on lui file quelques miettes : armer les sous-fifres et les vassaux impériaux. Les français semblent ravis cela dit ...


  • Bonjour à tous ! L’avenir de l’humanité semble bien sombre , pendant encore un moment ... L’être humain est au niveau zéro de son évolution ( comme un enfant de 5 ans ). Là..à se targuer de vendre des armes , comme si une arme un jour , avait apporter quelque chose de bon sur terre...Si Dieu existe , il doit trouver ça pitoyable . Dire que la France ( Fraternité ) est dans le classement de tête !