Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

Gérard Depardieu ou le mondialisme malheureux

Dans une entrevue accordée à un journal italien, Gérard Depardieu s’en est pris à la France en accusant le pays d’être devenu « un Disneyland pour les étrangers », et a répété qu’il ne se considérait plus comme Français.

« Non, je suis un citoyen du monde. La France risque de devenir un Disneyland pour les étrangers, peuplée d’imbéciles qui font du vin et du fromage qui pue pour les touristes. Il n’y a plus de liberté, les gens sont manipulés », a dit Gérard Depardieu alors qu’il accordait une entrevue pour faire la promotion de son livre Innocent.

Il a également louangé le président russe Vladimir Poutine, en mettant en évidence son « côté hooligan ».

En 2013, Vladimir Poutine avait remis un passeport russe au comédien, qui voulait éviter de payer l’impôt de 75 % sur les grandes fortunes imposé par le gouvernement français.

 

Le cinéma en prend pour son rhume aussi

En plus de ses critiques envers la France, Gérard Depardieu, qui avait déjà évoqué qu’il n’était plus comédien, a également rudoyé le milieu du cinéma.

« Le cinéma n’existe plus. Il y a un monde du divertissement, les gens, terrorisés par les Américains, ne savent plus quelle langue parler. Il y a 10 stars et elles sont toutes américaines. Leurs films bourrés d’effets spéciaux sont des jeux, et le reste du cinéma a du mal à exister. »

En ce qui concerne l’Italie, l’acteur n’a que de bons mots pour ce pays qui a conservé sa culture et son identité, « parce que vous êtes un pays jeune, né avec Garibaldi, contrairement à la moitié de l’Europe qui, avec la peur des migrants, est devenue un peu fasciste ».

 


 

Des propos sur la France « Disneyland » qui ne sont pas sans rappeler ceux d’Alain Soral sur Paris en 2006 (interview pour Videodrom.org) :

 

Le cinéma français, chez Kontre Kulture :

Gérard Depardieu sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1563965
    Le 24 septembre à 03:57 par vasco
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    L’ Italie ne sera plus l’ Italie ,telle que nous la connaissons ,non plus ; elle est aussi submergée par l’ immigration... La seule différence est que nous avons 30 ans d’ avance. Idem pour l’ Allemagne, la Suisse etc... La chance de la France est d’être un grand pays 550.000km2 avec pas mal d’habitants 65.000.000 donc le processus de remplacement est assez lent contrairement à d’autres petits pays européens qui se feront bouffer très rapidement (Belgique, Suède.etc.).

     

    Répondre à ce message

    • #1564036
      Le 24 septembre à 09:16 par Rahan Abitbol
      La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

      L’URSS a déjà tenté cette expérience de démolir les nationalités pour créer de toutes pièces cet homme nouveau : "le Citoyen Soviétique".
      Ce fut un des pires ratés de leur histoire car le résultat a été le contraire absolu du but initialement recherché.
      À la place du métissage ethnique et culturel, ils n’ont obtenu qu’une exacerbation des nationalismes et du racisme.
      L’Europe s’enlise à faire la même erreur.
      Tout ça ne donnera rien de bon, on le voit tous les jours.

       
    • #1564085
      Le 24 septembre à 11:04 par rien de nouveau
      La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

      Je pense que la malchance des Français c’est de ne pas aimer leur patrie et encore moins leur frère identitaire ! Ce n’est pas le cas des italiens, suisse et suédois qui d’abord disent C’EST EUX PUIS L’AUTRE ! En France grâce aux fran mac, C’est d’abord L’AUTRE PUIS NOUS FRANÇAIS ET MÊME DANS LE NOUS, il n’y a pas de fraternité ! !

       
  • #1564006
    Le 24 septembre à 08:30 par Nenex
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Quant tu habites Aubervilliers,Pantin,la Courneuve,st-denis... Tu es aussi un citoyen du monde,et tu prends un bus pour passer d une ville à l autre et non un jet privé.

     

    Répondre à ce message

  • #1564019
    Le 24 septembre à 08:50 par Jean
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    "Citoyen du monde" alors pourquoi avoir demandé une nationalité ? La citoyenneté française te permettait d être trés ouvert au monde et à toutes ses cultures en plus avec ce que tu donnais comme impôts tu aurais été très utile à la "cause" des migrants. Mais tu n es pas là, un peu comme pour ta famille.... Je te pique un peu gégé mais nous ici on en chie alors ferme là.

     

    Répondre à ce message

  • #1564023
    Le 24 septembre à 08:57 par Pifou
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Quand on est Russe, on s occupe de la politique interieure Russe, Gérard, citoyen du Monde ça n existe qu en rêve pour le moment, sans passeport ou visas .

     

    Répondre à ce message

  • #1564026
    Le 24 septembre à 09:03 par titi
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Gégé a dû quitter la France car il a OSE dire qu’il "n’aimait pas" DSK quand il a tourné un film sur lui suite à l’affaire du Sofitel . Comment ?! ce chien goy a osé dire qu’il "n’aimait pas" le Maître Israélite ?! Cela lui vaut cet exil éternel .

     

    Répondre à ce message

  • #1564032
    Le 24 septembre à 09:09 par Desplanches
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Gégé va au bord de la vérité mais il ne passe pas le Rubicon : il ne dit pas que la France est mise en coupe réglée par Israël . S’il le déclarait il disparaîtrait magiquement de tous les médias .

     

    Répondre à ce message

  • #1564054
    Le 24 septembre à 09:50 par jean
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    C’est bon la vérité en pleine gueule depardieu president ?

     

    Répondre à ce message

  • #1564062
    Le 24 septembre à 10:01 par Bryan
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Avant de balancer copieusement comme il le fait dans son dernier bouquin, Gégé devrait un peu tenir compte de ceux qui n’ont pas les moyens (ou la condition sociale) de changer leur vie comme il l’a fait. Même si le bouquin n’est pas fait que de "vinaigre" ou d’acide, il y a quand même pas mal de sève amère. Constats auxquels on ne peut changer grand chose et qu’on connait par coeur ; il n’a pas besoin d’en rajouter une couche !

     

    Répondre à ce message

  • #1564104
    Le 24 septembre à 11:41 par Lecteur
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Extraordinaire cette vidéo.

     

    Répondre à ce message

  • #1564615
    Le 25 septembre à 01:14 par PER CAPITA .................
    La France, un "Disneyland pour les étrangers" ?

    Je l’aime bien Depardieu ... la seule chose qu’il a oubliée, c’est qu’il vient du peuple ultra prolétaire de banlieue ... qu’il a eu une jeunesse pauvre et qu’il a fait assez longtemps partie de la petite délinquance avant de réussir dans la comédie.
    Dès ses débuts, il se disait socialiste, avait soutenu Mitterrand en "81" ... bref, aujourd’hui il a beau jeu de dire qu’il est "citoyen du monde" car lorsque l’on est "blindé" comme il l’est, on peut être "citoyen du monde" ... "communiste", comme l’était Domergue (?) (le milliardaire rouge qui avait fait fortune en vendant de la viande à l’URSS) ... on peut-être très pour ou très "contre l’église" ... on peut même certainement être national-socialiste et personne n’osera vous emmerder en raison du poids financier que vous pesez.
    Mais il ne faut pas oublier que parmi ceux qui lisent des dires de Depardieu, combien ont les moyens d’échapper à la misère ... 0,001% !.. et encore !..
    Alors oui,on l’aime bien notre "Gégé" mais il est depuis longtemps sur une planète autre que celle sur laquelle vivent ses lecteurs ... hélas pour nous les "peu gradés" qui subissons tout et réglons les factures pour tout le monde !..

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents