Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

Par Christopher Lannes

Nos ancêtres les Gaulois... ou plutôt Gallo-Romains. Dans ce nouvel épisode de La Petite Histoire, Christopher Lannes revient sur la Gaule, ses traditions, son modèle de société, ainsi que sur la conquête romaine déclenchée en 52 avant J.-C. Malgré un lourd tribut payé par les Gaulois défaits, l’occupation romaine s’est au fil des siècles parfaitement fait accepter au point d’opérer une fusion entre Romains et Gaulois, qui ne sera bouleversée que 5 siècles plus tard, lors des invasions germaines.

 

 

Découvrir l’histoire de France
avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1546417
    Le 31 août à 21:01 par goydrake
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    L’exposé proposé ici est issu en grande partie du livre "La guerre des Gaules", rapport de Jules César sur la conquête du territoire.
    Je le conseille aux intéressés.
    Il est fort dommage que notre hôte ne renvoie pas aux sources sur lesquelles il fonde sa démonstration. Cela inviterait le visionneur à s’y plonger.

     

    Répondre à ce message

  • #1546472
    Le 31 août à 21:56 par Akkad
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    C’est là toute l’utilité de la génétique (haplogroupe et autosomale) pour mieux comprendre l’histoire des différentes invasions et leur impacts démographiques sur une échelle de temps.
    Quels sous-clades de R1b portaient les Romains avec peut-être d’autres haplogroupe (J2) ? idem pour les Francs avec l’haplogroupe R1a très présent en Allemagne, l’impact aussi des normands avec l’haplogroupe I.

     

    Répondre à ce message

  • #1546499
    Le 31 août à 22:35 par Ramir
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Merci du partage.

    J’avais particulièrement aimé sa vidéo sur "L’Espagne musulmane et le mensonge de la cohabitation heureuse" : https://www.youtube.com/watch?v=Kch...

    (pas très Vatican 2, j’espère que le commentaire passera)

     

    Répondre à ce message

  • #1546517
    Le 31 août à 23:12 par delphin
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    5 siècles de prospérité...les métissages étaient réussis, à l’époque.

     

    Répondre à ce message

  • #1546534
    Le 31 août à 23:30 par Bren’
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Dans le sens du débat, j’aimerai m’arrêter sur cette fameuse sentence : "Nos ancêtres les gaulois". Depuis quelques années, la mode consiste à ridiculiser cette sentence pour mieux propager l’idéologie multiculturaliste. Il est en effet insupportable pour beaucoup "d’intellectuels" de s’arrêter à cet enseignement de l’homogénéité. Et du vrai on est passé du faux. Alors qu’à mon sens nos ancêtres les gaulois c’est vrai et faux.

    Faux, parce qu’en effet, la Gaule a subit 2 invasions d’une part Romaine et de l’autre Franque et germanique (burgondes, wisigoth...), et que de toutes façons les gaulois n’étaient pas un peuple ethniquement cohérent. Il existait dans le nord des celtes "proto-germanique" et dans le sud des celtes "proto-latins". L’histoire celte, romaine et germanique est beaucoup trop compliqué pour se permettre des généralisations absolues. Le gaulois n’est donc pas notre ancêtre unique.

    Néanmoins, il y a toujours du vrai dans cette sentence car le gaulois reste un référent ancestral commun : un occitan a plus de chance de partager un ancêtre gaulois avec un picard, qu’un ancêtre germanique. Et inversement, un picard a plus de chance de partager un ancêtre gaulois qu’un ancêtre latin.

    A mesure que vous approchez au nord de la france, les traces d’infrastructures Romaines s’effacent, comme les faciès de type nordique quand vous approchez dans le sud. Pourtant, dans ce lot, que ce soit nord ou sud, le gaulois a essaimé la Gaule. Donc n’exagérons pas l’empreinte sanguine de ces invasions.

    Eh puis, culturellement, le Gaulois est celui qui a certes perdu les armes à la main (au match retour, rappelez vous que diable du chef gaulois Brennos qui mis a sac Rome ! ) mais qui a su s’approprier culture latine et franque. Alors, soyons fier de notre Gauloiserie, résistante et intelligente, même dans la défaite.

     

    Répondre à ce message

  • #1546658
    Le 1er septembre à 10:02 par Jacques Attaloche
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Très bon sujet qui ouvre un débat intéressant comme on peut le voir. Le début de l’histoire de France de Guillemin est assez concis sur le sujet.

    En tout cas me donne envie d’acheter une statue de Vercingetorix

     

    Répondre à ce message

  • #1546668
    Le 1er septembre à 10:43 par Boussard
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Le débat (intéressant) est lancé, étant breton du Finistère (père) et normand région de Rouen (mère) voici les résultats de mon test ADN réalisé cette année : 49% Britannique-irlandais, 13,8% franco-germain, 0,2% scandinave, 25,5% d’Europe du Nord indéterminés, 5% d’Ibérique, 2.8% italien, 0.9 % d’Europe du Sud indéterminés, 2.9% d’Europe indéterminés, 0,1% indéterminé...2.8% de néandertalien.
    Haplogroupe lignée paternelle : R1b1b2
    Age : 17,000 ans
    Region : Europe
    Example Populations : Irlandais, Basques, Britannique, Français

     

    Répondre à ce message

    • #1546876
      Le 1er septembre à 17:00 par Ramir
      La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

      Ces tests génétiques sont bidons dans leur exploitation car les bases de comparaisons sont fausses.

      Vous êtes breton et que voit-on ? que vous seriez à 49% Britannique-irlandais. Effectivement on peut comprendre par les mouvements de population, qu’un Breton partage le patrimoine génétique d’un Britannique, mais il est idiot de laisser entendre qu’un Breton aurait ses ancêtres britanniques ou irlandais.

      Sachant que la plupart des Américains ont un ancêtre allemand (et non anglais ou irlandais), c’est comme si on avait appelé ce code ADN "américain". Ainsi tous les allemands seraient à 90% américains.

       
    • #1546893
      Le 1er septembre à 17:23 par Le lionceau
      La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

      Où peut-on faire ces analyses et a quel prix ?

       
    • #1546954
      Le 1er septembre à 19:14 par Akkad
      La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

      Ce serait bien que tu précise quel test as-tu fait (23 and me), tu as aussi la calculatrice Gedmatch qui te permet d’analyser tes origines plus anciennes.

       
  • #1546945
    Le 1er septembre à 19:04 par listener
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Et n’oublions pas que les gaulois étaient aussi des envahisseurs et que leur présence était relativement récente ! Ils sortaient des marais d’Europe centrale. La topographie (nom de lieux) et certains monuments mégalithiques gardent les traces d’une culture pré-celtique très ancienne et très riche. Attachante, voire fascinante.

    Dehors, les gaulois !

     

    Répondre à ce message

  • #1547261
    Le 2 septembre à 04:50 par Astruk
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    On parle toujours de tribus gauloises ou de peuples gaulois mais le terme "ethnie" n’est jamais utilisé et pourtant c’est bien d’ethnies dont il s’agit, comme on en dénombre encore dans de nombreux pays comme dans les pays du sud-est asiatique pour ne donner que cet exemple, ou la répartition démographique n’a pas encore été chamboulée par les évolutions du monde moderne.

     

    Répondre à ce message

  • #1547834
    Le 3 septembre à 02:24 par Merlot
    La Petite Histoire – Quand la Gaule devint romaine

    Pédagogique et bien fichu.

    Comme le dit Goydrake plus bas, le narrateur se fonde beaucoup sur "La guerre des Gaules".

    Il faudrait quand même ajouter trois choses :
    1 ) Les termes "Gaule" et "gaulois" sont des mots latins, des mots de Jules César. On ne sait pas comment eux-mêmes se nommaient, s’ils se percevaient comme une entité distincte par exemple de la Grande-Bretagne, également celte, ni s’ils avaient un mot celtique équivalent à Gaule (ou aux Gaules, puisque même César en distingue trois) ou à "gaulois". Et peut-être probablement pas ?

    2 ) Les "Gaulois" sont des tards-venus en "Gaule" : les Celtes qui déboulent du Nord-est de la France actuelle à partir des années -600 ou -500 n’arrivent pas dans un pays vierge de toute population, mais bien dans des contrées relativement peuplées pour l’époque, avec des populations possédant probablement leurs langue et culture propres, héritières des peuplades qui prospéraient, on peut l’imaginer, sur ce territoire agréable et si plein de ressources depuis au moins 5 000 ans (révolution agricole du néolithique en Europe) voire 10 000 ans (fin de la dernière glaciation)... Excusez du peu.
    C’est leur art guerrier (dont la maîtrise du fer) qui feront que les Celtes deviendront les élites guerrières (puissance militaire) des peuples qu’ils ont conquis à cette époque pour en devenir les élites politiques (les "nobles") tout en se fondant dans la population locale mais en imposant leur culture. De ces peuples celtisés, nous en savons encore moins que sur les "Gaulois", hormis des noms de lieux, de montagnes, de rivières et de fleuves que les toponymistes ont bien voulu identifier comme noms de lieux "pré-indo-européen" (ce qui dans la France actuelle équivaut à ceux datant d’avant l’arrivée des "Gaulois"). Et évidemment ce que l’archéologie peut bien nous en révéler.

    3 ) Les "Gaulois" n’étaient effectivement pas des rustres : ils ont porté l’artisanat du bois, du métal et de la céramique à leur sommet à l’époque ; en matière d’agriculture et de viticulture, et hormis les charrues perfectionnées, ils ont conçu l’essentiel de l’outillage agricole et métallurgique qui sera utilisé dans les campagnes françaises jusqu’à la Révolution industrielle du XIXe siècle. C’étaient de très bons artisans et de très bons agriculteurs.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents